Logitech G413

Logitech G413

Commander en ligne et lire plus d'avis

Test Logitech G413

Il fallait s’y attendre, après Razer, Roccat ou encore HyperX, c’est au tour de Logitech de se lancer dans l’aventure des claviers mécaniques frameless. Avec l’arrivée du Logitech G413, la gamme Gaming de chez Logitech se voit donc désormais dotée d’un modèle à la fois épuré et abordable, mais également efficace grâce à ses fameux intérrupteurs Romer-G.

Pensé pour le grand public à la différence du Logitech G Pro que nous vous présentions y a quelques semaines, le nouveau G413 est proposé dans deux coloris différents, mais surtout sous la barre des 100€. Un tarif agressif qui devrait ravir les joueurs aux budgets limités souhaitant s’orienter vers un modèle mécanique.

Logitech G413 Carbon, un clavier gamer mécanique abordable

Simple et compact, peut-il cependant s’imposer sur un marché de plus en plus concurrentiel ? Réponse dans la suite de notre article après une quinzaine de jours sur notre bureau !

Unboxing

Pas de révolution du côté du packaging. Le clavier est présenté dans une boite cartonnée relativement simple, gardant les tons habituels des produits Logitech G. La face dévoile une large photo du clavier en lui-même, alors que l’on retrouve du côté verso ses principaux atouts. On y découvre notamment la présence d’un port USB supplémentaire ou encore de keycaps additionnelles.

Packaging G413 Carbon

A l’intérieur de la boite, le G413 Carbon (il existe également une version Silver) est accompagné de quelques fascicules très succincts, mais surtout de 12 touches supplémentaires proposant une ergonomie un peu plus travaillées que celles présentent par défaut sur le clavier. On y reviendra évidemment en détails un peu plus bas, mais notez qu’une pince est également de la partie afin de faciliter ces changements. Pour le reste des accessoires, on notera l’absence d’un câble amovible ou même d’une pochette de transport, à la différence du Alloy FPS de chez HyperX.

Unboxing et déballage du clavier Logitech G413

Design & Ergonomie

On peut faire dans la simplicité, et pour autant se démarquer de la concurrence. Ce Logitech G413 Carbon en est probablement le parfait exemple, avec son allure industrielle au rendu clairement réussi !

Dans la lignée de ses concurrents, la sobriété est de rigueur, et le marché tend finalement de plus en plus à s’éloigner de cette image très stéréotypée des périphériques gaming. Ici, pas de construction exotique ni de modules supplémentaires à l’image des anciens modèles de chez Mad Catz (auxquels il faudra d’ailleurs dire adieu, l’entreprise étant rentrée en faillite). Le G413 fait dans la sobriété, mais également dans la compacité.

Clavier pour joueur Logitech G413 Carbon

Avec des dimensions de 445 mm x 132 mm x 34 mm, il s’agit évidemment d’un modèle complet, mais dont l’empreinte sur un bureau restera parfaitement maitrisée. Comparé à un Corsair K95 ou un Asus ROG Claymore, il saura rapidement se faire oublier, même si l’on aurait aimé voir Logitech également proposé une version TKL.

Visuellement, deux particularités sautent aux yeux lors de la première prise en main du clavier. La première, c’est évidemment cette conception frameless, où les touches ne sont plus recouvertes par une coque en plastique. L’ensemble apparait évidemment plus aéré, donnant l’impression que les touches survolent le reste du clavier.

Clavier gaming avec conception frameless

Le second point, c’est la présence d’une plaque en aluminium brossé positionnée sous les 105 touches du Logitech G413. Cette dernière contribue au look général de la bête, mais lui apporte surtout une belle robustesse face aux modèles entièrement construit en plastique. De quoi venir faire de l’ombre à certains modèles de chez Corsair, comme le Strafe RGB MX Silent par exemple.

Comme nous le verrons un peu plus bas, le reste du clavier est conçu en plastique, laissant l’ensemble avec un poids contenu de 1105 g sans câble.

Clavier mécanique pour joueurs à moins de 100€

Une peu plus dans les détails, on commence donc avec les touches du G413 et son layout général. Pas de surprises ici, il s’agit d’une conception tout ce qu’il y a de plus traditionnel, sans la moindre touche supplémentaire. N’espérez donc pas pouvoir bénéficier de macros additionnelles, ni même de boutons dédiés aux contrôles des multimédias. Une aubaine pour les joueurs adeptes de simplicités, et un véritable bémol pour les utilisateurs habitués à ajuster le volume ou changer de musique d’un clin d’œil.

Comme souvent dans ce cas-là, Logitech a tout de même intégrés des actions secondaires à de nombreux touches afin de pouvoir toujours bénéficier de certaines commandes alternatives. En combinaison avec la touche Fn, on pourra par exemple ajuster la luminosité du rétroéclairage via touche F7 ou encore activer le mode Gaming via la touche F8. De la même façon, les touches F9 à F10 se destinent à la gestion de ses pistes de lectures. Pour finir, les touches Impr Ecran, Arrêt Defil et Pause pourront être utilisées pour ajuster le volume.

Zoom sur les touches multimédias pour gerer musique et éclairage

Concernant les touches en elles-mêmes, le G413 présente par défaut des keycaps assez classiques. Cependant, et à l’image d’un G.Skill Ripjaws KM780 RGB, Logitech a eu la bonne idée de proposer des keycaps supplémentaires avec son clavier. Au nombre de 12, elles pourront venir remplacer les touches 1-2-3-4-5 et A-Z-E-R-Q-S-D. Il s’agit évidemment des commandes généralement les plus utilisées lors du jeu.

Ces touches supplémentaires ont l’avantage (ou le désavantage, question de goût) de disposer d’arrêtes assez marquées, censées faciliter le positionnement des doigts et diminuer les erreurs de frappes dans cette zone. Elles ne sont pas sans rappeler les touches proposées par défaut sur le Logitech G910, et le fait de les avoir seulement ici en option est clairement bien vu.

Toujours sur la partie supérieure du clavier, on retrouve dans le coin supérieur droit un logo G ainsi que deux indicateurs lumineux dédiés au mode Gaming et au Caps Lock. Etonnement, aucun indicateur ne permet de signaler l’activation ou non du Verrou numérique.

Clavier mécanique Logitech G

On arrive maintenant à la tranche supérieure du clavier. On y retrouve un câble non-amovible, disposant d’un revêtement tressé et surtout d’une imposante largeur. Clairement, on a connu plus discret, mais au moins il devrait pouvoir résister à de nombreuses maltraitances. A côté, un port USB pass-through permet de venir connecter un périphérique supplémentaire ou encore une clé USB. Un petit bonus qui se montre toujours très pratique à l’usage.

Le clavier dispose d'un port usb pour connecter ses autres périphériques gamer

Place enfin au châssis du clavier, on l’on retrouvera un revêtement strié soigné. La stabilité est assurée par 5 zones en caoutchouc, et une fois en place le G413 ne semble pas broncher. Deux pieds rétractables sont également de la partie, et ces derniers ont l’avantage de se déplier vers l’extérieur plutôt que vers l’arrière. Cela évite notamment au clavier de se retrouve à plat lorsqu’on le recule un peu trop rapidement, comme sur le Razer BlackWidow Chroma V2.

La hauteur du clavier peut être ajusté en fonction des préférences de chaque joueur

Toujours sur la base du clavier, on notera aussi la présence d’une petite gouttière permettant de venir faire passer le câble de son casque sous le clavier. Une bonne idée, qui évitera d’avoir un cordon venant s’incruster au milieu de ses touches pendant ses sessions de gaming.

Le clavier dispose d'un emplacement pour faire passer le cable de son casque gaming

Fonctionnalités supplémentaires

Le G413 est évidemment compatible avec le logiciel accompagnant la majorité des périphériques Logitech G. Disponible gratuitement depuis le site du constructeur, il permet d’ajuster certaines options du clavier, de gérer plusieurs profils ou encore d’obtenir quelques statistiques concernant son utilisation du produit.

Le modèle d’aujourd’hui faisant dans la simplicité, les possibilités du logiciel ne sont pas ici poussées à son maximum. Depuis l’écran principal, on pourra cependant modifier les actions affectées aux touches F1 à F12, qui viendront alors palier à l’absence de touches supplémentaires. Comme d’habitude, on aura le choix entre de nombreuses catégories d’actions, et il reste toujours possible de créer ses propres macros.

Logiciel Assistant JeuxVidéo de chez Logitech

Du côté du rétroéclairage, les adeptes de personnalisation seront ici probablement un peu déçus. Comme souvent avec les claviers mécaniques proposés à moins de 100€, le RGB n’est pas encore d’actualité. Le Logitech G413 Carbon se limite donc à un éclairage uniforme de couleur rouge, avec au choix un éclairage fixe ou par pulsations. Si vous cherchez un modèle relativement similaire mais avec un éclairage plus personnalisable, jetez un coup d’œil du côté du Roccat Suora FX.

Gestion du rétroeclairage sur le clavier Logitech G413 version Carbon

Enfin, le clavier dispose d’une option permettant d’activer le mode Gaming. Dans cette configuration, certaines touches sont automatiquement désactivées afin d’éviter de revenir sur le bureau en pleine partie en appuyant sur la touche Windows par exemple. Là-encore, les paramétrages restent cependant assez limités.

Performances et qualité de frappe

Logitech est un habitué des claviers mécaniques à destination des gamers. Cependant, à la différence de nombreux constructeur la marque fait souvent le choix de ses interrupteurs maisons plutôt que d’intégrer des modèles de chez Cherry MX, Khail ou encore TTC.

Déjà présents sur de nombreux modèles de la marque, les switches Romer-G connaissent un beau succès auprès des joueurs, bien qu’ils n’aient pas la versatilité des modèles de chez Cherry MX ou Razer. En effet, avec les Romer-G, il n’existe qu’un seul et unique type d’interrupteur, et il n’est donc possible de choisir entre des versions plus ou moins rapides ou silencieuses par exemple.

Le Logitech G413 intègre des interrupteurs mécaniques Romer-G

Cela n’enlève cependant rien aux performances de ces derniers, qui se montrent en pratique à la fois réactif et précis. Côté technique, ils disposent d’un point d’activation de 1.5 mm, pour une course totale mesurée à 3 mm. La force d’activation est de 45 cN, alors que la durabilité est annoncée à 70 millions de frappe. Pour vous donner un élément de comparaison, les Cherry MX Speed affichent un point d’activation à 1.2 mm pour une course de 3.4 mm.

Ok, mais en pratique, ça donne quoi ? Testé aussi bien en utilisation bureautique que gaming, le Logitech G413 s’en sort avec succès dans la plupart des situations. En utilisation classique, les touches glissent bien sous les doigts et le confort est au rendez-vous.

Performances du clavier Logitech G413 Carbon

Sur le gaming, le clavier nous a accompagné de plusieurs grosses sessions sur la Beta fermée du prochain Quake Champions. Les interrupteurs sont réactifs, et les keycaps supplémentaires permettent en pratique d’améliorer son positionnement pendant certaines phases cruciales. Les actions s’enchainent rapidement et l’ensemble répond au tac-o-tac.

Sur les MMORPG tels que FFXIV, le clavier montre évidemment ses limites de par l’absence de touches supplémentaires, mais on pourra facilement palier à ce problème en optant pour une souris spécialement pensé pour le genre.

Un clavier gamer mécanique pas cher et performant

Enfin, reste évidemment la question du bruit. Gros bémol des claviers mécaniques, le Logitech G413 Carbon n’y échappe malheureusement pas. Si les interrupteurs Romer-G ont l’avantage de ne pas être clicky comme des Cherry MX Blue, ils restent bruyants à moins d’être capables de vraiment effleurés les touches à chaque activation. L’ensemble reste néanmoins plus discret que de nombreux concurrents.

Conclusion

Ces derniers mois ont vu débarquer de plus en plus de claviers mécaniques sous la barre des 100€, et clairement, personne ne s’en plaindra ! Avec ce nouveau Logitech G413 Carbon, l’accessoiriste suisse propose une excellente alternative aux Roccat Suora, HyperX Alloy FPS et autres Razer BlackWidow X Chroma.

Si vous êtes déjà habitués aux interrupteurs Romer-G et que vous souhaitez vous orienter vers un modèle à la fois simple et efficace, difficile de lui résister. Pour autant, et avec un tarif de 99€, il faudra faire l’impasse sur les touches multimédia ou encore le rétroéclairage RGB.

Logitech voulait proposer un clavier simple, durable et performant, le pari semble réussi. Pour les autres, adeptes de personnalisation et fonctionnalités supplémentaires, il faudra augmenter votre budget !

Commander en ligne et lire plus d'avis

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *