Razer Thresher Ultimate

Razer Thresher Ultimate

Commander en ligne

Test Razer Thresher Ultimate

L’année dernière, Razer dévoilait l’un de ses premiers casques gaming sans-fil : le ManO’War. Intéressant sous bien des aspects, notamment au niveaux de ses performances sonores et son confort, le modèle souffrait néanmoins d’une construction bien trop rigide et fragile.

Le constructeur revient aujourd’hui avec le Razer Thresher Ultimate, un nouveau modèle wireless plus robuste, plus confortable, et tout aussi performant. Compatible PC/PS4 ou PC/Xbox One, il devrait pouvoir faire oublier les déboires du ManO’War.

Razer Thresher Ultimate, un casque gamer sans-fil PC et consoles

Disponible aux alentours des 279€, le Razer Thresher viendra se place en concurrence de modèles tels que l’Astro A50 (vérifier le prix) ou le SteelSeries Siberia 840 (vérifier le prix). Un casque clairement pas donné, qui devra démontrer tout son potentiel pour faire la différence face à des modèles plus accessibles, à l’image du SteelSeries Arctis 7 ou du Logitech G533.

Unboxing

Razer n’a pas pour habitude de proposer des casques compacts, et la large boite renfermant le Thresher laisse une fois de plus présager un modèle particulièrement imposant. La version testée aujourd’hui étant pensée pour la PS4, l’emballage reprend les tons bleus de la dernière console de Sony. On y découvre les principales caractéristiques du casque et quelques photos de présentations.

Unboxing du Razer Thresher Ultimate

A l’intérieur de la boite, le Thresher Ultimate s’accompagne de plusieurs accessoires :

  • Une station gérant la connexion sans-fil et la connectique
  • Deux câbles USB tressé (pour alimentation la station et recharger le casque)
  • Un câble optique (pouvant être utilisé avec la PS4)
  • Un support pour suspendre le casque
  • La paperasse habituelle (manuel d’utilisation, mot du Min-Liang Tan, le président de Razer)

A première vue, l’ensemble se montre soigné, et tous les éléments sont parfaitement emballés et protégés. Un bon point.

Design & Ergonomie

Dès la première prise en mains, le Razer Thresher Ultimate rappelle les derniers modèles de la marque présentés sur GamerTech : le ManO’War et le Kraken Pro V2. Particulièrement imposant, avec ses énormes oreillettes, le casque de Razer en impose.

Les lignes de ce nouveau modèle se montrent néanmoins bien plus soignées, et l’ensemble apparait à première vue bien plus solide que le précédent casque gaming sans-fil de la marque. Visuellement, le produit se montre très réussi et devrait sans aucun doute taper dans l’œil de nombreux gamers.

Casque Razer Wireless PS PC Xbox

Malgré son allure de mastodonte, le casque conserve une certaine sobriété, avec des tons sombres chers aux périphériques de la marque. Version PS4 oblige, quelques touches bleutées nous ramènent aux couleurs de la console de Sony. Et vous l’aurez compris, la version Xbox opte de son côté pour de discrets marquages verts.

La principale différence entre ce modèle Thresher Ultimate et le précédent ManO’War se situe au niveau de l’arceau. Le précédent casque sans-fil de Razer souffrait en effet d’une construction bien trop fragile, avec un bandeau en plastique à la durée de vie questionnable. Pour ce nouveau modèle, le constructeur semble avoir compris la leçon, en optant pour une construction bien différente.

Micro-casque gamer Razer Thresher

A l’image du récent Razer Tiamat V2 (vérifier le prix) ou des modèles de SteelSeries, le Thresher Ultimate PS4 présente ainsi un système à suspension bien mieux pensé. Deux tiges métalliques façonnent la structure globale du casque, alors qu’un bandeau placé en dessous viendra automatiquement s’ajuster à la forme du crâne. Une construction qui se montre à la fois plus solide et confortable.

Un peu plus dans les détails, on notera que la partie supérieure du bandeau est badgée du logo Razer, alors que la partie interne opte pour un revêtement en mesh améliorant le maintien et l’aération.

Casque Razer avec arceau suspendu

Comme sur le Razer ManO’War, les oreillettes du Thresher Ultimate peuvent pivoter à 90° afin de faciliter le port autour du cou. Dans cette position, les coussinets viennent reposer sur les clavicules, sans provoquer la moindre pression au niveau du cou. S’il s’agit d’un bon point pour le casque gamer de Razer, il faudra néanmoins prendre soin de cette zone de pivot qui semble clairement se présenter comme son talon d’Achille.

Du côté des oreillettes, pas grand-chose de nouveau face aux précédent casque wireless de Razer. Toujours aussi imposantes, elles intègrent un maillage métallique et le logo de la marque illuminé dans des tons bleus. Plusieurs commandes sont positionnées sur les tranches, et l’on pourra notamment ajuster le volume sonore du casque, mais également celui du microphone via deux molettes distinctes.

Les commandes sont positionnés sur les oreillettes du casque gaming sans fil

On retrouve également un bouton gérant la mise sous tension du casque (avec indicateur lumineux) ainsi qu’un port micro-USB permettant de venir recharger la batterie interne du Razer Thresher Ultimate. Point important à souligner, le casque ne dispose pas de connecteur 3.5 mm, et il ne sera donc pas possible de l’utiliser en filaire.

L’oreillette gauche intègre un microphone rétractable monté sur une longue perche flexible. Un système efficace et pratique, qui permettra d’entièrement cacher le microphone lorsqu’il n’est pas utilisé. Une fois la tige retirée, le positionnement se réalise très facilement devant la bouche et une diode rouge s’illumine lorsque celui-ci est en mute.

Le casque dispose d'un microphone rétractable

Place maintenant aux coussinets, et de ce côté-là Razer apporte à nouveau un soin tout particulier à nos oreilles. Les oreillettes intègrent de très généreuses mousses à mémoire de forme, offrant à l’utilisation un excellent confort. Un espacement circulaire d’environ 6 cm de diamètre englobe entièrement les oreilles et apporte une bonne isolation face aux bruits extérieurs.

Le revêtement utilisé sur les coussinets reste similaire à celui des autres modèles de la gamme Razer, avec un similicuir agréable au toucher, mais que l’on sait aussi un peu fragile sur la durée.

Casque gamer confortable avec lunettes

Une fois sur la tête, rien à redire concernant le confort du Razer Thresher Ultimate. Il s’agit clairement de l’un des casques gaming les plus confortables du marché. A l’image d’un SteelSeries Arctis 7 (vérifier le prix) ou d’un HyperX Cloud Alpha, il est possible de jouer pendant plusieurs heures sans ressentir la moindre douleur. Malgré un poids de 408 g, le casque se fait rapidement oublier grâce à son arceau suspendu, et les oreillettes apportent un compromis idéal entre maintien et confort.

Confort du Razer Thresher

Le dernier point concernant le design et l’ergonomie du Thresher ne concerne pas le casque en lui-même, mais plutôt son support. Le casque est en effet livré avec un stand en plastique où l’on pourra venir déposer le casque après ses parties les plus intenses. Pas de quoi casser trois pattes à un canard, mais c’est toujours bon à prendre. Au centre du stand, on pourra venir placer la station sur laquelle on revient plus en détails dans la suite de cette présentation.

Un casque gaming sans-fil pour PC et consoles

Le Razer Thresher Ultimate est un casque gaming fonctionnant uniquement de manière sans-fil. Si le casque fonctionne aussi bien sur PC que sur consoles, il faudra néanmoins souligner que deux versions sont proposées : un modèle pour PC et PS4, et un modèle pour PC et Xbox One. Les deux consoles n’utilisant pas des protocoles similaires pour le 7.1 virtuel, il faudra forcément faire un choix !

La connexion sans-fil, que ce soit sur consoles ou PC s’effectue ensuite très simplement. Une station regroupe la connectique et fait office de passerelle pour la liaison sans-fil. Elle se présente sous la forme d’un petit bloc en plastique, assez discret, qui comme expliqué un peu plus haut pourra se loger au centre du support du casque.

Station sans-fil pour le casque Razer

Il suffira alors de venir la relier en USB à son PC ou sa console, puis de sélectionner la source correspondante via un switch positionné à l’arrière. Pour la connexion sur PS4, il est également possible d’opter pour une liaison via câble optique.

Toujours à l’arrière de la station, on notera également la présence d’un port USB, pouvant être utilisé pour venir recharger la batterie interne du Thresher Ultimate. Une sortie optique permet également de basculer l’audio vers un autre appareil, comme une barre de son par exemple.

Connectique du Razer Thresher PS4

Sur la façade supérieure de la station, on notera la présence d’un bouton permettant d’activer le son Dolby 7.1 virtuel. On regrette d’ailleurs que ce bouton ne soit pas directement positionné sur le casque, évitant quelques aller/retour entre la station et son canapé lorsque l’on souhaite tester l’option sur PS4 ou Xbox One.

Pour le reste, les fonctionnalités supplémentaires proposées par le Thresher restent limitées. Comme expliqué plus haut, le casque ne dispose pas du moindre port 3.5 mm pour une connexion en filaire (pour cela il faudra s’orienter vers le Thresher Tournament Edition), et il n’est pas non plus possible d’opter pour une connexion Bluetooth afin d’appairer le casque à un smartphone ou une tablette par exemple. Dommage !

Autre point à souligner, le casque n’est pas compatible avec le logiciel Razer Synapse, et il n’est donc pas possible de venir modifier les couleurs de son rétroéclairage, ni même d’ajuster certaines options sonores via un égaliseur.

Performances sonores

Place au jeu. Le casque embarque des haut-parleurs de 50 mm, similaires à ceux déjà présentés sur le Razer ManO’War. A l’utilisation, le Thresher s’en sort avec brio, offrant une reproduction sonore à la fois riche et homogène.

Après plusieurs sessions de gaming sur PC et PS4, la qualité est au rendez-vous et c’est un vrai plaisir de profiter de ses titres favoris sans le moindre câble. La portée de la connexion sans-fil avoisine les 12 mètres, et aucune latence ne semble venir ternir l’expérience proposée.

Qualité audio du Razer Thresher Ultimate

Comme expliqué un peu plus haut, le casque peut être utilisé en mode stéréo classique, ou bien en 7.1 virtuel. En pratique, la fonctionnalité surround ne sera pas forcément adaptée à tous les titres, mais elle pourra dans certains cas élargir la scène sonore tout en facilitant le positionnement de ses adversaires. Sur PUBG, l’expérience se montre plus que convaincante !

Globalement, le casque s’en sort de façon très correcte sur la plupart des jeux, et ce peu importe la plateforme sélectionnée. Sur PS4, les raids de Destiny 2 prennent une nouvelle dimension, pendant que les nombreux dialogues de Uncharted 4 ou Final Fantasy XII : The Zodiac Age sont pleinement retranscrits.

Casque PS4 sans-fil 7.1 Razer

Pas grand-chose non plus à reprocher du côté de l’écoute musicale, même si l’absence d’une connectique filaire limitera évidemment l’usage mobile du casque. Pour autant, si vous avez l’habitude d’écouter de la musique ou de regarder quelques films entre vos sessions de gaming, le Thresher pourra parfaitement faire l’affaire.

Qualité du microphone

Le microphone intégré au Razer Thresher Ultimate PS4 est lui aussi une réussite. Facile à positionner, il offre une captation claire et intelligible. De quoi échanger efficacement avec les autres joueurs, voir même commenter ses parties si vous avez l’habitude de streamer.

La qualité n’est évidemment pas au niveau d’un véritable microphone externe, mais le modèle de Razer fait clairement le taff. En consultant notre vidéo de présentation, vous pourrez d’ailleurs accéder à un enregistrement réalisé avec le microphone en question.

Qualité du microphone pour le jeu

Seul bémol, l’absence d’un monitoring. Impossible ici d’obtenir un retour de sa voix directement dans les oreillettes, à la différence de certains concurrents.

Autonomie

Pour finir, un petit mot concernant l’autonomie du Thresher. Le casque sans-fil est annoncé avec une autonomie de 16 heures, qui se confirme d’après nos essais. De quoi profiter d’une parfaite liberté de mouvements pendant de longues heures avant de devoir repasser par la case recharge. Notez également que le casque se place automatiquement en veille après quelques minutes d’inactivité.

Support pour casque gaming

La recharge s’effectue via un port micro-USB. De ce côté-là, la solution proposée par l’Astro A50 et sa station de charge nous apparait donc mieux pensée. Idem pour le SteelSeries Siberia 840, qui aura l’avantage d’être livré avec deux batteries amovibles.

Conclusion

Corrigeant les problèmes de robustesses du ManO’War, ce nouveau Razer Thresher Ultimate est une vraie réussite. Modèle en termes de confort, le dernier casque gaming sans-fil du constructeur s’en sort également très bien du côté des performances sonores.

La connexion sans-fil se réalise en quelques secondes, et permet de profiter de ses jeux pendant de longues heures grâce à une belle autonomie. En pratique, pas grand-chose à redire concernant ce Thresher, si ce n’est l’absence d’un mode filaire, d’une véritable station de charge et un prix relativement important.

Pour rappel, le Thresher Ultimate est proposé aux alentours des 279€. Le prix à payer pour profiter d’un des tous meilleurs modèles du marché ? N’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires.

Commander en ligne

2 Commentaires

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *