Roccat Cross

Roccat Cross

Commander en ligne

Test Roccat Cross

Avec le nouveau Roccat Cross, la marque allemande cherche à unifier le monde des casques pour gamers à celui des casques nomades. Un concept que l’on avait déjà découvert il y a quelques mois via le Plantronics RIG 600. Dans les deux cas, le principe reste relativement similaire : l’utilisateur a le choix entre deux câbles amovibles, un modèle classique intégrant une télécommande avec microphone, et un second plus complet disposant d’un véritable microphone externe monté sur perche.

Avis et présentation du casque Roccat Cross

En s’orientant vers ce type de solution, le Roccat Cross affiche sur le papier une belle polyvalence et devrait permettre aux utilisateurs de disposer d’un casque tout-en-un capable de s’adapter à la plupart des situations. Plus besoin de passer deux fois à la caisse, et les joueurs disposant d’un budget limité devraient d’autant plus apprécier car le modèle de Roccat est disponible aux alentours des 69€.

Pour autant, en voulant combiner le meilleur des deux mondes, cet hybride est-il capable de rivaliser d’un côté avec les casques nomades actuels, et de l’autre avec les meilleurs casques gaming du marché ? Réponse dans la suite de notre article après une dizaine de jours sur les oreilles.

Unboxing

Le casque est proposé dans un packaging cartonné plutôt classique, reprenant les couleurs habituelles de la marque. La face avant présente une large photo du produit et schématise rapidement le principal intérêt de celui-ci : la présence de deux câbles bien distincts.

Packaging du casque gaming et nomade Roccat Cross

La face arrière et les façades listent ensuite les différentes caractéristiques du Roccat Cross et mettent évidemment l’accent sur cette compatibilité multiplateforme.

A l’intérieur de la boite, on retrouve le casque, les deux câbles ainsi qu’un petit manuel d’utilisation. Pas plus d’accessoires à se mettre sous la dent, et l’on regrette notamment l’absence d’une pochette ou d’un étui de protection. Etonnement, le casque n’est pas non plus livré avec un adaptateur Y pour faciliter son branchement sur les manettes des consoles actuelles. Nous y reviendrons un peu plus tard.

Unboxing et déballage du Roccat Cross

Design & Ergonomie

A la différence de nombreux casques gaming, le Cross n’opte pas pour un look particulièrement marqué. Au contraire, le casque fait clairement dans la sobriété avec une construction relativement classique et épurée. Lors de la première prise en mains, le micro-casque semble également bien plus léger que la plupart de ses concurrents, et cela se confirme une fois sur la balance avec un poids d’environ 200 g.

Le casque en lui-même se veut également très compact, et l’on est loin de certains modèles tels que le Turtle Beach Elite Pro ou encore le Logitech G533. Un bon point, puisque le casque est pensé pour être utilisé aussi bien à la maison que pendant ses déplacements.

Roccat Cross

Côté construction, l’accessoiriste allemand opte principalement pour des matériaux en plastique, n’inspirant pas forcément un sentiment d’extrême solidité. L’ensemble apparait cependant plutôt bien construit, et si l’on regrettera la présence de quelques marques d’assemblages, les finitions sont finalement assez correctes.

Un peu plus dans les détails, on commence avec l’arceau de ce nouveau Roccat Cross. Il s’agit d’un modèle très classique, construit à partir d’une tige métallique étonnement flexible. Un bon point, qui devrait assurer au casque une bonne faculté à encaisser les chutes et autres torsions au milieu d’un sac à dos. Sa taille est évidemment ajustable, via un système à coulisse là-encore assez standard et similaire à celui du Logitech G213 Prodigy par exemple.

Micro-casquer Roccat avec système d'ajustement de taille à coulisse

La partie externe dispose d’un revêtement en similicuir badgé du logo de la marque, alors que la partie interne renferme une mousse au rembourrage sommaire mais efficace. Avec son poids plume, cela devrait en toute logique largement suffire pour répartir efficacement les différents points de pression au niveau du crâne.

Arceau du casque gaming Roccat Cross

Avant de s’attarder sur les oreillettes du Roccat Cross, on notera qu’il n’est pas possible de replier ces dernières à plat, ni vers l’intérieur de l’arceau. Un bémol selon nous, d’autant pour un casque se voulant également nomade. De par sa taille, l’encombrement reste néanmoins relativement bien contenu lors du transport.

Les oreillettes en elles-mêmes gardent un certain degré de liberté, avec la possibilité de légèrement ajuster le positionnement vertical et horizontal afin de mieux s’adapter à toutes les morphologies. Les coques externes sont construites à l’aide de plastiques noires, et l’on retrouve du côté gauche un badge Roccat, et du côté droit le logo du constructeur. Les marquages sont assez discrets pour pouvoir facilement porter le casque en pleine rue, et c’est un bon point par rapport à un HyperX Cloud Revolver par exemple.

Oreillette du casque badgé du logo de la marque Roccat

A l’intérieur des oreillettes, on retrouve une mousse assez ferme dont le rembourrage aurait mérité un peu plus de générosité selon nous. Bien qu’il s’agisse d’un modèle circum-auriculaire, on notera également que l’espacement pour les oreilles n’est pas particulièrement large et que certains utilisateurs pourront s’y retrouver à l’étroit. Attention donc si vous avez de grandes oreilles.

Point positif, les coussinets en similicuir peuvent être retirés et il sera donc possible de les remplacer sans difficultés si ces derniers venaient à se détériorer avec le temps.

Zoom sur le rembourrage des coussinets amovibles

On en vient maintenant aux commandes et à la connectique du casque. Premier point, le Cross fait le choix d’un ajustement du volume directement depuis son oreillette gauche et non pas via ses télécommandes. Un choix intuitif en pratique, mais qui ouvre cependant un questionnement en cas de problème avec cette molette. En effet, si elle venait à se casser, il deviendrait alors très compliqué d’ajuster le volume sonore du casque.

Du côté de la connectique, on retrouve un port 3.5 mm sur la base de l’écouteur gauche. On pourra venir y connecter l’un des deux câbles disponibles, et c’est bien là la force du Roccat Cross. Comme expliqué dans l’introduction, le casque est effectivement livré avec deux câbles différents, répondant à un usage domestique ou nomade.

Le premier câble d’une longueur de 1.2 m est ainsi pensé pour être utilisé lors de l’écoute musicale classique, en connectant le casque à un smartphone par exemple. Il dispose d’un connecteur 3.5 mm classique et se voit doté d’une télécommande intégrant un microphone et un bouton multifonction. Depuis ce dernier on pourra gérer la lecture/pause ou décrocher/raccrocher un appel téléphonique d’une simple pression, mais également passer d’une piste à l’autre via des pressions multiples.

Casque gaming pouvant également être utilisé pour écouter la musique sur smartphone

En pratique, c’est également via ce câble que l’on se tournera lorsque l’on souhaitera connecter le casque sur la manette d’une console PS4 ou Xbox, ou directement sur sa Nintendo Switch par exemple.

On passe maintenant au second câble, qui se destine lui à une utilisation PC Gaming. Entièrement tressé et mesurant 2.35 m, il dispose de deux connecteurs 3.5 mm, un pour la partie audio et un pour la partie vocale. L’autre particularité de ce câble, c’est bien évidemment la présence d’un microphone monté sur une tige flexible. La captation est alors bien plus efficace qu’avec le micro in-line de la première télécommande, et on pourra facilement ajuster sa position afin de parfaitement le placer devant sa bouche.

Le casque peut-être utilisé avec un câble intégrant un micro flexible

Le microphone en lui-même est relativement discret, avec une capsule compacte en plastique. Pour pousser un peu plus loin la personnalisation, on aurait d’ailleurs bien vu la possibilité d’y ajouter une petite bonnette en mousse. On notera également la présence d’une télécommande permettant de facilement couper ou activer l’enregistrement de sa voix.

Ce choix entre les deux câbles apporte au casque une belle polyvalence, même si les joueurs privilégiant les consoles se sentiront probablement frustrés par l’absence d’une solution permettant de profiter d’un véritable microphone. En effet, Roccat ne propose pas par défaut d’adaptateur Y permettant de connecter le second câble sur sa manette ou son laptop gaming. Il faudra donc au choix se contenter du microphone interne présent sur la télécommande, acheter soi-même un adaptateur, ou s’orienter vers un autre modèle comme le HyperX Cloud Stinger.

Télécommande pour couper ou activer l'enregistrement du microphone

Une fois sur la tête, le Roccat Cross n’est pas forcément un modèle en termes de confort, mais son poids plume lui permet néanmoins de pouvoir rester plusieurs heures sur les oreilles sans forcément provoquer de véritables gênes. Egalement, et bien que les écouteurs ne puissent pas pivoter à plat, le port autour du cou reste confortable grâce à la taille contenue des oreillettes.

Performances sonores

Place maintenant à la reproduction sonore, et de ce côté-là le Roccat Cross s’en sort clairement bien pour son prix. Positionné en entrée de gamme avec un tarif avoisinant les 70€, le casque présente une qualité audio plus que correcte pour son prix, aussi bien pour l’écoute musicale que pour le gaming.

Disposant de haut-parleurs de 50 mm, le Cross offre une reproduction à la fois homogène et bien détaillée. Là où certains concurrents à l’image du Razer Kraken Pro V2 favorise largement le bas du spectre, le modèle de Roccat reste relativement sage sans pour autant faire l’impasse sur les basses.

Performances sonores et qualité audio du Roccat Cross pour le gaming

Pour se faire une meilleure idée de ses performances, le casque est passé par notre bibliothèque habituelle de titres. De Overwatch à BattleField 1 en passant par Final Fantasy XIV ou bien Uncharted 4, il en a clairement vu de toutes les couleurs. Dans la majorité des situations, pas grand-chose à reprocher au Cross qui s’en sort de façon plus que correcte pour le tarif affiché. Alors évidemment, ici pas de 7.1 ni d’ajustement logiciel, mais pour du plug-and-play ça fait clairement l’affaire.

Le casque affiche également une belle largeur sonore pour un casque fermé, offrant une excellente immersion sur certains jeux.

Casque polyvalent pour le jeu et l'écoute musicale

En utilisation nomade, le Cross tient également bien la route et rivalise sans problème avec de nombreux casques audio présentant un tarif relativement similaire. Alors certes, on reste un cran en dessous de modèles tels que le Plantronics BackBeat 500 ou le Jabra Move Wireless, qui ont l’avantage de fonctionner sans-fil, mais la polyvalence est bien au rendez-vous.

Du côté des microphones, sans surprise le modèle pensé pour le gaming est bien plus efficace que son homologue nomade. Positionné bien plus près de la bouche, il offre une captation très correcte et un gain tout à fait honorable par défaut. Pour vous faire une meilleure idée, n’hésitez pas à consulter notre enregistrement dans notre vidéo de présentation.

Le micro du Roccat Cross fonctionne-t-il correctement ? Réponse dans notre vidéo

Le microphone du second câble pourra également faire le travail dans une optique kit mains-libres, mais il ne faudra évidemment pas s’attendre à des miracles lors d’une utilisation en pleine rue par exemple. Le microphone étant bien plus éloigné de la bouche, la captation est logiquement moins claire et les bruits extérieurs sont forcément présents. Utilisé sur PS4, il pourra faire l’affaire pour échanger rapidement avec les autres joueurs, mais n’espérez pas l’utiliser pour du streaming par exemple.

Présentation vidéo du Roccat Cross

Conclusion

En jouant la carte de la polyvalence, le Roccat Cross se démarque de nombreux concurrents et permet aux joueurs de disposer d’un casque pouvant facilement s’adapter aux différentes situations du quotidien.

Pour autant, avec une construction moyenne et des accessoires trop peu nombreux pour vraiment faire la différence, le petit dernier de chez Roccat n’est pas exempt de défauts. On pense notamment à l’absence d’un adaptateur Y ou d’une housse de protection.

Pour le reste, c’est presque du tout bon avec un casque à la fois léger et confortable, et surtout des performances sonores qui tiennent parfaitement la route pour le tarif affiché. Avec un prix de 69€, le Roccat Cross est en effet l’un des modèles les plus abordables du marché, et il n’a pas à rougir face à certains concurrents approchant la centaine d’euros. Une bonne alternative au Plantronics RIG 600.

Commander en ligne

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *