Razer DeathAdder Elite

Note GamerTech
Les points clés
  • Souris gamer pour droitiers
  • Capteur optique 16 000 DPI
  • 7 boutons programmables
  • Poids : 105 g
  • Eclairage Razer Chroma
Où l'acheter ?

Commander en ligne

Test Razer DeathAdder Elite

A chaque rentrée sa DeathAdder ? C’est un peu le créneau de Razer, qui continue années après années de faire évoluer ses différentes gammes de produits. On se penche donc aujourd’hui sur le cas de la toute nouvelle Razer DeathAdder Elite, venant remplacer la célèbre DeathAdder Chroma que nous vous présentions il y a quelques mois dans les moindres détails.

Au programme, pas de grande révolution, mais de petites évolutions bienvenues qui viendront ajouter quelques améliorations à un modèle déjà fortement plébiscité par les joueurs. Pour rappel, la DeathAdder est une souris appréciée pour sa polyvalence, s’adaptant à une grande majorité des jeux et des joueurs en termes d’ergonomie.

Razer DeathAdder ELite

Côté nouveautés, on pourra citer l’apparition d’un capteur toujours plus précis et rapide, l’ajout de deux boutons supplémentaires derrière la molette ou encore l’intégration d’interrupteurs Omron qui devraient contribuer de la meilleure des façons à l’expérience proposée par ce modèle Elite.

Disponible à partir de fin novembre à un tarif de 79.99€, elle se place en concurrence directe face à des produits tels que la Logitech G502 Proteus Spectrum ou encore la Corsair M65 RGB Pro. Est-elle capable de s’imposer une nouvelle fois dans le cœur des joueurs ? Réponse dans la suite de notre article après une petite dizaine de jours à ses côtés.

 Unboxing / Le strict minimum

Rien de bien nouveau du côté du bundle de cette Razer DeathAdder Elite. La souris est proposée dans une boite cartonnée reprenant la charte graphique de la marque : des tons très sombres agrémentés de quelques touches vertes fluo. Le badge Chroma placé sur la face avant nous rappelle que la souris dispose d’un éclairage personnalisable, alors que la façade arrière reprend quelques-uns des points forts du modèle.

Packaging de la Razer DeathAdder Elite

A l’intérieur, la DeathAdder Elite est accompagné de l’habituel mot du présent ainsi que d’un manuel d’utilisation et de garantie. Comme sur les précédentes itérations du modèle, pas de gestion de poids ni de façades supplémentaires, à la différence d’une Mad Catz R.A.T. PRO X par exemple.

Unboxing Razer DeathAdder Elite

Design & Ergonomie / Des améliorations discrètes

Si vous avez déjà eu l’occasion d’avoir entre les mains une DeathAdder Chroma, ce nouveau modèle Elite ne devrait pas vous surprendre outre mesure. Comme à son habitude, Razer n’opte pas pour une refonte complète de son modèle, mais garde toujours une base très similaire en y apportant quelques légères modifications. Un choix qui s’est montré judicieux par le passé, et qui permet aux produits de la marque d’être aujourd’hui particulièrement au point.

Souris MOBA FPS RTS

On reste donc en présence d’une souris qui se veut toujours aussi ergonomique et polyvalente, bien que principalement destinée aux droitiers. Les dimensions restent identiques à celles de la précédente version, avec donc toujours un gabarit assez standard s’adaptant à la plupart des prises en mains comme nous le verrons un peu plus bas. Côté conception, pas de grandes nouveautés non plus, avec là-encore une construction en plastique très propre et sans bavure. Le look reste également identique à la version Chroma, reprenant un design très sobre et à des années lumières des modèles particulièrement racés de certains concurrents.

Comparatif souris gamer 2017

Place maintenant aux détails, car il y a évidemment quelques différences notables entre cette version Elite la version Chroma que l’on connait. On commence tout d’abord par les clics principaux, qui tout en gardant une ergonomie identique connaissent cependant un changement au niveau de leur construction. Razer fait en effet ici le choix d’interrupteurs mécaniques Omron, annoncés avec une longévité de 50 millions de clics. De quoi laisser une belle marge aux amateurs de MOBA et RTS où les APM s’envolent parfois à des valeurs assez folles. Les clics se montrent à l’utilisation particulièrement sensibles et rapides, rien à redire de ce côté-là.

Souris gaming Razer DeathAdder Elite

Au centre des deux boutons principaux, on retrouve une molette ne présentant pas de nouveautés particulières si ce n’est une texture un peu revue. Le défilement reste assez souple et doux, avec des crans marqués de façon convenable. Les nouveaux picots en caoutchouc apportent un grip correct à l’utilisation, et une zone d’illumination RGB personnalisable vient renforcer le style de l’ensemble.

Souris gamer polyvalente

Derrière cette molette, on retrouve la grosse nouveauté de cette Razer DeathAdder Elite, avec l’apparition de deux boutons supplémentaires. Ils étaient jusqu’alors réservés aux modèles haut-de-gamme de la marque, la Razer Mamba. Par défaut, ces boutons sont utilisés pour basculer vers un niveau de sensibilité supérieur ou inférieur, mais il sera également possible de les affecter aux actions de son choix via le logiciel Razer Synapse. Un bon point pour cette nouvelle version de la DeathAdder, qui il faut l’avouer se faisait attendre par de nombreux adeptes de cette souris.

Zoom molette et boutons DPI

Pour terminer avec la façade supérieure, notez que le logo de la marque est toujours incrusté au niveau du repose-paume. Il dispose évidemment lui-aussi d’un rétroéclairage personnalisable, même si en pratique l’intérêt reste toujours très limité, étant dans la grande majeure partie de cas recouvert par la main de l’utilisateur.

Du côté des façades latérales, rien de neuf pour ce modèle Elite. La zone de gauche garde donc son empiècement en caoutchouc, apportant un grip supplémentaire lors des déplacements les plus rapides de son mulot.

Facade droite DeathAdder Elite

Côté droit, la façade dispose d’une construction ergonomique bien travaillée contribuant au bon confort de cette DeathAdder Elite. Comme sur le côté gauche, on retrouve un grip en caoutchouc texturé où l’on viendra naturellement faire reposer son pouce. Au-dessus, deux boutons assez larges permettent de disposer d’actions supplémentaires sur ces jeux favoris. A la différence de certains modèles, il faudra ici légèrement remonter son pouce pour les activer, ce qui évite en pratique des clics par inadvertance lorsque l’on serre un peu trop fermement la souris. A l’utilisation, ces deux boutons se montrent également bien réactifs et offrent un retour correct.

Souris Gamer DeathAdder vue gauche

A l’arrière de la souris, on retrouve deux patins en téflon positionnés à l’avant et à l’arrière de la base, et une zone supplémentaire autour du capteur optique. La glisse est correcte, que ce soit sur un tapis de souris ou directement sur un bureau en bois.

Souris gamer avec capteur 5G

Côté connectique, on reste sur un câble tressé de bonne facture d’une longueur d’environ 2 mètres. Il est renforcé au niveau de sa connexion avec la souris, et se connecte via un port USB plaqué or. Comme expliqué un peu plus haut, la qualité de construction semble être au rendez-vous.

Zoom sur le câble et le connecteur

Place maintenant à la prise en mains. La souris gardant un poids (105g) et des dimensions (127mm x 70mm x 44m) identiques, rien de bien nouveau de ce côté-là. Pensée pour le grand public, elle s’adapte sans trop forcer à la plupart des styles des joueurs. Palm Grip, Claw Grip et Fingertips Grip sont donc de la partie, comme vous pouvez le constater sur l’image suivante.

Prise en mains Deathadder Elite de Razer

Fonctionnalités supplémentaires / Razer Synapse 2.0 toujours aussi efficace

La DeathAdder Elite est compatible avec le logiciel commun à tous les périphériques de la marque : le Razer Synapse. Petit tour d’horizon des différentes options pour ceux ne connaissant pas encore celui-ci.

Le logiciel se télécharge gratuitement depuis le site de Razer et s’installe en quelques minutes. Notez cependant qu’un redémarrage est nécessaire pour compléter l’installation, et qu’il faudra également créer un compte Razer, permettant par la suite de sauvegarder ces configurations dans le Cloud.

Logiciel Razer Synapse

Sur la première page de Synapse, on retrouve une vue de sa souris et différentes options permettant d’attribuer l’action de son choix à chaque bouton. On en retrouve au total 7 sur ce modèle Elite, en comptant les défilements haut/bas de la molette. Pour chaque bouton, il est possible de choisir entre de nombreuses catégories d’actions, mais également de créer ses propres macros (combinaisons et suites de touches s’activant automatiquement par la suite). C’est toujours très complet et il y a largement de quoi configurer tout ça dans les moindres détails.

Souris avec boutons configurables

La seconde fenêtre s’attarde sur les performances de la souris, et plus particulièrement de son capteur optique. On pourra régler jusqu’à 5 niveaux de sensibilité, compris entre 100 et 16 000 DPI. Il est possible de configurer une sensibilité différente selon les axes X et Y, mais aussi d’ajuster l’accélération et le polling rate (jusqu’à 1000 Hz).

Ajustement DPI souris eSport

La troisième fenêtre concerne le rétroéclairage de la DeathAdder Elite. La souris étant compatible Chroma, il est possible de choisir la couleur de son choix ou des effets un peu plus dynamiques depuis ces options. On pourra choisir d’opter pour une harmonisation des couleurs et des effets sur les deux zones lumineuses, ou bien au contraire d’attribuer des effets différents à la molette et au logo. Rien de bien nouveau ici.

Souris compatible Chroma

Le dernier écran de ce premier onglet est destiné au calibrage du capteur. Il permet d’ajuster les performances de celui-ci en fonction de la surface utilisée. On pourra choisir les paramètres proposés par la marque si l’on dispose d’un tapis de souris Razer, ou calibrer par rapport à sa propre surface en quelques secondes.

Les onglets supplémentaires du logiciel Synapse sont les suivants : Macros, Applications Chroma et Statistiques. Le premier permet de retrouver toutes les macros déjà enregistrées, de les ajuster, ou d’en créer des nouvelles. Le deuxième onglet « Applications Chroma » sera utilisé pour profiter d’éclairages dynamiques en fonction de certains jeux et applications, alors que le dernier onglet « Statistiques » reprend comme son nom l’indique des informations concernant votre utilisation de la souris (distance parcourue, clics les plus utilisés…).

Notez également que le logiciel de Razer permet évidemment de créer plusieurs profils de configuration différents, puis de les ajuster automatiquement à certains jeux ou à des applications précises. Le tout fonctionne parfaitement et est entièrement traduit en français.

Performances / Une souris gaming à tout faire

Comme la plupart des modèles positionnés sur le haut du tableau des souris gaming, la nouvelle DeathAdder Elite opte pour un capteur optique atteignant un niveau de sensibilité record : 16 000 DPI. Une valeur qui fera surtout de l’écho côté marketing, puisque la très grande majorité des joueurs reste généralement sur des niveaux de sensibilités compris entre 800 et 3500 DPI.

Pour autant, notez qu’un capteur aura beau pouvoir atteindre d’énormes niveaux de DPI, il n’en saura pas forcément efficace et précis pour autant. Pas d’inquiétudes cependant, le modèle optique intégré à cette nouvelle souris Razer est un modèle d’efficacité. Particulièrement réactif et précis, nous n’avons pas remarqué le moindre décrochage durant nos heures de jeu à ses côtés.

Souris PC pour tous les jeux

L’une des forces de la DeathAdder, c’est de pouvoir s’adapter facilement à la plupart des genres disponibles. MOBA, FPS, RTS ou encore jeux d’aventure, tout y passe ! Pour confirmer tout ça, un petit tour du côté de nombre bibliothèque vidéoludique pour passer quelques heures sur des titres tels que Dota 2, Battlefield 1 ou encore The Witcher 3. Sur les MOBA, la souris se montre réactive et les clics bien sensibles permettent d’enchainer rapidement ses actions afin de prendre le dessus sur ses adversaires.

Performances Razer DeathAdder Elite 2016

Côté FPS, c’est également du tout bon. Le fait de pouvoir régler la sensibilité de la souris dans les moindres détails lui permet de s’adapter aux différents styles de chacun, et les quelques boutons supplémentaires peuvent se montrer utiles notamment sur Overwatch ou Battlefield 1. La souris reste également bien en main, grâce à une ergonomie maintes fois validées par les joueurs.

Présentation vidéo

Conclusion

Alors, cette nouvelle Razer DeathAdder Elite, on fonce l’achetez ? Eh bien, ça dépend ! Si vous êtes déjà posesseur d’une DeathAdder Chroma et que cette dernière vous convient, inutile à notre goût de passer à ce modèle supérieur. Les nouveautés, bien que concrètes et efficaces, sont finalement assez minimes pour remettre une nouvelle fois la main à la poche.

Souris Gaming eSport Razer 2016

Pour les autres, qui cherchent une solution simple et facile à prendre en mains pour jouer de la meilleure des manières à tous leurs titres, difficile de nier que ce modèle Elite est une réussite. Offrant un excellent confort, des fonctionnalités complètes et un capteur particulièrement performant, cette souris devrait pouvoir combler les joueurs du dimanche comme les plus acharnés.

Elle se présente comme une alternative très intéressante à la G502 Proteus Spectrum de Logitech, en proposant un look plus sobre et discret et un tarif de base légèrement inférieur avec un prix tournant aux alentours des 80€. Si ce budget est encore trop conséquent pour vous, n’hésitez pas à regarder du côté de la Roccat Kova voir de la SteelSeries Rival 300.

Commander en ligne

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

1 Comment

  1. Sangoh

    Salut les gamers !!

    Juste hier j’ai pu acheter la Razer Deathadder Elite et après 2h d’utilisation sur les jeux Counter Strike et Minecraft j’ai pu constater que cette souris est très réactive au clics, et aussi c’est un peu mieux niveau DPI car on peut le régler via la souris. La forme et très belle prend bien la forme de la main rien à dire dessus par contre niveau poid je la trouve un peu trop légère (peut être parce que j’avais l’habitude de souris plus lourde) sinon vraiment rien à dire très bonne souris je vous la recommande fortement !!

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !