NeueChair | TEST | La chaise ergonomique de SecretLab !

NeueChair

Note GamerTech
Les points clés
    • Chaise ergonomique
    • Conception aluminium / mesh
    • Support ajustable pour les lombaires
    • Assise réglable en hauteur et avant/arrière
    • Dossier inclinable / verrouillable
Où l'acheter ?

Test NeueChair
La chaise ergonomique de SecretLab

Marre des chaises gaming au style racing ? Alors le premier modèle de chez NeueChair que l’on vous présente aujourd’hui pourrait bien vous faire de l’œil !

Filiale du constructeur SecretLab, réputé pour ses fauteuils gamer d’excellente facture, la marque NeueChair mise sur les chaises ergonomiques pour séduire les joueurs et autres utilisateurs ayant l’habitude de passer des heures derrière leur bureau. Ici, pas question de gros fauteuils mais d’une chaise sobre et confortable, pensée pour assurer une posture idéale lorsque l’on s’installe derrière son écran.

NeueChair - La chaise ergonomique de SecretLab

Une orientation qui rappelle notamment ce que propose depuis quelques temps Vertagear avec sa gamme Trigger ou encore les français de chez REKT et leurs fauteuils R’GO.

Le modèle de NeueChair est proposé à partir de 519€ depuis le site du constructeur. De quoi en faire une alternative intéressante face aux modèles de chez Steelcase ou Herman Miller, pouvant dépasser les 1000€ ? Réponse après une dizaine de jours à ses côtés.

Unboxing & Montage

Comme pour la plupart des fauteuils, la NeueChair est livré dans un énorme carton et on souhaite bon courage à votre livreur favori. A l’intérieur, tout est parfaitement protégé par des supports cartonnés renforcés, des mousses ou encore du papier bulle. Dans le carton, on retrouve le dossier et l’assise déjà assemblés, un pied en alliage d’aluminium, un guide de montage et d’utilisation ainsi qu’un coffret renfermant les 5 roulettes et le vérin.

Montage de la NeueChair

A la différence de la plupart des chaises « gaming », la NeueChair est livré quasiment déjà montée. Comme expliqué juste avant, l’assisse et le dossier sont déjà assemblés et seule trois petites étapes sont nécessaires avant de pouvoir poser ses fesses sur la chaise.

Il suffit ainsi d’insérer les 5 roulettes sur le pied de la chaise puis de positionner le vérin au centre du pied et enfin d’enclencher la chaise sur le vérin. Le tout ne prend pas plus de 2 minutes et ça change clairement de ce que l’on a l’habitude de voir.

Design & Ergonomie

Comme expliqué en introduction, le design général de cette NeueChair est bien différent des chaises gaming précédemment présentées sur la chaise. Ici, pas question de look « Racing » et l’ensemble se veut clairement bien plus sobre et minimaliste.

On se rapproche bien plus d’une chaise de bureau classique qu’un modèle pensé pour les joueurs et si vous êtes un peu allergiques aux styles des chaises de chez DXRacer, Quersus, Corsair et compagnie, vous devriez probablement apprécier !

NeueChair - La chaise ergonomique de SecretLab

Visuellement, la chaise est plutôt passe-partout et surtout bien moins encombrante que les imposants fauteuils gaming. Le constructeur fait le choix d’une assise et d’un dossier construits autour d’un maillage en mesh plutôt que l’habituelle structure métallique et les généreux rembourrages en mousse. L’ensemble est clairement réussi selon nous, et l’on se rapproche un peu des modèles de chez Steelcase ou Herman Miller par exemple. Attention quand même, à la différence de certains concurrents le mesh utilisé par la NeueChair a un aspect un peu plastique, et non pas réellement en tissu.

Un siège ergonomique pour le gaming

Du côté des finitions, les cadres de l’assise et du dossier sont construits autour d’un plastique qui semble d’excellente qualité. Derrière le dossier, une structure en aluminium consolide l’ensemble de la chaise et permet de faire la jonction jusqu’à l’assise. Ici, deux finitions sont proposées et l’on pourra choisir entre un alliage argenté ou avec un revêtement au look d’obsidienne comme sur le modèle présenté aujourd’hui. Cette version Premium, légèrement plus chère, apporte un look encore plus sympa mais surtout une durabilité améliorée et une résistance à la corrosion.

Les accoudoirs, plutôt larges, sont eux construits dans une mousse très dense avec revêtement en similicuir. On est clairement un cran au-dessus de ce que l’on retrouve habituellement sur une chaise gaming, même si en pratique j’utilise rarement ces derniers de mon côté.

Les accoudoirs sont rembourrés et confortables

Du côté du pied, on retrouve une nouvelle fois une structure à 5 branches, entièrement en aluminium. Comme pour le reste de la chaise, ça semble à première vue bien solide et surtout bien plus quali que les pieds en plastiques auxquels on a souvent droit.

Les roulettes disposent d’un revêtement en gomme offrant une excellente glisse et semblent là-encore de bonne qualité. Au passage, ne faites pas la même erreur que moi et pensez à placer un tapis de protection sur votre parquet si vous voulez éviter de vous retrouver avec un cercle plus clair au sol.

Avant d’en venir aux différentes possibilités d’ajustement, petit point concernant les dimensions de la chaise. On retrouve un dossier d’une largeur d’environ 55 cm pour 57 cm de hauteur, une assise de 50 cm de large et de 42 à 47 cm de profondeur, une hauteur ajustable entre 47 et 56 cm ou encore un écart de 70 cm entre les deux accoudoirs. L’ensemble est conçu pour s’adapter aux utilisateurs avec un poids maximal de 110 kg et devrait donc pouvoir s’adapter à la plupart des joueurs.

Ajustements et réglages

La NeueChair étant vendue comme un fauteuil ergonomique, elle propose plusieurs ajustements afin de s’adapter aux mieux aux différentes morphologies et surtout préférences des utilisateurs.

Le premier ajustement possible concerne la hauteur du siège. Depuis une palette positionnée sous l’accoudoir gauche, on pourra facilement relever ou redescendre la chaise sur un débattement de 9 cm. Le vérin fonctionne très bien rien à redire de ce côté-là.

Hauteur ajustable de la NeueChair

Sur l’accoudoir droit, une seconde palette permet d’ajuster l’inclinaison du dossier mais aussi de verrouiller sa positionner. A la différence de certaines chaises gaming, ici seul le dossier peut être incliné et non pas l’assise et le dossier. L’inclinaison est comprise entre 85° et 135°, de façon à pouvoir profiter d’une position un peu plus relaxe lorsque l’on souhaite regarder une vidéo par exemple.

La position du dossier peut être verrouillée ou laissée libre, et une manivelle positionnée sous la chaise permet d’ajuster la résistance de l’inclinaison. On adaptera ici en fonction de son poids et ses préférences, de mon côté je préfère garder une inclinaison la plus souple possible puis verrouiller cette dernière dans la position de mon choix.

Le dossier de la chaise peut être incliné

Du côté des accoudoirs, il est possible de les ajuster en hauteur sur un débattement de 9 cm. Il suffit simplement de tirer l’accoudoir vers le haut puis de l’arrêter sur l’un des 6 crans proposés pour que celui-ci se verrouille automatiquement. Pour le déverrouiller, il faudra remontre l’accoudoir dans sa position la plus haute puis le redescendre dans sa position la plus basse. Le système fonctionne bien mais n’est pas vraiment pratique, puisque aucun véritable cran ne sépare le point de verrouillage des autres. Si l’on souhaite remonter rapidement l’accoudoir, on se retrouve alors très souvent sur la hauteur maximale et le verrou ne se met pas en place. On s’y fait avec le temps mais on aurait aimé un système un peu plus pratique.

Accoudoirs 4D ajustables

Outre cet ajustement en hauteur, notez que les accoudoirs peuvent aussi pivoter vers la droite ou la gauche. A la différence des chaises gaming, impossible par contre de les faire avancer ou reculer, ni d’ajuster leur écart horizontal.

Les autres ajustements ergonomiques se situent directement au niveau de l’assise et du dossier. Tout d’abord, il est possible d’ajuster la position de l’assise en la faisant avancer ou reculer en fonction de ses préférences et la taille de ses jambes. Un point que l’on ne retrouve pas sur les fauteuils gaming et qui permet ici de profiter d’une ergonomie réellement adaptée à sa propre morphologie.

L'assise de la chaise peut être avancée ou reculée

Du côté du dossier, deux positions sont proposées, avec un mode « Focus » où l’on viendra rapprocher l’arrière de la chaise en l’écartant de sa structure en aluminium. Dans cette position, on est un peu mieux ancré dans la chaise et le support un peu plus amélioré si l’on se tient bien droit.

Ajustement du dossier

Derrière le dossier, un support pour les lombaires est directement intégré au cadre. Il peut être ajusté en hauteur afin de plaquer au mieux la partie basse de votre dos, en fonction de votre taille. Encore une fois, on voit clairement la différence face aux coussins accompagnant la plupart des chaises gaming du secteur.

Confort de la NeueChair

Maintenant que l’on a fait le tour du propriétaire, place à l’utilisation et au confort.

Une fois la chaise bien ajustée à sa morphologie et ses préférences, on ressent clairement la différence face à une chaise gaming traditionnel. Ici, tout est pensé pour conserver une posture la plus ergonomique possible. Naturellement, on se tient bien mieux sur cette NeueChair qu’une chaise de type racing et j’ai trouvé durant mes essais qu’il était plus simple de conserver une bonne position derrière son écran.

Confort NeueChair

Les revêtements en mesh se montrent de leur côté vraiment confortable, épousant naturellement le corps tout en apportant une bonne ventilation face aux modèles entièrement recouverts de similicuir. Ici, pas de risque de voir ses mousses d’affaisser jusqu’au point de ressentir la structure interne de sa chaise. Ça tient bien et ça semble surtout très durable.

Pour moi, l’ensemble est vraiment confortable et risque bien de remplacer ma chaise Ikea Markus qui commence à avoir fait son temps. Avec ses différents ajustements ergonomiques, on trouve facilement un réglage permettant de conserver une bonne posture pendant de longues périodes.

Chaise ergonomique de NeueChair

Evidemment, la plus grande difficulté reste de conserver cette bonne posture, et notamment lors du gaming. En pratique, on peut vite avoir tendance à se laisser glisser sur sa chaise et la NeueChair peut alors perdre de son intérêt en termes d’ergonomie. Si le confort reste toujours au rendez-vous, il n’est pas toujours facile conserver le dos bien droit si l’on n’est pas forcément habitué à cette position. C’est mon cas et je pense celui de nombreux joueurs.

Conclusion

Dans un registre différents des sièges gaming habituels, NeueChair propose une chaise ergonomique convaincante et confortable. Avec sa structure solide, des finitions de bonne qualité et surtout un excellent maintien au niveau du dos, le premier fauteuil de la marque profite clairement du savoir-faire de SecretLab.

Un peu plus chère que les chaises gaming de type Racing, avec un tarif compris entre 500 et 600€, la NeueChair pourrait clairement séduire les joueurs en quête d’un modèle aussi confortable que discret.

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *