Clavier Gamer / Guide d'achat & Comparatif

42 articles
Clavier-Gamer / Comparatif et Meilleurs ProduitsUn gamer bien équipé en vaut deux, mais encore faut-il réussir à se décider lors du choix de ses périphériques !  Aux côtés de nos guides complets vous accompagnant dans votre quête de la souris gamer et du casque gamer parfait, c’est maintenant au tour des claviers gamer d’être décortiqués dans les moindres détails.

Ce n’est pas vraiment un secret, la grande majorité des jeux sur PC et Mac se jouent à la souris et au clavier, et même si les manettes reviennent en force ces dernières années, elles ne sont pas prêtes de détrôner ce fameux combo. Elément crucial de votre setup orienté gaming, un clavier efficace peut clairement faire la différence en offrant une bien meilleure réactivité et précision face aux modèles classiques généralement destinés à la bureautique.

Pourtant, dès lors que l’on commence à se renseigner sur son prochain clavier gaming et les bénéfices qu’il pourrait nous apporter, on se retrouve rapidement face à un mur. Entre la multitude de modèles disponibles et les nombreux termes techniques listés par les accessoiristes, le joueur est livré à lui-même et les questions comment à fuser.

Quel modèle choisir ? Pour quels interrupteurs opter ? Retrouve-t-on véritablement une différence entre un modèle mécanique et à membrane ? Toutes ces touches supplémentaires sont-elles réellement nécessaires ? Qu’est-ce que l’anti-ghosting ? On vous explique tout !

Nos 3 coups de coeur

Vous êtes déjà au point concernant les différents éléments à prendre en compte dans vos recherches de la meilleuire souris gaming et vous n’avez pas forcément le temps de lire nos essais détaillés ? Retrouvez directement nos produits favoris ci-dessous.

Clavier gamer pas cher

Corsair K55
RGB

MEMBRANE ET RGB

  • Clavier Gamer à membrane
  • 6 Touches supplémentaires
  • Rétroéclairage RGB
  • Compatible CUE Corsair
  • Touches Multimédia
  • 47,49 € 59,99 €

Voir l’offre

Meilleur clavier gamer

Corsair K70 RGB RapidFire

RAPIDE ET PRECIS

  • Switches Cherry MX RapidFire
  • Full Anti-Ghosting
  • Retroéclairage RGB
  • Compatible CUE Corsair
  • Chassis en aluminium
  • 161,78 € 179,90 €

Voir l’offre

Clavier avec raccourcis macros

Corsair K95
RGB

POUR LES MMO

  • Switches Cherry MX Speed
  • 6 touches supplémentaires
  • Rétroéclairage RGB
  • Compatible CUE Corsair
  • Chassis aluminium

Voir l’offre

Test Clavier Gamer

Meilleurs claviers gamer à membrane

Corsair K55 RGB

Probablement le meilleur rapport qualité/prix si vous êtes à la recherche d’un clavier gaming à membrane. Régulièrement disponible sous la barre des 50€, le Corsair K55 RGB dispose de plus d’un tour dans son sac pour séduire les joueurs au budget limité. Si sa réactivité n’égale pas celle des meilleurs claviers mécaniques, on apprécie ses 6 touches supplémentaires et ses commandes complètes dédiées au multimédia. Pour couronner le tout, le clavier dispose d’un joli éclairage RGB sur trois zones et d’un repose-poignet amovible.
  • Fiche technique : 6 Touches macros - Rétroéclairage RGB par zones - Touches multimédia - Repose-poignet amovible

SteelSeries Apex 100

Entrée de gamme chez SteelSeries, l’Apex 100 se présente comme un clavier simple mais efficace. A ce tarif, inutile de s’attendre à des miracles, mais le clavier fait clairement le boulot pour les joueurs cherchant à s’équiper sans ruiner. L’anti-ghosting 24 touches et le temps de réponse de 1 ms assurent une excellente réactivité, alors que le rétroéclairage bleu viendra apporter une petite touche supplémentaire au look du clavier.
  • Fiche technique : Rétroéclairage bleu - Anti-ghosting 24 touches

Logitech G213 Prodigy

En plus de ses différents modèles mécaniques intégrant des switches Romer-G, Logitech propose également quelques modèles à membrane dont le très correct G213 Prodigy. Avec son repose-poignet intégré et son rétroéclairage personnalisable sur plusieurs zones, on apprécie sa conception soignée et ses excellentes finitions. Côté performance, la marque nous promet une réactivité supérieure à celle des autres claviers gaming, même si l’ensemble ne viendra évidemment pas rivaliser avec de véritables interrupteurs mécaniques.
  • Fiche technique : Rétroéclairage RGB par zones - Touches multimédia - Repose-poignet intégré

Razer Cynosa Chroma

Avec ses nouveaux Cynosa Chroma et Cynosa Chroma Pro, Razer mise sur les fonctionnalités de ses claviers pour s’imposer sur le secteur des claviers gamer à membrane. A la différence de nombreux concurrents, il est ici possible d’ajuster le mapping de chacune des touches du clavier, mais également de personnaliser le rétroéclairage de l’ensemble des touches, et non pas uniquement de certaines zones. A l’utilisation, le clavier offre une bonne réactivité pour un modèle à membrane, mais l’ensemble reste encore un peu cher à près de 70€.
  • Fiche technique : Rétroéclairage RGB par touche - Anti-ghosting 10 touches

Razer Ornata Chroma

A mi-chemin entre le clavier à membrane et le clavier mécanique, le Razer Ornata Chroma se présente comme un modèle hybride, censé tirer le meilleur de ces deux univers. L’idée est évidemment de conserver la douceur des touches à membrane, tout s’approchant de la précision des interrupteurs mécaniques habituels. A l’utilisation, on gagne effectivement en réactivité face à un clavier membrane classique, mais le prix du Ornata reste encore un peu élevé à nos yeux. On apprécie néanmoins le rétroéclairage RGB ainsi que l’ajout d’un repose-poignet magnétique.
  • Fiche technique : Touches méca-membrane - Rétroéclairage par zones - Repose-poignet magnétique

Meilleurs claviers gamer mécaniques

Logitech G413

Un bon clavier mécanique sous la barre des 100€ ? C’est bien ce que propose Logitech avec son modèle G413 ! Et si l’on pourrait craindre une qualité au rabais, il n’en est rien. Le clavier dispose d’un robuste chassis en alliage aluminium, d’un port USB supplémentaire ou encore de raccourcis complets pour gérer ses médias. Côté performance, les interrupteurs Romer-G offrent une excellente réactivité, avec un point d’activation mesuré à 1.5 mm. Pour le prix, difficile d’y résister !
  • Fiche technique : Interrupteurs mécaniques Romer-G - Rétroéclairaige rouge - Port USB supplémentaire

Roccat Suora FX

Simple et élégant, le Roccat Suora FX reprend les caractéristiques de la première version et lui ajoute un rétroéclairage RGB entièrement personnalisable. Avec ses switches TTC Brown, le clavier offre une excellente réactivité pour le gaming, et les frappes s’enchainent parfaitement lors des phases les plus rapides. Parmi les avantages de ce modèle Suora, on pourra citer son gabarit particulièrement compact, ses touches sans coque ou encore ses touches dédiées à la gestion du volume sonore. Si vous cherchez un modèle alliant simplicité et performance, c’est un candidat idéal !
  • Fiche technique : Interrupteurs mécaniques TTC Brown - Rétroéclairage RGB - Touches multimédia

HyperX Alloy Elite RGB

Après s’être fait une place au soleil sur le secteur des casques gaming, HyperX s’attaque désormais aux claviers mécaniques via sa gamme Alloy. Au programme, plusieurs versions plus ou moins compactes, dont cette récente version du Elite RGB. Particulièrement robuste grâce à son châssis en acier rigide, le clavier intègre des interrupteurs Cherry MX RED, et comme son nom l’indique un rétroéclairage RGB entièrement personnalisable. Outre ses superbes performances, on notera la présence de deux ports USB supplémentaires, d’un repose-poignet amovible, ou encore de touches et d’une molette facilitant la gestion de sa musique. Du tout bon !
  • Fiche technique : Interrupteurs Cherry MX RED - Rétroéclairage RGB - Touches multimédia - Port USB supplémentaire

Razer BlackWidow Chroma V2

Razer n’en est pas à son coup d’essai en matière de clavier gamer mécanique. Avec le BlackWidow Chroma V2, le constructeur présente un modèle particulièrement abouti, proposé en version complète ou TKL. Plusieurs interrupteurs maisons sont disponibles, et l’on pourra choisir entre les Razer Green (tactiles avec clic), les Razer Orange (tactiles et silencieux) ou encore les Razer Yellow (linéaires et silencieux). Si les performances sont au rendez-vous, le constructeur n’en oublie pas les fonctionnalités, avec une tonne d’effets d’éclairage, des touches supplémentaires pour ses macros ou encore un repose-poignet amovible.
  • Fiche technique : Interrupteurs mécaniques Razer - Rétroéclairage RGB - 5 touches macros - Ports Audio et USB supplémentaires

Corsair K70 RGB RapidFire

Véritable référence sur le secteur, le Corsair K70 s’impose depuis plusieurs années comme l’un des meilleurs claviers dédiés au gaming. Dans cette version RapidFire, le modèle intègre les nouveaux interrupteurs Cherry MX Speed, offrant comme leur nom l’indique une réactivité toujours plus poussée. Avec une activation à 1.2 mm pour une pression de 45 g, les joueurs les plus pointilleux pourront y trouver un véritable avantage, et une façon supplémentaire de prendre le dessus sur certains adversaires. Outre ses excellentes performances, le K70 se démarque par sa qualité de construction et son éclairage RGB parfaitement réalisé. On valide à 100% !
  • Fiche technique : Interrupteurs mécaniques Cherry MX Speed - Rétroéclairage RGB - Touches multimédia - Port USB supplémentaire

Corsair K95 RGB Platinum

Après l’excellent K95 et ses 18 touches supplémentaires (!), Corsair présente une version plus discrète via ce nouveau modèle RGB Platinum. Le clavier reprend dans les grandes lignes la conception du K70, mais lui ajoute une ligne de 6 touches supplémentaires sur le côté gauche. De quoi disposer de raccourcis additionnels pour ses jeux, et notamment sur les MMORPG où l’on pourra plus facilement accéder à certaines compétences clés. Pour le reste, on retrouve un châssis en aluminium, des interrupteurs Cherry MX Speed ou encore des touches multimédia.
  • Fiche technique : Interrupteurs mécaniques Cherry MX Speed - Rétroéclairage RGB - 6 touches macros - Touches multimédia - Port USB supplémentaire

Meilleurs claviers gaming TKL

Ducky Channel One TKL

Difficile de vous proposer une sélection de claviers gaming TKL sans lister au moins un produit de chez Ducky Channel. Particulièrement apprécié par les puristes, le modèle One TKL intègre des interrupteurs de chez Cherry MX (la plupart des modèles sont disponibles) et mise sur ses performances et sa solidité plutôt que sur ses fonctionnalités. Ici, pas de rétroéclairage RGB, mais des touches renforcées en PBT pour une meilleure résistance à l’usure et au temps. Si vous cherchez la simplicité et l’efficacité, pas besoin d’aller plus loin.
  • Fiche technique : Interruptuers mécanique Cherry MX - Touches PBT

Corsair K65 RGB LUX

Châssis en aluminium, rétroéclairage RGB personnalisable, interrupteurs Cherry MX RED, touches multimédia…Le Corsair K65 LUX RGB a tout d’un grand, sauf la taille ! Compact et robuste, il se positionne comme une version miniature du K70 présenté un peu plus haut et s’adapte tout particulièrement aux joueurs souhaitant un encombrement minimum. Facile à transporter avec son repose-poignet détachable et son poids contenu de 860 g, il fait également un excellent candidat pour les amateurs de LAN.
  • Fiche technique : Interrupteurs Cherry MX RED - Rétroéclairage RGB - Touches multimédia - Port USB supplémentaire

SteelSeries Apex M750 TKL

Avec un look à la fois moderne et élégant, le SteelSeries Apex M750 s’offre une version TKL particulièrement séduisante. Bénéficiant d’une construction robuste, le clavier se démarque de la concurrence par son intégration de switches Gateron QX2, réputés pour leur réactivité. Le modèle bénéfécie en outre d’un éclairage RGB personnalisable, que l’on pourra configurer depuis le logiciel SteelSeries Engine 3.
  • Fiche technique : Interrupteurs Gateron QX2 - Rétroéclairage RGB - Châssis aluminium

Meilleurs claviers gamer sans-fil

Drevo Calibur 72

Clavier le plus compact de toute notre sélection, le Drevo Calibur 72 dispose comme son nom l’indique de seulement 72 touches ! De quoi ravir les adeptes de minimalisme, d’autant plus que le modèle fonctionne sans le moindre câble grâce à sa connexion Bluetooth. Disponible en noir ou blanc, il intègre un rétroéclairage RGB ainsi qu’une batterie lui offrant une autonomie d’environ 20 heures. Si l’on apprécie l’intégration de switches mécaniques, on notera néanmoins que sa connexion Bluetooth pourra limiter sa réactivité. Si cela ne posera pas de problème sur la plupart des jeux, attention aux éventuelles latences sur les FPS les plus rapides.
  • Fiche technique : Interrupteurs mécaniques - Connexion Bluetooth - Rétroéclairage RGB - Configuration compacte - Autonomie 20 heures

Logitech G613

Particulièrement présent sur le marché des souris gaming sans-fil, Logitech G s’attaque désormais aux claviers en présentant son modèle G613. Fonctionnant à l’aide de piles, il assure une autonomie pouvant atteindre les 18 mois en sans-fil, tout en offrant un temps de réponse de 1 ms grâce à sa connexion LightSpeed. Le clavier intègre en outre 6 touches additionnelles pour ses macros, des touches dédiées au multimédia ainsi qu’un repose-poignet. On pourra également l’utiliser via une connexion Bluetooth classique, afin de le connecter à son smartphone ou sa tablette par exemple. Côté performances, les interrupteurs mécaniques Romer-G font le boulot !
  • Fiche technique : Interrupteurs mécaniques Romer-G - Connexion LightSpeed & Bluetooth - 6 touches macros - Touches multimédia - Repose-poignet intégré - Autonomie 18 mois

Corsair K63 Wireless

Corsair se lance également dans le monde des claviers mécaniques sans-fil, avec une déclinaison Wireless de son modèle K63. Avec sa configuration TKL, il se veut bien plus compact que le G613 de Logitech, et s’adapte donc mieux aux joueurs se déplaçant régulièrement, ou disposant tout simplement d’un petit bureau. Le clavier se connecte soit via une connexion sans-fil 2.4 Ghz soit via Bluetooth, et intègre des interrupteurs mécaniques Cherry MX RED avec rétroéclairage bleu. Si l’éclairage apporte évidemment un confort supplémentaire et une petite touche de style, il faudra néanmoins passer tous les 15 heures par la case recharge.
  • Fiche technique : Interruptuers Cherry MX RED - Connexion 2.4 Ghz & Bluetooth - Rétroéclairage bleu - Touches multimédia - Repose-poignet amovible

Meilleurs lapboard gaming

Roccat Sova

Proposé en version membrane ou mécanique, le Roccat Sova est un lapboard filaire imposant mais terriblement confortable. Sa large structure permet de jouer confortablement en soutenant les deux poignets et en offrant un espace suffisant pour les déplacements de sa souris. Si vous souhaitez jouer confortablement depuis votre canapé, c’est clairement l’une des meilleures solutions actuelles, même si l’on regrette évidemment son utilisation filaire.
  • Fiche technique : Membrane ou Interrupteurs mécaniques TTC Brown - Large tapis de souris - Connexion filaire

Razer Turret

A l’opposé du Roccat Sova, le Razer Turret se démarque par son utilisation entièrement sans-fil et son gabarit particulièrement compact. Livré avec une souris, l’ensemble se présente sous la forme d’un clavier avec touches à chiclets, et d’un tapis de rigide et aimanté que l’on pourra venir replier. Si le fonctionnement sans-fil apporte un réel avantage, le Razer Turret ne s’adapte néanmoins pas à tous les jeux de par son format compact. Pour enchainer quelques parties de Hearthstone sur sa télé c’est l’idéal, mais pour déclencher des headshots sur Fortnite, c’est loin d’être idéal.
  • Fiche technique : Touches à chiclets - Connexion sans-fil - Livré avec souris sans-fil

Comment choisir son clavier gamer ?

Si vous souhaitez vous orienter vers un clavier spécialement pensé et conçu pour les joueurs, il est crucial de bien cerner et comprendre les éléments à prendre en compte lors de vos recherches. Pour certains, le choix d’un clavier mécanique relève de la science, mais pas d’inquiétudes, en suivant les informations listées ci-dessous vous devriez être capable de trouver le produit qui vous correspond parfaitement.

Avant de se lancer dans de longues explications, la première chose à retenir est la suivante : un bon clavier gaming est un clavier avec lequel vous êtes parfaitement à l’aise. Un modèle aura beau avoir toutes les fonctionnalités dont vous rêvez, si vous n’arrivez pas à enchainer vos actions de façon confortable vous n’arriverez jamais à en tirer vraiment profit.

Gardez aussi à l’esprit que votre clavier ne sera pas uniquement destiné à une utilisation gaming. Si vous avez l’habitude d’utiliser votre ordinateur pour d’autres activités, que ce soit la lecture de médias, du surf sur vos sites favoris ou encore du traitement de texte, ces critères devront aussi rentrer en ligne de compte dans vos recherches.

Guide achat clavier gamer

Le format de votre clavier – Complet ou TKL ?

L’un des premiers éléments à prendre en compte avant de vous lancer dans vos recherches concerne tout simplement son layout et son ergonomie générale. On retrouve à l’heure actuelle deux formats principaux :

  • Les claviers dits « complets » : Il s’agit des modèles les plus répandus mais aussi des plus imposants puisqu’ils intègrent un pavé numérique complet. Destinés à une utilisation sédentaire, c’est généralement sur ces derniers que l’on retrouve des touches additionnelles permettant de disposer de plus de raccourcis.
  • Les claviers complats ou TKL (Ten Key Less) : A la différence des modèles complets, les claviers gaming TKL ne disposent pas de pavé numérique. Leur taille est donc considérablement réduite et il devient bien plus facile de les transporter notamment lors des différentes compétitions. Si l’absence de ces touches n’est pas forcément handicapante selon les jeux, elle pourra se montrer plus problématique si vous avez également l’habitude d’utiliser votre clavier pour des tâches plus classiques.

Enfin, notez que certains constructeurs proposent des modèles polyvalents, dont le pavé numérique peut être détaché et parfois même repositionné du côté gauche. C’est notamment le cas du récent ASUS ROG Claymore.

Quels interrupteurs pour mon clavier gamer ?

Une fois décidé sur votre format, le second critère (et probablement le plus important à prendre en compte dans vos recherches) concerne les interrupteurs utilisés sur votre clavier. On retrouve quatre grandes familles :

Les claviers à membrane

Les claviers optant pour des touches à membranes sont généralement les plus abordables du marché. Ils ont l’avantage d’être assez silencieux et s’accordent donc parfaitement à un ordinateur placé dans une pièce de vie (séjour par exemple). Ils répondent à des besoins assez limités en termes de réactivité et de précision et sont donc uniquement recommandés pour les joueurs les moins pointilleux.

De nombreux modèles apportent cependant des fonctionnalités supplémentaires pouvant améliorer vos conditions de jeux. On pense notamment à la présence de touches additionnels ou de fonctionnalités d’anti-ghosting.

Les claviers mécaniques

Majoritairement utilisés par les pro gamers, les claviers à interrupteurs mécaniques se sont largement démocratisés ces dernières années et de plus en plus de joueurs se tournent vers ces modèles. Rarement sous la barre des 100€, les claviers mécaniques se distinguent par une bien meilleure qualité de frappe, offrant à la fois réactivité et précision.

Il y a énormément de choses à dire sur cette technologie, car chaque constructeur peut proposer des interrupteurs mécaniques différents, offrant chacun un ressenti et une qualité de frappe assez distincte. Ainsi, en fonction des switches on pourra obtenir une activation plus ou moins linéaire, plus ou moins rapide, et avec un retour tactile ou non. En pratique, il n’y pas véritablement d’interrupteurs mécaniques spécialement destinés aux jeux, et chaque joueur devra choisir en fonction de ses préférences.

Clavier avec interrupteurs mécaniques

En plus de leur réactivité, les claviers mécaniques ont également l’avantage d’être souvent bien plus robustes que les modèles classiques. Ils sont cependant beaucoup plus bruyants et c’est un point à prendre en considération si vous avez l’habitude de jouer avec du monde autour de vous.

Parmi les interrupteurs mécaniques les plus connus, on retrouve la gamme de chez Cherry MX (avec des déclinaisons MX Red, MX Blue, MX Brown ou encore MX Black), les modèles de chez Khail (notamment utilisés sur les switches Razer Green) ou encore les Romer-G de chez Logitech.

  • Pour en savoir plus sur les interrupteurs mécaniques, n’hésitez pas à consulter notre article spécialement dédié à cette technologie.

Les interrupteurs à chiclets

Ces interrupteurs sont surtout répandus sur les claviers des ordinateurs portables, mais on les retrouve également sur certains modèles filaires comme le Razer DeathStalker. Ils présentent des touches beaucoup plus plates et particulièrement silencieuses, mais la réactivité n’est pas au niveau des interrupteurs mécaniques. Pour le gaming, ce n’est clairement pas la meilleure solution.

Les interrupteurs hybrides

Les interrupteurs hybrides se placent à mi-chemin entre les claviers à membrane et les claviers mécaniques. L’objectif est ici de retrouver le confort et la discrétion que l’on retrouve sur un clavier à membrane tout en se rapprochant de l’efficacité d’un modèle mécanique.

Ces modèles sont relativement récents, et l’on pourrait par exemple le Razer Ornata et ses interrupteurs méca-membranes. A l’utilisation, la réactivité est généralement meilleure que sur un modèle à membrane, mais reste toujours un cran en dessous d’un modèle mécanique. La tarification est cependant plus abordable en règle générale. Un bon compromis si vous cherchez une certaine efficacité sans forcément vous ruiner.

L’anti-ghosting et Key Roll Over

Lorsque l’on joue, il n’est pas rare de devoir combiner plusieurs touches simultanément sur son clavier. En prenant l’exemple simple d’un FPS, on pourra par exemple se déplacer vers l’avant avec la touche Z, tout en sprintant avec la touche Shift et enfin en envoyant une grenade avec la touche E. Sur un clavier classique, il arrive qu’un problème de Ghosting fasse son apparition et empêche au contrôleur de bien enregistrer toutes les touches actionnées de façon simultanée.

Nous ne rentrerons pas ici dans la partie technique, mais on ne saurait que vous conseiller de visionner cette vidéo pour mieux comprendre le phénomène et ses raisons. L’important ici, c’est de savoir que la plupart des claviers destinés aux gaming proposent un système d’anti-ghosting permettant d’éviter ce phénomène. Dans l’idéal, orientez-vous un modèle disposant d’un anti-ghosting complet, vous assurant une parfaite précision lors de vos actions.

L’autre notion à prendre en compte concerne le KRO (pour Key Roll Over) et caractérise le nombre de touches pouvant être actionnés simultanément. En effet, si les problèmes de ghosting sont généralement liés à des blocs de touches se trouvant à proximité, il reste à côté de ça essentiel de pouvoir activer et enregistrer un nombre X de touches simultanées sur son clavier. C’est là qu’intervient cette notion de KRO. Orientez-vous au minimum vers des modèles capables de mémoriser jusqu’à 6 entrées, badgés 6KRO. Certains modèles vont bien plus loin et permettent de valider plus d’une quinzaine de touches.

Vous pouvez vérifier le KRO de votre clavier via ce petit widget proposé par Microsoft.

Les touches programmables

De nombreux claviers pour joueurs disposent de touches additionnelles où l’on pourra venir attribuer des actions supplémentaires ou même des enchainements de plusieurs touches (des macros). Ces touches gaming sont en règle générale positionnées sur la partie gauche du clavier, et parfois au-dessus des touches de fonctions.

La plupart du temps, on retrouve une rangée unique de 5 à 6 touches supplémentaires, mais certains claviers destinés aux joueurs de MMORPG vont encore plus loin en proposant jusqu’à 18 touches supplémentaires (Corsair K95 RGB par exemple) ! De quoi facilement gérer ses nombreux sorts et compétences du bout des doigts sans forcément passer par sa souris.

Clavier gaming avec touches programmables

Pour paramétrer ces fameuses touches supplémentaires, la plupart des claviers gamer sont accompagnés par un logiciel de configuration permettant d’attribuer les actions de son choix à ces touches. Selon les modèles, il est même possible de modifier le mapping original de n’importe laquelle des touches de son clavier à sa convenance.

Le rétroéclairage

Depuis quelques années, le rétroéclairage est à la mode sur la majorité des périphériques destinés aux joueurs. Les claviers sont largement impactés par cette mode, et après les éclairages autrefois fixes et un peu ternes, on arrive aujourd’hui à disposer de rétroéclairages complets, parfaitement lumineux et surtout entièrement personnalisables.

Là-encore, ces options se gèrent depuis le logiciel accompagnant le clavier et il devient alors possible de jouer avec la luminosité de l’éclairage, de choisir sa couleur ou encore ses différents effets. Sur certains produits estampillés « RGB » il est possible de mettre en place des effets entièrement personnalisables, et de choisir un éclairage différent pour chacune des touches du clavier. Les adeptes de personnalisation seront aux anges.

Exemple de rétroéclairage sur clavier pour joueurs PC Mac

Si le rétroéclairage est un atout principalement esthétique, il favorise également les performances in-game dans certaines situations. Il est par exemple possible d’éclairer seulement les touches utilisées selon les jeux, ou encore de faire varier la couleur de l’éclairage en fonction d’évènements se réalisant dans le jeu. Pour vous donner un exemple, on pourra par exemple imaginer un clavier passant du vert au rouge en fonction de votre niveau de vie.

La qualité du logiciel

On l’a vu précédemment, les claviers pour joueurs sont souvent accompagnés par des logiciels permettant de gérer la configuration des touches mais également les options du rétroéclairage. Lors de vos recherches, il est toujours intéressant de jeter un coup d’œil à ce logiciel afin de vérifier ses fonctionnalités et sa facilité d’utilisation.

Certains constructeurs proposent parfois des logiciels très complets mais peu intuitifs, et le joueur s’y perd alors rapidement. D’autres font le choix d’outils très simples, ne présentant alors pas forcément toutes les options attendues par les joueurs. En consultant nos essais détaillés, vous pouvez retrouver des présentations complètes des différents logiciels afin de vous faire une meilleure idée de leur performance.

Design et look

Les périphériques visant les joueurs n’ont pas pour habitude de faire dans la discrétion, et certains claviers n’échappent évidemment pas à cette règle. On retrouve des modèles pour tous les genres et tous les goûts, des plus basiques aux plus extravagantes, notamment du côté de chez Mad Catz.

Ici, pas de conseil particuliers puisqu’il s’agit avant tout d’une question subjective. Choisissez en fonction de vos préférences et du reste de votre configuration, mais gardez à l’esprit que ce n’est clairement pas le premier critère à prendre en compte lors de vos recherches. Les claviers à l’aspect gamerz particulièrement poussé sont d’ailleurs rarement les plus performants. A l’inverse, des modèles ne payant pas forcément de mine au premier regard se montrent parfois terriblement efficaces.

Les fonctionnalités supplémentaires

En plus de toutes les fonctionnalités déjà listées plus haut, la plupart des constructeurs cherchent toujours à se différencier en proposant des options plus ou moins utiles. En voici quelques exemples :

  • Touches multimédias : Présentées sous la forme de touches supplémentaires ou de raccourcis alternatifs au niveau des touches de Fonctions, elles permettent de gérer facilement sa musique et son volume sonore. Un must si vous utilisez votre clavier pour autre chose que du gaming.
  • Connectique supplémentaires : Certains produits disposent de ports USB supplémentaires permettant de venir recharger ses appareils ou d’y connecter directement d’autres périphériques comme sa souris ou son casque. On retrouve aussi souvent des entrées/sorties audio afin de pouvoir brancher son casque ou son microphone.
  • Connexion Bluetooth : Les claviers pour joueurs sans-fil se font plutôt rare, mais il ne serait pas surprenant d’en voir débarquer de plus en plus dans les prochaines années. On retrouve déjà des modèles sans-fil spécialement destinés à être utilisés depuis son canapé, comme le Razer Turret.
  • Mode Gaming : Ce mode permet de désactiver certaines touches du clavier lorsqu’il est actif. C’est notamment utile pour éviter un retour sur son bureau en pleine partie en appuyant sur la touche Windows.
  • Ecran LCD : Quelques claviers disposent d’un écran LCD permettant de retrouver certaines informations concernant ses médias ou ses profiles, voir des données directement liées à son jeu via des plugins.
  • Applications mobiles : Chez Logitech ou Roccat, on retrouve maintenant des applications mobiles permettant de suivre certaines constantes de son PC ou des réglages de ses différents périphériques. Des claviers sont spécialement pensés pour ensuite recevoir votre smartphone via l’ajout d’une sorte de dock.

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !

Corsair K70 RGB LUX