Alimentation PC – Meilleurs modèles et comparatif

Les meilleures alimentations pour PC Gamer - Comparatif et guide d'achat

Trop souvent négligée par les joueurs, l’alimentation d’un PC peut avoir une réelle influence sur la stabilité d’une machine, surtout lorsqu’elle est principalement utilisée pour du gaming. Fournissant l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de tous vos autres composants, une alimentation PC doit être sélectionnée en fonction des besoins de votre configuration.

D’un setup à l’autre, ces besoins pourront varier du simple au double et il est donc crucial de choisir un bloc d’alimentation capable de vous offrir fiabilité et durabilité. Pour vous accompagner dans vos recherches, vous pourrez découvrir sur cette même page une sélection de nos modèles favoris ainsi qu’un guide vous expliquant pas à pas les critères à prendre en compte lors de vos recherches.

Evitez les alimentations « No-Name », vous économiserez peut-être une vingtaine d’euros mais le prix n’en vaut pas la chandelle.

Les meilleurs alimentations PC Gamer

Si vous êtes déjà au point concernant les critères à prendre en compte lors de vos recherches, retrouvez ci-dessous un listing des meilleures alimentations pour le gaming :

Ce listing est régulièrement mis à jour en fonction des nouvelles sorties, mais également des prix des meilleurs blocs d’alimentation du moment.

Alimentation PC pas chères

Corsair CX

Si vous disposez d’un budget serré, la gamme Corsair CX affiche l’un des meilleurs rapports qualité/prix en entrée de gamme. Les blocs sont certifiés 80 PLUS Bronze, offrant un rendement efficace tout en limitant la chaleur et les besoins en refroidissement.

La gamme se décline en de nombreuses versions, de 430W à 850W, afin de répondre à la plupart des configurations. En outre, les modèles CXM, légèrement plus chers, ont l’avantage d’offrir une connectique semi-modulaire.

CoolerMaster GM

Certifiée 80 PLUS Bronze, la gamme d’alimentations CoolerMaster GM offre également un excellent rapport qualité/prix en entrée ou milieu de gamme. Le constructeur propose des modèles en 450W, 550W, 650W ou 750W, avec construction semi-modulaire facilitant le cable-management.

Parmi les points positifs, on notera la présence d’un mono-rail +12V à 42A apportant une excellente stabilité à l’ensemble. La vitesse du ventilateur s’adapte à l’utilisation de l’alimentation afin d’offrir une expérience silencieuse.

EVGA GQ

Proposées à un tarif assez proche de celui des modèles de CoolerMaster, les alimentations EVGA GQ ont l’avantage d’afficher une certification 80 PLUS Gold. Déclinées en 650W, 750W, 850W ou encore 1000W, elles se destinent à des configurations musclées intégrant une puissante carte graphique.

Tous les modèles disposent d’une conception semi-modulaire, vous permettant d’utiliser uniquement les câbles nécessaires à vos composants. Et qui dit moins de câbles dit meilleure ventilation au sein de votre boitier.

Top alimentations PC – Haut de gamme

Corsair RMi

Avec la gamme Corsair RMi, on attaque le haut du panier, et notamment celui des alimentations PC entièrement modulaires. Tous les modèles s’accompagnent d’une certification 80+ Gold et les joueurs auront le choix entre une puissance de 550W, 650W, 750W, 850W ou 1000W.

De quoi s’adapter à la grande majorité des configurations, que vous souhaitiez monter une configuration en entrée, milieu ou haut de gamme. Tous les blocs ont également l’avantage d’être garantis pendant une durée de 7 ans.

118,95 € 132,90 €

BeQuiet! Dark Power Pro 11

En concurrence des Corsair RMi, on retrouve les modèles de la gamme BeQuiet! Dark Power Pro 11. Certifiées 80PLUS Platinium, les alimentations se distinguent par leur efficacité energetique et leur utilisation particulièrement silencieuse.

Si vous souhaitez monter un PC gamer aussi puissant que discret, c’est clairement le modèle qu’il vous faut. Avec des modèles allant de 550W à 1200W, chaque joueur devrait pouvoir trouver chaussure à son pied. Les modèles les plus puissants se destinent évidemment aux très grosses configurations, embarquant des cartes graphiques en CrossFireX ou SLI.

151,79 € 175,00 €

EVGA SuperNova G2

Affichant un rendement de plus de 90%, la gamme EVGA SuperNova G2 est l’une des plus appréciée des joueurs. La marque, qui s’est forgée une belle réputation grâce à ses cartes graphiques particulièrement performantes, signe ici une nouvelle réussite.

Entièrement modulaires, les blocs se déclinent en des puissances variant de 550W à 1600W, pour répondre aux attentes des petites configurations comme des plus monstrueuses. Garanties 10 ans, les alimentations EVGA SuperNova G2 sont reconnues pour leur excellente fiabilité.

Corsair HXi

Le très haut de gamme de chez Corsair. Avec la gamme HXi, le constructeur propose ce qu’il se fait de mieux sur le marché, avec conception entièrement modulaire, certification 80 PLUS Platinum et refroidissement semi-passif.

En clair, à faible charge les Corsair HXi sont entièrement silencieuse, et leur ventillateur de 120 mm s’adapte en fonction de la chaleur générée. Garanties 10 ans, les alimentations se destinent principalement aux grosses configurations avec des modèles déclinés en 750W, 850W, 1000W et 1200W.

177,89 € 182,90 €

Comment choisir son alimentation PC ?

Pas facile de s’y retrouver parmi les centaines de références disponibles. La plupart des marques proposent plusieurs gammes d’alimentations PC, déclinées ensuite par leur puissance. Pour vous accompagner dans vos recherches, petit listing des principaux critères à prendre en compte.

Choisir son alimentation pour PC Gamer

 Quel format pour mon alimentation PC ?

A l’image des cartes mères, les alimentations PC se déclinent en plusieurs formats de façon à parfaitement s’adapter à la taille de votre boitier PC. Le marché se segmente principalement autour de deux formats :

  • Les alimentations ATX : Format standard. Elles sont compatibles avec la grande majorité des boitiers et présentent des dimensions de 15 x 14 x 8.6 cm.
  • Les alimentations SFX : Plus compactes, elles se destinent principalement aux utilisateurs souhaitant monter un « Mini-PC ». Avec des dimensions de 12.5 x 10 x 6.5 cm, elles s’adaptent tout particulièrement aux boitiers Mini-ITX.

D’autres formats moins généralisés sont également disponibles, comme les alimentations Flex ATX ou TFX qui se destinent souvent à des boitiers plus compacts.

Quelle puissance pour mon alimentation PC ?

Une fois le bon format sélectionné (de l’ATX dans 95% des cas), reste à définir la puissance de votre bloc d’alimentation (ou PSU pour les intimes). Exprimée en Watts, elle détermine la quantité d’électricité que votre alimentation sera à-même de fournir.

Point important à souligner : l’alimentation de votre PC ne lui fournit que l’énergie nécessaire à son fonctionnement. En clair, à configuration égale, une alimentation de 750W ne consommera pas plus qu’une alimentation de 400W.

La puissance de votre alimentation PC se calcule en fonction des besoins de vos autres composants, et plus particulièrement celui de votre processeur ou carte graphique. En règle générale, un PC gamer équipé d’une carte graphique plus ou moins récente nécessitera une alimentation comprise entre 450 et 650W.

Il s’agit évidemment d’une indication générale et cette valeur pourra largement varier en fonction de vos autres composants, mais également de la puissance de votre carte graphique et surtout leur nombre. Evidemment, un PC équipé d’une GTX 1060 n’aura pas les mêmes besoins énergétiques qu’une configuration embarquant un SLI de GTX 1080 Ti.

Pour vous aider à faire le bon choix, plusieurs outils permettent de calculer la puissance de votre alimentation en fonction des composants embarqués :

Rendement d’une alimentation PC

La puissance d’une alimentation ne fait pas tout ! Certains modèles positionnés en entrée de gamme affichent ainsi d’énormes puissances mais souffrent ensuite d’un mauvais rendement, les rendant finalement bien moins intéressantes que certaines concurrentes moins puissantes.

Le rendement d’une alimentation est mentionné par sa certification 80 Plus. Il présente un taux indiquant la différence entre la puissance véritablement délivrée au PC et la puissance fournie par votre prise secteur.

En clair, une alimentation dotée d’un faible rendement présentera une mauvaise efficacité énergétique aux conséquences multiples. D’une part votre facture d’electricité risque d’augmenté, et de l’autres vos différents composants ne seront pas toujours correctement alimentés. En outre, votre bloc d’alimentation risque de plus chauffer mais également d’être plus bruyant. Bref, pas l’idéal.

Il existe aujourd’hui 5 niveaux de certifications :

  • Alimentation 80 Plus Bronze : 82, 85 et 82% de rendement minimum à respectivement 20, 50 et 100% de charge
  • Alimentation 80 Plus Argent (ou Silver) : 85, 88 et 85% de rendement minimum à respectivement 20, 50 et 100% de charge
  • Alimentation 80 Plus Or (ou Gold) : 87, 90 et 87% de rendement minimum à respectivement 20, 50 et 100% de charge
  • Alimentation 80 Plus Platinum : 90, 94 et 91% de rendement minimum à respectivement 20, 50 et 100% de charge.
  • Alimentation 80 Plus Titanium : 94, 96 et 91% de rendement minimum à respectivement 20, 50 et 100% de charge.

Pour un PC gamer d’entrée ou de milieu de gamme, on recommandera de s’orienter à minima vers une alimentation certifiée 80 Plus Bronze ou Silver. Si vous montez une configuration en haut de gamme, visez plutôt une alimentation 80 Plus Gold.

Le rail +12V

Autre indicateur important à prendre en compte lors du choix d’une alimentation, le rail +12V. Si l’on ne rentrera pas forcément ici dans la technique, il est recommandé de vérifier la valeur de ce rail en fonction des besoins de votre carte graphique.

A puissance égale, une alimentation PC peut proposer un rail +12V de 30A, alors qu’une autre pourra fournir jusqu’à 60A. Cela pourra directement impacter l’alimentation de votre GPU. A titre d’exemples, quelques recommandations concernant les principales cartes graphiques actuelles :

  • GeForce GTX 1080ti – 35A et alimentation 600W
  • GeForce GTX 1080 – 30A et alimentation 550W
  • GeForce GTX 1070 – 26A et alimentation 500W
  • GeForce GTX 1060 – 22A et alimentation 450W
  • GeForce GTX 1050ti – 18A et alimentation 350W
  • GeForce GTX 1050 – 17A et alimentation 350W
  • Radeon RX Vega 64 – 38A et alimentation 750W
  • Radeon RX Vega 56 – 31A et alimentation 650W
  • Radeon RX 580 – 27A et alimentation 500W
  • Radeon RX 570 – 25A et alimentation 450W
  • Radeon RX 560 – 18A et alimentation 350W

Quelle connectique pour mon bloc d’alimentation ?

La connectique d’une alimentation est un autre point à prendre en considération lors de vos recherches. Croyez-nous, vous ne voulez pas commander une PSU puis vous rendre compte qu’il vous manque un connecteur pour alimentation l’un de vos composants.

L’alimentation d’un PC doit être capable d’alimentation votre carte mère, votre processeur, votre carte graphique, vos différents espaces de stockages (HDD et SSD), vos lecteurs optiques, vos ventilateurs, votre watercooling AIO ou encore vos éclairages RGB. Bref, toute une panoplie de câble à bien positionner dans son boitier.

  • Carte mère : Connecteur ATX 24 broches (parfois décliné en 20 + 4 broches pour la rétrocompatibilité)
  • Processeur : Connecteur ATX P4 4 ou 8 broches (parfois en 2 x 4 broches)
  • Carte graphique : Connecteurs PCI-Express (généralement un ou plusieurs connecteurs 6+2 broches)
  • Disques durs & SSD : Connecteurs SATA / Connecteurs Molex (HDD)
  • Lecteurs optiques : Connecteurs SATA
  • Ventilateurs : Connecteurs SATA ou Molex

Alimentation non-modulaire, semi-modulaire ou modulaire ?

En règle générale, les blocs d’alimentation sont livrés avec des câbles fixes et il arrive que l’on se retrouve avec des câbles non-utilisés, ou pire, des câbles manquants pour compléter sa configuration.

On appelle ces modèles des alimentations non-modulaires et elles ont l’avantage d’être les plus abordables du marché. L’inconvenient, c’est évidemment le manque de modularité, puisque l’on se retrouve souvent avec des câbles en trop qui trainent au milieu de son boitier. Pas forcément l’idéal, tant en termes d’esthétisme que d’efficacité.

Alimentation normale ou modulaire ?

Pour pallier à ce problème, les constructeurs proposent désormais des alimentations dites modulaires, ou semi-modulaires. Comme leur nom l’indique, ces modèles disposent de câbles amovibles, et l’on viendra uniquement positionnés ceux nécessaire à l’alimentation de ses composants.

Sur une alimentation modulaire, tous les câbles sont détachables, alors que sur une alimentation semi-modulaire les câbles essentiels (pour la carte mère et le processeur) restent fixes et tous les autres sont amovibles (PCIe, SATA, Molex…). Ces modèles permettent de mieux gérer son cable-management tout en libérant de l’espace pour optimiser son flux d’air.

Les alimentations modulaires ont également l’avantage de pouvoir être personnalisées avec des câbles de couleurs. Un avantage évident pour les joueurs souhaitant apporter une petite touche de couleur à leur configuration.

Alimentation passive et semi-passive

Comme un processeur ou une carte graphique, les alimentations ont tendance à rapidement chauffer et nécessitent donc un système de refroidissement.

La plupart des modèles intègrent ainsi un ventilateur de 120 mm, dont les nuisances sonores pourront varier d’une référence à l’autre. Comme expliqué un peu plus haut, les alimentations ne disposant pas d’une bonne certification 80 Plus pourront avoir tendance à plus chauffer et à être plus bruyantes.

Il existe néanmoins des solutions si vous souhaitez minimiser les bruits de votre machine, en optant notamment pour une alimentation semi-passive ou passive.

  • Alimentation semi-passive : Ici, l’alimentation conserve son ventilateur de 120 mm, mais celui-ci ne s’active que lorsque nécessaire. De quoi obtenir une utilisation parfaitement silencieuse lorsque son PC n’exécute pas de lourdes tâches.
  • Alimentation passive: Ou alimentation Fanless. Ici, pas de ventilateur et donc pas le moindre bruit, que votre machine soit à pleine charge ou non. Elles disposent généralement de nombreuses perforations permettant de dissiper la chaleur emmagasiner dans des caloducs.

Inutile de se voiler la face, les alimentations fanless ne sont pas forcément recommandés pour les joueurs, leur puissance étant souvent limitée. Elles peuvent néanmoins faire l’affaire pour des petites configurations, notamment si vous êtes équipé d’une carte graphique peu gourmande, à l’image d’une GTX 1050 ou d’une RX 560.

Dans quel sens brancher une alimentation PC ?

Dans la plupart des cas, une alimentation PC se positionne avec le ventilateur diriger vers le bas, de façon à aspirer l’air frais présent sous le boitier (d’où la présence de pieds sur la majorité des modèles).

Une fois votre alimentation installée, pensez à régulièrement faire la poussière sous votre boitier, et plus particulièrement nettoyer le filtre s’il y en a un.