Razer Mamba

Note GamerTech
Les points clés
  • Souris gamer sans-fil
  • Connexion 2.4 Ghz - Zéro latence
  • Station de recharge - Autonomie 20 heures
  • 9 boutons programmabes
  • Capteur laser 16 000 DPI
Où l'acheter ?

Prix de la Razer Mamba 2015

Razer Mamba Chroma 2015

Il y a quelques semaines, nous vous présentions en détails la Razer Mamba Tournament Edition, une souris offrant d’excellentes performances, un design soigné ainsi qu’une ergonomie particulièrement confortable pour les droitiers. Comme expliqué dans notre précédent article, il s’agissait en fait de la version filaire de la Razer Mamba Chroma, sur laquelle nous nous penchons aujourd’hui. Modèle haut de gamme du constructeur, la Mamba présente un design et des caractéristiques similaires au modèle Tournament Edition, avec cependant une différence majeure : elle est sans-fil.

Souris Razer Mamba 2015

Disposant de toutes les dernières avancées technologiques de la marque, la Mamba n’est clairement pas donnée avec un tarif généralement compris entre 130 et 160€ chez la majorité des revendeurs. Avec son capteur 16000 DPI, son rétroéclairage ou encore ses clics ajustables, est-elle cependant à la hauteur de son prix ? Réponse dans la suite de notre article après une quinzaine de jours à ses côtés.

Unboxing

Modèle premium oblige, la Razer Mamba Edition 2015 est proposée dans un packaging clairement plus abouti que le reste de la gamme. On retrouve ainsi dans un premier temps un emballage cartonné, reprenant les codes couleurs de Razer : des tons sombres accompagnés de la maintenant classique touche verte fluo.

Packaging de la souris

La partie avant présente une large photo de la souris en elle-même, ainsi qu’un listing de ses principales fonctionnalités : capteur 16000 DPI, technologie Click Force et compatibilité filaire/sans-fil. Ces dernières sont d’ailleurs reprises un peu plus en détails sur le côté de la boite. Sur la partie arrière, on retrouve une seconde photo de la souris, accompagnée cette fois-ci de son dock de recharge.

La partie avant du packaging peut se déplier et laisse alors accès à une très jolie boite en métal noire, tranchant radicalement avec les emballages en plastiques habituels. A l’intérieur, on retrouve la souris ainsi que ses différents accessoires, bien protégés dans une mousse de qualité. La Razer Mamba est donc accompagné d’une station de charge, d’un câble USB/Micro-USB, d’un tournevis permettant de régler la force d’activation de ses clics et bien évidemment des différents manuels d’utilisation et livrets de garantie.

Unboxing Razer Mamba Chroma

Design & Ergonomie

Dans son aspect, la Razer Mamba et la Mamba Tournament Edition (consulter le prix Amazon.fr) se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Rien de les différencie vraiment, si ce n’est évidemment l’absence de câble et un rétroéclairage du logo au niveau du repose-paume seulement présent sur la version TE.

On retrouve donc une souris disposant d’un gabarit moyen, avec une longueur d’environ 12.8 cm pour 7 cm de largeur et 4.2 cm de hauteur. Elle pourra donc convenir à la grande majorité des joueurs, s’adaptant aussi bien aux grandes mains qu’aux plus petites comme nous le verrons un peu plus bas. Sur la balance, la Mamba Chroma culmine à 125 g, un poids clairement important qui ne sera peut-être pas adapté à tous les joueurs, notamment ceux ayant pour habitude de soulever régulièrement leur souris. Pour autant, une fois la main posée sur l’engin, la sensation de solidité et l’aspect « Premium » est clairement au rendez-vous.

Razer Mamba Chroma

Du côté de la construction, les matériaux utilisés restent d’ailleurs identiques au modèle Tournament Edition, avec une coque en plastique noir mat à l’aspect légèrement granuleux. Une fois la main posée dessus, le confort se fait rapidement ressentir et sa forme ergonomique s’adapte parfaitement à une prise en main « Claw Grip » ou « Palm Grip ». Les amateurs de « Finger Tip » devront cependant passer leur chemin, la taille et le poids de la souris n’étant pas forcément des plus adaptés. Point important, la souris est réservée aux droitiers, d’abord de par ses courbes, mais aussi de par le positionnement de ses boutons latéraux. Les joueurs gauchers souhaitant cependant disposer d’un modèle sans-fil pourront cependant s’orienter vers la Razer Ouroboros ou la SteelSeries Sensei Wireless.

Ergonomie de la Razer Mamba

Dans les détails, la Razer Mamba Chroma 2015 dispose sur sa partie avant de deux boutons principaux, dont il est possible de régler la force d’activation afin de s’adapter aux préférences de chacun. Comme sur sa petite sœur, les rebords des boutons sont travaillés de façon à épouser au mieux la forme des doigts et offrir un positionnement optimal.

Entre ces deux boutons, on retrouve une molette bien travaillée, disposant d’un revêtement texturé en caoutchouc ainsi que d’un rétroéclairage RGB personnalisable. A la différence de nombreux modèles, elle a également l’avantage d’offrir un défilement horizontal et vertical, offrant un excellent confort d’utilisation en bureautique mais surtout des raccourcis supplémentaires pour les jeux. En pratique, elle se montre très silencieuse, mais comme pour le modèle TE, les crans ne sont pas assez marqués à notre goût.

Zoom sur la molette de la Razer Mamba

Derrière cette molette, deux boutons relativement fins permettent par défaut de passer d’un niveau de DPI à l’autre à tout moment. Un choix intellige, qui se montre souvent plus pratique qu’un bouton unique cyclant sur les différents niveaux de sensibilité. En outre, il est également possible d’associer d’autres actions à ces deux boutons via le logiciel Razer Synapse, offrant là encore des raccourcis supplémentaires pouvant se montrer utiles notamment pour les joueurs de MMO par exemple.

Boutons de changement du DPI

Enfin, l’arrière de la souris dispose du logo Razer, mais à la différence du modèle Tournament Edition, celui-ci ne dispose pas du rétroéclairage.

Sur ses tranches latérales, la Razer Mamba dispose d’emplacements en élastomère texturé offrant un maintien très correct notamment sur les déplacements les plus rapides. A la différence de la SteelSeries Rival 100 que nous testions tout récemment, le grip se fait ici vraiment ressentir. Deux bandes lumineuses RGB viennent également épouser les courbes de la souris et apporte une petite touche sympa au design de l’ensemble. La couleur est évidemment personnalisable depuis le logiciel de Razer comme nous le verrons un peu plus bas.

Zoom sur les boutons latéraux et le grip

Si la façade droite ne présente pas de détails supplémentaires, on retrouve du côté gauche deux boutons pouvant être actionné via le pouce. Des boutons qui ont déjà fait leur preuve, puisqu’ils sont identiques à ceux que l’on retrouvait sur la Razer DeathAdder Chroma. A l’utilisation, ils se montrent donc toujours aussi précis et simples d’accès. On se retrouve donc avec un total de 9 boutons sur cette Mamba 2015, de quoi s’adapter à de nombreux styles de jeux.

De face, la Mamba garde son design agressif, avec toujours ces deux zones perforées rappelant les aérations chères à certaines voitures sportives. Au centre, un port micro-USB permet d’utiliser la souris en mode filaire (comme sur la photo ci-dessous), notamment si l’autonomie de cette dernière venait à rendre l’âme au milieu d’une partie.

Souris filaire et wireless

La base de cette édition Wireless est probablement la partie présentant le plus de différences par rapport au modèle TE. Si les trois patins en téflon restent présents et assurent toujours une excellente glisse, on retrouve maintenant un bouton ON/OFF permettant de mettre la souris sous et hors tension, ainsi que connecteurs pour recharge la batterie une fois la souris sur son socle.

Souris gamer sans fil

Mais la grande nouveauté ici est la présence de deux petits pas de vis permettant d’ajuster la résistance des interrupteurs principaux afin de pouvoir sélectionner la force d’activation qui vous convient. Pour cela, il suffit d’utiliser le petit outil présent dans la boite et de faire pivoter les crans (au nombre de 15) vers la gauche ou la droite afin de régler la sensibilité de 45 g à 95 g. En clair, les amateurs de MOBA pourront par exemple s’orienter vers un clic léger et rapides afin de pouvoir enchainer très rapidement leurs actions alors qu’on optera plutôt pour des interrupteurs plus fermes en bureautique. En pratique, la différence entre les réglages maximaux et minimaux est clairement perceptible et on doit avouer que l’idée est clairement intéressante, offrant aux joueurs toujours de plus de personnalisation.

Interrupteurs Click Force

Voici d’ailleurs quelques recommandations disponibles sur le site de Razer :

  • Crans 1 à 3 – 45 à 50 g : MOBA, jeux de stratégie
  • Crans 6 à 8 – 60 à 70 g : MMORPG, jeux d’action / FPS généraux
  • Crans 13 à 15 – 90 à 95 g : Combat de véhicules (World of Tanks), Snipper sur FPS

Lorsque la souris n’est pas utilisée, elle peut être positionné sur son dock de recharge. A l’image de la Naga Epic Chroma, le dock se connecte via un câble tressé USB à votre ordinateur et fait office à la fois de station de recharge mais aussi d’émetteur sans-fil. En clair, pas besoin de changer régulièrement de piles ici et cela évite donc des frais supplémentaires sur la durée. Comptez environ une douzaine d’heures d’autonomie avec un polling rate de 1000Hz.

Station de recharge pour la Razer Mamba Wireless

Notez également que le dock dispose lui aussi d’un rétroéclairage RGB, dont l’effet se montre plutôt sympa, notamment la nuit ! En outre, l’éclairage n’est pas ici seulement esthétique mais permet aussi d’obtenir des informations concernant l’autonomie restante. Il sera donc possible d’un seul coup d’œil de juger approximativement du nombre d’heures restantes à lâcher des headshots.

Dans l’ensemble, difficile de trouver des défauts à cette Razer Mamba en termes de design, d’ergonomie ou encore de confort. Certes, seuls les joueurs droitiers pourront profiter de tout son potentiel, mais pour le reste, l’expérience engrangée depuis de nombreuses années par le constructeur sur le secteur porte clairement ses fruits. L’utilisation sans-fil offre une réelle liberté de mouvement malgré le poids de la souris et apporte sans conteste un confort supplémentaire aussi bien en bureautique qu’in-game.

Choisir sa souris pour les jeux-vidéo

Fonctionnalités & Synapse 2.0

Périphérique Razer oblige, la dernière-née de la gamme Mamba s’utilise en association avec le logiciel Synapse 2.0. Véritable couteau-suisse, l’outil permet de facilement créer des profils, gérer les associations des boutons, configurer le rétroéclairage et bien évidemment les options du capteur.

Razer Synapse 2.0 pour souris Mamba

Pas de grandes nouveautés de ce côté-là depuis nos derniers essais de produits Razer (souris DiamondBack Chroma et Mamba TE ou encore DeathStalker Chroma), avec toujours sur la page principale la personnalisation des boutons.

On pourra choisir entre de nombreux actions proposées par Razer, allant des fonctions de la souris à la gestion des DPI en passant par des raccourcis multimédias ou bien évidemment des macros personnalisables. L’interface est toujours aussi intuitive et facile à prendre en main. Notez également qu’on pourra depuis cette fenêtre créer différents profils et les affecter à des logiciels ou jeux spécifiques.

Configuration des actions

Le second onglet permet de configurer les performances du capteur. Rien de neuf là encore, avec la possibilité de paramétrer 5 niveaux de sensibilités (allant de 100 à 16 000 DPI), le taux d’accélération ou encore la fréquence de scrutation jusqu’à 1000 Hz.

Gestion de la sensibilité DPI et accélération

Le troisième onglet concerne le rétroéclairage de la souris. Clairement à la mode depuis quelques années, la grande majorité des périphériques pour joueurs disposent maintenant d’illuminations RGB personnalisables. On retrouve les effets habituellement proposés par Razer, à savoir des éclairages fixes ou par alternances, des vagues de de couleurs ou encore des lumières qui s’activent à chaque clic.

Eclairage Chroma

Le Configurateur Chroma est également de la partie, permettant de créer ses propres effets sur les différentes zones d’éclairage de la Razer Mamba (ligne gauche, droite et molette). N’hésitez pas à consulter nos autres essais pour en savoir un peu plus ou à vous rendre sur le site de Razer.

Configurateur Chroma

Les deux onglets restants sont utilisés pour gérer le calibrage du capteur ainsi que l’alimentation de la souris. On pourra régler une mise en veille automatique au bout de X minutes mais également affecter des effets lumineux spécifiques en fonction de l’autonomie restante comme expliqué un peu plus haut.

Le logiciel Razer Synapse 2.0 propose également quelques fonctionnalités supplémentaires, comme notamment les récentes « Applications Chroma » permettant d’ajuster l’éclairage RGB en fonction d’évènements in-game, à l’image de SteelSeries et son option GameSense. Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter le Chroma Workshop, car il faut avouer que tout ça reste encore assez peu intuitif.

Stats Razer

On retrouve également l’onglet Statistiques, qui apporte quelques détails sur sa façon de jouer en enregistrant vos déplacements de curseurs ou encore les clics effectués. Certes, c’est du gadget, mais c’est plutôt bien fait et fun, alors on prend.

Performances et précision

La Razer Mamba Chroma 2015 embarque un capteur laser identique à celui de la version Tournament Edition, pouvant atteindre la sensibilité extrême de 16 000 DPI. Un chiffre qui apparait clairement comme du « Overkill » pour reprendre le jargon des joueurs, mais qui aura le mérite de pouvoir tenir la route pendant de longues années. Egalement, puisqu’il s’agit d’un capteur laser, la Mamba peut être utilisée sur toutes les surfaces, au contraire des capteurs optiques.

Performances de la Razer Mamba

Evidemment, la précision ne fait pas tout, puisque la grande majorité des joueurs se suffisent généralement à des DPI ne dépassant pas 3000-4000. L’autre point essentiel lors de l’achat d’une souris sans-fil est évidemment la latence, qui il y a encore quelques années pouvaient faire la différence entre un frag et votre mort. De ce côté-là, Razer frappe fort avec un taux de réponse de seulement 1 ms, rendant la différence entre un modèle filaire et cette dernière parfaitement imperceptible.

Ajoutons à ça un polling rate réglable jusqu’à 1000 Hz et une distance de levée pouvant être définie à 0.1 mm et l’on obtient tout simplement une des meilleures souris du marché, le tout sans le moindre fil. A l’utilisation, la précision est excellente et peu importe les jeux ou la résolution, la Mamba édition 2015 s’en sort sans le moindre problème. Réactive et précise, l’essayer c’est l’adopter.

Souris gamer avec haute sensibilité DPI

Sur les FPS, l’ajustement des DPI à la volée offre un réel avantage selon l’arme sélectionnée, et les joueurs s’orientant vers des classes spécifiques pourront profiter de l’ajustement Click Force pour optimiser leurs tirs. Avec ses nombreux boutons, la Mamba s’adapte également aux joueurs de MMO, même si évidemment les vrais adeptes s’orienteront plutôt vers les modèles de notre sélection. Enfin, pour les MOBA ou les RTS, la souris s’en sort là encore très bien, même si son poids n’est pas forcément un avantage ici tant les déplacements sont nombreux.

Présentation vidéo

Conclusion

Modèle le plus avancé de la marque, la dernière édition de la Razer Mamba est une fois de plus une belle réussite. Offrant une ergonomie bien travaillée mais limitée aux droitiers, elle apporte un excellent confort même après de longues heures derrière son bureau, notamment grâce à une forme bien pensée et des matériaux efficaces. L’apport du sans-fil est un vrai avantage, apportant une liberté de mouvement supplémentaire sans pour autant jouer sur les performances.

Des performances justement excellentes, avec un capteur laser 16 000 DPI offrant un tracking parfait même sur des résolutions 4K ou du multi-screen. Le logiciel Synapse vient couronner le tout, permettant de facilement régler profils, actions et éclairages. Au final, les seuls reproches resteront une autonomie peut-être un peu faiblarde et un prix loin d’être accessible à tous les joueurs.

Consulter plus d'avis

Razer Mamba Chroma 2015 Il y a quelques semaines, nous vous présentions en détails la Razer Mamba Tournament Edition, une souris offrant d’excellentes performances, un design soigné ainsi qu’une ergonomie…
Résultats
Design & Look
Ergonomie
Fonctionnalités
Performances

Excellent

Une très bonne prise en main, la liberté du sans-fil et la précision du capteur laser 16 000 DPI. Que demander de plus ?

88

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

1 Comment

  1. Mariole

    Bonjour, je voulais savoir comment faire pour mettre cette souris sans fils ? En effet lorsque je l’enlève du support et que je la met sur position « ON » Elle ne s’allume pas et rien ne se passe.
    Cordialement.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !