Turtle Beach Atlas Aero

Note GamerTech
Les points clés
    • Casque sans-fil 2.4 Ghz
    • Compatible 3D Audio Waves NX
    • Transducteurs 50 mm
    • Conception arceau suspendu
    • Autonomie 30 heures
Où l'acheter ?

Test Turtle Beach Atlas Aero

Dévoilée il y a quelques mois, la gamme Atlas s’étoffe et passe enfin au sans-fil avec l’arrivée du nouveau Turtle Beach Atlas Aero.

Proposé aux alentours des 150€, le dernier-né de la marque se destine principalement aux utilisateurs PC et s’accompagne d’un nouveau logiciel permettant d’ajuster son rendu sonore dans les moindres détails.

Turtle Beach Atlas Aero

On y retrouve les caractéristiques ayant fait le succès de la marque, comme la possibilité d’ajuster le Mix entre le son du jeu et de son chat, l’option Superhuman Hearing pour épier les moindres bruits de ses adversaires mais aussi des nouveautés, comme la présence d’une option 3D Audio en partenariat avec Waves NX.

Le Turtle Beach Atlas Aero peut-il se faire une place sur le secteur des casques gamer sans-fil et venir faire de l’ombre à des modèles tels que le Logitech G935, le Corsair Void Wireless ou encore le SteelSeries Arctis 7 ? Réponse dans notre essai complet !

Unboxing

Le casque est livré dans une boite reprenant ses principales caractéristiques et présentant quelques visuels supplémentaires.

Unboxing du casque Turtle Beach Atlas Aero

A l’intérieur, on retrouve les éléments suivants :

  • Le Turtle Beach Atlas Aero
  • Un microphone amovible
  • Un dongle USB pour la transmission sans-fil
  • Un câble 3.5 mm pour l’utilisation en filaire
  • Un câble Micro-USB pour la recharge

Design & Ergonomie

Le Turtle Beach Atlas Aero présente une conception rappelant ce que l’on avait précédemment découvert sur les modèles haut de gamme de la marque, et notamment le Turtle Beach Elite Pro.

Uniquement proposé dans des tons sombres, il s’appuie sur une conception mêlant plastique et acier offrant à l’ensemble un look plutôt réussi mais surtout une belle solidité. L’ensemble devrait pouvoir résister à quelques rage-quits et supporter des déplacements dans votre sac à dos sans la moindre difficulté.

Design du Atlas Aero de Turtle Beach

Les finitions sont globalement correctes, avec des assemblages robustes et des charnières en plastique permettant de faire basculer les oreillettes vers l’intérieur de l’arceau. Le système fonctionne bien mais demande une certaine force pour être replié. Un bémol qui pourra également se traduire par une bonne solidité de l’ensemble.

Un peu plus dans les détails, on débute avec l’arceau de ce Turtle Beach Atlas Aero. Le casque opte ici pour un système à suspension, avec un premier arceau métallique badgé du logo de la marque puis un bandeau en mousse venant automatiquement s’adapter à la morphologie de votre crane. Cette conception a déjà fait ses preuves par le passé et de notre côté on apprécie ce système alliant robustesse et confort.

Casque gaming avec arceau suspendu

Bien que les oreillettes se replient vers l’intérieur de l’arceau, elles ont aussi la possibilité de pivoter à 90°, de façon à facilement se glisser dans un sac d’ordinateur ou tout simplement permettre de porter le casque autour du cou lorsque l’on souhaite faire reposer ses oreilles.

L’arceau se prolonge ensuite jusqu’au centre des oreillettes, où un système cranté permet d’ajuster leur position sur trois niveaux. Un bon point pour le Atlas Aero, les casques avec double-arceau étant souvent dépourvus d’un réel système d’ajustement, ou alors pas forcément très pratique comme sur les modèles SteelSeries Arctis 7 et Pro Wireless par exemple.

Oreillettes du Turtle Beach Atlas Aero

Les oreillettes en elles-mêmes se veulent plutôt imposantes, avec une conception plastique et tout un lot de commandes. Ces dernières sont malheureusement toutes positionnées du côté de l’oreillette gauche, ne facilitant pas forcément leur utilisation.

Sur l’arrière, on retrouve tout d’abord deux molettes crantées. La première permet par défaut d’ajuster le Mix entre l’audio et votre chat. C’est un peu la marque de fabrique des casques Turtle Beach et de nombreux joueurs optent pour les modèles de la marque uniquement pour cette fonctionnalité. On verra néanmoins un peu plus tard que cette molette peut également être reconfigurée depuis le logiciel de Turtle Beach de façon à ajuster d’autres options sonores.

Le casque embarque de nombreuses commandes sur ses oreillettes

La seconde molette vient prendre en charge la gestion du volume sonore. Pas grand-chose à souligner ici, si ce n’est un positionnement trop proche des deux molettes pouvant engendrer certaines mauvaises manipulations.

En dessous des deux molettes, un premier bouton fait office de raccourci et permet par défaut d’activer le mode « SuperHuman Hearing ». Comme pour la première molette, on pourra remapper cette fonction depuis le logiciel de Turtle Beach.

Encore en dessous, on retrouve le bouton de mise sous tension puis la connectique du casque, avec un port micro-USB pour la recharge, un port 3.5 mm pour l’écoute filaire et enfin le port dédié au microphone amovible. Encore une fois, on pourra regretter la proximité entre le bouton multifonction et le bouton d’allumage, d’autant plus qu’une simple pression éteint le casque ! Pas forcément l’idéal si l’on se trompe en pleine partie.

Notez enfin qu’un dernier bouton est présent sur la façade externe de l’oreillette, permettant d’activer ou de désactiver la capture du microphone.

Zoom sur le microphone amovible du casque

Le microphone, on y vient justement. Il s’agit ici d’un modèle amovible, monté sur une perche flexible embarquant une bonnette en mousse. Sa position est facilement ajustable et l’on vous propose une démonstration d’enregistrement à la fin de notre vidéo.

Côté confort, mention spéciale pour les oreillettes de ce Turtle Beach Atlas Aero. On retrouve d’imposantes mousses à mémoire de forme, avec comme sur les récents Razer Kraken la présence d’un gel rafraichissant. C’est un peu surprenant lors de la première utilisation car on ressent véritablement une sensation de froid en pensant le casque sur ses oreilles, mais c’est clairement agréable lors des plus longues sessions de gaming !

Les coussinets disposent d’un revêtement en similicuir sur leur pourtour et en tissu sur la partie en contact avec le crâne. Ils peuvent être facilement retirés et embarquent un système permettant d’ajuster un espace tout spécialement pensé pour les branches des lunettes. Une option que l’on retrouvait déjà sur le Turtle Beach Elite Pro et que l’on aimerait voir débarquer chez plus de constructeurs.

Casque gamer pour joueurs avec lunettes

Notez également qu’un retirant le coussinet de l’oreillette droite, un encart permet de venir ranger le dongle USB dédié à la connexion sans-fil, de façon à ne pas le perdre lors de vos déplacements. Plutôt bien pensé !

A l’utilisation, le Turtle Beach Atlas Aero offre un confort globalement très correct malgré près de 400 g sur la balance ! Alors on aurait évidemment préféré un modèle un peu plus léger, mais les différents choix de construction de la marque s’avèrent ici payant et il est possible d’utiliser le casque pendant plusieurs heures sans trop de problème. L’ensemble ne se fait par contre pas oublier une fois sur la tête, à la différence d’un Corsair Virtuoso SE que l’on vous présentait récemment par exemple.

Confort Turtle Beach Atlas Aero

Encore une fois, gardez à l’esprit qu’il est toujours difficile d’être parfaitement objectif concernant le confort d’un casque, les sensations pouvant être bien différentes en fonction de la taille de votre tête, celle de vos oreilles ou tout simplement l’épaisseur de vos cheveux.

Connectique du Turtle Beach Atlas Aero

Avant d’en venir aux fonctionnalités avancées et aux performances de ce Atlas Aero, un petit point concernant les différents modes de connexion.

Le casque est avant tout pensé pour être utilisé en sans-fil sur PC, via une connexion 2.4 Ghz. La connexion s’effectue automatiquement et permet de profiter de ses jeux, films ou musiques sans la moindre latence par rapport à une connexion Bluetooth traditionnelle. On notera quand même une portée assez faible, venant couper le signal au bout si l’on s’éloigne un peu trop de l’émetteur. D’autres casques gaming sans-fil nous ont habitué à mieux sur ce point.

La connexion fonctionne en sans-fil 2.4 Ghz

Du côté de l’autonomie, il faudra comptez environ une trentaine d’heures en sans-fil, soit des résultats légèrement aux dessus des moyennes actuelles. La recharge s’effectue via Micro-USB et non pas USB-C comme on pourrait l’espérer.

Le Atlas Aero peut également être utilisé en filaire sur la plupart des consoles et autres appareils mobiles disposant encore d’un connecteur Jack. Dans ce mode d’utilisation, on perd cependant l’accès aux options avancées sur lesquelles on va revenir en détails juste après.

Logiciel Turtle Beach Control Studio

Pour accompagner le Atlas Aero et profiter pleinement de toutes ses fonctionnalités, il est recommandé d’installer le logiciel Turtle Beach Control Studio. Disponible depuis le site du constructeur, il offre de nombreux options avancées et permet notamment d’ajuster le rendu audio en fonction de ses propres préférences.

Sur la gauche du logiciel, deux listes déroulantes permettent tout d’abord de venir modifier les raccourcis des boutons présentés un peu plus tôt dans notre essai. La molette supérieure, qui gère par défaut le Chat Mix, peut ainsi être utilisée pour augmenter les basses, les aigus ou les dialogues, le volume du microphone ou encore le niveau de monitoring par exemple.

Logiciel Turtle Beach

Le bouton par défaut dédié à l’option Superhuman Hearing peut lui être reconfiguré pour activer le mode 3D Audio ou alterner entre différents modes de rendu sonore par exemple. C’est plutôt bien fait et surtout très complet !

La partie principale du logiciel est ensuite séparée en trois onglets. Le premier onglet « Dashboard » permet d’ajuster la plupart des options sonores du Turtle Beach Atlas Aero et d’enregistrer différents profils de configuration selon vos préférences ou vos jeux.

On pourra ainsi activer les modes Game Treble Boost, Game Bass Boost ou encore Game Dialogue Level et ajuster leurs différentes intensités. Toujours depuis cette même fenêtre, on peut également ajuster le Mix entre le son du jeu et le chat vocal, le volume du microphone, le niveau de Noise Gate ou encore le retour du microphone dans le casque.

Pour aller encore plus loin, on pourra aussi activer ou désactiver certaines options avancées et notamment le son 3D Audio via la technologie Waves NX, différents modes de Superhuman Hearing ou encore le Chat Boost.

Réglages des options sonores du Turtle Beach Atlas Aero

En pratique le premier permet d’obtenir un son surround convaincant, le second augmente considérablement certaines fréquences afin de plus facilement identifier les adversaires sur les FPS alors que le dernier peut être utilisé pour augmenter booster automatiquement le chat vocal si le son de votre jeu venait à le couvrir.

Depuis le second onglet « Audio Settings », on pourra venir paramétrer trois égaliseurs différents. Le premier pour le son du jeu, le second pour le chat du chat et enfin le troisième pour le monitoring de votre voix. Encore une fois, Turtle Beach nous surprend ici par des réglages très complets et bien plus poussés que ceux que proposent la plupart de ses concurrents, sauf peut-être le Logitech G Pro X que l’on testait récemment en ce qui concerne le rendu du microphone.

Enfin, un dernier onglet « Macros » permet de créer des raccourcis accessibles depuis son clavier pour activer certaines fonctionnalités du logiciel.

Performances sonores

Côté son, le Turtle Beach Atlas Aero s’appuie sur des transducteurs NanoClear de 50 mm. Ils promettent un son puissant, bien ouvert et parfaitement détaillé pour profiter aussi bien de ses jeux que de son chat vocal.

Par défaut avec le preset Signature Sound, le Atlas Aero offre effectivement un son très correct pour le tarif affiché et un modèle fonctionnant on le rappelle en sans-fil. Là où le modèle de Turtle Beach fait réellement la différence, c’est sur les nombreuses options présentées un peu plus haut.

Zoom sur les haut-parleurs du casque Turtle Beach Atlas Aero

Face à la concurrence, il est vraiment possible d’ajuster le rendu en fonction de ses véritables besoins et s’orienter vers une sonorité misant plus sur les performances que la réelle qualité d’écoute. L’option 3D Audio offre une excellente immersion lorsque l’on joue à des jeux solos par exemple et c’est un vrai plaisir de retourner arpenter les rues de Novigard dans The Witcher 3.

Attention, notez bien que le Atlas Aero n’embarque pas de « Head Tracking » comme sur le Audeze Mobius que l’on vous présentait récemment, mais seulement l’option 3D Audio, pouvant en un sens s’apparenter aux options Surround proposées par certains concurrents.

Performances sonores du Atlas Aero

Sur les jeux plus orientés E-Sport et notamment les FPS, l’option Superhuman Hearring fonctionne toujours aussi bien et permet de clairement mettre l’accent sur les petits détails vous permettant de rapidement localiser vos adversaires. Une option qui se fait évidemment au détriment des performances sonores globales du casque, mais qui reste intéressante selon les situations.

Qualité du microphone

On termine cette présentation avec un point concernant le microphone du Turtle Beach Atlas Aero. Vous pouvez consulter un extrait directement ci-dessous ou depuis notre vidéo sur notre chaine YouTube.

Globalement, le Atlas Aero offre une captation très correcte, et largement suffisante pour échanger dans de bonnes conditions avec les autres joueurs. On vous laisse évidemment vous faire votre propre avis avec cette démonstration non-éditée :

Conclusion

En multipliant les options disponibles via son logiciel Control Studio, le Turtle Beach Atlas Aero se démarque de ses concurrents et se positionne comme un casque gamer sans-fil clairement intéressant.

Globalement bien construit et confortable (même pour les joueurs avec des lunettes), il offre des performances correctes et l’on apprécie ses fonctionnalités avancées permettant d’ajuster le rendu en fonction de ses jeux et des différentes situations.

Disponible aux alentours des 150€, le tarif nous paraît également adapté et l’Atlas Aero se positionne comme une alternative intéressante aux modèles de SteelSeries, Logitech ou encore Razer.

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !