Logitech G900

Note GamerTech
Les points clés
  • Souris gamer sans-fil
  • Ergonomie ambidextre
  • Capteur optique 12 000 DPI
  • Façades interchangeables
  • 11 boutons programmables
Où l'acheter ?

Voir sur Amazon

Test Logitech G900 Chaos Spectrum

Sur un marché aussi compétitif que celui des souris destinées aux joueurs, difficile de faire son choix parmi les nombreuses références disponibles. Il y a pourtant un point sur lesquels les joueurs les plus pointilleux s’entendent souvent : ils évitent les souris gaming sans-fil. Souvent considérées comme moins réactives et précises, difficile de nier qu’elles apportent pourtant en pratique un véritable confort d’utilisation.

Avec la toute nouvelle Logitech G900 Chaos Spectrum, le célèbre constructeur de périphérique souhaite non seulement réconcilier les joueurs avec les souris wireless mais également imposer son produit comme la référence absolue, aussi bien pour les amateurs que les professionnels du eSport.

Présentation de la souris Logitech G900 Chaos Spectrum

Avec un taux de réponse de seulement 1 ms et une connexion sans-fil 2.4 GHz, le pari pourrait bien être réussi de la part de Logitech, d’autant plus que la nouvelle G900 dispose de nombreux autres arguments pour séduire les joueurs. Au programme, une construction solide et légère (107 g), des options de personnalisation, une molette débrayable ou encore un capteur optique culminant à 12 000 DPI.

En clair, un véritable petit bijou de technologie qui vient compléter la gamme de Logitech en s’attaquant de front à d’autres périphériques Premium tels que la Razer Mamba 2015 ou la Mad Catz R.A.T. Pro X. Disponible aux alentours des 170€ chez les meilleurs revendeurs en ligne, nous avons passé une dizaine de jours à ses côtés et sans surprise, cette dernière s’est montrée plus que convaincante. Retour complet dans la suite de l’article.

Souris Pro Gamer

Unboxing

La Logitech G900 Chaos Spectrum (son nom complet) est proposée dans un packaging compact et relativement sobre, avec une couverture présentant sur sa face avant une large photo de la souris vue de haut. A l’arrière, les principaux atouts du périphérique sont mis en avant, avec notamment l’accent sur le taux de réponse ultra-rapide, la précision imbattable du capteur optique ou encore son design ambidextre lui permettant d’être adaptée à tous les utilisateurs.

Packaging de la souris

Une présentation plutôt succincte, qui ne présente ni photos supplémentaires ni détails complets des caractéristiques de la souris. Pas d’inquiétudes, on est là pour ça.

Sous la couverture, on retrouve un coffret renfermant la souris et ses différents accessoires. Elle est accompagnée d’une petite boite renfermant un dongle USB et des boutons latéraux supplémentaires, ainsi que d’un câble tressé qui permettra de recharger la batterie de la souris tout en continuant d’utiliser cette dernière de manière filaire. Logitech fait donc le choix de ne pas proposer de dock de chargement, à la différence de Razer ou SteelSeries (avec la Sensei Wireless testée ici). Certain apprécieront, d’autres moins, question de goût. Un manuel d’utilisation rapide et un livret de garantie sont également de la partie.

Unboxing de la Logitech G900

Design & Ergonomie

Présent sur le marché des périphériques gaming depuis de nombreuses années, les ingénieurs de chez Logitech semblent avoir maintenant une parfaite idée des attentes des joueurs en termes de design, de confort et d’ergonomie. Après les succès des modèles G502 et G303 (dont des nouvelles éditions ont récemment vu le jour), le constructeur nous propose avec la G900 une souris conçue pour être légère, maniable et polyvalente.

Logitech G900 Chaos Spectrum

Dans sa globalité, la dernière-née de Logitech présente un design totalement innovant par rapport au reste de la gamme, avec un modèle au gabarit compact (130 x 67 x 40 mm) et relativement classique, mais dont les détails semblent avoir été particulièrement travaillés. Avec son look digne d’une Bat Mobile ou d’un Transformers, la G900 ne cache pas son caractère gamer sans pour autant partir dans les excès des récentes souris Mad Catz.

Avec une construction entièrement en plastique reprenant les tons noirs habituels, l’ensemble apparaît à première vue très bien réalisé avec des parties en soft touch accompagnées de zones tantôt brillantes et tantôt mates. De notre côté, on est clairement tombé sous son charme !

Souris G900 vue laterale

Dans les détails, on retrouve tout d’abord les deux boutons principaux, montés de façon indépendantes sur des interrupteurs mécaniques offrant à première vue une belle réactivité. Il s’agit de switches Omron certifiés à 20 millions d’activation, de quoi satisfaire les joueurs de MOBA. Le design anguleux de ces dernier est un peu particulier, avec un retour sur la partie centrale de la souris très travaillé permettant d’optimiser le poids de l’appareil.

Souris performante gaming

Entre ces deux boutons, une partie à l’aspect chromé intègre la molette de la G900, un switch permettant de la débrayer et deux boutons supplémentaires utilisés par défaut pour modifier la sensibilité du capteur à la volée.

Si la molette en elle-même ne propose pas autant de personnalisation que l’excellente Mad Catz R.A.T. Pro X (consulter le tarif actuel), elle n’en reste pas moins complète et particulièrement performante. Dotée d’un revêtement en caoutchouc texturé, elle est évidemment cliquable en sous centre mais aussi sur ses côtés, permettant d’obtenir un défilement horizontal ou deux raccourcis supplémentaires selon l’utilisation. De plus, elle reprend le système disponible sur la Logitech G502 (consulter le tarif actuel), permettant d’utiliser cette dernière avec un défilement cranté (bien marqué) ou libre via un système d’embrayage. Un atout de taille pour certains joueurs, que l’on ne retrouve que sur très peu de modèles.

Molette avec défilement libre

Derrière, les deux boutons permettant de gérer le niveau de sensibilité DPI sont accompagnés par des témoins lumineux, de façon à obtenir un retour visuel en fonction de l’option sélectionnée. Plutôt petits, ils restent cependant simples d’accès et ne demandent pas une énorme gymnastique en pleine partie de Counter Strike ou OverWatch.

Les façades de la Logitech G900 sont construites de façon identique, puisqu’il s’agit on le rappel d’une souris entièrement ambidextre. Un bel effort de la part du constructeur, puis les joueurs gauchers sont souvent laissés de côté dans l’univers impitoyable des périphériques gaming.

Souris gamer ambidextre

De chaque côté, on retrouve un plastique légèrement rainuré construit à partir de la coque principale de la souris. Une zone grise en soft touch complète l’avant des flancs et apporte une certaine adhérence au niveau de l’annulaire pendant l’utilisation. Le grip est moins marqué que sur certains modèles de chez Razer mais reste tout à fait convenable, apportant une bonne prise en main.

Deux boutons amovibles sont positionnés du côté droite et gauche, permettant aussi bien aux droitiers qu’au gauchers de disposer de raccourcis accessibles via le pouce. Afin d’éviter des clics involontaires, il est possible de placer des plaques fixes sans interrupteurs du côté opposé plutôt que les boutons. Des détails qui rappellent dans une moindre mesure les options de personnalisation de la Roccat Nyth (consulter le tarif).

Façades de souris personnalisables

De face, l’aspect futuriste et travaillé de la G900 ressort clairement, avec des zones anguleuses et creusées non seulement au travail du look de la souris mais également de son ergonomie, puisque la réduction du poids était ici un véritable défi pour le constructeur. On y retrouve un port microUSB, qui sera utilisé pour recharger la batterie interne.

Vue de face

Sous la souris, là encore la construction est irréprochable, avec la présence de 6 patins en PFTE apportant à l’ensemble une glisse plus que correcte. Les plus exigeants regretteront éventuellement l’absence de patins en céramique, mais ces derniers ne sont finalement pas nécessaires tant la souris est légère pour un modèle sans-fil.

G900 vue de dessous

Au centre, on retrouve le capteur optique, un switch On/Off ainsi qu’un bouton supplémentaire permettant de basculer entre les différents profils enregistrés sur la souris. Un bon point pour les joueurs professionnels, qui ne jouent pas toujours sur leur machine principale.

Souris gamer avec profils embarqués

Place maintenant aux différentes prises en main(s). Avec son design ambidextre et sa forme relativement standard, la Logitech G900 Chaos Spectrum s’adapte aux trois principaux grips utilisés par les joueurs. Que ce soit en Palm Grip, en Claw Grip, ou bien encore en FingerTips Grip, le confort est au rendez-vous et l’absence de câble apporte un réel sentiment de liberté. Si l’on devait lui trouver un défaut, ce serait probablement l’absence de repose-pouce (amovible par exemple) en façade.

Prise en main de la Logitech G900

Vous l’aurez compris, en termes de design et d’ergonomie, la G900 s’approche du sans faute, en proposant une souris complète et polyvalente. Avec un total de 11 boutons programmables, elle s’adapte à la grande majorité des jeux (excepté les MMO) et des joueurs. Les finitions sont exemplaires et l’ensemble apparaît plutôt robuste (pas de jeu au niveau de la molette ou des boutons).

Fonctionnalités et logiciel Logitech

Comme pour tous les périphériques de la marque, la G900 Chaos Spectrum est compatible avec le logiciel de Logitech. Réputé depuis plusieurs années pour être intuitif et complet, il permet de gérer facilement les différents profils de la souris ainsi que la configuration des options de sensibilité ou encore de rétroéclairage.

L’écran principal présente une large photo de la souris et offre le choix entre un enregistrement des profils sur la mémoire interne de la G900 ou directement sur l’ordinateur actuellement utilisé. L’idée est bien évidemment de pouvoir garder ses configurations même lors de ses déplacements, sans avoir à réinstaller partout le logiciel.

Logiciel de Logitech Gaming

Sur le second écran, on pourra paramétrer les actions affectées aux 11 boutons de la Logitech G900. Pour se faire, il suffit de sélectionner le bouton de son choix et de choisir parmi la liste des nombreuses actions disponibles. Le processus se fait très simplement et il est ainsi possible de rendre la souris parfaitement polyvalente en optant pour des profils différents selon les jeux ou les logiciels de bureautique utilisés.

Gestion des actions et boutons

Toujours depuis cet écran, on pourra également gérer les différents niveaux de sensibilité du capteur. Rien de nouveau ici, avec la possibilité d’enregistrer jusqu’à 5 niveaux différents sur lesquels on pourra ensuite naviguer à la volée. Les DPI varient entre 200 et 12 000, par pas de 50. Il est également possible de choisir une valeur alternative, qui s’activera seulement lorsqu’un bouton sera actionné, à l’image du bouton Snipper de la Logitech G502 ou la Corsair M65 RGB (consulter le tarif actuel).

Gestion de la sensibilité du capteur optique

La troisième fenêtre est réservée aux options de rétroéclairage. On retrouve deux zones, les indicateurs DPI et le logo positionné sur le repose-paume. Les effets sont classiques, avec les maintenant habituels cycles de couleur et consorts. Notez également qu’il est possible de synchroniser l’éclairage avec d’autres périphériques Logitech, comme les claviers mécaniques ou les casques.

Gestion de l'éclairage RGB

La fenêtre suivante concerne les options d’autonomie de la G900. A la différence de la Logitech G602, le constructeur fait ici le choix d’une batterie interne (Li-Pro 750 mAh) plutôt que des piles. Avec une autonomie annoncée à 32 heures, on est certes loin de la Logitech G602 et ses 250 heures, mais le retrait des piles offre un énorme gain en termes de poids. Cette trentaine d’heures apparaît comme un chiffre vraiment correct en pratique, et le fait qu’il soit possible de recharger la souris tout en continuant à jouer (en la branchant) est un réel avantage.

Souris G900 en mode filaire

Chez Razer ou SteelSeries, il est nécessaire de laisser la souris sur son socle pour la recharger, ce qui peut s’avérer vite pénible lorsqu’on se retrouve à plat en pleine partie. Comptez ici deux heures pour une charge complète, avec une batterie pouvant être rechargée environ 800 fois (de quoi tenir bien 4 ans).

Gestion autonomie

Pour réussir à obtenir une autonomie conséquente avec une si petite batterie, le logiciel ajuste automatiquement les taux de fréquences et l’éclairage lorsque la souris n’est pas utilisée. Tout ça se configure depuis la fenêtre ci-dessus.

Enfin, le dernier onglet permet de calibrer le capteur optique en fonction de la surface d’utilisation. On retrouve les meilleurs tapis de souris Logitech parmi les choix disponibles par défaut, mais il reste évidemment possible d’ajuster le capteur en fonction de n’importe quel tapis. Cela permet d’assurer un fonctionnement optimal et donc d’améliorer les performances en jeu. On y vient un peu plus bas justement.

Calibrage surface

Concernant le logiciel de Logitech, pas grand-chose de plus à signaler. L’outil reste toujours aussi simple et agréable, même si depuis peu certains concurrents (notamment chez SteelSeries ou chez Corsair) proposent des options plus complètes et avancées. Ici, pas de gestion de l’accrochage aux angles ni du lift-off, ce qui reste dommage pour un produit destiné aux meilleurs joueurs.

Performances et précision

Si jusqu’ici la G900 se montre clairement à son avantage avec un design irréprochable et un logiciel toujours aussi intuitif, reste à juger de ses performances in-game. Pour se faire, rien de tel qu’un petit tour sur notre bibliothèque Steam afin d’essayer la bête dans tout un tas de situations.

De CS:GO à StarCraft II en passant par Final Fantasy XIV et Dota II, la souris en a vu de toutes les couleurs et notre verdict est clairement sans appel : cette G900 est une petite merveille. Des boutons au capteur optique, la réactivité est au rendez-vous dans tous les instants et c’est un vrai plaisir de redécouvrir ses titres favoris la souris à main.

Souris gamer 12 000 DPI

Les clics principaux se montrent bien sensibles et surtout très réactifs, avec un retour parfaitement ajusté nous renseignant de manière efficace sur l’activation de nos actions. Pour les FPS, l’absence d’un bouton spécifique pour les phases de shooting n’est finalement pas si gênant, puisqu’il est possible d’affecter un des deux boutons latéraux à cette action. Sur les MOBA, la présence de boutons supplémentaires sur la façade opposée permet de gagner des raccourcis supplémentaires, mais on restera cependant limité sur les MMO. Si vous êtes adeptes du genre, n’hésitez pas à consulter notre guide des meilleures souris pour MMORPG au passage.

Meilleure souris gamer 2016

Du côté du capteur, la Logitech G900 embarque le modèle optique PMW3366, considéré comme beaucoup comme le meilleur capteur actuel du marché. Avec une accélération nulle et un niveau de sensibilité pouvant atteindre les 12 000 DPI, il offre une précision irréprochable et un vrai confort à l’utilisation. Evidemment en pratique la plupart des joueurs restent sur des valeurs comprises entre 1500 et 4000 DPI, mais le fait de pouvoir monter bien plus haut laisse la porte ouverte aux futurs jeux compatibles 4K.

Vient maintenant la question du sans-fil, ce fameux terme boudé par les joueurs depuis des années. Avec la G900, il est tant d’enterrer la hache de guerre, puisqu’en pratique la réactivité se montre équivalente voir supérieure à celle des meilleures souris du marché. Sur tous les jeux testés, aucune différence notable n’était à signaler en passant d’un modèle filaire à la souris de Logitech. Certains de nos confrères ayant eu la chance de faire un tour du côté de la maison mère de Logitech ont également pu confirmer ces résultats sur de véritables bancs d’essai.

La meilleure souris gamer sans fil

Dans l’ensemble, la souris est probablement l’une des meilleures testées à ce jour, et on en a vu passer un bon paquet ces derniers mois ! Parfaitement adaptée aux FPS, aux jeux d’actions et aux MOBA, elle offre une précision optimale tout en apportant la liberté du sans-fil. Vraiment, c’est un plaisir de jouer à ses côtés.

Présentation vidéo

Conclusion

Logitech vient-il de remporter le prix de la souris de l’année avec cette nouvelle G900 Chaos Spectrum ? En attendant la sortie de la prochaine SteelSeries Rival 700, le nouveau modèle de Logitech semble s’imposer comme la référence actuelle en matière de souris gaming.

Que ce soit en termes de design, de fonctionnalités ou bien de performances, difficile de trouver grand-chose à reprocher à cette Logitech G900. Son design ambidextre est un modèle de confort, alors que l’ajout d’une connexion sans-fil apporte une véritable liberté de mouvement sans réduire les performances et la réactivité de l’ensemble. En jeu, elle s’impose rapidement grâce à un capteur optique terriblement efficace et précis.

Avec un prix de lancement de 179€, elle se place comme une alternative de taille à l’excellente Razer Mamba 2015. Cette dernière, fonctionnant également sans-fil et disposant d’un capteur 16 000 DPI reste une valeur sûre. De notre côté, si l’on devait choisir entre les deux, notre cœur balancerait probablement vers la Logitech. Et vous ?

Commander

Test Logitech G900 Chaos Spectrum Un modèle plus récent est désormais disponible. Vous pouvez consulter notre test de la souris Logitech G903 PowerPlay. Sur un marché aussi compétitif que celui…
Résultats
Design & Look
Ergonomie
Fonctionnalités
Performances

Excellent

La G900 est probablement LA souris de cette année 2016. Confort, polyvalence et performance, elle a tout pour elle.

91

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !