Logitech G PRO X

Note GamerTech
Les points clés
    • Casque gamer filaire
    • Compatible PC/Consoles/Smartphones
    • Microphone amovible et paramétrable
    • Carte son USB
    • Kit complet d'accessoires
Où l'acheter ?

Test Logitech G Pro X

Conçue en collaboration avec l’aide de joueurs professionnels, la gamme Logitech G Pro propose depuis quelques années des produits taillés pour la compétition et l’esport. Aujourd’hui, c’est sur le dernier-né de la gamme que l’on porte notre attention, avec le nouveau casque Logitech G Pro X.

Evolution du G Pro dévoilé l’année dernière, il présente un design entièrement revu et intègre pour la première fois le savoir-faire de la marque BLUE, célèbre pour ses microphones et rachetée il y a peu par l’accessoiriste suisse.

Logitech G Pro X

Disponible aux alentours des 130€, le casque promet notamment des performances sonores revues à la hausse, une personnalisation avancée du microphone ou encore un confort amélioré. Verdict avec une dizaine de jours à ses côtés.

Unboxing

Le casque est livré dans une boite cartonnée reprenant les codes couleurs habituels des produits Logitech G. A l’intérieur, on retrouve les éléments suivants :

  • Le casque Logitech G Pro X
  • Une seconde paire de coussinets en mousse
  • Une carte son externe USB
  • Un microphone amovible
  • Un câble tressé de 2 m avec télécommande
  • Un câble gainé dédié à l’utilisation sur mobile
  • Un adaptateur Y avec deux connecteurs 3.5 mm (audio/micro)
  • Une notice d’utilisation et un livret de garantie
  • Une pochette rembourré pour transporter tous ces différents éléments

Unboxing du casque Logitech G PRO X

Design & Ergonomie

Pour cette nouvelle version de son casque G Pro, Logitech revoit entièrement sa copie côté design et ergonomie. Une bonne nouvelle pour de nombreux joueurs, le précédent modèle du constructeur souffrant d’une construction pas forcément des plus fiables.

Pour les modèles G Pro et G Pro X, le constructeur abandonne enfin sa structure en plastique et s’appuie désormais sur une conception n’étant pas sans rappeler celle des désormais célèbres casques HyperX Cloud et Cloud Alpha.

Logitech G Pro X vs HyperX Cloud Alpha

Le style général du casque est également remis au goût du jour, proposant un look assez sobre pour pouvoir vous suivre un peu partout. Avec son gabarit contenu et ses tons noirs et argentés, il sait se faire discret et pourra sans aucun problème se transformer en un casque nomade une fois son microphone retiré.

Un peu plus dans les détails, on commence donc avec l’arceau de ce G Pro X. Comme expliqué un peu plus haut, il s’appuie désormais sur un bandeau métallique lui apportant une bien meilleure solidité. A la fois robuste et flexible, il encaisse d’importantes torsions sans broncher et devrait en toute logique offrir une bien meilleure durée de vie que certains autres casques du constructeur.

L’arceau peut être ajusté sur une douzaine de crans, assez marqués pour rester en place une fois le casque sur la tête. Le bandeau embarque un rembourrage assez dense et s’accompagne d’un revêtement en similicuir badgé d’un imposant logo « PRO ».

L'arceau du casque est solide et confortable

Du changement aussi du côté des oreillettes. A la différence des autres casques Logitech G, il n’est ici pas possible de les faire pivoter à 90°. On perd certes en confort lorsque l’on souhaite porter le casque autour du cou, mais l’on gagne par contre en rigidité et en fiabilité en supprimant une zone de pivot.

Les oreillettes en elles-mêmes sont conçues autour d’une coque en plastique, avec un revêtement en soft-touch plutôt agréable au toucher. Au centre, un imposant disque métallisé affiche fièrement le logo Logitech G. Visuellement c’est plutôt réussi et si l’ensemble se veut un peu plus imposant qu’un Cloud Alpha, le style général se veut plus sobre.

Casque gamer pour l'eSport

A la différence de certains concurrents, les oreillettes n’embarquent pas directement de commandes ou de molette pour la gestion du volume. On retrouve uniquement deux ports 3.5 mm, le premier pour venir connecter le casque à sa source et le second pour le microphone amovible.

Pour brancher le casque, le modèle s’accompagne de plusieurs câbles afin de s’adapter à la plupart des situations. On pourra ainsi venir directement se connecter via un connecteur 3.5 mm à 4 pôles (PC portable et consoles), rajouter un adaptateur Y pour obtenir deux connecteurs 3.5 mm à 3 pôles (PC desktop) ou encore relier ce câble à la carte son externe USB afin de profiter de toutes les options du casque.

Connectique du Logitech G Pro X

Un second câble, non tressé et un peu plus court, est également proposé dans la boite. Il est notamment conseillé lorsque vous souhaitez utiliser le casque sur un smartphone ou une tablette.

Dans les deux cas, les câbles embarquent une petite télécommande vous permettant de contrôler le casque. Sur celle du câble principal, on pourra ajuster le volume sonore et activer/désactiver la capture du microphone. Sur la télécommande sur second câble, un unique bouton permet de gérer la lecture/pause mais également de passer d’une piste à l’autre ou d’activer son assistant vocal.

Enfin, avant d’en venir au confort on passe rapidement sur le microphone du Logitech G Pro X. Amovible, il est monté sur une petite perche flexible et s’accompagne d’une bonnette en mousse. Sa position s’ajuste facilement et l’on reviendra un peu plus tard en détails sur ses performances.

Le microphone du G Pro X est amovibile

Le casque est livré avec deux paires de coussinets, un peu comme ce que pouvait proposer HyperX lors de la sortie du Cloud 2. On pourra ainsi choisir entre un modèle avec revêtement en similicuir ou revêtement en mousse en fonction de ses préférences. Les premiers offrent une meilleure isolation alors que les seconds se montrent un peu plus doux et respirant. C’est avant tout ici une question de goût, mais dans les deux cas les oreillettes englobent correctement les oreilles avec leur format ovoïde.

Oreillettes en similicuir ou en mousse

Une fois sur la tête, le Logitech G Pro X se montrent parfaitement confortable et s’adapte sans problème aux longues sessions de gaming. L’arceau présente un bon maintien, sans appuyer trop ferrement sur les tempes ou la mâchoire. Avec un poids de 320 g sans son câble, le casque se fait rapidement oublier mais le Cloud Alpha, un peu plus léger, se montre selon moi légèrement plus confortable. Dans tous les cas, c’est bien mieux que ce que propose habituellement Logitech G !

Confort casque Logitech G Pro X

Terminons la partie design en notant la présence d’une petite pochette de transport permettant de protéger le casque et ses différents accessoires lors de vos déplacements. Evidemment un bon point pour un casque pensés pour les joueurs compétitifs, amené à se déplacer régulièrement avec leur matos.

Le rachat de BLUE se fait enfin sentir

L’une des particularités de cette version Pro X, c’est évidemment la présence d’une carte son USB. Grâce à cette dernière, on pourra profiter des fonctionnalités avancées BLUE VO!CE, fruit du rachat de Blue Microphones par Logitech.

Ces options sont disponibles depuis un nouvel onglet sur le logiciel Logitech G Hub, qu’il suffira de mettre à jour une fois le casque branché sur votre PC.

Le casque est livré avec une carte son USB

Ici, pas mal d’options viennent faire la force de ce modèle Pro X puisqu’il va être possible de régler dans les moindres détails le rendu de son microphone. Logitech propose plusieurs pré-réglages, basés sur les préférences de certains joueurs professionnels ou selon certains modèles générés par la marque.

Pour faire son choix, il est possible de réaliser un enregistrement d’essai puis d’essayer les différents presets de Logitech et les ajuster en fonction de ses propres préférences. On retrouve différentes options généralement disponibles sur des logiciels uniquement dédiés à la capture vocale et il est possible de passer sur les petits points d’interrogation pour obtenir des détails concernant chacune de ces options.

Logiciel Logitiech G Hub et options BLUE VO!CE

Clairement, il y a de quoi faire et la personnalisation est ici bien plus importante que ce que l’on retrouve habituellement sur les casques gaming. On ressent bien l’apport du savoir-faire de Blue Microphones, même si dans l’idée l’intégration d’une solution Hardware plutôt que Software comme ici aurait également pu faire sens.

Pour vous donner un aperçu des prestations offertes par le microphone du Logitech G Pro X et des options Blue VO!CE, voici quelques exemples d’enregistrements :

Outre les options du microphone, le logiciel Logitech G Hub vous permet aussi d’ajuster le rendu sonore global du casque, avec là-encore plusieurs presets de joueurs professionnels et notamment ceux de la team TSM pour les adeptes de Fortnite.

Egaliseur Logitech G Hub

Enfin, la carte son USB et le logiciel G Hub vous permettent de basculer d’un son stéré à un son surround virtuel 7.1 via la technologie DTS : Headphones X V2. Il est aussi possible d’activer un mode Monitoring afin d’obtenir un retour de sa voix directement dans le casque.

Performances sonores

On termine avec un point concernant les performances sonores de ce nouveau G Pro X. Le casque embarque des transducteurs Pro-G de 50 mm (contre 40 mm pour la précédent modèle) et peut donc être utilisé en stéréo en ou surround virtuel en fonction de ses jeux et ses préférences.

Par défaut, le casque offre un rendu sonore plutôt correct, avec une reproduction globalement bien équilibré. Les basses sont profondes et surtout ne présentent pas la moindre distorsion, même lorsque l’on pousse un peu trop le volume sonore. Les détails sont bien présents et l’on profite globalement de tous ses jeux dans de très bonnes conditions.

Performances sonores du Logitech G Pro X

Face à un HyperX Cloud Alpha, le modèle de Logitech semble néanmoins montrer quelques limites lors des scènes les plus complexes, notamment sur un champ de bataille pouvant mêler explosions, bruits de chars, tirs de balles ou encore cris de soldats. La scène sonore n’est pas particulièrement large sur le G Pro X et l’on aurait aimé une meilleure séparation des différents effets sonores.

Evidemment, à chaque joueur ses préférences et l’avantage du G Pro X réside dans ses options de personnalisation présentées un peu plus tôt. Vous pourrez opter pour l’une des configurations déjà proposées par Logitech, ou créez votre propre égaliseur en vous basant sur les modèles existants.

Le casque propose un rendu sonore maitrisé

L’activation du mode Surround se fera au cas par cas, l’option pouvant améliorer l’immersion ainsi que le repérage des adversaires sur certains jeux, mais aussi rendre la reproduction parfois un peu brouillonne.

Conclusion

Complet et polyvalent, le nouveau Logitech G Pro X devrait pouvoir se faire une petite place sur le secteur des casques gaming à moins de 150€. Plus solide et confortable que le précédent modèle, il présente surtout des fonctionnalités bien plus complètes avec un logiciel Logitech G Hub offrant d’énormes possibilités d’ajustements, aussi bien au niveau du rendu sonore que du microphone.

Si vous avez l’habitude de jouer en ligne et que vous ne souhaitez pas investir dans un microphone externe, le Logitech G Pro X est le casque qu’il vous faut. Pour les autres, ne se limitant pas uniquement aux jeux multi-joueurs, d’autres solutions plus abordables pourront se montrer plus intéressantes, notamment du côté de chez HyperX, Sennheiser ou encore Corsair si vous souhaitez jouer en sans-fil.

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !