Logitech G502

Logitech G502

Commander sur Amazon

Test Logitech G502 Proteus Core

Logitech n’est plus vraiment à présenter dans le monde des périphériques pour gamers, et il était grand temps pour GamerTech de s’intéresser de plus près à la première souris 12 000 DPI de la marque : la Logitech G502 Proteus Core.

Evolution de la célèbre G500S, une des souris que l’on trouvait le plus souvent au bout des bras des joueurs, Logitech revient donc sur le devant de la course avec cette G502. Au programme, une refonte complète du design et du look de la souris, un nouveau capteur, des caractéristiques impressionnantes et des fonctionnalités plus qu’il n’en faut !

Proposée à 89.90€, la G502 Proteus Core n’est pas la souris la plus abordable du marché, mais les amateurs de FPS pourront tirer profit de ce produit parfaitement abouti et particulièrement performante. Gestion du poids, capteur optique réglable, 11 boutons programmables, deux modes de roulette, autant d’avantages qui pourront faire la différence entre un headshot ou non.

Nous avons passés quelques temps au côté de cette dernière, et voici donc notre présentation complète de ce véritable mulot de compétition.

Logitech G502 Proteus Core

Unboxing

Comme souvent chez Logitech, la souris est présentée dans une boite au style très moderne et aux maintenant célèbres couleurs de la marque : noir et bleu. La face avant de la boite présente une photo de la souris, et il est possible d’ouvrir le volet de couverture pour apercevoir directement la G502 sous un plastique transparent. L’intérieur du volet lui présente rapidement le nouveau capteur embarqué dans le produit, le bien nommé « Delta Zero », assurant une énorme précision et une adaptation à votre surface de jeu par grâce au logiciel de la marque.

Boite Logitech G502 Proteus Core

Sur l’arrière de la boite, on retrouve une seconde photo de la souris ainsi que les principales fonctionnalités de cette dernière, en plusieurs langues. Place maintenant à l’intérieur du packaging.

La souris est donc protégée et bien callée dans un moule en plastique transparent. En ôtant celui-ci, on accède à la G502. Sous celle-ci se cache un petit boitier, contenant en fait un total de 5 poids de 36g chacun, permettant, vous l’aurez compris, d’ajuster le poids de votre souris en fonction de vos besoins.

Unboxing Logitech G502

Pas grand-chose de plus à souligner dans la boite, si ce n’est évidemment la présence d’un livret de garantie (la G502 est d’ailleurs garantie pendant 3 ans) et d’un second pour configurer rapidement la Proteus Core.

Design et look

A la première impression, la nouvelle G502 de Logitech est clairement différente par rapport à sa petite sœur, la G500S. Exit donc les formes arrondis, la nouvelle souris gaming de la marque offre un look clairement plus angulaire et agressif, s’accordant plutôt bien avec les tendances actuelles et le monde du Gaming.

Dans l’idée, cette dernière rappelle même certains modèles R.A.T. de chez Mad Catz, sans pour autant arriver à l’excès. Lors de la première prise en main, la souris n’est pas la plus légère du marché, avec un poids « à vide » de 168g (121g sans le câble), mais semble confortable et plutôt agréable à prendre en main. En main droite surtout, puisque celle-ci n’est pas du tout adaptée aux gauchers, comme souvent. Mais nous reviendrons sur tout ça un peu plus tard dans notre partie « Ergonomie ».

En commençant par la partie supérieure de la G502, on retrouve tout d’abord les deux boutons classiques droite et gauche. Ces derniers sont relativement longs et répondent parfaitement aux clics peu importe l’endroit où vous appuyez avec vos doigts. Entre ces deux boutons, on retrouve évidemment la molette, un peu différence de ce que l’on a l’habitude de voir. En effet, Logitech propose avec cette souris gaming un double mode de fonctionnement au niveau de la roulette.

G502 Vue Face

En fonctionnement classique, on retrouve donc une molette « crantée » plutôt fonctionnelle mais clairement bruyante. Avec ce mode actif, le déroulement se fait par paliers identiques et permet une grande précision par exemple pour faire défiler vos armes sur votre FPS préféré. Juste sous la roulette, on trouve un bouton mécanique permettant en fait de libérer cette dernière afin d’obtenir un défilement libre et extrêmement rapide. On ne vous cache pas que c’est plutôt déroutant lors des premières utilisations et qu’il un temps d’adaptation est nécessaire pour maitriser ce mode. Pour une utilisation gaming, difficile de trouver une vraie utilité à cette fonctionnalité, mais pour de la bureautique cela peut s’avérer utile, notamment sur des pages web extrêmement longues (sur Reddit par exemple), ou pour les développeurs souhaitant naviguer rapidement sur une longue page de code. A noter qu’il est également possible de d’activer un défilement vers la gauche ou la droite grâce à cette roulette.

Molette Libre

Sous ce bouton de gestion de la roulette, on retrouve un premier bouton programmable, numéroté G9, alors que les boutons G7 et G8 sont positionnés en long sur la gauche du bouton « clic gauche ». Par défaut, ils permettent de gérer le DPI de votre souris à la volée, en augmentant ou diminuant celui-ci. Il est bien évidemment possible de paramétrer ces derniers sur d’autres actions voir même sur des macros.

Souris pour Joueurs FPS

Enfin, on retrouve le logo de la franchise « Logitech G » sur la partie basse de la G502 Proteus Core, qui s’illumine en bleu. Il est possible de régler l’éclairage de ce dernier et sa fréquence, même si au final votre main sera dessus la plupart du temps.

De face, la G502 offre un visage clairement très agressif. Le câble d’une longueur de deux mètres vient s’emboiter entre les deux boutons principaux, et dispose d’un revêtement tressé qui devrait assurer une certaine robustesse et longévité. Au bout de celui-ci, on retrouve un port USB classique.

Le côté droit de la souris ne présente aucun bouton, mais un revêtement antidérapant permettant d’assurer un excellent maintien, notamment lors d’une utilisation en « Claw Grip ». C’est du côté gauche que beaucoup de choses se passent au niveau de la Logitech G502. On retrouve les boutons programmables G4 et G5, qui s’activent via le pouce. En parlant de pouce, au bout de celui-ci, on trouve un dernier bouton un peu spécial. Celui-ci permet par défaut d’ajuster à la volée votre DPI tant que vous l’enclenchez. Vous l’aurez deviné, il s’agit d’une fonctionnalité pensée pour les snippers, afin de ralentir considérablement la vitesse de déplacement du curseur pour une précision redoutable. Il suffit ensuite de relacher le bouton pour revenir au DPI par défaut. Certains pourront penser que le bouton est redondant avec ceux permettant de naviguer parmi les différents DPI, mais ce n’est pas du tout le cas. Là où il faudrait peut-être 3 clics pour accéder au DPI minimum, puis 3 clics pour revenir à votre DPI classique, ici tout se fait directement via un bouton.

Bouton pour régler sensibilité du DPI

Comme pour le côté droit, la partie gauche de la Logitech G502 est recouverte d’un revêtement en caoutchouc assurant confort et grip optimal. Une excroissance vient également supporter le pouce une fois la main posée sur la souris.

Dernière précision, entre les boutons G7/G8 et les boutons G4/G5, on peut distinguer un triangle gris composé de 3 LEDS. Il ne s’agit pas d’un bouton, mais d’un indicateur permettant de suivre le réglage DPI actuellement utilisé ou encore le profil sélectionné.

Souris Gamer avec éclairage

Enfin, en retournant la souris, on tombe donc sur le tout nouveau capteur optique proposé par la G502, placé centralement, ainsi que trois patins en téflon. Il est possible d’ouvrir une trappe permettant ensuite de placer différents lestes à l’intérieur de la souris pour augmenter son poids.

Régler le poids de la Logitech G502

Voilà pour la présentation esthétique de cette Logitech G502 Proteus Core, qui dans l’ensemble propose un look vraiment réussi, avec de nombreux boutons offrant une énorme personnalisation. Reste à voir en pratique si tout ça offre une ergonomie satisfaisante.

Ergonomie et prise en main

La G502 Proteus Core est adaptée à deux types de prise en main. Tout d’abord pour ceux utilisant leur souris avec un « Palm Grip », tous les boutons sont facilement accessibles, si ce n’est peut-être le bouton G9 sous la roulette. L’index accède sans aucun problème aux boutons G7 et G8, alors que le pouce peut lui gérer les boutons G4 et G5 ainsi que le bouton « Snipper ».

Palm Grip

En « Claw Grip », la G502 offre également un excellent confort, et tous les boutons sont également accessibles sans difficulté. La souris est relativement compacte, et il est important de préciser qu’elle ne sera peut-être pas forcément adaptée si vous disposez de mains de géant.

Les parties en caoutchouc apportent une bonne stabilité une fois la souris sous la main et la transpiration ne se fait pas ressentir même pendant de longues heures de jeu.

Claw Grip

Comme expliqué rapidement un peu plus haut, il est possible d’adapter le poids de la G502 à vos besoins. Certains joueurs préfèrent avoir une souris un peu plus lourde entre les mains et il est donc possible lester celle-ci via 5 poids de 36g fournis dans la boite. Ces derniers se placent sous la  souris, une fois son « capot » relevé. Il est possible de choisir le positionnement des lestes afin d’ajouter du poids plutôt vers l’avant ou l’arrière de la souris.

Logiciel Logitech Gaming

Comme pour la majorité de ses produits orientés Gaming, la G502 est bien évidemment compatible avec le logiciel de la marque. S’il s’agit de votre premier périphérique de la marque, vous pouvez télécharger celui-ci sur la page suivante : http://logitech.com/support/g502.

Evidemment, vous pouvez utiliser la souris directement sans le moindre logiciel, comme un souris classique « plug and play », mais ce serait perdre les nombreux avantages proposés par la G502. L’installation est de plus très simple et rapide, alors pourquoi s’en priver ?

Une fois le logiciel installé et lancé, de nombreuses options sont disponibles. Sur la première page, vous pouvez choisir entre utiliser la mémoire interne de la souris (3 profils peuvent être stockés), ou d’utiliser l’option « Détection de jeu automatique ». Il est alors possible de réaliser un scan des jeux présents et de rechercher des profils existants. Dans l’idée, on préfèrera cependant paramétrer soi-même ses profils en fonction de ses besoins personnels.

Software Logitech

Sur la seconde page, vous pourrez configurer différents profils d’utilisateurs et associer des raccourcis aux 11 boutons programmables de la souris. Il est possible de mettre en place 3 profils différents, permettant ainsi de passer en un seul clic d’une utilisation gaming à une utilisation bureautique par exemple.

Paramétrage boutons G502

Sur chaque bouton, il est possible d’affecter une action spécifique, une combinaison de frappe ou encore une macro. Comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous, de nombreuses fonctions sont proposées, allant du simple copier/coller aux changements de pistes musicales en passant évidemment par le choix de la résolution DPI.

Une option particulièrement intéressante est le « Sélecteur G ». En affectant un bouton à cette fonction, vous disposez de 11 boutons paramétrables supplémentaires lorsque ce dernier est actionné. Dans l’idée, on utilisera le bouton « Snipper » en tant que « Sélecteur G » pendant l’utilisation bureautique, afin d’étendre considérablement le nombre de boutons sur la souris. Ce bouton est en fait un peu la touche « Alt » des claviers.

Détails configuration des boutons

Sur cette même page de paramétrages des profils, il est également possible de configurer les paramètres du pointeur. Pour chacun des trois profils, vous pourrez choisir le nombre de niveaux de sensibilités DPI (ou PPP) et choisir la valeur de chacun de ces niveaux. Il est également conseillé d’ajuster une valeur par défaut ainsi qu’une valeur de « changement », c’est ces deux valeurs qui seront alternées lorsque le bouton « Snipper » sera actif/inactif. Dans notre exemple, la valeur par défaut est donc de 3200 DPI, passant à 1200 DPI lorsque le bouton est actif.

Enfin, dernier paramétrage de la page, la possibilité de régler le taux de rapport de la souris, entre 125Hz et 1000Hz.

Dans un autre onglet, vous pouvez régler l’éclairage de votre Logitech G502 Proteus Core. Il s’agit vraiment d’un gadget, puisque la seule partie vraiment illuminée est le logo « G ». Il est possible de régler la luminosité, et d’y affecter un effet « pulsation » plus ou moins rapide. Il est aussi possible de choisir de laisser éclairées les barres de sélection de profil et de DPI dans la partie grise de la souris.

Réglage de la luminosité sur souris gaming

Enfin, dernière fonctionnalité, et pas des moindre, la possibilité d’ajuster le capteur à la surface sur laquelle vous utilisez la souris. Des surfaces sont proposées par défaut (notamment pour les tapis de souris Logitech G240 et G440), mais il est possible d’en ajouter. Ainsi, pour cet exemple j’ai utilisé un tapis Razer Vespula. Un assistant permet de configurer chaque nouveau support assez rapidement et ainsi calibrer le capteur pour cette utilisation précise.

Adaptation à la surface

Dans les paramètres du logiciel de Logitech, vous pourrez choisir de démarrer celui-ci par défaut, choisir le profil par défaut et ajuster quelques autres réglages sur  lesquels nous ne nous étalerons pas.

Dans l’ensemble, l’outil proposé par Logitech est particulièrement intuitif et facile à prendre en main. Surtout, celui-ci est complet et permet une énorme personnalisation de votre G502, pour une utilisation aussi bien orientée gaming que bureautique/web.

Performances et utilisation

Nous y voilà. La souris a été disséquée sous des moindres détails, les configurations paramétrées en profondeur, il est temps de passer à l’action avec cette Logitech G502.

Un des chiffres qui ressort le plus des spécifications de la Proteus Core est évidemment le niveau de DPI maximum qu’elle propose : 12 000 ! Un chiffre aussi impressionnant qu’inutile au final, puisque le curseur est tout simplement incontrôlable pour un utilisateur lambda à cette vitesse. Un simple mouvement de souris fait partir le curseur à l’autre bout de l’écran, ou de votre second écran. La Logitech G502 est clairement la souris la plus sensible du marché, mais en pratique, peu de chance que vous ayez besoin de ces chiffres-là. Que ce soit sur des FPS ultra-rapides ou des RTS, mêmes les joueurs les plus précis ne dépassent que rarement la barre des 9000 DPI. Avec l’arrivée du 4K certes, ce réglage aura peut-être un peu plus de sens à l’avenir.

Souris Gamer 12000 DPI Capteur Delta Zero

Enfin bon, vous l’aurez compris, ces 12 000 DPI sont plus du marketing qu’autre chose. Il n’empêche que la G502 reste d’une précision redoutable une fois en main. Les nombreux boutons permettent de facilement assigner des raccourcis d’action que ce soit vos skills sur un MMO, un regroupement de trompe sur un RTS ou encore pour s’accroupir sur votre nouveau FPS.

En effet, si la Logitech G502 est pensée par défaut pour les joueurs de FPS, elle saura s’adapter sans aucun problème à tous les types de jeux et c’est un bon point pour elle. En créant des profils spécifiques pour vos titres favoris, ou pour la bureautique, il est possible d’en faire une souris très polyvalente.

Evidemment, pour les FPS celle-ci est encore plus performante, notamment grâce au bouton « Snipper » permettant de descendre très rapidement le DPS à a volée. Une fonctionnalité, qui une fois maitrisée, fait clairement la différence en partie.

En utilisation « Palm Grip », aucun problème de confort n’est à souligner de mon côté même après plusieurs heures de jeu intense. Les clics se font sans effort, mais ces derniers sont cependant relativement bruyants. Attention donc si vous souhaitez geeker pendant que Madame dort à côté.

Meilleure souris pour FPS

Conclusion

La Logitech G502 Proteus Core n’est pas donnée, certes, mais elle possède toutes les caractéristiques que l’on attend d’une souris « haut de gamme » pour joueurs. Visuellement réussie, elle mélange parfaitement confort d’utilisation, fonctionnalités et performances. Avec un capteur pouvant monter jusqu’à 12 000 DPI (que vous n’utiliserez probablement pas), elle s’adapte à la plupart des jeux et encore plus particulièrement aux FPS. Le logiciel de Logitech est également très complet et permet de configurer très précisément la souris pour l’adapter à toutes ses utilisations. Difficile de lui reprocher grand-chose au final, et ne peut que la conseiller à tous les gamers sérieux.

Commander sur Amazon

Test Logitech G502 Proteus Core Logitech n’est plus vraiment à présenter dans le monde des périphériques pour gamers, et il était grand temps pour GamerTech de s’intéresser de plus près…
Résultats
Design / Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances

Excellent

La G502 Proteus Core est clairement une des meilleures souris pour les FPS, vous pouvez foncer les yeux fermés.

91

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

4 Commentaires

  1. Grissa

    Perso, pour l’avoir eue, je la trouve beaucoup trop lourde pour les FPS (même quand on enlève tous les poids…). Par contre sa grande taille est parfaite pour mes grosses paluches et la prise en main est assez rapide. Le seul regret est donc le poids. Pourtant je suis un fan de logitech! Mais j’ai opté pour sa petite soeur, son clone pratiquement, la logitech G402. Celle-ci est beaucoup plus légère et me convient bien mieux.

    Donc juste un conseil, méfiez-vous du poids de cette souris!

    Sur ce, bon jeu à tous

  2. Mesko

    J’ai toujours utiliser des souris a 20€. C’est la premier pour la quelle je dépense une telle somme pour une souris. Et mes souris a 20€ possédais des mollets plus efficace. Juste inutilisable en jeux même en mode cranté. la molette saute toujours quelques cran rendant le choix impossible dans les menu défilant (sur les FPS il m’arrive presque tout le temps de changer 2 fois d’armes au lieux de 1). Je doit systématiquement blinder une touche de mon clavier pour le changement d’arme au FPS. Souris a fuire comme la peste

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !