SteelSeries Apex Pro

Note GamerTech
Les points clés
  • Clavier mécanique gamer
  • Interrupteurs SteelSeries OmniPoint paramétrables
  • Écran OLED
  • Molette de volume
  • Éclairage RGB
Où l'acheter ?

Test SteelSeries Apex Pro

Presque 2 ans après la sortie de son clavier phare, l’Apex M750, SteelSeries revient sur le devant de la scène avec une nouvelle série de claviers mécaniques haut de gamme. On vous propose donc de découvrir ces nouveaux claviers : le SteelSeries Apex Pro et son petit frère, le Apex 7.

SteelSeries Apex Pro : test complet

Au menu cette année : un design légèrement retravaillé, des switches réglables, mais également des switches maison que l’on connaît déjà bien et l’arrivée de quelques nouveautés comme un écran OLED et un repose-poignet amovible (enfin !). Un lot de caractéristiques qui place l’Apex Pro en concurrence directe des Roccat Vulcan et Razer Huntsman Elite.

Le clavier est disponible pour environ 200€ à sa sortie et est proposé au choix avec des switches SteelSeries OmniPoint. À noter également qu’il existe une version TKL de ce même clavier à laquelle s’appliqueront toutes les remarques que nous pourrons faire au cours de ce test.

Unboxing

Après avoir consulté les informations présentes sur la boite, on découvrira dans celle-ci le clavier, accompagné de son repose-poignet amovible. Comme toujours, un petit livret explicatif est présent pour pouvoir démarrer rapidement et connaître ses fonctionnalités.

Unboxing du clavier gamer SteelSeries Apex Pro

Design & Ergonomie

Si nous encensions déjà le design de l’Apex M750 à sa sortie, nous pouvons ici user des mêmes qualificatifs pour présenter ce tout nouvel Apex Pro. On retrouve notamment cette habituelle plaque métallique courbée à ses extrémités et sur laquelle viennent reposer les interrupteurs en apporter un look très intéressant au clavier.

Clavier gamer mécanique

Difficile donc de ne pas constater ces similarités avec le modèle précédent. À y regarder de plus près, le design se simplifie encore plus et on voit maintenant le M750 comme une transition depuis le M800 vers ces nouveaux modèles Apex 7 et Apex Pro (vous suivez ?).

Avec son châssis en plastique dur sur lequel vient s’installer la plaque métallique précédemment citée, le SteelSeries Apex Pro respire très franchement la qualité. Avec un peu moins d’un kilo sur la balance, et les patins présents sous le clavier, on profitera d’une bonne stabilité, que ce soit en jeu ou en rédaction. Sans oublier la possibilité de surélever l’arrière du clavier à l’aide des deux pieds escamotables.

Design du clavier SteelSeries Apex Pro

Toujours construit dans des tons foncés, l’Apex Pro dispose donc d’un design frameless et disposera d’une organisation classique en 104 touches. Le modèle testé ici est ainsi équipé d’interrupteurs SteelSeries QX 2 “Red” se rapprochant des Cherry MX de la même couleur. On notera – comme l’année dernière – l’absence de touches de macro supplémentaires. Une spécificité permettant au clavier de rester plutôt compact par rapport à certains concurrents.

Les touches sont recouvertes d’un revêtement très doux qui prend assez facilement les traces de doigts. Elles disposent, via les interrupteurs, d’un éclairage RGB adressable unitairement et particulièrement réussi grâce à la conception frameless du clavier. Les effets pourront logiquement être personnalisés, mais on y reviendra dans la suite du test.

SteelSeries Apex 7

Un coup d’oeil au-dessus du pavé numérique révèle la vraie spécificité de cette nouvelle gamme avec la présence d’un écran OLED monochrome. Celui, accompagné d’une molette cliquable et d’un bouton d’action permettra d’interagir avec le clavier et d’afficher certaines informations contextuelles comme la Rival 700 à son époque. On regrette juste son placement un peu particulier qui fait qu’il est parfois difficile de le voir une fois installer au fond de notre fauteuil.

Écran OLED et clavier gamer mécanique

Enfin, du côté de la connectique, il faudra faire avec le très imposant câble USB (non tressé) qu’il faudra relier au PC via deux connecteurs USB. Ceci afin de profiter d’un port USB déporté sur le clavier qui pourra encaisser des débits d’environ 40 Mo/s. On appréciera également les passages de câbles sous le clavier, permettant de faire sortir le câble où on le souhaite.

Routage des câbles SteelSeries Apex 7

Cerise sur le gâteau, tous ces nouveaux claviers SteelSeries sont livrés avec un repose-poignet aimanté particulièrement confortable. S’il n’est pas aussi rembourré que celui du Razer BlackWidow Elite, son revêtement doux est très agréable (et attrape beaucoup la poussière).

Repose poignet pour clavier gamer

Au final, SteelSeries nous livre un Apex Pro à la conception solide et au design soigné. Difficile de faire la moindre critique sur ces points tant le clavier est séduisant. Seuls son écran OLED et son placement pas forcément optimal peuvent venir entacher légèrement l’expérience.

Fonctionnalités

Voilà maintenant plusieurs années que le pilote de la marque, SteelSeries Engine, n’a pas réellement évolué visuellement et fonctionnellement. On reste donc ici sur quelque chose de très classique avec cet Apex Pro qui pourra logiquement être paramétré avec ce même logiciel.

Au-delà des nombreux effets d’éclairage RGB disponibles et customisables, l’outil laissera la possibilité de créer différents profils associés à différents jeux ou applications. L’absence de touches de macros dédiées limitera par contre logiquement les possibilités de personnalisation.

SteelSeries Engine

La vraie nouveauté est bien sûr ici cet écran OLED qui trône fièrement au-dessus du pavé numérique. La fonctionnalité première de cet ajout sera tout simplement d’afficher une image ou une animation en permanence. Par défaut, le clavier affiche donc le logo de la marque avec une petite animation lorsque celui-ci n’est pas utilisé.

Via le pilote SteelSeries Engine et ses applications, il est possible d’ajouter d’autres fonctionnalités à cet écran. On pourra par exemple récupérer certaines informations de jeux comme CS:GO ou Dota, mais également afficher les titres en cours de lecture sur Spotify ou Tidal. Très gadget, ces différentes “app” ont le mérite de fonctionner parfaitement.

Personnalisation écran OLED SteelSeries Apex 7

Beaucoup moins gadget et selon nous beaucoup plus importante, la molette cliquable présente sur la droite de l’écran OLED permet logiquement de gérer le volume sonore et notre machine et de naviguer entre les différents morceaux en cours de lecture grâce au bouton présent juste en dessous. Un fonctionnement très convaincant, mais malheureusement impossible à personnaliser. En effet, il n’est pas possible de modifier les fonctions de la molette comme il est possible de le faire avec un Roccat Horde AIMO par exemple.

Seule utilité supplémentaire de la molette et de l’écran : il est possible de configurer certains aspects du clavier directement avec ces deux outils. On pourra ainsi gérer les effets lumineux, naviguer entre les profils embarqués dans le clavier ou encore personnaliser la luminosité de l’écran. Un petit plus bienvenu, mais qui est loin d’être indispensable.

Les performances du clavier Apex 7

Avant d’aborder en détail les performances du Apex 7, il convient de préciser que nous avons entre nos mains la version dotée d’interrupteurs de type Red. En pratique, il s’agit de switches développés par Gateron et qui se rapprochent donc en tous points des Cherry MX Red. On profite ainsi d’interrupteurs linéaires plutôt rapides et “léger” avec seulement 45g nécessaires pour l’activation.

Switches Gateron QX2 Red

À l’usage, les interrupteurs se révèlent presque plus réactifs que des Cherry MX Red et seront particulièrement adaptés aux joueurs de FPS. Dans cette situation, ils font parfaitement le travail et permettront d’effectuer la plupart des actions plus rapidement qu’avec des touches à membranes classiques. Comme d’habitude, nous avons pu mettre le clavier à l’épreuve sur des titres comme PUBG et CS:GO.

Selon vos habitudes d’écriture, cette version du clavier peut également bien s’adapter à la dactylographie. Si comme moi vous êtes du genre à appuyer les touches jusqu’au bout de leur course, alors l’absence de retour tactile ne sera pas un problème et vous pourrez profiter pleinement du Apex 7 en version Red pour vos rédactions.

Performances du clavier SteelSeries Apex 7

En sommes, pas de grosses surprises sur le plan des performances avec un clavier qui répond parfaitement présent et se comporte comme on s’y attend. N’hésitez pas à vous tourner vers les autres déclinaisons afin de trouver les interrupteurs à votre goût.

Apex Pro et interrupteurs réglables OmniPoint

Si rien ne semble différencier les versions 7 et Pro de ces nouveaux claviers Apex, c’est que la nuance se trouve sous les touches. En effet, sur la version Pro, SteelSeries a utilisé des interrupteurs QX2 Red partout, sauf pour les touches du bloc principal situé sur la partie gauche. On trouvera ici les tout nouveaux interrupteurs réglables SteelSeries OmniPoint que l’on pourra paramétrer indépendamment.

Clavier mécanique réglable

En pratique, ces interrupteurs se rapprochent des switches QX2 Red puisqu’il s’agit d’interrupteurs linéaires nécessitant une force d’activation de 45g. La différence viendra ici du point d’activation qui est donc paramétrable de 0,4 mm à 3,6 mm. Cela veut dire que, selon les usages, on peut décider d’avoir des touches ultra-réactives, ou au contraire, des touches qui demandent d’être enfoncées jusqu’en bas pour être activées.

Cette nouveauté est rendue possible par l’utilisation d’interrupteurs magnétiques qui en plus d’être paramétrables, se révèlent également plus silencieux que leurs homologues Red. L’intérêt ici est par exemple de configurer les touches ZQSD pour être très rapides et les touches adjacentes comme celle que vous utiliseriez pour le lancer de grenade pour être plus « lentes ». On évite ainsi les actions involontaires dans les FPS. De la même façon, si comme nous vous faites beaucoup de rédaction et que vous avez pour habitude d’appuyer les touches au maximum, il pourra être intéressant de paramétrer le clavier pour réagir de cette façon-là.

SteelSeries Apex Pro et ses switches OmniPoint

À l’usage le clavier Apex Pro de SteelSeries se révèle très performant et on a tendance à le préférer par rapport à son classique petit frère qu’est l’Apex 7. Les interrupteurs OmniPoint ont un côté plus « satisfaisant » du fait de leur bruit plus étouffé et du paramétrage qui pourra être fait selon les goûts de chacun. Totalement dispensable, cette fonctionnalité permet néanmoins à SteelSeries de proposer quelque chose d’un peu nouveau sur le secteur.

Conclusion

SteelSeries nous propose ici une jolie évolution de ses claviers haut de gamme. Le Apex Pro propose une expérience convaincante avec un clavier très bien construit et à la conception irréprochable. On retrouve une nouvelle fois l’esprit de la marque avec un design à la fois moderne et discret.

Du côté des performances, rien à redire non plus puisque les interrupteurs OmniPoint font clairement le travail. L’idée de pouvoir personnaliser la hauteur d’activation des interrupteurs est plutôt bien vue et permettra d’adapter la réactivité du clavier en fonction des situations. De notre côté, nous sommes fans !

Le Apex 7 en version Red que nous avons également entre nos mains satisfera en particulier les joueurs de FPS qui ont besoin d’une réactivité à toute épreuve dans leurs parties. Son tarif un peu plus doux permettra également d’alléger la facture pour les budgets les plus modestes (même s’il reste assez cher).

Petite ombre au tableau : la présence d’un écran, qui comme sur la Rival 700/710 se révèle finalement très peu utile. Si le geek qui sommeille en moi apprécie ce petit ajout, il est malheureusement tout à fait dispensable, surtout si cela peut faire baisser un peu la facture très salée de presque 200€ !

Blogueur depuis de nombreuses années, j'aime partager ma passion pour les nouvelles technologies au travers de mes articles. J'en ai d'ailleurs fait mon métier au service d'un grand groupe postal.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !