Logitech G231 Prodigy

Note GamerTech
Les points clés
  • Casque gamer filaire
  • Transducteur 40 mm
  • Microphone repliable
  • Moins de 50€
  • Compatible PC / Consoles / Mobiles
Où l'acheter ?

Test Logitech G231 Prodigy

Avec sa toute nouvelle gamme Prodigy, Logitech vise les nouveaux joueurs souhaitant s’équiper de manière efficace sans pour autant se ruiner. Au programme de cette gamme, on retrouve la souris Logitech G403 (disponible avec ou sans-fil), le clavier Logitech G213 (à membranes, 79.90€) et le casque Logitech 231 Prodigy. C’est ce dernier qui nous intéresse aujourd’hui, venant remplacer le célèbre mais vieillissant Logitech G230.

Modèle positionné comme l’entrée de gamme chez Logitech, le G231 se présente comme un casque relativement simple mais offrant sur le papier un confort et des performances sonores correctes pour un tarif inférieur à 60€. Compatible PC, PS4, Xbox One et Smartphones, il dispose d’un design micro repliable, de haut-parleurs 40mm fonctionnant en stéréo, d’une télécommande ou encore de tissu sportwear.

Logitech G231 Prodigy

A première vue, les évolutions face à la génération précédente ne sont pas vraiment sensibles et l’on se demande donc si ce nouveau G231 Prodigy est capable de rivaliser avec des modèles tels que l’HyperX Cloud II (disponible pour environ 80€), le Turtle Beach PX22 (disponible pour environ 65€) ou encore le SteelSeries Siberia 200 (disponible pour environ 70€). Retour complet sur le modèle après une dizaine de jours à ses côtés.

Unboxing / L’essentiel est là

Le casque est proposé dans une boite plutôt classique, présentant comme souvent une large photo du produit sur la face avant. Une pastille met l’accent sur la compatibilité multiplateforme du G231, même si cela n’a finalement plus grand-chose d’étonnant.

Packaging du casque G231 de Logitech

A l’arrière, on retrouve une seconde photo du casque présentant son micro ainsi que sa télécommande. A gauche, les principaux points clés du modèle sont mis en avant, à l’image de ses haut-parleurs 40 mm ou encore de son design annoncé comme confortable et léger.

A l’intérieur, le casque est accompagné du strict minimum : un livret d’utilisation succinct, un livret de garantie, et un adaptateur transformant le connecteur 3.5 mm 4 pôles en deux connecteurs 3.5 mm à 3 pôles (son et micro séparés). Pas de coussinets supplémentaire ni de pochette de transport au programme donc, dommage.

Unboxing Logitech G231 Prodigy

Design & Ergonomie / Un casque confortable mais à l’aspect cheap

Si vous connaissez les modèles Logitech G230 et G430 de la marque, le design de ce nouveau Logitech G231 Prodigy ne devrait pas vous surprendre. Il reprend en effet des courbes très similaires, pour ne pas dire identiques, avec toujours de larges oreillettes hexagonales, un arceau rembourré relativement simple et un micro repliable.

La seule différence qui saute réellement aux yeux, c’est le nouveau choix de coloris. La marque opte ici pour un gris mat plutôt clair assorti de quelques touches orangées. Visuellement, rien à redire c’est plutôt plaisant. Pour autant, on se demande où sont les évolutions par rapport à la première version : pas de commandes sur les oreillettes, ni le micro ni le câble sont détachables, pas de rétroéclairage.

Casque gamer orange et gris

Lors de la première prise en mains, le modèle semble toujours aussi léger (255 g) et laisse présager un confort toujours aussi correct. Encore une fois, ce n’est pas une surprise tant il ressemble au célèbre G230. La construction est également très proche, avec une utilisation majoritaire de plastique. Cela ne respire pas forcément la qualité exceptionnelle, d’autant plus que les pièces ont tendance à pas mal grincer lorsqu’on bouge un peu le casque dans tous les sens. Les marques d’assemblage sont également bien visibles, avec pas moins de 12 vis positionnées à l’intérieur de l’arceau.

Casque gamer entrée de gamme

Evidemment, difficile d’en vouloir à Logitech puisqu’il s’agit ici de l’entrée de gamme et qu’on ne peut pas s’attendre à des miracles pour moins de 60€. Pour autant, on aurait apprécié quelques évolutions par rapport à la version précédente.

On passe maintenant aux détails de ce Logitech G231 Prodigy, en commençant par son arceau. A la différence des modèles de chez SteelSeries ou encore du HyperX Cloud Revolver que l’on testait il y a peu, on reste ici sur un arceau très classique.

La construction extérieure est en plastique, mais offre une flexibilité correcte et une bonne résistance à la torsion. Sur la partie interne, on retrouve un rembourrage en mousse pas forcément des plus épais, mais permettant cependant de répartir efficacement le poids du casque sur le crâne. Le revêtement en tissu perforé est toujours de la partie, permettant en théorie une meilleure aération que du cuir ou similicuir.

L’arceau reste extensible, via un système de tiges métalliques. Les crans sont bien marqués, mais on regrette l’absence de marquage (avec des numéros par exemple) à l’intérieur afin de retrouver facilement son réglage. Il s’agit d’un détail, mais la plupart des constructeurs y pensent maintenant.

Casque PC-PS4 pas cher

On arrive ensuite sur les oreillettes, qui ont la particularité de pouvoir entièrement pivoter à plat. Un très bon point, facilitant à la fois le transport du casque mais aussi son port autour du cou. Les coussinets viennent reposer sur les clavicules sans provoquer la moindre gêne.

Comme expliqué plus haut, le design reste identique à celui des modèles G230 et G430, avec une construction en plastique et une forme à peu près hexagonale. Le liseré bleu laisse place à un liseré orange, alors que l’on retrouve au centre le G de Logitech G avec un effet chromé. Outre le micro sur lequel on reviendra un peu plus bas, l’extérieur des oreillettes ne présentent pas de points spécifiques. Aucune commande n’est de la partie, et le câble reste intégré à l’écouteur droit. Dommage que la marque n’ait pas fait ici le choix d’un câble amovible pour ce Logitech G431 Prodigy, puisqu’il s’agit souvent d’un point faible des casques pour le gaming.

Casque Logitech G231

Sur la partie interne, on retrouve des coussinets au rembourrage plutôt ferme, recouverts là-encore de ce fameux tissu sportwear. Ils sont maintenus par une tranche de similicuir orange et ont la particularité de pouvoir être retirés très facilement. Ils pourront ensuite être nettoyés, ce qui n’est pas un mal après plusieurs semaines d’utilisation intensive. Dans des cas plus extrêmes (un chien qui passe par-là par exemple), on pourra tout simplement en acheter des neufs.

Casque gamer avec voussinets amovibles

Sur l’oreillette droite, on retrouve le micro permettant de communiquer avec les autres joueurs, ou encore d’échanger avec vos viewers si vous avez l’habitude de streamer sur Twitch ou YouTube. Le micro en lui-même est monté sur un bras flexible facilitant son positionnement. A son extrémité, on retrouve un cache en plastique mais pas de bonnette. Notez également qu’il est possible de relever le micro lorsque l’on ne souhaite pas forcément communiquer. Notez cependant que le micro continue d’enregistrer même lorsqu’il est en position haute, et qu’il faudra donc penser à le désactiver via la télécommande.

Micro-casque de gamer

La télécommande, on y vient justement. Elle reste là-encore identique à celle du G230, avec une molette permettant de gérer le volume sonore, et donc un bouton pour couper le microphone. Elle est positionné sur un câble tressé d’une longueur d’environ 2 mètres et dispose sur sa partie arrière d’un système de pince pour l’accrocher à ses vêtements.

Zoom télécommande avec micro et molette volume

On termine enfin la présentation du design avec la connectique du Logitech G231 Prodigy. A la différence d’un Tritton Katana HD et sa connectique relativement avancée, le modèle d’entrée de gamme de Logitech fait dans la simplicité : un connecteur 3.5 mm à 4 pôles pour se connecter sur les consoles, laptop et smartphones, et un adaptateur Y pour venir se brancher sur les PC.

Connectique et adaptateur Y

Une fois sur la tête, le casque offre un confort qui reste toujours aussi correct que sur les précédentes itérations du modèle. Il est possible de garder celui-ci sur la tête pendant de longues heures sans forcément ressentir de douleur ou être pénalisé par la chaleur. Un bon point pour tous les joueurs en herbes, même si on reste encore loin d’un Turtle Beach Elite Pro (et tout aussi loin de son tarif). Seul point négatif pour les utilisateurs à la recherche d’un « tout-en-un », le casque garde son look clairement orienté gaming et ne s’adaptera pas forcément à une utilisation dans les transports en commun (mais personne de vous l’interdit hein).

Performances sonores / Des améliorations sensibles

Le casque ne disposant pas d’un logiciel associé pour régler ses paramètres sonores ou autres effets d’éclairages, on passe directement aux performances sonores de ce nouveau Logitech G231 Prodigy. A l’intérieur de chaque oreillette, on retrouve un haut-parleur de 40 mm, comme dans la grande majorité des casques destinés aux joueurs.

Le remplaçant du G230 offre à l’utilisation un rendu stéréo plutôt correct pour le prix, combinant avec efficacité puissance et clarté sonore. A l’écoute, la qualité audio est sensiblement meilleure que sur la précédente version, aussi bien pour le gaming que pour l’écoute musicale.

Casque gaming au son correct

Les différentes fréquences sont relativement bien équilibrées, avec comme souvent sur les modèles gaming une légère accentuation du côté des basses. Comme tous les autres modèles testés chez GamerTech, le G231 Prodigy a donc passé quelques heures sur Overwatch, FFXIV, Tomb Raider, GTA 5 ou encore The Witcher 3. Dans la majorité des cas, les ambiances sonores sont bien retranscrites et les détails assez nombreux pour profiter pleinement de ses titres.

L’ensemble manque peut-être un peu de couleur à notre goût, mais le casque a le mérite de ne pas s’égarer dans tous les sens comme certains concurrents. Même constat lors de l’écoute musicale, où le rendu est finalement assez « plat » et manque un peu de vie. Evidemment, pour ce prix-là il ne faut de toutes façons pas s’attendre à obtenir des performances à l’image des meilleurs casques audiophiles.

Casque gamer sur Overwatch

Dernier point concernant les performances du casque, la présence de bruits parfois gênants lorsque l’on bouge un peu trop la tête. Un défaut principalement dû à l’utilisation de plastiques, qui comme expliqué un peu plus haut craque un peu.

Performances du microphone / Du bon et du moins bon

Si la restitution sonore du Logitech G231 nous laisse un sentiment positif, difficile d’en dire autant concernant le micro du casque. Outre le fait que ce dernier ne soit pas amovible ou rétractable (à l’image du Razer ManO’War), d’autres points viennent entacher le tableau.

Tout d’abord, comme expliqué un peu plus haut, il est impossible de désactiver automatiquement le micro en le relevant vers l’arceau. Un point assez sensible, puisque le microphone continuera de capter votre voix et les bruits environnants si vous ne pensez pas à le désactiver via la commande présente sur le câble. Tout ça n’est pas forcément très bien pensé, d’autant plus que le micro a tendance à capter une bonne partie des bruits de fond. En clair, on est loin d’un Turtle Beach Elite Pro.

Performances du microphone

A l’utilisation, la captation de la voix se fait cependant de manière efficace, avec un rendu claire et facilement audible pour les autres joueurs. Pour échanger avec ses équipiers ou ses adversaires cela sera largement suffisant pour la majorité des gamers. Pour les adeptes de Streaming, le micro du G231 montrera rapidement ses limites.

Conclusion

Remplaçant du Logitech G230, le nouveau G231 semble surtout avoir été pensé pour compléter et homogénéiser la toute nouvelle gamme Prodigy de la marque. Ne proposant que très peu d’innovations par rapport à la version précédente, on imagine cependant qu’il pourra facilement être proposé dans des bundles assez intéressant avec la souris et le clavier de la même gamme. Pour les nouveaux joueurs ou ceux dont le budget reste limité, il représente un rapport qualité/prix correct, même si tout n’est pas parfait.

La construction apparait en effet assez cheap, alors que le confort est lui de la partie. Les performances sonores évoluent dans le bon sens, mais on regrette l’absence de fonctionnalités un peu plus avancées ou encore un microphone un peu daté. Commercialisé au tarif de 59.99€, il est positionné une dizaine d’euros plus cher que le G230 qu’il remplace. A ce tarif-là, difficile de vraiment le recommander alors que l’on peut trouver des modèles tels que le HyperX Cloud II pour une vingtaine d’euros supplémentaires, ou à l’inverse un Roccat Renga à moins de 50€.

Voir l'offre

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !