Corsair K57 RGB Wireless

Note GamerTech
Les points clés
    • Clavier gamer sans-fil
    • Connexion 2.4 Ghz et/ou Bluetooth
    • Conception à membrane
    • 6 touches supplémentaires
    • Boutons multimédia
Où l'acheter ?

Test Corsair K57 RGB Wireless

L’avenir est au sans-fil et Corsair l’a bien compris !  La marque est l’une des premières a avoir proposé un clavier mécanique taillé pour le jeu avec son K63 Wireless et c’est aujourd’hui au tour du nouveau Corsair K57 RGB Wireless de pointer le bout de ses touches.

Corsair K57 RGB Wireless

Pour ce nouveau modèle, le constructeur se base sur son précédent Corsair K55 RGB, l’un des modèles à membrane les plus appréciés par les joueurs. A la différence du K63, on retrouve donc ici un layout complet et même quelques touches supplémentaires histoire de gagner en polyvalence. Le modèle se connecte via une connexion SlipStream 2.4 Ghz ou via Bluetooth 4.0 et il est possible de basculer en un clin d’oeil d’un mode à l’autre. Les éclairages sont aussi remis au goût du jour, avec l’arrivée de leds Capellix, plus puissantes et moins gourmandes en énergie.

Malheureusement, ce passage au sans-fil s’accompagne également d’une augmentation tarifaire puisque le K57 RGB Wireless est proposé à un tarif constructeur de 99.99€. C’est près du double du prix auquel il est aujourd’hui possible de trouver le K55 RGB (environ 55€) et le dernier-né de la marque se retrouve en concurrence avec de nombreux modèles mécaniques dans cette gamme tarifaire.

Unboxing

Le clavier est livré dans une boite cartonnée dévoilant quelques visuels et certaines de ses fonctionnalités. Le constructeur reste néanmoins assez évasif concernant les véritables spécificités du produit, ne précisant ni le type d’interrupteur ni l’autonomie en mode sans-fil.

Unboxing Corsair K57 RGB Wireless

A l’intérieur de la boite, on retrouve les éléments suivants :

  • Le clavier Corsair K57 RGB Wireless
  • Un repose-poignet amovible
  • Un dongle USB pour la connexion sans-fil
  • Un câble USB/Micro-USB pour la recharge et l’utilisation filaire
  • Un manuel d’utilisation

Design & Ergonomie

Le Corsair K57 reprend dans les grandes lignes ce que l’on avait déjà découvert lors de notre présentation du K55 RGB. Le clavier s’appuie ainsi sur un design plutôt sobre et un gabarit assez imposant, notamment dû à la présence de touches supplémentaires et de commandes multimédia.

A la différence des modèles haut de gamme du constructeur, le clavier s’appuie ici sur une conception en plastique rendant l’ensemble un peu moins qualitatif. Les finitions restent néanmoins au rendez-vous et le modèle semble pouvoir encaisser quelques torsions sans trop broncher.

Design du clavier Corsair K57

Les touches sont légèrement surélevées et apportent une belle diffusion des effets de rétroéclairage. A la différence du K55, ce nouveau modèle s’appuie cependant sur la nouvelle technologie Corsair Capellix pour l’éclairage et l’on gagne clairement en luminosité. Les effets ressortent vraiment bien et les amateurs de RGB devraient probablement y trouver leur compte.

Côté layout et comme pour son petit frère le K55 RGB, le Corsair 57 RGB Wireless embarque plusieurs touches et boutons supplémentaires. Sur la gauche, 6 touches numérotées G1 à G6 vous permettent de disposer de raccourcis supplémentaires lors du gaming ou la bureautique. On pourra sélectionner les actions de son choix via le logiciel Corsair iCUE ou créer ses propres macros en fonction de ses jeux et applications.

Le clavier embarque des touches supplémentaires pour les macros

Sur la partie supérieure droite du clavier, plusieurs boutons permettent de gérer ses multimédias. Comme souvent avec les claviers Corsair, on retrouve ainsi des commandes pour la lecture/pause, passer d’une musique à l’autre ou encore ajuster le volume sonore. Concernant le volume sonore, on aurait d’ailleurs préféré retrouver une molette plutôt que des boutons séparés.

A gauche de ces commandes, on retrouve les indicateurs concernant l’utilisation du pavé numérique, du Caps Lock ou encore du mode Gaming. Une dernière LED vient également indique le mode de connexion utilisé (2.4 Ghz ou Bluetooth). Encore plus à gauche, trois raccourcis permettent justement d’activer le mode Gaming (bloquant certaines touches), d’enregistrer une macro à la volée ou encore d’ajuster l’intensité du rétroéclairage.

Commandes multimédia pour sa musique

Pour apporter un confort supplémentaire lors de l’utilisation prolongée, un repose-poignet amovible est également livré avec le K57. Pas de changement de ce côté-là, puisque l’on retrouve une conception identique à celle des précédents claviers de la marque. On reste donc sur un support intégralement en plastique, avec un revêtement légèrement texturé. On aurait clairement aimé une petite amélioration de ce côté-là, avec par exemple un rembourrage un peu plus confortable, comme sur les modèles de chez Razer.

Le repose-poignet est amovible mais non rembourré

A l’arrière du clavier, quatre inserts en caoutchouc permettent de stabiliser l’ensemble sur votre bureau. On retrouve également deux pieds rétractables, de façon à pouvoir incliner le clavier. Ces derniers n’embarquent cependant pas le moindre grip et le clavier perd alors en adhérence.

Le clavier embarque des pieds rétractables mais manque de stabilité

Connexion sans-fil

A la différence du K55, le Corsair K57 RGB Wireless est, comme son nom l’indique, conçu pour être utilisé en sans-fil.

Le clavier est livré avec un dongle USB permettant de profiter d’une connexion 2.4 Ghz via la technologie SlipStream. Une fois la clé USB connecté à son PC, l’appairage s’effectue automatiquement et aucun délai n’est perceptible à l’utilisation.

Clavier Corsair sans-fil

Petit détail intéressant, le dongle USB peut être rangé dans une petite encoche présente sur la tranche arrière du clavier, de façon à ne pas la perdre lorsque vous vous déplacez avec votre matos.

Le K57 peut également être utilisé via une connexion Bluetooth 4.0 plus traditionnelle. On pourra ainsi le connecter en un clin d’œil sur un PC portable, une tablette ou même un smartphone. Pour appairer un appareil Bluetooth, il suffit de maintenir les touches Fn + F6 pendant puis de sélectionner le clavier parmi la liste des périphériques disponibles.

En maintenant les touches Fn + F7, il est également possible de connecter le clavier à une seconde source en Bluetooth, puis de basculer entre les trois modes de connexion via les raccourcis Fn + F5/F6/F7.

Clavier Corsair avec éclairage RGB

En utilisation sans-fil, l’autonomie dépendra principalement de l’utilisation du rétroéclairage ainsi que de son intensité. Avec le rétroéclairage désactivé, on peut grimper jusqu’à 175 heures d’autonomie, mais celle-ci fond comme neige au soleil dès lors que l’on souhaite profiter des différents effets RGB.

Comptez ainsi une trentaine d’heures avec une intensité basse, environ 20 heures avec une intensité moyenne et seulement 8 heures lorsque la luminosité est au maximum. C’est n’est clairement énorme, surtout lorsque l’on est habitué au Logitech G613 et ses 18 mois d’autonomie en sans-fil. Bon, évidemment pas de rétroéclairage sur ce modèle, mais la différence est quand même énorme.

Fonctionnalités supplémentaires et Corsair iCUE

Le K57 RGB Wireless est compatible avec le logiciel Corsair iCUE, prenant en charge la plupart des périphériques et composants de la marque. Si vous disposez déjà du logiciel, inutile de le réinstaller et une simple mise à jour suffit pour faire apparaitre le nouveau clavier de la marque.

Le premier onglet « Actions » permet de modifier l’affection des touches du clavier. Corsair propose par défaut ses propres listes d’actions, mais il est également possible de créer des macros en fonction de ses véritables besoins.

Logiciel Corsair iCUE

Point important à souligner : toutes les touches du K57 peuvent être « remapper » et non pas uniquement les touches G1 à G6 comme chez certains concurrents. Une bonne chose pour les joueurs adeptes de personnalisation et autres raccourcis.

Pour aller encore plus loin, on aurait aimé avoir la possibilité d’affecter une action secondaire à chacune des touches, un peu comme le proposent Logitech et Roccat avec respectivement les fonctions Sélecteur G et EasyShift[+].

Rétroéclairage du Corsair K57 Wireless

Le second onglet « Eclairage » permet d’ajuster les effets RGB du clavier. On y retrouve les modes habituels et comme expliqué un peu plus tôt, le rendu est plutôt convaincant ! Notez qu’il ne semble cependant pas possible de personnaliser les effets touches par touches, à l’inverse de certains modèles mécaniques de la marque.

Enfin, un dernier onglet « Performance » permet d’ajuster les touches verrouillées lors de l’utilisation du mode Gaming, de façon à éviter un retour sur son bureau lorsque l’on joue en plein écran par exemple.

Performances et qualité de frappe

Si jusqu’ici le nouveau K57 RGB Wireless s’en sort plutôt bien, reste à vérifier ses performances lors du gaming. C’est malheureusement le point faible du clavier, puisque celui-ci ne propose pas d’interrupteurs mécaniques mais bien à membrane.

Clavier gamer sans-fil à membrane

Si l’ensemble se montre plutôt agréable à l’utilisation, avec des touches globalement réactives et silencieuses, on reste évidemment un cran en dessous des modèles mécaniques niveau qualité de frappe.

Si vous ne vous limitez pas forcément aux FPS, la présence de touches à membrane ne sera pas forcément très pénalisante, mais les amateurs de CS:GO, Fortnite ou encore PUGB n’y trouveront peut-être pas leur compte.

Les touches additionnelles G1 à G6 pourront de leur côté apporter un réel avantage sur certains jeux, et notamment les MMO où les raccourcis nécessaires peuvent rapidement se multiplier. Sur FFXIV par exemple, on peut imaginer les utiliser pour accéder rapidement à son inventaire ou sa liste de montures.

Conclusion

Avec son nouveau Corsair K57 RGB Wireless, le constructeur améliore son modèle d’entrée de gamme en y ajoutant une connexion sans-fil efficace et des effets d’éclairage encore plus convaincants. Si vous aviez déjà succombé aux charmes du K55, cette nouvelle version devrait clairement vous taper dans l’oeil.

Pour autant, avec un tarif constructeur de 99.99€, difficile de vraiment recommander le dernier-né de la marque. A un tel tarif, la présence de touches à membrane et non pas d’interrupteurs mécaniques rebutera de nombreux joueurs et l’on recommandera plutôt de s’orienter vers un Corsair K63 Wireless si vous recherchez un clavier sans-fil offrant une frappe précise et réactive. L’autononomie du K57 RGB Wireless est également un peu trop faible à notre goût, malgré la présence des nouvelles led Capellix.

En attendant une éventuelle baisse de prix, le Corsair K55 et son tarif d’environ 50€ nous semble clairement proposer un meilleur rapport qualité/prix si la connexion sans-fil n’est pas un point primordial de votre côté.

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !