Razer ManO’War

Note GamerTech
Les points clés
  • Casque gamer sans-fil
  • Son Surround 7.1
  • Transducteurs 50 mm
  • Microphone rétractable
  • Compatible PC / PS4
Où l'acheter ?

Test Razer ManO’War

Attention

Un nouveau casque sans-fil est disponible chez la marque. Consultez plutôt notre test du Razer Thresher Ultimate.
Vous pouvez également retrouver tous les modèles de la marque dans notre comparatif des casques Razer.

Si Razer s’impose depuis de nombreuses années sur le marché des périphériques destinés au gaming, la gamme de casque du constructeur Californien n’a pas toujours été à la hauteur de certains concurrents directs. Avec le tout nouveau ManO’War, Razer semble vouloir bousculer un peu les choses en proposant un modèle au son virtuel 7.1 fonctionnant entièrement sans-fil, aussi bien sur PC que sur PS4.

Après notre récent essai du Siberia 800 de chez SteelSeries, ce n’est pas vraiment une surprise de voir Razer s’engouffrer dans le secteur des casques gamer sans-fil tant ils apportent à l’utilisation un véritable confort supplémentaire. Promettant une parfaite immersion sans la moindre latence, le Razer ManO’War embarque des haut-parleurs de 50 mm, un rétroéclairage RGB personnalisable et une batterie offrant jusqu’à 14 heures d’autonomie sur une seule charge.

Razer ManO'War

Des spécifications plutôt alléchantes sur le papier, que l’on s’est empressé de tester pendant une bonne dizaine de jours afin de vous en faire un retour complet et bien évidemment imagé. Disponible aux alentours des 199€, le ManO’War se place en concurrence de produits tels que le Logitech G933 Artemis Spectrum (afficher le prix), l’Astro A40 (afficher le prix), le Corsair Void Wireless (afficher le prix) ou encore le Siberia 800 listé plus haut (afficher le prix).

Unboxing

Le casque est proposé dans un packaging relativement imposant, laissant à première vue penser que le produit l’est tout autant. Comme souvent chez Razer, on reste sur un packaging relativement sobre, construit à base de carton rigide teinté aux couleurs de la marque.

Packaging du casque ManOWar de Razer

La face avant présente une large photo du casque vu de côté, accompagné du logo Razer et d’un pictogramme Chroma signalant la présence d’un rétroéclairage RGB. A l’arrière, on retrouve un peu plus d’informations sur le casque, avec trois points mettant respectivement en avant la retransmission sonore sans fil et sans latence, le son virtuel 7.1 Surround (uniquement sur PC) et l’autonomie de la bête. Petite précision ici, Razer annonce jusqu’à 7 jours d’utilisation en une seule charge, et il s’agit pour le coup d’une tournure marketing pas vraiment honnête à notre goût puisqu’un petit astérisque nous indique plus bas que la marque sous-entend par cela 2 heures de gameplay pendant 7 jours, soit 14 heures en pratique.

Pour accéder au contenu de la boite, il suffit ensuite de soulever la partie recto, parfaitement maintenue par deux scratchs puissants. Derrière un plastique transparent, on retrouve le casque bien calé dans un moule en plastique recouvert d’une texture rappelant du velours. Le ManO’War est accompagné d’une rallonge USB de 2 mètres où l’on viendra positionner un dongle faisant office de transmetteur sans-fil. Un câble USB/Micro-USB est également de la partie pour venir recharger la batterie interne, alors que la paperasse habituelle (guide d’utilisation, petit mot du président et stickers) vient compléter le bundle.

Unboxing du Razer ManO'War

Design & Ergonomie

Une fois le ManO’War sorti de sa boite, le premier élément qui saute aux yeux est l’aspect clairement massif du casque. Malgré un look plutôt sobre, Razer n’est pas forcément réputé pour faire dans la discrétion et ce nouveau modèle en est l’incarnation parfaite. Des oreillettes à l’arceau, toutes les différentes parties du casque semblent démesurées, mais l’ensemble reste cependant harmonieux en termes d’esthétique et surtout relativement léger avec un poids de 375 g.

Casque Gamer Razer sans-fil

Avant de s’attarder dans les détails, quelques lignes concernant le look général de l’ensemble. A l’image des précédents modèles Tiamat 7.1 (afficher le prix) ou Razer Kraken Pro, les lignes du nouveau ManO’War sont plutôt bien travaillées et devraient sans aucun doute séduire les habitués de la marque. Par défaut, le casque est proposé dans des tons principalement noirs, avec une construction entièrement en plastique, tantôt mates et tantôt brillants. Une version aux couleurs d’Overwatch est également disponible, un peu plus colorée pour le coup.

Casque gaming imposant et wireless

Côté construction, les finitions se montrent relativement propres avec des plastiques taillés sans défaut et des visseries cachées intelligemment sous des petits ergots en caoutchouc. L’ensemble n’apparait pas pour autant particulièrement robuste et on imagine qu’il faudra être relativement soigneux avec la bête sous peine de mauvaises surprises. L’arceau manque par exemple de souplesse à notre goût.

Arceau plastique peu flexible

L’arceau, on y vient justement. Particulièrement large, il se sépare en deux branches au niveau de sa partie centrale afin d’améliorer la circulation de l’air et permettre à votre crane de respirer un minimum. La partie supérieure est badgée d’un imposant Razer alors que la partie intérieure dispose d’un rembourrage pas forcément des plus épais mais répartissant correctement le poids de l’engin. Comme expliqué un peu plus haut, cet arceau est plutôt rigide et difficilement extensible.

Zoom sur l'arceau du casque Razer

Il reste bien évidemment possible de l’ajuster en fonction de la taille de votre tête, avec un système à coulisse tout ce qu’il y a de plus classique. Les crans sont bien marqués et numérotés, afin de retrouver facilement le réglage qui va bien en un clin d’œil.

Arceau réglable sur casque gaming ManO'War

Au bout de l’arceau, un système à pivot permet de faire basculer les oreillettes pratiquement à plat (uniquement vers l’arrière). On précise bien « pratiquement », puisqu’en réalité la construction fait que l’arceau et les oreillettes ne sont pas vraiment alignés une fois dans cette position. La photo ci-dessous est probablement un peu plus parlante.

Pivot des oreillettes

Ce degré de liberté reste pour autant une bonne chose, puisqu’il permet d’ajuster la position des oreillettes en fonction de la morphologie de chaque utilisateur. Il est de plus possible de faire varier de quelques degrés les oreillettes selon un axe horizontal.

Comme expliqué plus haut, les oreillettes du Razer ManO’War sont réellement imposantes. Avec un diamètre d’environ 10 cm, elles ne passent clairement pas inaperçues une fois le casque sur les oreilles. Un peu plus dans les détails, elles sont majoritairement construites dans un plastique rigide et mate, avec cependant une partie perforée qui devrait en pratique offrir une meilleure circulation de l’air (et du son).

Zoom sur les oreillettes

Au centre, on retrouve le logo de Razer, pouvant s’illuminer à la couleur de votre choix grâce à la fonctionnalité Chroma très chère à la marque. Evidemment, il s’agit d’un gros gadget, puisqu’à la différence d’une souris ou d’un clavier, l’illumination ne sera pas directement visible par l’utilisateur.

Casque sans-fil oblige, on retrouve également plusieurs commandes et connectiques directement placées sur les deux oreillettes. Sur le côté gauche, un bouton permet d’allumer ou d’éteindre le ManO’War, alors qu’un port micro-USB sera utilisé pour recharger la batterie interne. Plus bas, une molette crantée permet de gérer le volume sonore du microphone à la volée.

Boutons pour gérer le volume sonore et le micro

Le micro est d’ailleurs lui aussi positionné du côté gauche, il a l’a particularité de pouvoir se rétracter à l’intérieur de l’oreillette afin de ne pas gêner lorsqu’il n’est pas utilisé. Une fois sorti, il se montre très flexible et donc facile à positionner devant la bouche. On reviendra sur ses performances un peu plus bas.

Micro retractable et flexible sur casque Razer

Du côté de l’oreillette droite, on retrouve une seconde molette crantée permettant elle de gérer le volume sonore directement depuis le casque. Derrière cette molette, un petit espace bien pensé permet de venir ranger et sécuriser le dongle USB utilisé pour la transmission sans-fil. Une bonne idée, vu comme il est facile de perdre ce genre d’appareil.

Emplacement pour dongle USB

Dans l’ensemble les différentes commandes sont intelligemment positionnées (pas toujours le cas), et intuitives à gérer. Ce n’est pas précisé plus haut, mais il est également possible de couper le micro ou le son à tout moment en appuyant sur l’une ou l’autre des deux molettes.

Sur le côté interne des oreillettes, on retrouve des coussinets à l’image du casque : imposants. De forme circulaire, ils offrent un espace conséquent pour les oreilles et un rembourrage particulièrement généreux. Le revêtement en similicuir se montre quant-à-lui doux et agréable au toucher.

Confort du Razer ManO'War

Une fois sur les oreilles, le Razer ManO’War est un véritable modèle en termes de confort. Malgré sa taille imposante et un poids pas forcément des plus légers, le casque ne présente pas la moindre gêne. La pression est efficacement répartie, que ce soit sur le crâne ou au niveau de la mâchoire et des tempes. A l’utilisation, il est possible de garder le casque sur les oreilles pendant plusieurs heures sans forcément ressentir le besoin de le retirer. L’aération n’est cependant pas exceptionnelle et il reste possible de ressentir rapidement une certaine chaleur selon la température ambiante.

Ergonomie du casque Man O War de Razer

Tout n’est cependant pas parfait et quelques points viennent entacher le tableau niveau confort. La taille imposante des oreillettes est par exemple parfois gênante selon les mouvements. Il n’est pas rare de voir le casque venir taper contre son appuie-tête lorsqu’on souhaite jeter un coup d’œil sur un second écran positionné sur le côté de son bureau. De la même façon, lorsque le casque est positionné autour du cou, on se sent légèrement étouffé par les oreillettes.

Casque Gaming très imposant

Dans l’ensemble le Razer ManO’War reste pour autant plus que correct en termes de design et d’ergonomie. Si la construction entièrement en plastique ne fera pas l’unanimité, le look du casque est à notre goût plutôt réussi malgré un éclairage RGB pas très utile. Sur les oreilles, le confort est bel et bien présent alors que les commandes sans-fil fonctionnent sans sourciller. Place maintenant à l’utilisation.

Un bon casque gaming sans fil pou PC ou PS4

Installation et fonctionnalités supplémentaires

En règle générale, les casques orientés gaming fonctionnant entièrement sans-fil ne s’apparentent pas vraiment à une utilisation Plug-and-Play. En clair, il est souvent nécessaire de passer par un boitier faisant à la fois office de transmetteur et mixeur. La mise en route demande quelques minutes dans les différentes options afin de gérer les sources et autres paramètres de connexion.

A l’image du G933 de Logitech ou du casque officiel de Sony (afficher le prix), le Razer ManO’War se veut beaucoup plus simple et intuitif à installer. Il suffit simplement de venir connecter le dongle sur un port USB sur son PC ou sa PS4 puis d’allumer le casque. La connexion se fait automatiquement et on peut alors profiter de ses jeux ou ses films sans le moindre câble.

Mise en route

Pour améliorer la réception, Razer propose également une rallonge USB de 2 mètres permettant de venir positionner le dongle de façon optimale (directement sous l’écran par exemple). L’idée est bien évidemment d’obtenir une latence quasi-inexistante, et pour ça le transmetteur 2.4 Ghz s’en sort parfaitement bien.

Dongle pour la transmission sans-fil 2.4Ghz

En pratique, il devient ensuite possible de s’éloigner jusqu’à une dizaine de mètres de cet émetteur tout en profitant de sa musique ou de ses jeux. Et clairement, une fois qu’on y goûte, difficile de repasser sur un modèle filaire.

Le ManO’War est également compatible avec le logiciel Razer Synapse 2.0. Si ce dernier est déjà installé sur votre ordinateur, le casque est automatiquement reconnu et la mise à jour se lance dans la foulée. Notez cependant qu’il sera nécessaire de redémarrer l’ordinateur pour accéder aux options du software.

A l’ouverture, une première page propose de calibrer le son surround virtuel 7.1 du ManO’War. Il suffit ensuite de suivre les différentes étapes, rien de bien sorcier.

Calibrage du son surround

Plusieurs onglets permettent ensuite d’ajuster différentes options du casque et du micro. La première partie Audio permet par exemple de gérer l’effet Boost Bass, d’améliorer la clarté lors des communications ou encore de normaliser le volume des différentes fréquences sonores.

Onglet audio Razer Synapse 2.0

La seconde page Micro permet comme son nom l’indique de gérer quelques options directement liées au microphone rétractable. On pourra configurer le niveau de sensibilité, le volume ou encore la réduction des bruits ambiants.

Onglet Micro

Un onglet Mixeur permet de gérer le volume sonore (et l’effet 7.1) en fonction des différentes applications ouvertes. C’est surtout utile si vous avez l’habitude de communiquer avec vos amis sur Skype pendant vos parties par exemple, puisqu’il sera possible de gérer indépendamment le volume du jeu et de vos dialogues. Pour autant, on reste assez loin des options avancées proposées par SteelSeries sur son Siberia 800.

Pour finir avec le logiciel Synapse 2.0, il est possible de régler un égaliseur, soit de façon personnalisée soit en venant sélectionner un réglage type déjà proposé par la marque.

Enfin, la dernière fenêtre Eclairage permet d’ajuster les illuminations Chroma positionnées sur chacune des oreillettes. Il est possible de choisir une couleur statique, un effet respirant entre deux couleurs ou encore une variation automatique des couleurs.

Gestion Chroma

Dernière note importante concernant l’utilisation du casque, l’absence d’un port 3.5 mm. En clair, il n’est pas possible d’utiliser le ManO’War avec un mobile par exemple, ou tout simplement de façon filaire lorsque la batterie est épuisée. Un léger bémol qui pourra pour certains faire pencher la balance vers le G933 de Logitech (ou son petit frère le Logitech G633).

Performances sonores et qualité audio

A la différence du Tiamat 7.1 qui proposait plusieurs haut-parleurs afin d’offrir un effet surround (pas forcément convainquant), le nouveau Razer ManO’War opte lui pour un son virtuel 7.1. En clair, le casque dispose dans chaque oreillette d’un haut-parleur unique à aiment néodyme de 50 mm, capable de reproduire de façon virtuelle un effet surround.

Casque gaming sans-fil PC et PS4

L’idée derrière tout ceci est bien évidemment d’offrir la meilleure immersion possible tout en améliorant les performances in-game en facilitant le positionnement des adversaires. Précision cependant que ce surround virtuel est uniquement disponible lorsque le casque est utilisé sur PC, se limitant ainsi à du Stéréo lors d’une utilisation sur PS4.

Pour tester tout ça de façon concrète, rien de mieux qu’un petit tour d’horizon sur différents jeux plus ou moins récents. Nos premiers essais sur The Division se sont montrés plutôt concluants, avec un effet surround efficace et immersif, permettant de différencier le son d’une alarme au loin de celui de balles venant ricocher à proximité.

Casque gamer sans fil et sans latence

Sur les FPS comme Overwatch, le ManO’War permet de facilement positionner les différents adversaires arrivant de part et d’autre des arènes. On se surprend à être beaucoup plus à l’aise et moins surpris lors de l’arrivée rapide de Tracer dans notre dos. Enfin, petit tour du côté de FFXIV où les nombreux effets sonores et les superbes ambiances musicales ressortent de façon très claire. Le son est dans l’ensemble riche et les fréquences relativement homogènes.

Performances du Razer ManO'War

Si le casque est principalement pensé pour être utilisé sur PC, les joueurs PS4 pourront également profiter de leurs jeux favoris sans le moindre câble. Dans cette configuration, le son se limite comme expliqué plus haut à du stéréo mais reste très correct. Testé principalement sur Uncharted 4, l’immersion est là-encore agréable et ne présente pas de gros défauts.

Qualité du micro

Le micro rétractable et flexible du Razer ManO’War fonctionne également très bien, que ce soit sur PC ou PS4. Le fait de pouvoir le positionner facilement permet de capter de façon claire et précise la voix afin d’échanger sans soucis avec ses coéquipiers.

Micro perche efficace pour échanger avec les joueurs

Concernant les bruits environnants, le micro est capable de faire le tri de façon efficace offrant ainsi un excellent confort lors des conversations. De plus, en sourdine, le bout du micro s’éclaire en rouge afin d’obtenir un retour visuel direct. Pratique.

Autonomie

Si l’on s’en remet au marketing de Razer, le ManO’War est capable de vous suivre pendant une semaine complète sans la moindre recharge. En pratique, il revient cependant de mettre les choses dans leur contexte, puisque le constructeur se base ici sur une hypothèse de seulement 2 heures d’utilisation journalière. Hors, on sait très bien qu’il n’est pas rare pour les joueurs d’enchainer des sessions de 6 heures ou plus en une seule journée/nuit.

En réalité, l’autonomie du casque est donc de 14 heures, ce qui reste correct pour un modèle sans-fil. On parle bien évidemment de 14 heures d’utilisation, et Razer a été assez intelligent pour intégrer une mise en veille automatique après une certaine période d’inactivité.

Autonomie jusqu'à 14 heures

Pour recharger la batterie, aucune station de recharge n’est proposée avec le casque. Il faudra directement connecter celui-ci via USB sur votre ordinateur ou directement via un adaptateur secteur. Si vous êtes du genre à jouer des heures chaque jour, il faudra donc bien penser à le brancher régulièrement lorsqu’il n’est pas utilisé.

Présentation vidéo

 Conclusion

Voilà un moment que l’on attendait un casque à la fois confortable et performant de la part de Razer, et le constructeur semble avoir répondu à nos attentes avec ce nouveau ManO’War. Malgré sa taille imposante, il se montre rapidement à son avantage une fois sur les oreilles alors que la connexion sans-fil et sans latence apporte un réel plus durant le jeu.

Tout n’est pas cependant encore parfait, et on pourra regretter l’absence d’une connexion filaire ou une construction qui semble un peu fragile pour un modèle proposé aux alentours des 200€. Le Razer ManO’War n’en reste pas moins un excellent casque gaming PC et PS4, et il ne serait pas étonnant de voir celui-ci trôner sur la tête de nombreux joueurs cette année.

Si vous n’êtes pas forcément un grand fan du design du Logitech G933, il s’agit sans hésitation de votre meilleure alternative pour profiter de vos jeux sans le moindre câble.

Afficher l'offre

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

12 Commentaires

  1. rukaiji

    Salut j’ai acheter le casque et j’ai un petit souci quand je le connecte a la ps4 aucune des 2 mollettes de réglage de volume ne fonctionne alors que sur pc aucun probleme de ce coté la vous avez rien remarquer par rapport a ça ?

    1. Manolo

      Effectivement la molette côté droit ne sert absolument à rien alors que celle de gauche sert uniquement à augmenter le son de ta voix pour que les personnes t’entendent mieux. Au final je regrette sincèrement mon achat… A ce prix la on ne peut ni réglé le volume du chat ni du jeu alors que mon ancien casque bien moins chère le faisait..,

      1. Cyr-ld

        Bonjour,

        Est-ce que le Man’o War est utilisable via bluetooth sur smartphone ? (Et ce sans accès au son 7.1 bien évidemmenr, mais juste pour un son de casque audio quotidien, citadin) merci !

  2. Louis

    Bonjour, pouvez-vous m’assurer que lorsque le casque est allumer, il n’y as pas de grésillement ou de bruit en continu lorsque il n’y as pas de volume.
    Merci d’avance
    Louis

  3. ghislaine guénot

    Bonjour
    mon fils a sa clé usb receveur récepteur endommagée (wireless transceiver) il est complètement désespéré et je ne sais où je peux en acheter une nouvelle malgré toutes mes recherches, pouvez vous m’aider, car je n’ai pas les moyens de lui acheter un nouveau casque!
    Merci d’avance.
    Ghislaine

    1. GamerTech

      Bonjour Ghislaine,
      Razer ne semble pas vendre le dongle USB de façon séparée, mais j’imagine qu’il doit être possible de les contacter depuis leur site Internet !

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !