Sennheiser GSP 550

Note GamerTech
Les points clés
  • Casque gamer filaire pour PC
  • Conception semi-ouverte
  • Son Dolby Surround 7.1
  • Ajustements ergonomiques
  • Logiciel PC
Où l'acheter ?

Test Sennheiser GSP 550

Acteur majeur sur le secteur de l’audio et la Hi-Fi, Sennheiser propose depuis maintenant plusieurs années des casques spécialement pensés pour les joueurs. Après le succès des modèles GAME ONE et GAME ZERO, la gamme GSP est venue confirmer tout le savoir-faire du constructeur allemand notamment via le modèle 350 en milieu de gamme, et les modèles 500 et 600 en haut de gamme.

Sennheiser GSP 550

C’est aujourd’hui sur le tout nouveau Sennheiser GSP 550 que l’on porte notre attention, un casque qui reprend les caractéristiques du GSP 500, avec une conception ouverte ici associée à une compatibilité Dolby Surround 7.1.

Disponible aux alentours des 250€, il se positionne dans le haut du panier et se destine principalement aux joueurs PC à la recherche d’une qualité sonore premium. Après une dizaine de jours à ses côtés, on fait le bilan.

Unboxing

Le Sennheiser GSP 550 est proposé dans une belle boite cartonnée présentant quelques visuels et ses principales caractéristiques.

A l’intérieur du packaging, on retrouve les éléments suivants :

  • Le casque GSP 550
  • Un câble propriétaire et amovible avec dongle Surround USB
  • Un câble Micro-USB / USB pour la connexion sur PC
  • Un manuel d’utilisation et un livret de garantie

On remarque évidemment l’absence d’un câble 3.5 mm pour une connexion simplifiée sur consoles ou mobiles. En effet, Sennheiser fait le choix de proposer celui-ci en option, pour environ 15€. Pour le coup, on regrette un peu que celui-ci ne soit pas inclus dans le bundle lorsque l’on investit près de 250€ dans un casque gaming.

Design & Ergonomie

La construction du GSP 550 reprend les grandes lignes que l’on avait déjà découvert sur les précédents modèles de la gamme et autant être clair, son design ne fera probablement pas l’unanimité au sein des gamers. Avec un look particulièrement imposant et un système d’ajustement plutôt atypique, il tranche avec ce que l’on retrouve habituellement chez la concurrence.

Uniquement proposé dans des tons noirs et kakis, il affiche une conception aussi soignée que robuste et des finitions à la hauteur de la renommée de la marque. Dès la première prise en mains, le modèle inspire clairement confiance et l’on sent bien que le produit est pensé pour durer. Les différentes charnières réagissent parfaitement, les marques d’assemblage se font discrètes et les matériaux utilisés respirent la qualité. Pas de doute, il s’agit bien d’un modèle haut de gamme.

Casque gaming Sennheiser GSP 550

Un peu plus dans les détails, on s’attarde dans un premier temps sur l’arceau de ce GSP 550. Plutôt imposant, il affiche une construction en plastique encaissant sans broncher torsions et autres extensions. Il s’ajuste en hauteur sur plusieurs crans via un système coulissant et devrait pouvoir s’adapter à la majorité des morphologies. Rien à signaler de ce côté-là, si ce n’est l’absence de repères pour facilement retrouver son réglage favori.

Sur la partie supérieure de l’arceau, on retrouve un système d’ajustement de pression assez proche de celui découvert lors de notre présentation du Turtle Beach Elite Pro. Selon la position des curseurs, on pourra ainsi jouer sur la force exercée au niveau des oreillettes de façon à trouver un confort optimal et durable. Un bon point.

La tension de l'arceau peut être ajustée

La partie interne intègre un rembourrage en mousse plutôt généreux et s’accompagne d’un revêtement en mesh limitant la sensation de chaleur. On y reviendra un peu plus bas, mais le confort est au rendez-vous.

Outre les ajustements disponibles au niveau de l’arceau, les oreillettes sont également pensées pour pouvoir s’adapter à toutes les morphologies. Avec un système de charnières déportées, on gagne quelques degrés de liberté sur les axes X et Y afin de parfaitement venir englober les oreilles et répartir de façon homogène les points de pression. C’est plutôt bien fait, même si cette conception contribue à l’imposant design du casque.

Le casque de Sennheiser est solide et bien construit

Les oreillettes en elles-mêmes sont conçues en plastique, et comme pour le GSP 500 on profite ici d’une construction ouverte protégée par un maillage métallique. Cette ouverture permet de disposer d’un son bien plus aéré que sur un casque gaming traditionnel, mais limite évidemment l’isolation face aux bruits extérieurs. Un point important sur lequel on reviendra un peu plus bas dans la partie Performances.

Casque gamer avec conception ouverte

L’oreillette droite embarque une large molette permettant de gérer le volume sonore à la volée. A l’utilisation, c’est plutôt intuitif et surtout plus précis qu’une molette miniature habituellement présente sur la télécommande intégrée au câble.

De l’autre côté, un imposant microphone est directement fixé au Sennheiser GSP 550. Pivotant sur 90°, la capture pourra être automatiquement désactivée une fois relevé le long de l’arceau. Si l’on aurait apprécié un système amovible et un peu plus discret, c’est parfois le prix à payer pour profiter d’un microphone efficace.

La partie interne des oreillettes présentent d’épais coussinets avec une mousse généreuse et confortable. Le format ovoïde englobe entièrement les oreilles et le revêtement en tissu se montre doux et agréable une fois le casque en position. Il est d’ailleurs possible de retirer les mousses des oreillettes afin de les nettoyer ou tout simplement les remplacer (15€ la paire sur le site de Sennheiser).

Les oreillettes du casque sont amovibles

Une fois sur la tête, le casque se montre plutôt confortable. Si l’on pourra regretter son poids de 358 g, l’ensemble se fait finalement rapidement oublier et l’on peut profiter pleinement de ses jeux sans ressentir de gêne ni douleur.

Une connectique hasardeuse

Fonctionnant uniquement en filaire, le Sennheiser GSP 550 est avant tout pensé pour les joueurs PC.

Il est livré avec un premier câble que l’on viendra fixer et verrouiller à l’oreillette gauche. Sur ce câble, on retrouve d’un côté un connecteur propriétaire 2.5 mm et de l’autre une carte son permettant de profiter de l’option Dolby Surround. Ce dongle est ensuite relié à votre machine via un second câble Micro-USB / USB.

Le casque utilise un connecteur 2.5 mm propriétaire

Si sur le principe devoir relier les deux câbles ne nous pose pas de problème, on regrette amèrement l’absence d’un second câble dédia aux consoles de salon ou portables mais également aux smartphones. L’autre point négatif concerne le positionnement du dongle USB en lui-même : bien trop éloigné du casque à notre goût, vous aurez du mal à l’activer manuellement si le boitier de votre PC est un peu trop éloigné.

Fonctionnalités supplémentaires et logiciel Sennheiser

Le casque en lui-même ne présente pas de fonctionnalités additionnelles. Si les éclairages RGB et autres boutons de raccourcis ne nous manqueront pas forcément, on pourra néanmoins regretter l’absence d’une molette facilitant le mix entre son du jeu et celui du chat.

Un dongle USB permet d'activer le mode Dolby Surround 7.1

Outre la gestion du volume sonore, la seule commande disponible concerne l’activation du mode Dolby Surround, directement depuis le dongle intégré au câble. Un LED indique l’état d’activation, en rouge pour la stéréo et blanche pour le 7.1 virtuel.

Le mode Dolby Surround peut également être activé via un logiciel très simple à venir télécharger sur le site de Sennheiser. Ce dernier permet également d’alterner entre différents égaliseurs, d’activer ou non la réduction du bruit du microphone ou encore d’activer le monitoring afin d’obtenir un retour de sa propre voix dans le casque.

Facile à prendre en mains, l’outil aurait néanmoins mérité quelques options avancées, comme la possibilité de paramétrer son propre EQ ou encore d’ajuster le gain du microphone.

Performances sonores

Place maintenant aux performances sonores. Si jusqu’ici le Sennheiser GSP 550 s’en sort plutôt bien malgré des fonctionnalités avancées un peu maigres, on oublie rapidement ses petits défauts une fois le casque sur les oreilles.

Avec sa conception ouverte, la différence se fait ressentir dès les premières secondes face à un modèle plus traditionnel. Aussi bien sur de la musique ou des films que pour le gaming, on gagne clairement en immersion avec un son bien plus ample et aéré.

Casque gaming open-back

Evidemment, cette particularité aura aussi un effet pervers, puisque l’on perd l’isolation passive offerte par les casques fermés. En clair, on continue à entendre ce qu’il se passe autour de nous, tout comme vos proches peuvent entendre votre musique ou vos tirs de Kar 98 sur PUBG. Un point qu’il faudra donc prendre en compte, notamment si vous avez l’habitude de jouer dans des environnements bruyants. Oubliez aussi les compétitions et autres LAN avec ce modèle Open-Back.

Sur l’écoute musicale, le Sennheiser GSP 550 tient parfaitement la route à partir du moment où l’on reste sur une utilisation stéréo. Sans être forcément neutre, le casque offre un rendu aussi détaillé qu’agréable et l’on profite d’une excellente qualité sonore. Les basses sont bien maîtrisées, mais ne viennent jamais masquer les autres fréquences. Un défaut que l’on retrouve pourtant sur de nombreux casques pour joueurs. Même constat pour les films et séries, où l’expérience est là-encore plus que convaincante.

Un casque gamer avec un bon son

Sur les jeux, le son riche et détaillé du GSP 550 fait là aussi des miracles. La conception ouverte apporte une immersion supplémentaire alors que l’activation du mode Dolby Surround 7.1 pourra vous donner l’impression de redécouvrir certains titres.

Sur des jeux très vivants tels que The Witcher 3 : Wild Hunt ou Assassin’s Creed Odyssey, on prend un plaisir fou à se balader au milieu des villages, épiant les moindres mouvements et chuchotements des NPC. A côté de ça, la précision des haut-parleurs et le traitement efficace du Dolby Surround permettent de facilement positionner la direction des tirs et autres ennemis embusqués sur les FPS/TPS. Le casque à lui tout seul ne fera pas de vous une machine de guerre sur Call of Duty IIII ou PUBG, mais il y contribuera probablement !

Performances du Sennheiser GSP 550

Comme expliqué un peu plus haut, il est également possible d’ajuster l’EQ du casque via le logiciel de Sennheiser. Le mode ESPORT a notamment la particularité de largement réduire les basses, de façon à être un peu plus attentifs aux bruits de pas et autres changement d’armes des adversaires.

Terminons enfin avec le microphone, point essentiel des casques gaming. Sans grande surprise, la qualité est là-encore au rendez-vous et c’est encore heureux tant celui-ci est imposant. A l’utilisation, la capture est efficace et largement suffisante pour échanger en toute simplicité avec ses coéquipiers.

Pour vous faire une meilleure idée du rendu, voici un petit exemple d’enregistrement non édité :

Conclusion

Suivant la route tracée par les GSP 500 et 600, le nouveau Sennheiser GSP 550 est un excellent choix si vous cherchez un casque gaming combinant conception ouverte et son surround 7.1. Bien construit et facile à prendre en mains, on apprécie ses finitions exemplaires et son confort correct malgré un poids conséquent.

Si son design ne sera probablement pas aux goûts de tous, ses performances sonores devraient néanmoins faire l’unanimité auprès des joueurs. Riche, détaillé et terriblement immersif, c’est un vrai plaisir de jouer à ses côtés.

Reste évidemment la question du prix. Avec un tarif de 250€, le Sennheiser GSP 550 est loin d’être donné, notamment pour un modèle fonctionnant uniquement en filaire et seulement sur PC si l’on ne viendra pas y ajouter un câble additionnel. Un positionnement tarifaire qui le réserve uniquement aux joueurs les plus pointilleux, privilégiant les performances sonores aux fonctionnalités supplémentaires.

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !