HyperX Cloud Alpha

Note GamerTech
Les points clés
  • Casque gamer filaire
  • Microphone et câbles amovibles
  • Transducteurs à double chambre
  • Confort imbattable
  • Compatible PC / Consoles / Mobiles
Où l'acheter ?

Test HyperX Cloud Alpha

Souvent cité comme le meilleur rapport qualité/prix du secteur, l’HyperX Cloud II s’est rapidement imposé comme la référence des casques gaming à moins de 100€. Misant sur une excellente qualité sonore et un confort durable, il avait également su nous séduire, jusqu’à devenir l’un de nos plus gros coups de cœur.

La branche gaming de Kingston espère aujourd’hui réitérer ce franc succès en dévoilant son nouveau HyperX Cloud Alpha. Venant s’ajouter à une gamme Cloud désormais bien plus complète, cette nouvelle génération en conserve les fondations mais promet une qualité d’écoute encore supérieure.

HyperX Cloud Alpha

Proposé aux alentours des 99€, ce nouveau Cloud Alpha viendra se placer entre le HyperX Cloud Stinger, disponible sous barre des 50€, et le HyperX Cloud Revolver, avoisinant lui les 130€. Un tarif qui devrait lui permettre de prendre le relai sur un Cloud II toujours efficace mais désormais bien plus concurrencé.

Face à des modèles plus actuels tels que le Logitech G533 ou le SteelSeries Arctis 3, le nouveau casque d’HyperX peut-il continuer à s’imposer comme une référence ? Réponse après une quinzaine de jours à ses côtés.

Unboxing

Les produits HyperX conservent tous une charte graphique homogène, et ce nouveau Cloud Alpha n’échappe évidemment pas à cette règle. Le casque est proposé dans une belle boite cartonnée aux tons sombres et rouges, présentant quelques photos du produits et ses principales caractéristiques. Le constructeur met notamment l’accent sur les nouveaux transducteurs à chambre double intégré au Cloud Alpha, mais également sur les nombreuses équipes professionnelles faisant confiance à HyperX. On pourra notamment citer NaVi, TeamLiquid ou encore G2 Esports.

Unboxing casque HyperX Cloud Alpha

A l’intérieur de la boite, le casque est accompagné des accessoires suivants :

  • Un microphone amovible
  • Un câble tressé de 1.3 mm – Connecteur jack 3.5 mm
  • Une rallonge tressée de 2 mm avec double connecteur 3.5 mm (audio et micro)
  • Une pochette de protection en tissu
  • Un manuel d’utilisation

Les accessoires de cette version Alpha sont moins nombreux que sur les précédents Cloud, et l’on pourra notamment regretter l’absence d’une paire d’oreillettes supplémentaires en velours. Le casque perd également sa mini carte son USB, et donc sa compatibilité 7.1 surround virtuel.

Design & Ergonomie

Côté design, l’HyperX Cloud Alpha reprend une construction relativement similaire à celle des modèles Cloud et Cloud II (et par conséquent du célèbre Qpad-QH 90). Une bonne nouvelle pour les amateurs des modèles de la marque, réputés pour leur confort et leur durabilité.

Le look général du casque reste également identique à celui de ses précédentes versions, conservant ses tons sombres agrémentés de quelques touches rouges. Du grand classique pour un produit orienté gaming, même si l’ensemble saura rester relativement sobre et discret face à certains concurrents.

Casque Kingston HyperX Cloud Alpha

Dès la première prise en mains, le Cloud Alpha apporte un réel sentiment de confiance. Avec seulement 298 g sur la balance, le casque se montre léger, mais pas cheap pour un sou. Au contraire, le modèle apparait encore plus robuste, avec un arceau métallique légèrement retravaillé et des coques d’oreillettes particulièrement soignées. Du beau travail !

Un peu plus dans les détails, on débute justement avec l’arceau de l’HyperX Cloud Alpha. Désormais plus large afin de mieux s’adapter aux grosses têtes, il conserve néanmoins une construction classique, à la différence du système suspendu présenté sur son grand frère le Cloud Revolver (vérifier le prix). Flexible et robuste, il devrait pouvoir résister aux joueurs adeptes de Rage-Quit.

Les finitions du micro-casque sont excellentes

Le bandeau métallique est recouvert d’un revêtement en cuir, présentant sur sa face externe le logo de la marque, et sur sa face interne une douceur particulièrement appréciable. Le rembourrage reste de son côté toujours aussi généreux, et l’on verra un peu plus bas qu’il s’agit toujours d’un des casques gaming les plus confortables du marché.

A la différence d’un SteelSeries Arctis 7, l’ajustement se réalise via un système d’extension on ne peut plus classique. Les crans sont correctement marqués, et des petits points pourront aider à plus facilement retrouver son réglage idéal. L’arceau se prolonge ensuite vers les écouteurs avec une « fourche » perforée apportant un peu plus d’agressivité au look du micro-casque.

Le Cloud Alpha s'ajuste plus facilement aux grosses têtes

Petit reproche de ce côté-là, il reste impossible de faire pivoter les oreillettes à plat, ni même de les replier vers l’intérieur de l’arceau. L’HyperX Cloud Alpha ne reste donc pas forcément le casque le plus pratique à transporter, malgré son gabarit relativement contenu. Si vous cherchez un casque gaming également adapté à une utilisation nomade, jetez plutôt un œil du côté du Logitech G433 ou encore du Roccat Cross.

Le meilleur casque gamer à moins de 100€

Sur l’oreillette gauche, on retrouvera la connectique du Cloud Alpha. Tout d’abord un premier port 3.5 mm où l’on viendra connecter le câble tressé accompagnant le casque. D’une longueur de 1.3 mm, on pourra facilement venir le connecter à la manette d’une PS4 ou d’une Xbox One, mais également à l’arrière d’un PC via une rallonge supplémentaire de 2 m intégrant deux connecteurs séparés (pour l’audio et le micro).

Le casque est livré avec un câble tressé et une rallonge

HyperX fait également le choix de ne pas intégrer de commandes directement accessibles depuis les oreillettes du casque. Pour ajuster le volume sonore ou activer/désactiver le microphone, il faudra forcément passer par la télécommande intégrée à son câble. Pas forcément toujours très pratique, et l’on pourra regretter l’absence d’un second microphone intégré à cette zone de commandes (pour les appels téléphoniques lors de l’utilisation sur smartphone).

Zoom sur la télécommande intégrée au cordon

Le second connecteur du casque se situe un peu plus haut, et permet de venir y brancher le microphone du HyperX Cloud Alpha. Ici, pas de grandes nouveautés par rapport aux précédents modèles, avec une fine perche toujours aussi flexible et une bonnette limitant l’apparition des plosives et sifflantes.

Le micro du casque est amovible

Du côté des coussinets, on retrouve un rembourrage toujours aussi généreux et confortable. L’espacement interne devrait permettre à la majorité des joueurs de profiter d’un bon confort, tout en offrant une isolation passive très correcte. Les coussinets disposent en outre d’un revêtement en cuir similaire à celui présent à l’intérieur de l’arceau, et clairement c’est un véritable bonheur.

Si comme expliqué un peu plus haut certains utilisateurs pourront regretter l’absence d’oreillettes supplémentaires en velours, on notera qu’il reste possible de facilement retirer les coussinets proposés par défaut, et il devrait donc être possible de les remplacer sans difficulté.

Les coussinets en cuir sont doux et peuvent être retirés

Une fois sur la tête, le HyperX Cloud Alpha est un modèle en termes de confort. Le poids du casque est parfaitement réparti sur la partie supérieure du crâne, alors que les oreillettes exercent une pression apportant un compromis idéal en maintien et confort. Il est possible de garder le casque sur les oreilles pendant de longues heures sans ressentir la moindre gêne ni même la moindre sensation de fatigue. De ce côté-là, c’est véritablement le carton plein pour HyperX.

Fonctionnalités supplémentaires

Les produits HyperX ne sont pas forcément réputés pour leurs nombreuses fonctionnalités supplémentaires. Ce nouveau Cloud Alpha n’échappe malheureusement pas à cette règle, et le casque ne sera pas ici accompagné du moindre logiciel de paramétrage.

Il sera donc impossible de venir configurer un égaliseur personnalisé ou créer différents profils d’écoute en fonction de ses jeux ou ses musiques. Le casque n’embarque également plus sa compatibilité surround 7.1 virtuel, à la différence du modèle Cloud II.

Performances sonores

Place maintenant aux performances sonores de ce Cloud Alpha. Pour ce nouveau modèle, le casque embarque des drivers de 50 mm, annoncés avec une réponse en fréquence comprise entre 13 Hz et 27 kHz. A titre de comparaison, les précédents modèles du Cloud optaient pour des haut-parleurs de 53 mm, avec réponse en fréquence comprise entre 15 Hz et 25 kHz.

Il ne s’agit pas des seuls changements techniques apportés au Cloud Alpha, puisque l’intérieur des oreillettes a entièrement été revu. Pour la première fois, HyperX intègre un système à double chambre permettant d’obtenir une meilleure séparation des différentes fréquences mais également d’obtenir un son légèrement plus ouvert.

Qualité sonore HyperX Cloud Alpha

A l’utilisation, les changements se font réellement ressentir, et si les précédentes versions des casques HyperX offraient déjà des performances sonores très correctes, ce nouveau modèle s’en tire encore mieux. Testé sur différents titres, aussi bien sur PC que PS4, la qualité est clairement au rendez-vous, avec un son à la fois riche et détaillé.

Pour une centaine d’euros, difficile aujourd’hui de trouver mieux en termes de performances sonores. Malgré l’absence d’un son virtuel 7.1, le casque s’en sort également très bien sur les FPS, et le positionnement de ses adversaires sur des titres tels que PUBG ou Fornite ne pose aucun problème.

Meilleur casque HyperX Cloud

Egalement testé pendant de nombreuses heures sur Stormblood, la dernière extension de Final Fantasy XIV, le Cloud Alpha apporte un excellent degré d’immersion. Les nombreux dialogues sont parfaitement retranscrits, et les effets sonores des sorts et compétences trouve leur place au milieu des excellentes pistes sonores des nouvelles zones de l’extension. Du tout bon.

Et le microphone dans tout ça ?

Les prestations des précédents microphones des Cloud et Cloud II s’étaient montrées plus que correctes. Pour cette troisième génération, le Cloud Alpha confirme le savoir-faire de la marque en la matière. A l’utilisation, le micro offre une très bonne captation, à la fois claire et intelligible. Il n’est pas nécessaire de hausser le ton pour se faire entendre, et la bonnette en mousse limite l’enregistrement des bruits environnants. De quoi largement diminuer le claquement mécanique des touches de votre clavier gaming !

Performances du micro de HyperX

Conclusion

Pas besoin d’y aller par quatre chemins : le HyperX Cloud Alpha est une réussite. Plus confortable, mais également plus performant que son prédécesseur, il devrait pouvoir s’imposer parmi les meilleures références des casques gaming à moins de 100€.

Seule ombre au tableau, des accessoires moins nombreux que sur les précédentes versions (exit le surround virtuel et les coussinets en velours). Des petits bémols n’entachant en rien l’excellent rapport qualité/prix proposé par ce modèle Alpha.

Si vous cherchez un casque gaming confortable, solide et terriblement efficace, pas besoin de chercher plus loin.

Commander en ligne

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

6 Commentaires

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !