Logitech G703

Note GamerTech
Les points clés
  • Souris sans-fil pour droitier
  • Technologie LightSpeed - Zéro latence
  • 6 boutons programmables
  • Capteur optique 12 000 DPI
  • Autonomie 32 heures
Où l'acheter ?

Commander en ligne

Test Logitech G703

Après notre présentation de la G903, place à la nouvelle Logitech G703, second modèle sans-fil offrant une compatibilité POWERPLAY. A l’image de sa grande sœur, la souris est donc capable de se recharger de manière automatique lorsqu’elle est associée au nouveau tapis du constructeur.

Comme la G903 qui reprenait une construction identique à celle de la G900, la G703 est de son côté une copie conforme de la Logitech G433 Wireless dévoilée l’année dernière. La souris ne présente donc que très peu de nouveautés et conserve sa relative simplicité ayant fait son succès.

Logitech G703, une souris sans-fil compatible PowerPlay

Disponible aux alentours des 119€ (soit un tarif identique à celui de la G403 Wireless lors de sa sortie), elle se positionne comme l’une des souris sans-fil les plus accessibles du marché.

Unboxing

A la différence de la G903, la G703 se veut beaucoup plus simple, et ce dès son packaging. Une simple boite cartonnée présente la souris et ses différentes caractéristiques, mettant l’accent sur sa forme profilée, sa connexion sans-fil 2.4 Ghz ou encore son capteur optique PMW3366.

Unboxing de la Logitech G703

Une fois l’ensemble déballé, on retrouve les éléments suivants :

  • La souris Logitech G703
  • Un dongle USB pour la connexion sans-fil
  • Un adaptateur USB
  • Un câble de recharge
  • Un poids de 10 g
  • Une notice d’utilisation

Design & Ergonomie

A la différence des modèles G900 et G903, la Logitech G703 n’opte pas pour une construction ambidextre. La souris s’adapte donc tout particulièrement aux joueurs droitiers, offrant une prise en main à la fois stable et confortable.

Le design général de la souris est également bien plus classique que celui du modèle haut de gamme de Logitech, avec des lignes plus sobres et un aspect bien moins anguleux. Les adeptes de souris au look simple et discret devraient logiquement apprécier ce choix. On notera cependant une petite particularité pour ce modèle G703, puisqu’il est désormais possible d’opter pour une version blanche faisant clairement son petit effet.

La G703 est l'une des souris gaming les plus abordable

Un peu plus dans les détails, on commence avec la partie supérieure de la souris. Elle dispose d’une coque en plastique embarquant le logo de la marque, habillé d’un rétroéclairage RGB. Sur l’avant, les deux boutons principaux présentent un format légèrement incurvé où l’index et le majeur trouveront parfaitement place.

Entre ces deux boutons principaux, une molette classique mais efficace offre un défilement silencieux, avec des crans qui auraient pu être un peu plus marqués. La roulette est évidemment actionnable, mais ne présente pas de défilement horizontal. Les raccourcis disponibles seront donc moins nombreux que sur une Logitech G502 ou une SteelSeries Rival 700.

Logitech G703 vs Logitech G903

Derrière, un unique bouton permet par défaut de naviguer entre différents niveaux de sensibilité, mais il sera évidemment possible d’y associer l’action de son choix. Ces options se gèrent depuis le logiciel de Logitech que l’on vous présente un peu plus bas.

A l’avant de la souris, on retrouve un port Micro-USB permettant de recharger sa batterie interne ou encore d’opter pour une utilisation filaire. La marque propose un câble tressé de 1.83 m, disposant comme d’habitude d’un connecteur micro-USB propriétaire.

Souris gaming qui fonctionne avec ou sans-fil

Place ensuite aux façades de la G703, où l’on retrouvera de part et d’autre un revêtement en soft-touch améliorant la prise en main de la souris. Le côté droit se veut on ne peut plus simple, puisqu’il ne présente pas le moindre bouton supplémentaire.

Pour accéder à plus de commandes, il faudra se tourner du côté droit où deux boutons pourront être facilement actionnés via le pouce. Ces boutons se montrent intuitifs à l’utilisation, avec une belle largeur et un positionnement optimal. Rien à redire de ce côté-là, d’autant plus que ces derniers sont une fois de plus très réactifs. Certains joueurs pourront pester contre l’absence d’un bouton sniper comme sur la Logitech G402 ou la Corsair M65 RGB, mais la souris de Logitech mise ici sur la simplicité.

La souris dispose de 2 boutons supplémentaires en façade

Sur la base de la G703, trois patins en PTFE permettent d’assurer une excellente glisse quel que soit le supporté utilisé. Deux larges sont positionnés à l’avant et à l’arrière de la souris, alors qu’un troisième plus fin viendra entourer le capteur optique de chez Pixart. Sur la gauche, un bouton permet d’activer la connexion sans-fil du mulot.

Toujours à l’arrière de la souris, on retrouve également un capot permettant de venir glisser un poids supplémentaire de 10 g afin de l’alourdir. Notez au passage que la souris affiche par défaut un poids de 107 g sur la balance (sans son câble).

Des lestes peuvent être utilisés pour augmenter le poids de la souris

On termine avec la prise en main, où là encore rien ne change. La souris se montre toujours aussi confortable et s’adapte tout particulièrement au Palm Grip. Le paume de la main et les doigts trouvent un positionnement naturel et l’utilisation prolongée ne provoque pas la moindre douleur. Il est également possible d’opter pour du Claw Grip, la G703 présentant un gabarit moyen avec des dimensions de 127 x 70 x 43 mm.

La G703 offre un excellent confort et une bonne prise en mains

Logiciel Logitech et fonctionnalités supplémentaires

Tous les périphériques Logitech peuvent être utilisés avec l’Assistant pour Jeux-Vidéo du constructeur. Le logiciel est disponible gratuitement depuis le site de Logitech et permet de configurer les différentes options de la G703. Notez au passage qu’il est possible de stocker certains profils directement sur la mémoire interne de la souris, afin de bénéficier de ses configurations même lorsque l’on utilise la souris sur un PC différent.

Depuis l’outil, on pourra affecter de nouvelles commandes aux 6 boutons de la Logitech G703. Le constructeur propose de nombreuses actions déjà prédéfinies, mais il est également possible de créer ses propres macros. On ne repasse pas forcément dans les détails ici, ces options ayant déjà été présentées à maintes reprises lors de nos précédents essais de souris Logitech.

Assistant Pour JeuxVidéo de Logitech

Il est également possible de gérer les paramètres du capteur, en programmant jusqu’à 5 niveaux de sensibilité. La souris embarque un capteur Pixart PMW3360, capable d’atteindre les 12 000 DPI, même si en pratique on s’orientera plutôt vers des valeurs comprises entre 500 et 3500 DPI. Le polling rate est également ajustable, de 125 à 1000 Hz. On obtient alors un taux de réponse de 1ms, même lors de l’utilisation sans-fil. De quoi rivaliser sans aucun problème avec les meilleures souris filaires.

La souris dispose de 2 zones de rétroéclairage

Onglet suivant, le rétroéclairage RGB. La souris embarque deux zones personnalisables, au niveau du repose-paume et de la molette. On pourra définir un éclairage fixe, un effet de pulsation ou encore un cycle de couleur. Rien de bien nouveau ici, si ce n’est la possibilité de synchroniser l’éclairage de la G703 avec d’autres périphériques de la marque.

Viennent ensuite les informations concernant l’autonomie de la souris. Il faudra compter une grosse vingtaine d’heures par charge avec rétroéclairage actif. En désactivant ces derniers, la souris pourra être utilisée pendant une trentaine d’heures avant de devoir passer par la case recharge. Evidemment, si vous disposez d’un tapis POWERPLAY (on y vient un peu plus bas), plus besoin de se soucier de ce point-là puisque la Logitech G903 pourra être rechargée de manière automatique.

Un tapis pour les recharger tous !

La G703 se positionne comme la seconde souris à intégrer une compatibilité POWERPLAY, après la G903 présentée la semaine dernière. En pratique, il s’agit bien là de la seule nouveauté du modèle face à la précédente G403 Wireless Prodigy.

Pour faire simple, la fonctionnalité POWERPLAY permet à la souris de se recharger automatiquement lorsqu’elle est utilisée avec le nouveau tapis de la marque. Proposé aux alentours des 129€, il présente des dimensions de 321 x 344 mm et est livré avec deux surfaces, une en tissu (pour une meilleure précision) et une rigide (pour une meilleure glisse).

Souris sans-fil Logitech G, avec fonctionnalité PowerPlay

L’utilisation est on ne peut plus simple, puisqu’il suffira de venir connecter le tapis POWERPLAY à un port USB, puis de placer la pastille POWERCORE à l’arrière de la G703 (via le capot présent sur sa base). En outre, on notera que le tapis POWERPLAY dispose de son propre émetteur 2.4 Ghz et qu’il n’est donc plus nécessaire d’utiliser le dongle USB proposé par la marque.

Tapis de souris Logitech PowerPlay

Evidemment, comme avec la G903, cette solution ne sera probablement pas au goût de tous. L’avantage des souris sans-fil est comme leur nom l’indique de se libérer des câbles qui trainent sur son setup gaming, et le fait de devoir désormais connecter son tapis de souris va à l’encontre même de cette philosophie. Reste que les joueurs ne souhaitant jamais passer par la case recharge devraient pouvoir y trouver leur compte, à condition de disposer du budget adéquat (119€ la souris + 129€ le tapis).

Performances et précision

Comme expliqué un peu plus haut, la souris embarque un capteur optique Pixart PMW3366. Celui-ci a déjà largement fait ses preuves sur de nombreux modèles, offrant une précision et une réactivité proche de la perfection. Grâce à la connexion sans-fil 2.4 Ghz, la Logitech G703 ne présente pas la moindre latence à l’utilisation, et aucune différence n’est perceptible entre l’utilisation filaire et sans-fil.

La G703 dispose d'un capteur Pixart très précis

En pratique, la souris se montre à son aise sur les jeux offrant un rythme soutenu, tels que les FPS, les TPS ou les MOBA, et se rapproche certainement d’une Razer DeathAdder Elite. Testée sur Overwatch et Battlefield 1, les commandes répondent parfaitement et aucun problème de précision n’est à signaler. Seul le nombre de limité de boutons pourra éventuellement déranger certains joueurs.

Souris sans-fil avec capteur Pixart PMW3366

Ce sera notamment le cas sur les MMORPG, où la souris montrera ses limites par rapport à des modèles spécialement pensés pour le genre. Pour le reste, si vous cherchez une souris sans-fil simple et efficace, il n’y a pas mieux !

Présentation vidéo

Conclusion

Outre sa compatibilité POWERPLAY, cette nouvelle Logitech G703 n’apporte finalement rien de plus qu’une Logitech G403 Wireless. La souris reste néanmoins toujours aussi convaincante, avec une ergonomie simple mais efficace, des fonctionnalités intuitives et des performances de haut vol.

Evidemment, l’achat de cette dernière fera uniquement sens si elle s’accompagne du nouveau tapis POWERPLAY de Logitech, afin de bénéficier d’une recharge sans-fil automatique. Si cette fonctionnalité ne présente pas d’intérêt pour vous, autant s’orienter vers la Logitech G403 Wireless, désormais disponible aux alentours des 79€, quand la nouvelle G703 culmine à un tarif de 119€. Si vous disposez d’un budget limité, n’hésitez pas à également consulter notre sélection des meilleures souris gaming en entrée de gamme.

Commander en ligne

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

1 Comment

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !