Corsair T1 Race

Corsair T1 Race

Commander en ligne

Test Corsair T1 Race

Si Corsair a su rapidement s’imposer comme une marque référence en matière de périphériques pour joueurs, le constructeur semble vouloir continuer à étoffer sa gamme de produits en s’attaquant cette fois-ci au secteur des fauteuils gaming.

Avec le Corsair T1 Race, la marque viendra ainsi concurrencer certains acteurs déjà bien implantés sur le segment, à l’image de DXRacer, NobleChairs ou encore Vertagear. Pour ce premier modèle, Corsair surfe d’ailleurs sur la vague des modèles racing et ne se distingue à première vue que très peu de ses adversaires.

Corsair T1 Race

Proposé aux alentours des 349€, le Corsair T1 Race aura donc fort à faire pour venir rattraper son retard et s’imposer parmi les meilleurs modèles actuels. Après une quinzaine de jours à ses côtés, on fait le point sur son montage, ses finitions et bien évidemment son utilisation.

Unboxing

Comme la plupart des fauteuils destinés aux gamers, le modèle de Corsair est livré démonté dans une très large boite cartonnée. On découvre sur celle-ci quelques croquis du siège, et l’ensemble protège efficacement les différents éléments de la chaise.

A l’intérieur de la boite, on retrouve :

  • Le dossier du fauteuil
  • L’assise du fauteuil
  • Un appui-tête et un support pour les lombaires
  • Le pied du fauteuil et ses 5 roulettes
  • Le piston de levage et son cache
  • Le mécanisme de levage
  • 4 caches latéraux
  • Un sac de visserie et une clé de montage
  • Un guide de montage

Montage du Corsair T1 Race

A quelques détails près, le montage du T1 Race s’effectue relativement simplement, en suivant le manuel imagé livré dans la boite. Comptez moins d’une heure pour assembler les différents éléments et commencer à utiliser le fauteuil.

La première étape consiste à venir positionner les différentes roulettes sur le pied du Corsair T1 Race. Rien de bien difficile, puisqu’il suffit ici de les enfoncer fermement dans chacun des emplacements définis. Un petit « Clic » pour confirmer la mise en place de chaque roulette aurait cependant été bienvenu.

Montage des roulettes du Corsair T1 Race

Pour la seconde étape, on viendra positionner le piston au centre du pied, puis les trois caches le protégeant. Ici, il est essentiel de ne pas oublier de retirer le petit capuchon rouge placé à l’extrémité du piston.

Assemblage du piston du siège gaming

Troisième étape, l’assemblage du mécanisme de levage. On viendra retirer les 4 vis déjà positionnées à l’arrière du fauteuil, placer le mécanisme dans le bon sens, puis visser l’ensemble au dos de l’assise. Pas besoin de sortir le moindre outil, puisque Corsair inclus une clé Allen adaptée à toute la visserie du fauteuil.

Système de levage fauteuil gamer Corsair

La quatrième étape consiste à venir fixer le dossier du T1 Race à son assise. Là-encore, les 4 vis nécessaires à l’assemblage sont déjà positionnées sur les façades du dossier. Il suffit alors de les retirer, de venir positionner les deux éléments correctement puis de revisser l’ensemble. Rien de bien compliqué.

Assemblage dossier et assise chaise gaming

A ce niveau-là, l’ensemble commence à prendre forme, et il suffit alors de venir positionner l’assise et le dossier sur le piston. L’étape est un peu moins évidente que les précédentes, puisqu’il faudra parfaitement aligner les différents éléments, qui commencent à peser leur poids !

Le fauteuil peut alors déjà être utilisé, et seuls les caches latéraux doivent désormais être positionnés. Ironiquement, il s’agit de l’étape la plus complexe du montage du Corsair T1 Race ! En effet, les caches en plastiques ne respirent pas forcément la qualité, et peinent surtout à rentrer dans les orifices prévus. Après une bonne quinzaine de minutes à batailler (et quelques coups de maillet), les caches finissent par s’aligner correctement, mais l’on comprend mieux pourquoi ces derniers sont livrés en double.

Les caches sont difficiles à mettre en place

Il reste ensuite à venir placer le coussin de support pour les lombaires, ainsi que l’appui-tête. Un système de sangles permet de réaliser cette tâche en quelques secondes, mais également d’ajuster la position du coussin en fonction de ses préférences (et sa taille évidemment).

Design et finitions

Comme expliqué en introduction, le Corsair T1 Race reprend un style similaire à celui de la plupart des fauteuils orientés gaming. Pour ce premier modèle, on reste donc en présence d’un siège à l’aspect racing, rappelant celui des modèles baquets généralement réservés à l’industrie automobile. Un style qui ne sera pas forcément au goût de tous, mais qui semble néanmoins connaître un franc succès chez les joueurs.

Chaise gaming confortable

Afin de s’intégrer facilement à la plupart des setups, le modèle de Corsair est proposé en 5 coloris. La version entièrement noire présentée aujourd’hui sera la plus sobre, mais les amateurs de couleurs plus flashy pourront s’orienter vers des modèles aux accents jaunes, rouges, bleus ou blancs. Chacun devrait pouvoir trouver son bonheur.

Du côté des dimensions, le T1 Race présente un encombrement bien contenu, avec une construction plus compacte que certains modèles concurrents. L’assise affiche des dimensions de 56 x 58 cm, alors que le dossier présente une hauteur de 95 cm pour une largeur de 56 cm au niveau des épaules. En pratique, le fauteuil devrait s’adapter à la plupart des utilisateurs, en supportant un poids maximal de 120 kg. Si vous dépassez le poids limite, notez que certains concurrents proposent des fauteuils gaming XXL répondant aux attentes des joueurs les plus grands et/ou costauds.

Un peu plus dans les détails, on débute avec le pied et les roulettes du fauteuil. Comme expliqué plus haut, Corsair fait ici le choix de roulettes de type scooter, rappelant celles que l’on pouvait trouver sur nos vieilles paires de rollerblades. La qualité de montre correcte, mais difficile d’émettre un réellement jugement après une petite quinzaine de jours seulement.

Le pied en plastique présente une construction classique, tout comme le piston qui viendra s’y intégrer. On arrive ensuite sur le mécanisme de levage, qui reprend une construction identique à celle de nombreux modèles déjà présents sur le marché (et parfois plus abordable, comme chez AK Racing par exemple). Ici, une large molette permet d’ajuster le basculement de l’assise, avec une amplitude maximale de 10°. Ce n’est pas énorme, mais cela apporte un confort supplémentaire à l’utilisation.

L'assise du siege gaming peut basculer sur 10°

Sur le côté, une longue tige accessible depuis la main droite permet de venir gérer la hauteur du Corsair T1 Race. Rien de bien original, on tire vers le haut pour faire monter l’assise, et on appuie vers le bas pour redescendre le fauteuil gaming. Toujours depuis la tige, on aura également la possibilité de bloquer l’inclinaison de l’assise ou de la laisser libre (de 0 à 10°). Notez qu’il n’est cependant pas possible de bloquer l’inclinaison sur une valeur intermédiaire.

Fauteuil gamer Corsair

L’arrière de l’assise est structuré autour de deux barres métalliques, associées à trois sangles vertes apportant une meilleure souplesse à l’ensemble. La qualité de construction semble être au rendez-vous, et devrait en pratique apporter un meilleur confort que les modèles présentant simplement une plaque en acier.

Place maintenant aux deux éléments principaux du fauteuil : l’assise et le dossier. Corsair fait ici le choix d’un revêtement en simili-cuir en polyuréthane, offrant en pratique un bon compromis entre confort et robustesse. Le matériau est pensé pour résister aux déchirures et devrait pouvoir offrir une durabilité conséquente. Au toucher, l’ensemble est agréable mais pourra néanmoins provoquer une certaine sensation de chaleur lors des plus longues sessions de gaming (notamment en plein été). Face à notre précédent fauteuil Ikea Markus, l’ensemble se montre moins bien aéré.

La chaise gaming dispose d'un coussin pour les lombaires

Les façades et la partie externe du dossier embarquent un revêtement légèrement différent, mais toujours en simili-cuir. Plus rigide, il présente un aspect « carbone » plutôt bien réalisé, tout en confirmant le sentiment général de qualité offert par le fauteuil.

Design du Corsair T1 Race

La partie supérieure du siège gaming intègre deux larges espacements permettant de venir y faire passer des sangles pour ajuster le positionnement du coussin pour les lombaires, mais également pour le coussin appui-tête.

L'appui tête du Corsair T1 Race est amovible

Sur le côté droit du fauteuil, une poignée pourra être utilisée pour venir faire varier l’inclinaison du dossier. Comme souvent avec les chaises gaming, on pourra profiter d’un débattement entre 90° et 180°, permettant d’obtenir un positionnement pratiquement allongé si l’envie vous prenez de faire une petite sieste sur le T1 Race.

Siège gaming avec position allongée

Place maintenant aux accoudoirs 4D, qui pourront être ajustés dans de nombreuses positions. Construits en plastique, ils présentent une longueur de 26 cm, pour une largeur d’environ 10 cm. Leurs coins sont biseautés, et un revêtement en polyuréthane permet de très légèrement assouplir l’ensemble. Evidemment, on aurait peut-être préféré trouver une véritable mousse pour un confort amélioré.

Accoudoirs 4D sur chaise gamer

Plusieurs boutons permettront de modifier le positionnement des accoudoirs, de façon à obtenir une assise parfaitement adaptée à l’utilisation souhaitée. Le premier bouton, placé sur la tige de l’accoudoir, permet d’ajuster sa hauteur sur un débattement de 10 cm.

La hauteur des accoudoirs est ajustable

On retrouve ensuite deux boutons sur la partie interne des accoudoirs. Le premier pourra être utilisé pour les faire avancer ou reculer, alors que le second pourra légèrement décaler les accoudoirs de gauche au droite.

Chaise gaming avec accoudoirs ajustables

Enfin, il sera également possible de faire pivoter les plateaux sur plus ou moins 13° afin de parfaire leur ajustement. Si vous n’arrivez pas à trouver votre bonheur avec tout ça, on ne peut plus rien faire pour vous !

Utilisation et confort

Maintenant que nous sommes au point concernant la construction et les possibilités offertes par ce Corsair T1 Race, reste évidemment à tester tout ça ! Car un siège aura beau proposer toutes les options du monde, l’assise, le maintien et le confort primeront toujours.

Avant de vous faire un retour, quelques informations concernant le gabarit de votre testeur du jour : 1m78 pour 68 kg. On vous rappelle évidemment qu’il sera nécessaire de toujours prendre en compte votre taille et votre poids avant de vous lancer dans l’achat d’un fauteuil gaming.

Confort chaise gamer Corsair T1 Race

Après environ 15 jours aux côtés du T1 Race, les retours se montrent globalement positifs. L’assise, ni trop ferme ni trop souple apporte un bon confort tout en soutenant correctement le dos. Le fait de pouvoir ajuster l’inclinaison du fauteuil, mais également la hauteur et la position des accoudoirs permet également de disposer d’une position optimale en fonction de ses préférences et sa morphologie. Le basculement libre sur 10° de l’assise contribue également au confort apporté par le siège gaming de Corsair.

Tout n’est cependant pas parfait, et l’on aurait aimé pouvoir fixer cette même assise dans la position de son choix. Les accoudoirs se montrent également un peu trop fermes à notre goût, et la présence d’une mousse avec revêtement en simili-cuir aurait probablement pu apporter un confort supplémentaire à ce niveau.

Fauteuil gaming vs fauteuil bureau

En plus des ajustements présentés plus haut, notez que vous aurez aussi la possibilité de positionner un coussin pour le support des lombaires, et un second pour appuyer votre tête. L’utilisation de ces derniers se fera au cas par cas, en fonction des préférences de chacun. Selon nous, le coussin pour les lombaires présente une largeur un peu trop généreuse, alors que le repose-tête manque de flexibilité au niveau de son ajustement. Sur ces points, on favorisera plutôt les modèles disposant d’un maintien des lombaires directement intégré au dossier (Ikea Markus par exemple).

Présentation vidéo

Conclusion

Dans l’ensemble, le Corsair T1 Race se positionne comme un bon fauteuil pour le gaming. Facile à monter, ajustable sur de nombreux points, et surtout très correct en termes de confort, il ne présente pas de défauts rédhibitoires. Pour autant, ce premier modèle du constructeur ne révolutionne en rien un secteur désormais très concurrentiel, où chacun y va de son fauteuil gaming.

En clair, et si le siège en lui-même reste tout à fait correct, rien ne viendra réellement le différencier de modèles parfois plus abordables. Pour rappel, le T1 Race est disponible dès maintenant aux alentours des 349€.

Commander en ligne

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *