SecretLab Omega | TEST | La meilleure chaise gaming 2020 ?

Secretlab Omega

Secretlab Omega
Note GamerTech
Les points clés
    • Chaise gamer "Racing"
    • 3 types de revêtements
    • Accoudoirs 4D
    • Coussin à mémoire de forme
    • Garantie 2 + 5 ans
Où l'acheter ?

Test Secretlab Omega

Après notre essai de la NeueChair, place aux modèles plus traditionnels de Secretlab avec une présentation du fauteuil Omega. Le constructeur s’est rapidement fait une belle place sur le secteur des chaises gaming et l’on attendait avec impatience de pouvoir vérifier tout ça.

Reprenant une conception racing très répandue sur le secteur du gaming, la Secretlab Omega mise sur sa qualité de construction, ses matériaux et ses différents accessoires pour séduire les joueurs en quête de maintien et confort.

Secretlab Omega - La meilleure chaise gaming ?

Le modèle du jour est proposé à partir des 330€, avec revêtement en similicuir PU, tissu SoftWeave ou cuir NAPA. Il vient se place en concurrence de la Noblechairs Epic, la Corsair T3 Rush ou encore le Quersus VAOS 501.

Après une bonne dizaine de jours à ses côtés, place à notre retour complet.

Unboxing

Comme souvent, la chaise est livrée dans un imposant et très lourd carton renforcé. A l’intérieur, le constructeur apporte un soin tout particulier à l’emballage des différents éléments, avec de nombreuses protections, mousses et autres renforts en carton. En clair, l’ensemble devrait sans aucun problème résister aux nombreuses maltraitances des transporteurs actuels.

Unboxing chaise Secretlab Omega

Une fois toutes les pièces déballées, on trouve les éléments suivants :

  • L’assise du Secretlab Omega
  • Le dossier du fauteuil
  • Le système d’inclinaison
  • Le vérin et son cache en plastique
  • Un pied à 5 branches et ses 5 roulettes
  • Des caches en plastique à fixer au dossier de la chaise
  • Un coussin pour les lombaires et un second pour la tête
  • Un guide de montage et la visserie nécessaire
  • Un livret vous permettant d’enregistrer votre produit et d’étendre de 2 ans sa garantie

Montage du fauteuil

A la différence de la NeueChair présentée il y a peu, la Secretlab Omega nécessite un peu plus de temps pour être assemblée. Ici, on retrouve la procédure habituelle des fauteuils pour joueurs et il faudra passer par les étapes suivantes :

  • Assembler les 5 roues au pied
  • Insérer le vérin et le cache au centre du pied
  • Retirer les 4 vis présentes sur les côtés du dossier
  • Fixer l’assise et le dossier via ces 4 vis
  • Fixer le système d’inclinaison à l’arrière de l’assise
  • Assembler le bloc composé du vérin et du pied à l’assise
  • Positionner les 2 coussins en fonction de ses préférences

Montage de la chaise gamer Secretlab

Le montage en lui-même est assez simple et seule l’étape consistant à assembler l’assise et le dossier pourra poser des difficultés. Il nous a fallu batailler quelques minutes pour réussir à bien aligner les trous du dossier aux charnières fixées à l’assise. Comme souvent cette étape n’est pas vraiment pratique et on avait déjà pu le reprocher à des précédents modèles. La plupart des chaises gaming souffrent de ce problème, si ce n’est la gamme de chez Quersus qui propose un système bien plus pratique.

Design & finitions

Le fauteuil assemblé, place à son design et ses finitions. La version que l’on teste aujourd’hui fait donc partie de la gamme Omega, mais Secretlab proposé également trois autres gammes en fonction de votre taille et de votre poids.

  • La gamme Throne est pensée pour les plus petits gabarits, avec une taille comprise entre 145 et 165 cm et un poids maximal de 100 kg. L’assise est plutôt resserrée.
  • La gamme Omega est pensée pour les gabarits moyens, avec une taille comprise entre 160 et 180 cm pour un poids maximal de 110 kg. Pour information, votre testeur préféré mesure 1m78 pour 66 kg et ce modèle est parfaitement adapté. L’assise est là-encore assez resserré.
  • La gamme Titan est pensée pour les joueurs un peu plus costauds, avec un poids maximal de 130 kg pour des joueurs mesurant 175 à 200 cm. L’assise est ici plus plate, pour pouvoir s’assoie les jambes croisées.
  • Enfin, la gamme Titan XL correspond comme son nom l’indique aux plus gros gabarits, pour les joueurs de 180 à 208 cm et un poids maximal de 180 kg. L’assise est ici aussi plus plate que sur les modèles Throne et Omega.

Gamme de siège SecretLab

Choisissez ici en fonction de votre propre morphologie. Outre les différences en termes de tailles, les 4 gammes proposent des fonctionnalités similaires, si ce n’est au niveau du format de l’assise et du système de levage pour le modèle Throne.

Pour chaque gamme, Secretlab propose une belle panoplie de coloris et surtout plusieurs revêtements. Il sera ainsi possible d’opter pour une chaise avec revêtement en similicuir renforcé, en tissu SoftWeave ou encore en véritable cuir NAPA pour les références premium.

Meilleure chaise gamer 2020

Il y en a clairement pour tous les goûts et le modèle SoftWeave Cookies & Cream que l’on présente aujourd’hui tranche clairement avec ce que l’on a l’habitude d’essayer. Le tissu est vraiment très agréable au touché, plus doux que celui présent sur le Quersus VAOS 502 testé il y a quelques mois sur GamerTech. Pour trancher avec le revêtement SoftWeave, on remarque aussi la présence d’empiècements en velours noirs, eux aussi tout aussi doux.

Du côté du look général, le Secretlab Omega reprend un format de type « Racing » comme on en voit beaucoup sur le secteur des sièges gaming. L’ensemble est cependant moins marqué que sur certains références no-name que l’on voit apparaître un peu partout et on trouve de notre côté le modèle finalement assez sobre, tant par son coloris que sa conception globale.

Chaise gamer Secretlab Omega Cookie & Cream

Du côté des finitions, pas grand-chose à reprocher au modèle de Secretlab. Les coutures semblent d’excellente qualité et les différentes pièces du fauteuil sont parfaitement assemblées. Il reste évidemment difficile de se faire un avis définitif de la durabilité du siège après seulement une quinzaine de jours à ses côtés.

Un peu plus dans les détails, on débute avec le pied et les roulettes de la chaise. Le constructeur opte ici pour un pied en aluminium à 5 branches, plus solide que les modèles en plastique que l’on retrouve chez certains concurrents. Les 5 roulettes offrent de leur côté une bonne glisse et dispose d’un revêtement censé limiter les traces sur votre sol. On conseillera quand même de toujours utiliser un tapis de protection, notamment si vous avez comme nous un parquet au sol.

Le vérin est de catégorie 4, comme sur la plupart des chaises gaming. Il s’enclenche facilement dans le système d’inclinaison. Il est ici similaire à ce que l’on avait déjà découvert sur le fauteuil Oraxeat TK1000 il y a quelques mois, avec un bras déporté permettant de facilement incliner l’assise du fauteuil.

Chaise gamer ou chaise ergonomique ?

Comme expliqué plus tôt, l’assise du Omega est légèrement baquet, avec une largeur totale de 56 cm mais une assise réelle de 36 cm. C’est amplement suffisant de mon côté, mais les joueurs avec de grosses cuisses ou souhaitant pouvoir croiser les jambes sur leur chaise devront plutôt se diriger vers un modèle Titan.

Le dossier de la chaise est également baquet, avec là-encore suffisamment d’espace pour accueillir la plupart des joueurs de manière confortable. Aucune perforation n’est présente sur la partie supérieure du dossier et l’on retrouve à l’avant et à l’arrière les logos de la marque brodés. Ils sont dans l’ensemble plutôt discret et n’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires.

Fauteuil gamer de Secretlab

Les accoudoirs 4D sont montés sur un mécanisme interne entièrement réalisé en métal. Ça semble là-encore très solide et durable. Les accoudoirs en eux-mêmes sont légèrement incurvés de façon à mieux accueillir les coudes. Ils sont rembourrés sur toute la longueur avec une mousse ferme et confortable ainsi qu’un revêtement en similicuir.

On termine enfin avec les deux coussins accompagnant la Secretlab Omega. Le premier est un coussin appuie-tête, monté sur une sangle élastique que l’on viendra placer sur le haut de la chaise. S’il n’est pas possible de réellement ajuster sa position, le coussin en lui-même est vraiment d’excellente qualité, avec une mousse à mémoire de forme très confortable et un revêtement en velours bien plus agréable que ce que l’on retrouve habituellement aux côtés des chaises gaming.

Coussin appuie-tête avec mousse à mémoire de forme

Même constat pour le second coussin, cette fois-ci destiné aux lombaires. Sans le moindre système de fixation, on pourra facilement le positionner selon ses propres préférences mais il pourra avoir tendance à tomber lorsque l’on se relève de sa chaise.

Le coussin embarque lui aussi une mousse à mémoire de forme très confortable et un revêtement en velours doux et agréable. De notre côté, c’est tout simplement la première fois que nous utilisons de manière efficace un coussin pour le support des lombaires. A la différence des modèles proposés par la concurrence, il épouse parfaitement le dos et se montre réellement utile. Un véritable plus pour la marque !

Le coussin pour lombaire est d'excellente qualité, avec mousse à mémoire de forme

Globalement, pas grand-chose à reprocher à ce Secretlab Omega concernant son design et ses finitions. Le fauteuil affiche de très belles prestations et l’on ressent très vite la différence face aux multitudes de copies qui inondent le marché des chaises gaming. Pour le moment, c’est un sans-faute !

Ajustements ergonomiques

Place maintenant aux ajustements proposés par ce fauteuil Omega. Ici, pas de grande surprise et l’on retrouve les réglages habituels des chaises gaming de bonne qualité.

Sous l’assise, une première palette permet de gérer la hauteur du siège de 46 à 55.5 cm. Le vérin fonctionne bien, avec une montée et une descente assez douce.

Une seconde palette permet de gérer l’inclinaison de l’assise. On pourra laisser cette inclinaison libre, ou verrouiller l’ensemble dans la position de son choix. Si l’on conserve une inclinaison libre, une large molette permet d’ajuster sa résistance en fonction de votre poids.

La chaise dispose de nombreux ajustements ergonomiques

Sur le côté droit du fauteil, une manette permet de gérer l’inclinaison du dossier, entre 85 et 165° si l’on souhaite s’allonger. Rien de bien nouveau ici, mais ça fonctionne bien et plusieurs crans sont proposés de façon à s’adapter aux préférences de chacun.

Enfin, les accoudoirs 4D peuvent de leur côté être ajustés en hauteur et en profondeur, être rapprochés ou écartés mais aussi déplacés vers la droite ou la gauche. Chaque joueur devrait pouvoir trouver son bonheur.

Confort

Une conception maitrisée, des ajustements ergonomiques complets, reste maintenant à vérifier le confort général de cette Secretlab Omega.

Après une bonne dizaine de jours à ses côtés, les résultats se montrent très positifs. Le fauteuil offre dans l’ensemble un bon maintien et permet surtout de passer confortablement des heures derrière son écran, que ce soit pour jouer, regarder un film ou monter une vidéo.

Confort Secretlab Omega

Les mousses utilisées sur le dossier et l’assise se montrent assez fermes, mais pas autant que sur les modèles de Quersus. C’est pour nous un peu plus confortable, avec un bon compromis entre maintien et amortissement.

Les différents réglages permettent de passer en un clin d’œil d’une posture droite à quelque chose d’un peu plus décontracté et l’ensemble ne présente aucun grincement lorsque l’on incline la chaise ou le dossier. Tout fonctionne parfaitement et il faut bien admettre que l’on prend vite goût à cette chaise de SecretLab.

Chaise gamer confortable et avec bon maintien

Comme détaillé un peu plus tôt, les coussins livrés avec le fauteuil se montrent aussi très efficaces. Plus confortables que chez la concurrence, ils apportent ici une réelle utilité en offrant un maintien supplémentaire sur les lombaires si vous en avez besoin. Le coussin appuie-tête épouse confortablement l’arrière de la tête, à condition évidemment que sa position soit bien adaptée.

Concernant le revêtement SoftWeave, il tranche lui aussi avec ce que propose la concurrence et permet de profiter d’un fauteuil globalement bien plus doux, avec des coloris assez sympas pour le coup. On ne pourra malheureusement pas vous donner notre avis sur les références en similicuir, mais les retours des autres utilisateurs sont tout aussi positifs. Si vous avez l’occasion d’essayer, n’hésitez d’ailleurs pas à nous le faire savoir en commentaire.

Conclusion

Ce Secretlab Omega est une très bonne surprise ! Sur un secteur où l’on a vite l’impression de tourner en rond, le constructeur semble ici réussir à trouver la formule gagnante.

En misant sur la qualité des matériaux, des finitions ou encore des accessoires, Secretlab prouve qu’il est possible de proposer des fauteuils d’excellente facture pour les joueurs. Une belle prouesse de la part du constructeur, d’autant plus qu’avec un tarif d’environ 350€, ce modèle Omega n’est pas forcément plus cher que ce que propose la concurrence.

Après une bonne dizaine de jours à ses côtés, c’est pour nous le meilleur modèle « racing » que nous ayons eu l’occasion de présenter, devant les références de chez Oraxeat, Quersus ou encore Corsair.

Si vous avez le budget et que vous cherchez un fauteuil confortable, bien construit et visuellement réussi, vous pouvez y aller les yeux fermés. Pensez évidemment à vérifier les dimensions du fauteuil avant l’achat, puisque l’on rappelle que cette version Omega est pensée pour les joueurs de 160 à 180 cm.

Dans un autre registre, les joueurs à la recherche d’un fauteuil ergonomique plus sobre et discret pourront s’orienter vers la NeueChair que l’on vous présentait il y a peu.

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *