Roccat Nyth

Roccat Nyth

Commander sur Amazon

Test Roccat Nyth

Roccat est probablement le constructeur de périphériques pour joueurs  qui ose le plus en matière de design et de fonctionnalités ces dernières années, et après avoir passé en revue la Roccat Tyon ainsi que la Roccat Kone XTD, c’est au tour de la Nyth de passer entre nos mains.

Petite révolution sur un marché où les produits proposent souvent des fonctionnalités similaires, la dernière-née de la marque Allemande attaque un marché sur lequel elle n’était pas encore trop présente : la souris pour MMO. Mais à la différence de Razer ou Logitech, Roccat fait le choix d’un produit qui s’annonce particulièrement polyvalent et personnalisable.

Annoncée en grandes pompes lors de la Gamescom 2014 Roccat, la Nyth se différencie de la concurrence par l’intégration d’un panneau latéral permettant une énorme customisation de ses boutons. Ainsi, si la configuration par défaut présente 12 boutons accessibles via le pouce comme la G600 de Logitech ou la Naga de Razer, ces derniers peuvent être harmonisés selon vos besoins via un système bien pensé et particulièrement simple d’utilisation.

Roccat Nyth

A côté de ça, la souris reprend quelques éléments qui avaient fait le succès de ses précédentes souris, avec la présence d’un bouton « aileron », un excellent capteur 12 000 DPI ainsi que la fonctionnalité EasyShift permettant de doubler le mapping des boutons. Le tout est gérer par un nouveau logiciel nommé « Roccat Swarm » qui s’annonce complet et surtout plus intuitif que les précédents essais de la marque.

Bref, tout un tas de nouveautés et de fonctionnalités que l’on s’est empressé de tester en détails afin de voir si oui ou non cette Roccat Nyth est une véritable révolution ou plutôt un énième coup marketing dans un marché particulièrement concurrentiel.

Proposée à un tarif constructeur de 129.99€, la nouvelle souris MMO de Roccat peut-elle venir concurrence les leaders actuels du marché ? Réponse dans la suite de notre article.

Unboxing : un produit « Premium »

La Nyth est proposée dans une imposante boite en carton rigide reprenant la même forme que ce que l’on avait déjà pu voir avec le Tyon ou la Kone XTD. Sur la face avant, on retrouve une large photo du produit ainsi qu’un listing de ses principales fonctionnalités. On y découvre notamment que la souris est accompagnée de nombreux boutons supplémentaires et d’un capteur laser qui devrait suffire pour suivre parfaitement vos mouvements peu importe  votre résolution.

Boite face avant

La face arrière reprend ses différentes fonctionnalités un peu plus en détails, avec une seconde photo de la souris et des descriptions proposées en plusieurs langues, dont le Français.

Boite verso

Comme souvent avec les souris pour gamers, la face avant peut s’ouvrir et il est alors possible de jauger facilement la taille de la souris ainsi que son ergonomie, puisque cette dernière est directement accessible sous un moule en plastique. Sur l’intérieur de la couverture un slogan « Build Your Victory » annonce la couleur. La Nyth fera-t-elle de vous un joueur exceptionnel ? Peut-être pas, mais elle pourra probablement contribuer à votre succès grâce à ses nombreux atouts.

Intérieur de la boite

En ouvrant, outre la souris, on retrouve évidemment un manuel d’utilisation, un livret de garantie, ainsi que 3 stickers aux couleurs de la marque. Mais la véritable nouveauté ici se trouve en fait dans une mallette en plastique accompagnant la souris.

Unboxing Roccat Nyth

Dessinée à l’image de la marque, elle contient en fait 21 boutons supplémentaires (en plus des 12 déjà placés sur la souris) qui pourront être utilisés pour créer la disposition qui vous convient réellement, chaque joueur ayant des habitudes différentes. On y trouve également une seconde surface latérale pour le côté droit de la souris, mais nous reviendrons sur tout ça en détails un peu plus bas.

Design et ergonomie : la première souris réellement modulaire ?

Le fait de pouvoir customiser sa souris n’est pas en soi une réelle nouveauté, des constructeurs comme Mad Catz (avec les souris R.A.T.) ou Razer proposant déjà depuis plusieurs années des produits modulables, mais Roccat passe ici à un niveau clairement supérieur avec la Nyth.

En effet, ici ce n’est pas seulement la forme de la souris qui peut être modifiée, mais carrément la forme et le placement de ses boutons, via un pavé complètement modulaire présent sur la tranche latérale gauche de la souris. Une innovation qui comme nous le verrons un peu plus bas permet d’adapter la souris en fonction des jeux auxquels vous jouez ainsi que de vos préférences.

Souris pour joueurs de MMO

Mais commençons par présenter la Nyth dans sa globalité avant de s’attarder plus en détails sur ces boutons modulaires. Son design reprend dans les grandes lignes ce que l’on avait déjà pu voir sur l’excellente Roccat Tyon. On retrouve donc des matériaux de bonne facture, avec le haut de la souris conçu dans un revêtement Soft Touch très agréable alors que la structure du produit est conçue dans un plastique noir mat.

Zoom boutons

Plutôt imposante, la largeur de la souris peut cependant être modifiée puisqu’elle dispose de deux extensions latérales. Avec la première extension, plutôt plate, la Nyth mesure environ 12cm de longueur pour 8cm de largeur. En plaçant la seconde extension, plus imposante mais disposant d’un support pour l’annulaire, on arrive alors à une largeur de 9cm.

Extensions latérales pour souris gaming

Le changement se très simplement, grâce à 4 aimants permettant de maintenir en place l’extension latérale. Sur la balance, la souris s’avère relativement lourde, avec un poids pouvant varier de 121g à 127g selon l’extension en place. L’ensemble en fait donc une souris imposante mais dont l’ergonomie se montre finalement plutôt bonne.

Avec la plus petite extension, la Nyth se dirige très facilement en utilisation « Claw Grip » même si son poids pourra créer quelques sentiments de fatigue lors des plus longues sessions de gaming.

Prise en main Claw Grip

En optant pour la seconde extension, la prise en main « Palm Grip » se fait naturellement et offre un excellent confort, même si sa taille pourra nécessiter un petit temps d’adaptation chez certains joueurs.

Prise en main Palm Grip

Vue de haut, la souris dispose évidemment de deux boutons de clics « classiques », mais ces derniers sont bien évidemment accompagnés. On retrouve notamment une large molette crantée plutôt confortable (en caoutchouc texturé) et silencieuse. Elle est bien évidemment cliquable, mais ne dispose cependant pas du défilement horizontale ni d’un mode « roulette libre » comme sur la Logitech G502 par exemple.

Vue supérieure de la Roccat Nyth

Entre le bouton de clic gauche et la molette, un petit bouton est intercalé. Pas des plus accessibles, il permet par défaut d’activer la fonctionnalité « EasyShift ». Cette dernière permet, en association avec le logiciel Roccat Swarm, d’attribuer une action alternative à chacun des boutons de la souris lorsqu’elle est active.

Zoom molette

Enfin, derrière la molette, sur le haut de la souris, on retrouve le fameux bouton « aileron » que nous avions découvert sur le Roccat Tyon. Ce bouton, pouvant basculer vers la droite ou la gauche s’active directement via les phalanges de l’index et du majeur.

Pour finir, le nom « Roccat Nyth » est incrusté sur le repose-paume de la souris et s’illumine sur un large panel de couleurs.

Rétroéclairage RGB

Mais la grande nouveauté, et nous en avons déjà rapidement parlé au-dessus, ce situe évidemment du côté gauche de la souris. En effet, si à première vue on retrouve un large panel de 12 boutons comme sur la grande majorité des souris pour MMO, il s’agit en réalité d’un panneau entièrement modulable, où l’on pourra retirer et replacer les boutons à sa guise.

En pratique, en activant un switch « Release » placé sous la souris et en secouant cette dernière, les 12 boutons placés par défaut sur la Nyth se décrochent. On se retrouve alors avec 12 emplacements, sur lesquels l’on pourra venir placer des boutons plus larges, plus longs ou même des espaces vides. De quoi permettre à chaque joueur de créer un mapping s’adaptant parfaitement à son style de jeu.

Souris gamer modulable

De nombreux boutons supplémentaires sont présentés dans la mallette proposée avec la Roccat Nyth. Ces derniers disposant de formes plus ou moins longues et larges, et il est même possible d’imprimer des boutons supplémentaires (en plus des 33 proposés dans la boite) via une imprimante 3D (les fichiers sources sont disponibles sur le site du constructeur). On vous l’accorde, peut d’entre nous sont pour l’instant équipés par ce type d’imprimante, mais il est déjà possible d’en commander sur le site ShapeWays par exemple.

Souris gaming avec boutons modulables

Un choix clairement intéressant de la part de Roccat, et qui devrait ravir de nombreux joueurs. Car il faut l’avouer, en pratique les souris MMO disposant d’autant de boutons sont souvent sous-exploitées. En effet, les boutons placés à l’arrière sont généralement plus difficiles d’accès, et l’on pourra par exemple ici placer des boutons plus larges et donc plus simples à activer.

Exemple de configuration pour la Roccat Nyth

En retournant la souris, outre le switch permettant de relâcher la pression sur les touches latérales, on retrouve quatre larges patins en téflon assurant une très bonne glisse à l’utilisation. Aussi bien sur un tapis de souris que sur un bureau en bois, la souris répond bien aux mouvements, qu’ils soient rapides ou précis. Au contre, on retrouve évidemment le capteur laser de la souris.

Patins en téflon pour la glisse

Dans l’ensemble, le design et l’ergonomie de cette nouvelle souris Roccat est plutôt une belle réussite. Certes, la souris est imposante, mais c’est souvent le cas pour les produits avant tout pensés pour les MMO. Là où Roccat fait la différence avec ses concurrents, c’est clairement dans le fait de laisser le choix aux joueurs d’adapter les boutons à leurs besoins. Et honnêtement, on se demande comment les autres constructeurs n’y ont pas pensé avant !

Accessoires

Pour finir, notez qu’un rétroéclairage est également présent sur l’arrière de la souris. Plus discret que sur la Tyon, il est cependant entièrement configurable via le Logiciel Roccat Swarm sur lequel nous allons maintenant nous attarder.

Roccat Swarm : enfin un logiciel global pour les produits de la marque

Sur les précédents périphériques de Roccat, que ce soit des souris, des claviers ou des casques, il était nécessaire de télécharger et installer un nouveau logiciel-pilote afin de pouvoir configurer les paramètres des produits. Un choix qui était peu cohérent puisque il n’est pas rare que les joueurs disposent de plusieurs produits d’une même marque.

Razer (avec le Synapse 2.0) et Logitech (via l’Assistant Pour Jeux-Vidéo) l’ont déjà bien compris par exemple, et proposent depuis déjà un moment un logiciel unique pour gérer tous leurs périphériques. Avec la Nyth, Roccat rattrape enfin son retour et propose donc un tout nouvel outil, baptisé Roccat Swarm. L’outil est téléchargement depuis le site de la marque.

Si les anciens modèles ne sont pour l’instant pas compatibles (on espère que cela viendra), tous les prochains produits de la marque le seront. Plutôt une bonne nouvelle donc de la part du constructeur Allemand. Swarm est qui plus est traduit en plusieurs langues, dont le Français.

Roccat Swarm

Clairement plus agréable visuellement que les précédents outils de Roccat, le logiciel Swarm permet en pratique de configurer les boutons de votre souris, les paramétres du capteur et bien d’autres options. Petit tour d’horizon.

La page d’accueil est en fait une page présentant vos panneaux de configurations « favoris », inutile de passer en détails sur cette dernière, puisque toutes ces options seront également disponibles sur les autres onglets du logiciel.

Dans l’onglet « Paramètres », plusieurs encadrés permettent de configurer différentes options dédiées au capteur et aux boutons de la Nyth. Outre le fait de pouvoir gérer la sensibilité, la vitesse de défilement vertical  ou la vitesse du double-clic, on pourra bien évidemment configurer plusieurs niveaux de DPI.

Onglet paramètres

Comme souvent sur les souris gaming, il est possible de régler jusqu’à 5 niveaux de DPI différents, allant ici de 200 à 12 000, au DPI près (à la différence de nombreux outils limitant le pas à 200 DPI). De quoi voir venir donc et satisfaire 99.99% des joueurs.

L’onglet « Attribution de boutons » parle de lui-même. Il permet de configurer chaque bouton de la Roccat Nyth en lui attribuant des actions spécifiques ou une macro.

Onglet attribution des boutons

Avant de se lancer tête baissée dans le choix des actions, il faudra cependant prendre le temps de bien retranscrire le mapping de ses boutons sur la souris présente à gauche de l’écran. Si vous utilisez par exemple des boutons plus longs que ceux présents par défaut sur la Nyth, il faudra réaliser le changement sur le logiciel également.

Une fois vos emplacements ajustés, il suffit de cliquer sur le bouton dans la liste de droite et de choisir l’action de votre choix. De nombreuses fonctions sont déjà préconfigurées, permettant de gérer les DPI, les profils ou encore d’activer des fonctionnalités Multimédias.

Liste des actions de la Roccat Nyth

Des macros pour une liste de nombreux jeux actuels et logiciels célèbres sont également proposées, et il est bien évidemment possible de créer les vôtres via un gestionnaire dédié (mais qui crash parfois…).

Le troisième onglet « Parmètres avancés » présente des encarts supplémentaires permettant là encore de définir différentes options liées au capteur mais aussi de configurer le rétroéclairage RGB de la Roccat Nyth. Il est possible de définir des couleurs différentes pour l’éclairage du logo et de la partie arrière de la souris, d’y affecter des effets (éclairage fixe, clignotant…) et d’en choisir la vitesse.

Gestion rétroéclairage RGB

Plus bas, un dernier encart permet d’obtenir des retours audio lorsque vous changez de sensibilité ou de profil par exemple.

En parlant des profils, ils se gèrent via la partie inférieure du Roccat Swarm. Vous pouvez en créer jusqu’à 5 différents et évidemment affecter des jeux ou applications à chacun de ces derniers.

Enfin, vous avez probablement remarqué en haut de l’écran les icones AlienFX et Swarm Connect. Le premier onglet permet d’harmoniser les éclairages des ordinateurs AlienFX avec ceux des souris Roccat. Le second, Swarm Connect, permet de gérer les paramètres de la souris via une application mobile. Cette dernière n’est malheureusement pas encore disponible, mais on imagine qu’elle se rapproche de ce que propose Logitech avec son ARX Control.

Swarm Connect

Dans l’ensemble, le nouveau logiciel Roccat Swarm offre un réel coup de jeune à la marque, et il faut avouer qu’il était temps pour cette dernière de remanier un peu tout ça. Les options sont nombreuses et la configuration des boutons se fait très simplement.

Performances : l’alliée parfaite des MMORPG

Jusqu’ici la Roccat Nyth s’en sort donc plutôt bien, alliant un design novateur à un logiciel tout neuf qui sent encore la peinture. Reste maintenant à tester cette dernière en conditions réelles.

Pensée pour les joueurs de MMO (et éventuellement ceux de MOBA), il était donc tout naturel pour nous d’ouvrir Final Fantasy XIV pour tester cette dernière. Le jeu demandant énormément de mouvements à la souris, disposer de nombreuses touches accessibles via le pouce est ici clairement un avantage.

Meilleure souris MMORPG

En pratique pour autant, si l’on garde les 12 touches proposées par défaut, ces dernières sont trop peu différenciables et on optera rapidement pour des configurations différentes, alliant petits et larges boutons. Une fois tout ça bien en main, c’est un véritable plaisir et les actions s’enchainent rapidement tout en libérant des raccourcis supplémentaires sur le clavier. Le fait de pouvoir facilement doubler les raccourcis via la fonction EasyShift est également clairement un avantage pour les MMO et MMORPG.

Pour les MOBA, c’est une autre histoire. La souris se montre relativement imposante à notre goût pour vraiment s’imposer sur le secteur. On lui préférera une Razer Naga Hex par exemple, plus compacte et plus intuitive avec ces 6 boutons placés circulairement.

Performances de la Roccat Nyth

On ne s’attardera pas sur les FPS, la souris n’étant clairement pas pensée pour répondre aux attentes de ces joueurs. Trop large, trop de boutons, orientez-vous plutôt vers une SteelSeries Rival ou une Logitech G402.

Review Roccat Nyth

Du côté de la précision, rien à redire concernant les performances de la Nyth. Avec son capteur laser Philips Twin Eye Sensor montant jusqu’à 12 000 DPI, inutile de préciser que chaque joueur devrait pouvoir trouver la sensibilité qui lui convient. Dans notre cas, on a rarement dépassé mes 3000 DPI avec ce modèle. Autour de ce niveau, aucun problème particulier n’est à signaler, pas de décrochage ni d’accélération imprécise.

Présentation vidéo

Conclusion

Avec la Roccat Nyth, les adeptes de MMO se voient offrir une nouvelle alternative aux maintenant classiques (mais performantes) Razer Naga 2014 et Logitech G600. En leur proposant de moduler eux-mêmes leurs boutons, Roccat frappe ici un grand coup sur le secteur des souris pour joueurs. Une innovation clairement bienvenue et parfaitement accompagnée par un tout nouveau logiciel Swarm efficace et intuitif.

Reste maintenant la question du prix, car à 129.99€, la Roccat Nyth est bien plus chère que ses concurrentes directes (autour de 80€). Certes, elle propose des options inédites, mais sont-ils suffisants pour justifier un tel écart ? Probablement pas, mais si vous avez un budget en conséquence il serait dommage de s’en priver.

Modulable, performantes, confortable et proposant de belles finitions, la nouvelle souris MMO de Roccat devrait rencontrer un beau succès et donner des idées à la concurrence.

Commander sur Amazon

Test Roccat Nyth Roccat est probablement le constructeur de périphériques pour joueurs  qui ose le plus en matière de design et de fonctionnalités ces dernières années, et après avoir passé…
Résultats
Design / Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances

Excellent

La Nyth est une excellente souris pour les joueurs de MMO, malgré un prix relativement élevé.

86

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

1 Comment

  1. LE BLANCHE

    BJR le test sur youtube m avait deja bcp plus la lecture du test complet ici a finit de me convaincre j avais dans un premier temps pensé a un RAT8 de chez madcatz mais avec son logiciel des plus pauvre par rapport a cette ROCCAT je change d avis bien que la rat est une finition bien superieure j espere juste que le laser de PHLIPS tiendra la distance mais avec une garantie de deux ans s il est deffectueux on pourra tjrs la faire changer

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !