ASUS ROG Strix Go 2.4 | TEST | Un casque gamer sans-fil polyvalent !

ASUS ROG Strix Go 2.4

Note GamerTech
Les points clés
  • Casque gamer sans-fil
  • Connexion 2.4 Ghz via dongle USB-C
  • Compatible PC / PS4 / Smartphones
  • Microphone amovible avec réduction de bruit
  • Autonomie 25 heures
Où l'acheter ?

Test ASUS ROG Strix Go 2.4

Avec son récent ASUS ROG Strix Go 2.4, le constructeur change ses habitudes et nous propose un casque gamer sans-fil à la polyvalence étonnante.

Grâce à son dongle USB-C, le casque est capable de se connecter en sans-fil et sans latence sur PC, PS4, Nintendo Switch, smartphones ou tablettes et promet une autonomie de 25 heures. Il dispose d’un design passe-partout, sans RGB, et de deux microphones afin de s’adapter à toutes les situations.

ASUS ROG Strix Go 2.4

Le Strix Go 2.4 Ghz est proposé à un tarif de 200€. Il viendra se placer en concurrence du SteelSeries Arctis 1 Wireless, du Corsair Virtuoso SE ou encore du Turtle Beach Atlas Aero.

Unboxing

Le casque d’ASUS est livré dans une boite reprenant les tons habituels de la gamme ROG. On y retrouve les principales caractéristiques techniques du produit ainsi que ses points forts. Le constructeur met notamment l’accent sur la connectique polyvalente du casque ou encore son système d’IA permettant de réduire les bruits externes lorsque l’on utilise le microphone.

Unboxing du casque ASUS ROG Strix Go 2.4 Ghz

A l’intérieur de la boite, on retrouve un bundle très complet avec :

  • Le casque ASUS ROG Go 2.4 Ghz
  • Un dongle USB-C pour la connexion sans-fil
  • Un adaptateur USB-C vers USB 3.0
  • Un câble USB-C pour recharger la batterie
  • Un câble 3.5 mm pour l’écoute filaire
  • Une pochette de transport rigide et zippée
  • Un petit manuel d’utilisation et un livret de garantie

Design & Ergonomie

Côté design, le casque Go 2.4 Ghz tranche radicalement avec les précédents modèles de la marque et notamment les modèles ROG Delta et ROG Strix Fusion 700 que l’on avait déjà pu vous présenter sur GamerTech.

Le constructeur opte ici pour un look bien plus sobre et passe-partout, avec un aspect général beaucoup plus sage qu’à l’accoutumée. Un changement de la part d’ASUS qui n’est clairement pas pour nous déplaire et qui comme on va le voir s’adapte bien mieux au côté lifestyle que cherche à pousser la marque via ce casque Go 2.4.

Le casque présente un design sobre et élégant

Presque intégralement conçu en plastique, le Strix Go se rapproche plus d’un casque nomade traditionnel qu’un modèle uniquement dédié au gaming. Compact et sans marquages réellement tape à l’œil, le casque fait également l’impasse sur le RGB de manière à rester discret peu importa la situation. Un point plutôt rare pour un modèle de la gamme ROG.

Lors de la première prise en main, le casque se démarque également par son poids puisque il affiche seulement 290 g sur la balance. Un bon signe concernant le confort du casque, mais l’on y reviendra un peu plus bas.

Du côté des finitions, l’ensemble se montre plutôt solide même si le casque en lui-même ne semble pas aussi robuste qu’un HyperX Cloud Alpha ou un Logitech G Pro X. Un sentiment qui s’explique notamment par les différentes zones de pivot présentes aux extrémités de l’arceau. En effet, à la différence des modèles listés plus haut, le Strix Go a l’avantage (ou l’inconvénient selon le point de vue) de pouvoir faire pivoter ses oreillettes à plat mais également vers l’intérieur de son arceau.

Le casque peut se replier à plat

Une conception qui rappellent là-encore ce que propose de nombreux casques nomades Bluetooth, notamment du côté de chez Bose ou Sony, et qui tranche avec ce que l’on a l’habitude de voir sur le secteur des casques gamer.

Quoi qu’il en soit, cette conception se montre très bien pratique pour un casque qui va ici être pensé pour vous accompagner aussi bien dans vos sessions jeux à la maison qu’en déplacement. Avec les oreillettes à plat, on pourra laisser le casque reposer autour de son cou sans se sentir étouffer, alors qu’en les rabattant vers l’intérieur de l’arceau, il pourra être facilement rangé dans un sac ou dans son étui rigide.

Place maintenant aux détails, en commençant par l’arceau de ce Strix Go. Plutôt fin, il dispose d’un revêtement en similicuir très doux et embarque un rembourrage suffisamment généreux pour reposer plusieurs heures sur le haut du crâne. Sur sa partie supérieure, on notera aussi la présence d’un logo Republic of Gamers, la marque ne pouvant définitivement pas s’empêcher de le placarder un peu partout.

L’ajustement du casque se réalise de son côté via un système coulissant plutôt classique. Les crans sont suffisamment marqués pour ne pas se décaler une fois le casque sur la tête, mais il reste possible d’ajuster l’ensemble sans le retirer de ses oreilles.

Ajustement de la taille du casque

Du côté des oreillettes, on retrouve un format ovoïde plutôt bien travaillé, monté sur une charnière en plastique offrant quelques degrés de débattement afin de bien se plaquer contre ls oreilles. Les coques externes sont badgées du logo ROG, mais la gravure est là-encore plutôt discrète.

Sur la tranche de l’oreillette gauche, plusieurs commandes permettent de contrôler le casque lorsqu’il est utilisé en sans-fil. On retrouve tout d’abord une molette pour la gestion du volume du casque, qui ne sera pas ici directement synchronisé avec votre source d’écoute. Comprenez par-là que l’ajustement du volume du casque et du volume de Windows par exemple sont séparés.

Aussi, en enfonçant cette molette, elle se transforme en un bouton supplémentaire permettant de couper la capture du microphone.

Commandes du casque ASUS ROG Strix Go

Plus bas, un autre bouton multifonctions permet de gérer sa musique. Ici, une simple pression bascule entre la lecture et la pause, une double pression passe à la piste suivante et une triple pression revient à la piste précédente. Plutôt pratique, d’autant plus que l’option fonctionne nativement avec la plupart des lecteurs.

En dessous, un dernier bouton permet de basculer entre le mode d’utilisation sans-fil et le mode filaire. C’est également ce bouton qui fera office de bouton « Power » lorsqu’on souhaite allumer le casque.

Du côté des connecteurs, on retrouve sur l’oreillette droite un port USB-C pour la recharge du casque et du côté gauche 2 ports 3.5 mm pour l’écoute filaire et le microphone amovible.

Le microphone en lui-même et monté sur une perche suffisamment flexible pour être parfaitement positionnée mais également assez rigide pour bien rester en place lors de ses sessions de gaming. La capsule est recouverte d’une coque en plastique et aucune bonnette en mousse n’est de la partie. Pour ce qui est de ses performances, on y reviendra un peu plus tard.

Microphone amovible du ASUS ROG Strix GO 2.4 Ghz

On termine enfin cette partie design & ergonomie avec le confort de cet ASUS ROG Strix Go. Sur la partie interne des oreillettes, on retrouve des coussinets amovibles avec là-encore un revêtement en similicuir très agréable au toucher et surtout un rembourrage à mémoire de forme plutôt convaincant.

Confort du casque gamer asus Go

Une fois le casque sur la tête, ses mousses confortables et son poids plume lui permettent de rapidement se faire oublier. Le confort est vraiment au rendez-vous et l’absence de câble vient évidemment renforcer cette sensation de liberté. Il est possible de conserver le GO pendant plusieurs heures sur la tête sans ressentir de gêne et globalement, le confort est pour nous supérieur à ce que propose des modèles tels que le Sennheiser GSP 670 ou le Corsair Virtuoso SE.

Le casque est livré avec un boitier zippé

Avant de passer aux fonctionnalités et aux performances du Strix Go, on vous rappelle aussi que le casque est livré avec un étui de transport rigide. On pourra y glisser le casque replié et parfaitement le protéger lors de ses déplacements. Plusieurs encarts permettent aussi d’y glisser ses différents accessoires de façon sécurisée.

Une connexion sans-fil polyvalente

L’un des principaux avantages du ASUS ROG Strix Go réside dans son énorme polyvalence. Le casque est pensé pour être utilisé peu importe les situations et bénéficient d’une connexion sans-fil 2.4 Ghz.

Là où il se démarque de la concurrence, c’est par la présence d’un dongle USB-C et non pas USB 3.0 comme sur la plupart des autres modèles sans-fil dédiés au gaming.

En optant pour de l’USB-C, le casque peut se connecter en un clin d’œil à une Nintendo Switch, un smartphone, une tablette ou encore un laptop disposant d’un connecteur compatible. ASUS n’oublie évidemment pas les autres plateformes et propose dans la boite un adaptateur USB-C vers USB 3.0 de façon à pouvoir aussi profiter du sans-fil sur un PC Desktop ou une PS4.

Casque gamer sans-fil avec dongle USB-C

On notera au passage que le petit dongle USB-C est conçu de manière plutôt intelligente, avec une électronique uniquement déportée d’un seul côté de façon à ne pas bloquer les connecteurs adjacents. Un avantage face au SteelSeries Arctis 1 Wireless, son concurrent direct que l’on essaiera de vous présenter prochainement.

A l’utilisation, la connexion sans-fil fonctionne sans le moindre problème et surtout sans la moindre latence. Un point évidemment essentiel lors du gaming, mais qui se montre ici également intéressant pour profiter de ses vidéos sur un smartphone sans subir la latence d’une connexion Bluetooth plus traditionnelle.

Casque gamer wireless ASUS ROG

Côté autonomie, le constructeur annonce jusqu’à 25 heures en sans-fil. Des chiffres qui semblent cohérent avec nos essais, le casque ne nécessitant pas d’être rechargé avant 3 jours d’utilisation régulière. Une charge rapide permet de profiter de 3 heures supplémentaires en branchant le casque une quinzaine de minutes via USB.

Notez au passage que le casque se met automatiquement en veille après quelques minutes d’activité. Problème, celui-ci ne sort pas automatiquement de sa veille une fois que le son reprend ou qu’on remet le casque sur les oreilles. Il faudra alors manuellement re-basculer le bouton Power pour activer à nouveau le Strix Go. Pas forcément super pratique.

Le casque fonctionne aussi en filaire avec Hi-Res Audio

Autre vilain défaut, le casque utilise des alertes vocales incessantes lorsque l’autonomie est pratiquement terminée. Il est alors nécessaire de recharger le casque immédiatement si vous ne voulez pas être coupé en permanence lors de votre partie. Un problème qui on l’espère pourra être résolu via une mise à jour du firmware.

Edit : Suite à nos retours, ASUS nous a confirmé travailler sur une mise à jour du firmware. Les annonces vocales seront désormais espacées de 5 minutes (contre 1 minute actuellement) à partir de 10% d’autonomie.

Le casque peut également être utilisé en filaire, avec à peu près toutes les plateformes actuelles. Dans cette configuration, on pourra d’ailleurs profiter de reproduction sonore Hi-Res Audio afin de profiter pleinement de ses musiques au format Flac par exemple.

Logiciel ROG Armoury

Pour accompagner le Strix Go et profiter de toutes ses fonctionnalités, il est possible d’installer le logiciel ROG Armoury II. Disponible gratuitement depuis le site du constructeur, on pourra notamment l’utiliser pour personnaliser le rendu sonore du casque et quelques paramètres de son microphone.

ASUS propose par défaut plusieurs profiles d’optimisation sonore et il est possible d’enregistrer ses propres configurations en fonction de ses préférences. On pourra notamment activer un mode Surround, jouer avec un égaliseur à 10 bandes, ajouter différents effets de réverbérations ou encore renforcer la présence des basses ou des parties vocales par exemple.

Logiciel ASUS ROG Armoury II

Du côté du microphone, il est possible d’activer ou non l’IA dédiée à la réduction du bruit, de régler un niveau de Noise-Gate ou encore d’ajuster l’option « Voix Parfaite ». Les options sont nombreuses mais l’on aurait apprécié des informations plus complètes sur les réelles applications de chacune d’entre elles.

Pour terminer avec le logiciel, notez qu’un second onglet « Alimentation » permet de gérer le délai de mise en veille automatique mais aussi de consulter l’autonomie restante en %.

Performances sonores

Place maintenant aux performances sonores de ce Strix GO 2.4. Le modèle s’appuie sur des transducteurs de 40 mm et à l’utilisation le casque s’en sort de manière plus que correcte.

Zoom sur les transducteurs du casque

Avec ses paramètres par défaut, on profite d’une reproduction globalement bien équilibrée même si l’ensemble manque selon nous d’un peu de punch lors du gaming. En jouant un peu avec les réglages disponibles depuis le logiciel présenté plus tôt, et notamment en activant le mode Surround, on pourra évidemment ajuster tout ça selon ses propres préférences.

Testé principalement sur PC avec des jeux tels que The Witcher 3, Call of Duty : Warzone ou encore Doom Eternal, on en prend clairement plein les oreilles et on profite de ses titres dans d’excellentes conditions. Les oreillettes offrent également une bonne isolation passive, de façon à se couper du monde extérieur et rester pleinement immerger dans sa partie.

Performances sonores du casque ASUS ROG Strix GO

Lors d’une utilisation plus classique, sur smartphone pour de l’écoute musicale par exemple, le Strix Go s’en sort également de manière très correcte. Le casque n’est certainement pas un modèle visant les audiophiles, mais la reproduction se montre agréable et largement suffisante pour profiter de ses albums favoris lors de ses déplacements.

Qualité du microphone

On termine cette présentation avec le microphone du ASUS ROG Strix Go, ou plutôt de ses microphones. En effet, le casque se démarque une fois de plus de la concurrence en proposant d’une part un micro monté sur une perche amovible, et d’autre part un microphone directement intégré sur la tranche de l’oreille droite.

Une conception plutôt intéressante, et qui colle encore une fois parfaitement au côté polyvalent du casque d’ASUS. Ici, pas besoin de se farcir un gros micro pour échanger avec d’autres joueurs ou tout simplement utiliser le casque à la manière d’un kit mains libres lorsqu’il est connecté à son smartphone.

Microphone avec réduction active du bruit

Du côté des performances, ASUS intègre un système d’intelligence artificielle pour gérer la suppression des bruits extérieurs. Si l’on doit avouer avoir été un peu sceptique lors des annonces de la marque, force est de constater que les résultats sont tout simplement impressionnants.

En activant l’option, la micro du Strix GO est capable de complètement supprimer les bruits environnants, tout conservant une capture de la voix parfaitement intelligible. Alors certes, on perd un peu en qualité dans les ambiances les plus bruyantes, mais ASUS semble avoir trouvé une recette qui fonctionne vraiment. Pour vous faire une meilleure idée du rendu, vous pouvez retrouver des exemples d’enregistrement à la fin de notre vidéo (disponible en haut de cet article).

Le micro est capable de complètement bloquer les bruits des touches d’un clavier mécanique, des travaux en extérieurs ou encore le son d’un aspirateur dans la même pièce. C’est tout simplement impressionnant et ça devrait clairement intéresser les joueurs ayant l’habitude de jouer dans des environnements bruyants et notamment en LAN par exemple.

Conclusion

Le ASUS ROG Strix GO 2.4 est clairement une très bonne surprise. En optant pour un design sombre et passe-partout, le marque tranche avec ses habitudes et propose ici un casque aussi polyvalent que performant.

Capable de fonctionner en sans-fil avec la plupart des plateformes actuelles, il bénéficie d’une conception confortable et bien pensée, accompagnée de commandes complètes. L’autonomie est très correcte et le logiciel qui l’accompagne permet d’ajuster de nombreuses options du côté du rendu sonore.

Enfin, mention spéciale pour le microphone de ce GO 2.4, capable de supprimer en un clin d’œil les bruits extérieurs tout en conservant une capture vocale très correcte.

Proposé à un tarif d’environ 200€, le nouveau casque gamer sans-fil de la marque n’est clairement pas donné mais il a de quoi se faire une place parmi les meilleurs modèles du secteur. On valide !

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *