Logitech G600

Logitech G600

Commander sur Amazon

Test Logitech G600

Après avoir testé sa concurrente directe, la Razer Naga 2014, c’est au tour de la Logitech 600 MMO de passer sur le banc d’essai de GamerTech. Au programme, vous l’aurez deviné, une souris spécialement pensée pour les MMO, avec comme pour le modèle de Razer, une flopée de boutons paramétrables, permettant de facilement disposer de tous ses sorts, compétences et autres commandes au bout des doigts.

Si beaucoup de joueurs sont habitués à utiliser un claver gamer pour affecter les nombreux raccourcis nécessaires pour profiter pleinement d’un MMORPG par exemple, il n’est pas toujours évident de bien coordonner déplacements et compétences lors des phases les plus tendues. Avec 20 boutons programmables, la G600 offre clairement des avantages et permet dans bien des situations de gagner en confort de jeu.

Proposée à un prix constructeur de 79.99€, la souris MMO est rapidement devenue un des périphériques favoris des joueurs en ligne, aux côtés de la Naga. Appuyée par un logiciel de plus en plus performant et un capteur laser proposant une sensibilité jusqu’à 8200 DPI, nous avons testé cette dernière quelques semaines et vous trouverez ci-dessous notre rapport complet.

Logitech G600

Unboxing

Similairement aux Logitech G502 et G602 testées précédemment, la Logitech G600 est proposée dans une boite cartonnée aux couleurs de la branche Gaming de la célèbre marque de périphériques. Comme à son habitude, la couverture rabattable présente une photo (presque taille réelle) du produit ainsi que ses « entrailles ». A l’arrière, les principales fonctionnalités sont présentées, le tout en plusieurs langues.

En ouvrant la couverture, on retrouve une seconde image présentant la large grille de boutons actionnables via le pouce, ainsi que la souris en elle-même, sous une protection en plastique dur moulé. Une fois le petit scotch découpé, on peut tirer le tout et ainsi accéder au produit.

Unboxing Logitech G600 MMO

Il est accompagné par les classiques manuels d’utilisation et de garantie, et rien de plus. Et oui, chez Logitech, pas de petit autocollant aux couleurs de la marque à placer sur votre tour.

Voilà pour un tour rapide du propriétaire, attardons-nous maintenant sur le look et l’ergonomie de cette G600, et il y a de quoi faire !

Design, ergonomie et confort

Lors de la première prise en main, la G600 semble relativement imposante. Avec 118mm de longueur pour 75mm d’épaisseur et 41mm de hauteur, elle est effectivement plus large et haute que la plupart des souris pour joueurs, mais c’est souvent le cas avec ce type de périphérique spécialement pensé pour les MMO. Son poids est de 133g, et il n’est pas possible de modifier celui-ci comme sur la Logitech G502 Proteus Core par exemple. Pour autant, le tout est parfaitement équilibré, et une fois la main posée dessus, la souris s’avère particulièrement confortable.

Confort souris MMO de Logitech

Comme avec la Razer Naga, la G600 est dessinée pour être tenue en « Palm Grip », c’est-à-dire avec la paume de la main enveloppant entièrement cette dernière. De cette façon, le pouce vient se positionner parfaitement au centre des 12 boutons qu’il commande. L’annulaire vient lui se poser sur un bouton placé à droit du traditionnel « clic droit », alors que l’auriculaire, ou petit doigt pour les intimes, repose contre la souris, maintenu par une texture grip en caoutchouc.

Souris MMO Confortable

En parlant de texture, les plastiques noirs de la G600 sont vraiment agréables au touché, et au final plus confortables que ceux présents sur la Razer Naga 2014. En pratique, il semble que la transpiration soit d’ailleurs moins importante avec le produit de Logitech, tout comme la fréquence de nettoyage.

Vue de dessus, la souris présente les classiques boutons de clics droit et gauche, et comme expliqué un peu plus haut, un troisième bouton est présent à côté de ces derniers. Celui-ci permet par défaut d’activer la fonctionnalité « Sélecteur G ». Si vous avez l’habitude des produits Logitech, vous êtes probablement déjà au courant de son effet. Pour les autres, et pour faire simple, en maintenant appuyé ce bouton, vous doublez le nombre de raccourcis de votre souris, à manière d’une touche ALT sur un clavier. Une fonctionnalité vraiment pratique, puisqu’il sera par exemple possible d’affecter une première grille de boutons à vos sorts et compétences les plus utilisées sur votre MMO favoris, et de créer ensuite une grille alternative qui sera active seulement quand ce bouton est enclenché. On y mettra par exemple des raccourcis vers le menu d’équipement, l’inventaire ou encore votre arbre de compétences.

Bouton sélecteur G

Entre les deux boutons principaux, on retrouve évidemment une roulette. Si cette dernière n’est pas éclairée comme sur sa concurrente principale, la Naga, elle n’en reste pas moins très pratique. En plus de faire défiler avec confort vos pages web et autres PDFs, elle est cliquable et inclinable aussi bien à droite que à gauche. Et hop, trois nouveaux configurables au bout de l’index !

Sous la molette, du classique, avec deux boutons permettant par défaut de monter ou descendre la sensibilité de la souris, avec bien évidemment plusieurs niveaux à paramétrer depuis le logiciel de Logitech. Nous reviendrons en détails sur tout ça un peu plus tard.

Le côté gauche de la Logitech G600 est celui qui nous intéresse le plus. C’est évidemment ici que l’on retrouve le large pavé disposant de 12 boutons, numérotés de G9 à G20. Disposés selon une grille 3 x 4, ils disposent chacun d’un rétroéclairage pouvant être configuré depuis l’outil de Logitech.

Souris gamer Logitech pour MMORPG

Chaque bouton possède une forme et une inclinaison différente, formant en quelques sortes deux blocs distincts. Difficile de vraiment poser des mots sur leur aspect, une photo sera probablement bien plus parlante. On vous laisse apprécier.

Angles des 12 boutons accessibles via le pouce

En pratique, cette disposition permet d’éviter de se tromper régulièrement de raccourcis, même si au final les boutons restent relativement petits et que le tout demande un certain temps d’adaptation. Lors des premières utilisations, il est probable que vous ayez quelques ratés. De plus, en appuyant sur ces 12 boutons, on se retrouve parfois à enclencher également le bouton « Sélecteur G ». Des problèmes qui se règlent d’eux-mêmes après quelques heures d’utilisation. En comparaison des boutons de la Razer Naga, ceux de la Logitech G600 MMO sont néanmoins plus simples à différencier.

Logitech G600 et Razer Naga 2014

En retournant la souris, le capteur laser est disposé au centre de la souris, et deux larges patins en  polytétrafluoroéthylène (pfiou..) disposés à l’avant et à l’arrière du périphérique permettent d’assurer une bonne glisse sur la majorité des surfaces malgré son poids.

Capteur laser de Logitech

Un câble USB torsadé d’une longueur de 2m permet de connecter la souris une bande velcro est accroché pour ranger facilement celui-ci lors de vos déplacements. Son revêtement en tissu devrait assure une bonne longévité, d’autant plus que celui-ci est relativement épais.

Vient maintenant la question du confort. Après plusieurs longues  sessions, notamment sur FFXIV, la G600  s’avère confortable même si comme expliqué plus haut, un petit temps d’adaptation est nécessaire pour s’habituer à gérer autant de boutons. Il est également important de noter que, contrairement à la Razer Naga, le produit de Logitech est uniquement disponible pour les droitiers.

Fonctionnalités

20 boutons, c’est bien, mais encore faut-il pouvoir configurer tout ça simplement et rapidement. Pas d’inquiétudes de ce côté-là, à la manière du Razer Synapse 2.0, Logitech propose également un environnement de gestion complet et intuitif.

Si vous avez déjà eu des périphériques Logitech G, pas besoin de réinstaller l’outil, celui-ci se met directement à jour dès que vous brancher votre G600. Pour les autres, il faudra télécharger l’outil depuis le site du constructeur. Avantage par rapport à Razer, pas besoin de redémarrer votre PC avant de pouvoir modifier les paramètres de la souris.

Sur l’écran d’accueil, une large image de la souris est présentée, avec les différents boutons de cette dernière s’illuminant au rythme des LEDs du périphérique. Sur cet écran, il est possible de choisir le type de mémoire que vous souhaitez utiliser pour enregistrer les paramètres de votre G600. La mémoire intégrée permet de stocker 3 profils différents, mais la configuration des raccourcis ne peut pas être aussi poussée qu’en utilisant la mémoire stockée sur l’ordinateur. Cependant, l’avantage d’utiliser la mémoire interne de la souris est qu’il sera ainsi possible de retrouver vos raccourcis favoris même en branchant la branchant sur un autre ordinateur, ne disposant pas du software de Logitech. Une différence notable par rapport aux produits de Razer.

Logiciel Logitech pour la souris G600

Afin de vous montrer les nombreuses possibilités de macros, nous utiliserons dans la présentation des différentes fenêtres de l’outil le paramétrage stockant les profils sur l’ordinateur. La navigation se réalise via des icônes placées dans la partie basse de l’écran, permettant de gérer évidemment les commandes, les paramètres du pointeur ou encore l’éclairage de la souris.

Sur l’écran de configuration des raccourcis, chacun des 20 boutons peut recevoir une action spécifique. Deux images de la Logitech G600 MMO permettant de choisir les touches à configurer. En en choisissant une, une fenêtre s’ouvre et il est ensuite possible de choisir entre de nombreuses macros prédéfinis ou de créer les vôtres. Comme le montre l’image ci-dessous, vous pouvez assigner à chaque touche un raccourci de frappe, une combinaison de touches, un bloc de texte, des fonctionnalités spécifiques à la souris ou à vos médias, ou encore des fonctions spécifiques comme ouvrir votre navigateur ou vos mails.

Assistant JV

Notez qu’en utilisant la mémoire intégrée de la souris, seules les raccourcis de frappe et les combinaisons de touches sont disponibles.

Au milieu de la fenêtre de paramétrage des raccourcis de la souris, un bouton permet d’alterner entre un mode « Normal » et un mode « Sélecteur G ». Nous en avons parlé un peu plus haut dans notre essai, mais en passant d’un à l’autre, vous pouvez double le nombre de raccourcis en attribuant une configuration alternative à chaque touche de la G600. Une fonctionnalité vraiment pratique, permettant de disposer à tout moment de 12 nouveaux boutons au pouce par exemple. Evidemment, il faudra dans les deux cas assigner un bouton à la fonctionnalité « Sélecteur G ».

Sur les images ci-dessous, voilà un exemple d’une configuration « Normale » puis en maintenant le « Sélecteur G ».

Configuration des raccourcis souris

Configuration sélecteur G

Enfin, dernier point de cette fenêtre, mais pas des moindres, la gestion des profils. Vous pouvez créer différents profils et attribuer des configurations différentes et un éclairage spécifique à chaque profil. Il est également possible d’attribuer des profils par défaut à certains jeux ou applications. Chaque profil dispose ensuite de trois modes, pouvant être alterné facilement via des raccourcis en pleine partie. Dans l’idée, vous disposez donc de 20 touches programmables, pouvant être doublées via le « Sélecteur G ». Le tout est ensuite triplé grâce aux 3 modes différents, et multiplié par le nombre de profil créés. Bref, vous avez LARGEMENT de quoi faire.

La seconde fenêtre permet de gérer les paramètres du pointeur. Il est ainsi évidemment possible de gérer la sensibilité du capteur laser de la Logitech G600 en définissant votre DPI par défaut. Celui-ci peut être configuré entre 200 et 8200, et il est possible de séparer les axes X et Y. Aussi, comme avec les autres modèles de la marque, jusqu’à 5 niveaux de DPI peuvent être enregistrés et il sera ensuite possible de naviguer à la volée sur ces niveaux pendant vos parties.

Paramètre du pointeur et DPI

En dessous, le taux de rapport de la souris (ou polling rate) peut être réglé. Plusieurs niveaux sont disponibles, allant de 125Hz à 1000Hz. Tous ces paramètres peuvent être attribués à des profils en particulier.

Sur le dernier onglet, les paramètres d’éclairage de la G600 peuvent être ajustés. Chaque profil dispose de trois modes, et chaque mode peut disposer d’éclairages personnalisés. Au total, ce n’est pas moins de 16 million de couleurs qui sont disponibles, là où Razer ne propose que son classique vert fluo sur sa Naga actuelle. Il est possible de choisir une couleur fixe, ou de faire varier automatiquement les couleurs. D’autres petites options permettent de choisir la luminosité ou encore d’affecter un minuteur sur l’éclairage.

Gestion couleurs des LEDs

Performances

Aussi bien pendant de longues heures de jeu qu’en utilisation plus standard, la G600 s’avère plutôt confortable à l’utilisation malgré les très nombreux boutons qu’elle nous offre. Etant évidemment orientée pour les MMO, j’ai tout naturellement testé cette dernière sur Final Fantasy XIV, au même titre que la Razer Naga 2014. Là encore, les 12 raccourcis directement accessibles via le pouce facilitent énormément le travail, d’autant que FFXIV demande énormément de mouvements et de rotation de caméra pendant les phases d’actions cruciales. Au final, pouvoir facilement se déplacer tout en gérant parfaitement ses compétences offre clairement un avantage pendant les donjons et autres raids.

La fonctionnalité « sélecteur G » est vraiment appréciable et permet de doubler à la volée ses raccourcis, nous faisant presque oublier définitivement le clavier. La prise en fait se fait finalement assez rapidement, car malgré les nombreux boutons, leur forme permet de facilement s’y habituer. Evidemment, il y a toujours quelques ratés lors des premières utilisations, alors n’hésitez pas à prévenir vos coéquipiers avant l’action !

Côté tracking et sensibilité, pas grand-chose à redire sur la Logitech G600, avec son capteur pouvant atteindre 8200 DPI, soit de quoi suffire à la 99.9% des joueurs de MMO, même en 4K.

Les meilleures souris pour MMO

Vous l’aurez compris, côté MMO la G600 est une petite merveille. Pour autant, comme avec la Naga ou la Corsair M95, celle-ci peine un peu lorsqu’il s’agit d’autres types de jeu. Ainsi, si vous êtes plutôt adeptes de FPS, on ne pourra que vous conseiller de passer votre chemin et de vous orienter plutôt vers la G502 Proteus Core par exemple. Pour les RTS, et on pense aux nombreux joueurs de LoL, la souris peut également être une aide précieuse, même s’il existe des produits un peu plus spécifiques, comme la Razer Naga Hex.

Enfin, en utilisation bureautique, puisque vous risquez aussi de passer pas mal d’heures auprès de la souris sans forcément jouer avec, le périphérique MMO de Logitech s’en sort également très bien. De nombreux raccourcis clavier peuvent être affectés aux boutons du pouce, permettant de gagner pas mal de temps notamment sur des outils comme Word, Excel ou encore Photoshop.

Eclairage 16 millions de couleurs

Présentation vidéo

Conclusion

Si nombreux sont sceptiques lorsqu’ils tombent face à face avec une souris proposant plus d’une dizaine de boutons, à l’utilisation la Logitech G600 s’avère être la parfaite alliée des longues parties de MMO et MMORPG. Après un petit temps d’adaptation, on devient rapidement à l’aise avec le panneau de 12 boutons activables via le pouce, et le logiciel de Logitech permet de réellement tirer profit de ces derniers en proposant de très nombreuses options de personnalisation.

A côté de ça, la souris se montre parfaitement réactive avec un capteur laser efficace et une ergonomie apportant un bon confort d’utilisation à partir du moment où vous utilisez une prise en main « Palm Grip ». L’éclairage 16 millions de couleurs apporte également à la souris un look plutôt réussi.

Evidemment, la question reste de savoir si vous jouez suffisamment aux MMO pour investir dans une souris vraiment spécifique à ce type de jeu, quitte à sacrifier en confort et utilisation pour les FPS par exemple. Si c’est le cas, alors difficile de résister à cette G600. Quant à la question de choisir entre celle-ci et la Razer Naga 2014, difficile d’y répondre en quelques lignes. Les produits sont très proches, les logiciels aussi performants et les prix plutôt similaires. On donnera probablement l’avantage au produit de Logitech, notamment grâce à cette touche « Sélecteur G » très pratique.

Commander sur Amazon

Test Logitech G600 Après avoir testé sa concurrente directe, la Razer Naga 2014, c’est au tour de la Logitech 600 MMO de passer sur le banc d’essai de GamerTech. Au…
Résultats
Design / Look
Ergonomie
Fonctionnalités
Performances

Excellent

La G600 est probablement la meilleure souris MMO du marché actuel.

88

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !