Roccat Noz

Note GamerTech
Les points clés
  • Casque gamer stéréo
  • Compatible PC/Consoles/Mobile
  • Commandes sur oreillettes
  • Microphone amovible
  • Poids plume : 210 g
Où l'acheter ?

Test Roccat Noz

Avec le nouveau Roccat Noz, le constructeur allemand s’attaque à l’entrée de gamme et présente un modèle affiché sous la barre des 60€. Un tarif agressif, visant évidement les joueurs au budget limité ou n’ayant tout simplement pas besoin des fonctionnalités avancées offertes par les modèles haut de gamme.

Roccat Noz - Test et présentation du nouveau casque de la marque

En clair, ici pas question de rétroéclaiarage et autre son surround virtuel 7.1. Le Noz va à l’essentiel et promet un compromis idéal entre confort et performances. De quoi faire de l’ombre à l’Arctis 3 de SteelSeries ou au solide Corsair HS50 ? Réponse après une dizaine de jours à ses côtés.

Unboxing

Roccat mise sur la sobriété avec son nouveau Noz et le casque se présente dans une boite cartonnée certes traditionnelle, mais bien réalisée. On y découvre plusieurs visuels du casque ainsi que les principales caractéristiques du modèle.

Unboxing du Roccat Noz

A l’intérieur de la boite, on retrouve les éléments suivants :

  • Le casque Roccat Noz
  • Un adaptateur Y pour la connexion sur consoles et mobiles
  • Un microphone amovible
  • Un manuel d’utilisation

Design & Ergonomie

Positionné en entrée de gamme, le Roccat Noz affiche une construction très classique n’étant pas sans rappeler ce que l’on avait précédemment découvert avec le Roccat Cross. Les deux casques semblent d’ailleurs partager une structure assez proche et le nouveau-né de la marque allemande conserve une conception majoritairement réalisée en plastique.

Plus compact que la plupart de ses concurrents, le Noz se démarque également par son poids plume de seulement 210 g. De quoi trancher radicalement avec certains concurrents récemment présentés sur notre plateforme, à l’image des modèles de Razer ou Sennheiser.

Casque gamer Roccat Noz

Reste évidemment à vérifier la durabilité de l’ensemble et le casque de Roccat semble ici avoir trouver un bon compromis entre légèreté et solidité.  L’arceau est renforcé par une tige métallique lui permettant d’encaisser d’importantes torsions alors que les différents plastiques utilisés se montrent plutôt bien réalisés. On reste selon nous un cran en dessous d’un HyperX Cloud Alpha ou d’un Corsair HS70 Wireless, mais le Roccat Noz devrait pouvoir encaisser quelques rage-quit.

Un peu plus dans les détails, on débute avec l’arceau du Roccat Noz. Comme expliqué un peu plus haut, il embarque un renfort en métal et intègre sur sa partie externe un revêtement en similicuir badgé du logo de la marque. La partie interne présente en rembourrage que l’on aurait aimé un peu plus généreux ainsi qu’un revêtement en tissu perforé.

Arceau du casque

L’ajustement se réalise via un système à coulisse et le casque devrait d’ailleurs pouvoir s’adapter aux plus grandes têtes puisque nous avons de notre côté opté pour le réglage minimum. Concernant l’ajustement du casque en lui-même, on pourra regretter l’absence de repères et des crans pas forcément assez marqués à notre goût. Rien de bien dramatique puisqu’une fois en place, le casque ne se dérègle pas sous le poids des oreillettes.

Les oreillettes, on y vient justement. Premier point à souligner, ces dernières ne peuvent pas pivoter à 90° afin de venir faciliter le transport dans un sac ou le port autour du cou. Elles disposent néanmoins de quelques degrés de libertés sur les axes X et Y de façon à mieux s’adapter à la morphologie de chaque joueur.

Les commandes sont positionnées sur l'oreillette

Pour le reste, la conception des oreillettes se veut très simple, avec un format ovoïde et des lignes assez proches des précédents casques de la marque. A l’arrière de l’oreillette gauche, on retrouve un unique bouton permettant d’activer ou de désactiver la capture du microphone ainsi qu’une molette pour gérer le volume sonore. S’il s’agit d’une molette très classique, elle a l’avantage de ne pas être trop sensible, à la différence d’un HyperX Cloud Flight.

Plus bas, on retrouve un connecteur renforcé mais malheureusement fixé à l’oreillette. Pas forcément l’idéal en termes de durabilité ni de polyvalence, mais il faudra faire avec. Le câble tressé affiche une longueur de 2.45 m, facilitant sa connexion si votre PC Gamer est un peu éloigné. Si vous êtes plutôt un joueur console, c’est par contre un peu plus embattant puisque l’on se retrouve avec un câble bien plus long que nécessaire lorsqu’on souhaite le connecter à sa manette.

Le casque fonctionne sur PC et consoles

La connectique s’effectue via deux connecteurs 3.5 mm sur PC et un adaptateur Y permet de basculer sur un connecteur unique 3.5 mm à 4 pôles. Le casque fonctionne ainsi sur toutes les plateformes actuelles.

A la différence du câble, le microphone du Roccat Noz est amovible. Il viendra se connecter sur l’oreillette gauche et se présente sous la forme d’une capsule montée sur une perche flexible. Vous pourrez retrouver une démonstration d’un enregistrement en fin de présentation.

Zoom sur le micro amovible

Côté confort, le Noz embarque des coussinets amovibles qui comme pour l’arceau auraient mérité un rembourrage un peu plus conséquent. Le revêtement en tissu perforé se montre néanmoins très agréable au toucher tout en limitant la chaleur autour des oreilles pendant les plus longues sessions de gaming.

Une fois sur la tête, les 210 g du Roccat Noz sont clairement appréciables et le casque pourrait presque se faire oublier si les points de pression des oreillettes étaient mieux répartis. Ici, le casque a en effet tendance à légèrement appuyer sur les tempes, le rendant moins confortables que certains cadors du secteur.

Confort du Roccat Noz

Fonctionnalités supplémentaires

Outre le fait de pouvoir s’adapter à toutes les plateformes actuelles ainsi qu’au jeu sur mobile, le Roccat Noz ne présente pas de fonctionnalités additionnelles. A la différence de son grand frère le Roccat Khan AIMO, les amateurs de rétroéclairage RGB n’auront pas le moindre effet lumineux à se mettre sous les dents.

La casque ne présente pas non plus la moindre compatibilité sans-fil (un véritable manque dans la gamme de Roccat) ni de dongle USB lui permettant de profiter d’un son surround virtuel.

Performances sonores

Place aux performances sonores de ce nouveau Roccat Noz. Comme expliqué un peu plus haut, le constructeur va ici à l’essentiel en proposant uniquement une restitution sonore stéréo. Ce n’est pas une mauvaise chose en soit puisque le son surround virtuel proposé par de nombreux concurrents est souvent de qualité très moyenne.

Par rapport aux autres casques de Roccat et notamment les Khan Pro et AIMO, on pourra néanmoins regretter l’absence d’une compatibilité Hi-Res Audio. Une différence qui se justifie évidemment par un prix bien plus abordable, puisqu’on rappelle que le Noz est disponible pour 60€.

Le Roccat Noz est l'un des casques les moins chers du secteur

A l’essai, le dernier-né de la marque s’en sort quand même de manière très correcte. Sur des titres tels que PUBG ou Apex Legends, le casque offre un rendu convaincant nous permettant de facilement positionner ses adversaires. Certes, l’ensemble n’est pas aussi riche et détaillé que les meilleurs casques du secteur, mais pour de l’entrée de gamme la qualité est bien au rendez-vous.

Le casque tient également très bien la route sur des jeux tels que The Witcher 3 ou Assassin’s Creed Odyssey, où les coups d’épées et autres sorts se fondent parfaitement avec l’ambiance générale de ces titres.

Sur de l’écoute musicale le Noz dévoile un peu plus ses limites face à de véritables casques audio, mais ce n’est évidemment pas sa cible principale.

Qualité audio du Roccat Noz

Dernier point à vérifier, la qualité du microphone. Comme souvent, pas de grandes surprises de ce côté-là et le casque de Roccat présente une capture correcte mais sans plus. Il fera largement l’affaire pour échanger avec les autres joueurs pendant vos parties en ligne, mais l’on recommandera de s’orienter vers une solution externe pour du streaming.

Vous pouvez retrouver un enregistrement non édité ci-dessous pour vous faire une meilleure idée du rendu :

Conclusion

Positionné en entrée de gamme avec un tarif agressif de 69€, le Roccat Noz devrait répondre aux attentes de la plupart des joueurs. Simple et efficace, il n’offre ni le confort des meilleurs modèles du secteur ni des fonctionnalités particulièrement avancées mais rempli parfaitement son rôle de casque gaming polyvalent.

Il vient se placer en concurrence directe avec des modèles tels que le Corsair HS50 ou le SteelSeries Arctis 3 et complète efficacement la gamme de Roccat.

Si vous disposez d’un budget un peu plus important, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil du côté du HyperX Cloud Alpha, offrant selon nous une meilleure construction, un confort plus durable et des performances sonores supérieures pour 40€ de plus.

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *