Razer Blackwidow Elite

Note GamerTech
Les points clés
    • Clavier mécanique pour joueurs
    • Conception renforcée
    • Interrupteurs Green / Orange / Yellow
    • Rétroéclairage RGB
    • Boutons mutlimédia + molette réglable
Où l'acheter ?

Test Razer Blackwidow Elite

Après le récent Huntsman Elite, c’est au tour du célèbre clavier mécanique Razer Blackwidow de se dévoiler sous ses nouvelles couleurs. Reprenant les principales nouveautés découvertes sur le Huntsman, le Blackwidow Elite se différencie de son cousin par l’intégration de switches mécaniques et non plus opto-mécaniques.

Comme pour le Blackwidow V2, on aura donc le choix entre des interrupteurs Razer Green, Orange ou Yellow afin de s’adapter aux préférences de chaque joueur. Pour le reste, on retrouve des nouveaux boutons dédiés aux médias ainsi que la molette personnalisable mais aussi les éléments ayant forgés le succès des précédents modèles de la gamme : conception frameless, éclairage RGB, repoise-poignet amovible ou encore un port USB supplémentaire.

Razer Blackwidow Elite

Le Razer Blackwidow Elite est proposé à un tarif constructeur de 179.99€, le positionnant un cran en dessous du Huntsman Elite, avoisinant lui les 200€.

Ces différentes nouveautés peuvent-elles permettre au Blackwidow de s’imposer face aux classiques Corsair K70 RGB et autres HyperX Alloy Elite RGB ? Réponse après une dizaine de jours à ses côtés.

Unboxing

Par de grande surprise du côté du packaging et le clavier est comme souvent livré dans une boite reprenant les couleurs emblématiques de la marque. On y découvre quelques visuels du Blackwidow Elite et un lisitng de ses principales caractéristiques. Un encart permet de tester la frappe des interrupteurs mécaniques si vous avez la chance de pouvoir le trouver en magasin.

Unboxing du clavier Razer Blackwidow Elite

A l’intérieur de la boite on retrouve :

  • Le clavier Razer Blackwidow Elite
  • Un repose-poignet amovible
  • Un manuel d’utilisation
  • Un mot du président de Razer et quelques stickers à l’effigie de la marque

Pour le prix, on aurait aimé retrouver un lot de key-caps supplémentaires ainsi qu’une pince pour facilement retirer les touches.

Design & Ergonomie

Comme expliqué un peu plus haut, ce nouveau Blackwidow Elite reprend dans les grandes lignes la conception que l’on avait découvert il y a peu sur le Huntsman Elite. Arborant des tons sombres chers à la marque, le clavier affiche de belles finitions et un gabarit relativement moyen avec des dimensions d’environ 44.5 x 16.5 cm.

Côté construction, il faudra une fois de plus compter sur un châssis en plastique surplombé d’une plaque en aluminium. Les finitions se montrent d’excellente qualité et le clavier semble taillé pour durer. A première-vue, le modèle devrait pouvoir encaisser quelques méchants rage-quit et sans sortir relativement indemne.

Clavier mécanique Razer

Pour améliorer le confort global du clavier, les joueurs pourront également compter sur un repose-poignet amovible. Assez proche de ce que l’on avait découvert sur le modèle Razer Ornata ou le précédent BlackWidow, il dispose d’une large surface rembourrée et l’on apprécie sa mise en place magnétique, bien plus intuitive que ce que propose la plupart de ses concurrents. Notez quand même qu’à la différence du Huntsman Elite, aucun éclairage RGB n’est prévu du côté de ce repose-poignet.

Repose-poignet magnétique pour clavier gaming

Place aux détails, en débutant avec les touches de ce Razer Blackwidow Elite. Le clavier est uniquement proposé avec un layout complet (pas de version TKL) et aucune touche supplémentaire n’est présente sur sa partie gauche. Côté look, le clavier passe sur une construction dites frameless, où les touches donnent cette impression de flotter. Un détail esthétique qui viendra favoriser aussi bien la diffusion du rétroéclairage que le nettoyage du clavier.

La grosse nouveauté de cette version Elite est directement empruntée au modèle Huntsman. Sur la droite du clavier, trois boutons dédiés aux médias font enfin leur apparition et permettent en un clin d’œil de gérer la lecture/pause de ses musiques mais également de passer d’une piste à l’autre.

Clavier Razer avec molette pour le volume

A côté, la molette découverte sur le Huntsman Elite fait aussi son apparition. Par défaut, elle permet d’ajuster le volume sonore à la volée, mais l’on verra un peu plus bas qu’il sera possible d’y affecter tout un tas d’actions alternatives. Les indicateurs lumineux habituels se voient quant à eux déportés au-dessus des flèches directionnelles.

Le clavier conserve ses connecteurs supplémentaires, désormais positionnés sur sa tranche gauche. On y retrouve un connecteur USB ainsi qu’un port 3.5 mm pour venir y connecter son casque gamer. Attention, notez qu’il s’agit d’un connecteur 4 pôles, similaire à ceux que l’on pourrait retrouver sur une manette PS4 par exemple. En clair, vous aurez besoin d’un adaptateur Y pour profiter de l’audio et du microphone.

Clavier gamer avec port USB et audio

A l’arrière du clavier, on retrouve des larges patins en caoutchouc apportant une parfaite stabilité au clavier, que votre bureau soit en verre ou que vous veniez le positionner sur un tapis de souris au format XXL. L’inclinaison peut être ajustée sur deux niveaux différents et les pieds intègrent eux aussi des zones favorisant l’accroche du clavier.

Razer Blackwidow Elite vue arrière

Enfin, on apprécie la présence d’une petite gouttière permettant de sécuriser le câble tout en ajustant son positionnement. Un bon point si vous souhaitez garder votre bureau le plus clean possible.

Logiciel Razer Synapse

Cette nouvelle version du BlackWidow s’accompagne du classique logiciel Razer Synapse. Disponible gratuitement sur le site du constructeur, il vous permet d’ajuster de nombreux paramètres, notamment en personnalisation le mapping de vos touches ou en ajustant ses différents effets d’éclairage.

Logiciel Razer Synapse

L’un des points forts du Blackwidow Elite, c’est qu’il est possible de venir reconfigurer l’ensemble des touches du clavier et non pas quelques touches prédéfinies. Comment souvent, Razer propose une multitude d’actions mais il est également possible de créer ses propres Macros si vous souhaitez mettre en place des commandes plus complètes.

Les actions de la nouvelle molette peuvent également être reconfigurées. Si par défaut on l’utilisera pour ajuster le volume sonore, il est possible de l’utiliser pour gérer le gain de son microphone, passer d’une piste à l’autre, faire défiler une page web ou encore naviguer entre ses différentes applications. Des options qui rappellent ce que l’on avait découvert sur le Roccat Horde AIMO.

Configurer les touches d'un clavier Razer

L’option Hypershift est également de la partie. Pour rappel, elle vous permet d’ajuster une action secondaire à l’ensemble des touches du clavier, de façon à doubler votre nombre de raccourcis lorsque la fonctionnalité est activée. Une aubaine pour les joueurs de MMORPG par exemple mais aussi pour les streamers qui pourront facilement alterner entre gestion du volume et du microphone depuis la molette du clavier.

Du côté des effets d’éclairages, on retrouve les habituels effets à la sauce Razer. Chaque touche du Blackwidow Elite dispose de son éclairage Chroma individuel et les amateurs de personnalisation devraient une fois de plus y trouver leur compte.

Configuration Chroma pour clavier Razer Blackwidow Elite

Les plus pressés opteront pour l’un des effets déjà proposés par Razer, alors que les autres se dirigeront vers la fenêtre « Configurateur Chroma » permettant de rentrer dans les moindres détails. Pour obtenir plus d’aperçus des effets disponibles, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre vidéo de présentation.

Performances et qualité de frappe

Comme expliqué en introduction, le Blackwidow Elite ne s’aventure par sur les terres du Huntsman Elite et conserve ses interrupteurs purement mécaniques. Comme pour la précédente version du clavier, la marque propose trois types d’interrupteurs « maison ».

Switches mécanique Razer Green

Si vous pouvez retrouver tous leurs détails depuis le site de Razer, voici un rapide rappel de leurs spécificités :

  • Razer Green : Interrupteur tactile à clic – Point d’activation à 1.9 mm – Force 50 g – Durabilité 80 millions d’activations / Equivalent Cherry MX Blue
  • Razer Orange : Interrupteur tactile et silencieux – Point d’activation à 1.9 mm – Force 45 g – Durabilité 80 millions d’activations / Equivalent Cherry MX Brown
  • Razer Yellow : Interrupteur linaire et silencieux – Point d’activation à 1.2 mm – Force 45 g – Durabilité 80 millions d’activations / Equivalent Cherry MX Speed

Le modèle que nous présentons aujourd’hui intègre des switches Razer Green, les plus classiques de la marque. Se rapprochant des Cherry MX Blue, ils offrent une frappe rapide, précise et surtout très bruyantes.

Performances du Razer Blackwidow Elite

A l’utilisation, rien à redire concernant leurs performances. Les frappes s’enchainent sans la moindre difficulté et l’activation à clic permet de limiter les erreurs de manipulation. Evidemment, à chaque joueur ses préférences et l’on ne saura que vous conseiller de tester différents types d’interrupteurs mécaniques avant de faire votre choix.

Conclusion

Comme à son habitude, Razer fait évoluer en douceur l’un de ses produits phares, en y ajoutant quelques innovations mais pas de réelles révolutions. Comprenez par-là que si le Razer Blackwidow Elite est un excellent clavier pour le gaming, ses nouveautés ne permettent pas forcément de justifier un nouvel achat si vous disposez déjà du modèle V2 dévoilé l’année dernière.

Pour les autres, souhaitant remplacer un modèle à membrane par un modèle mécanique, le Blackwidow Elite coche toutes les cases. Entre sa construction soignée, ses interrupteurs performants et ses nombreuses possibilités de personnalisation, il devrait combler la plupart des joueurs.

Reste comme bien souvent la question du prix. Le constructeur n’est pas vraiment réputé pour proposer des produits bons marchés et cette version Elite le confirme à nouveau. Avec un tarif d’environ 180€, le clavier se positionne en concurrence des modèles Corsair K70 MK2 et HyperX Alloy Elite RGB et reste donc très cher.

Si vous disposez d’un budget plus serré, le BlackWidow Chroma V2 est désormais disponible aux alentours des 130€ alors que l’ancienne mais excellente version du Corsair K70 avoisine les 110€. Encore moins cher, le G413 de Logitech est disponible pour environ 80€.

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !

Corsair K70 RGB LUX