Nitro Concept S300 | TEST | Une bonne chaise gamer pas cher !

Nitro Concept S300

Note GamerTech
Les points clés
  • Chaise gamer style Racing
  • Adaptée aux gabarits moyens
  • Revêtement en tissu
  • Accoudoirs ajustables
  • Inclinaison assise et dossier
  • Coussins mémoire de forme en option
Où l'acheter ?

Test Nitro Concept S300

On continue notre tour d’horizon des chaises pour gamer avec aujourd’hui une présentation de la Nitro Concept S300. Le constructeur est présent depuis plusieurs années sur le secteur et nous propose ici un modèle positionné en milieu de gamme, avec un tarif très intéressant de seulement 249€.

Nitro Concept S300

Ce S300 reprend un style assez classique, avec un look orienté Racing et un revêtement en tissu proposé dans de nombreux coloris. Il s’accompagne de deux coussins pour la tête et les lombaires, de nombreux ajustements ergonomiques. De quoi se faire une place sur un secteur toujours plus concurrentiel ? Réponse après une dizaine de jours à ses côtés.

Unboxing

Comme pour la plupart des chaises gamer, la Nitro Concept S300 est livré dans un large carton renforcé d’une trentaine de kilos.

Unboxing chaise Nitro Concept S300

Le fauteuil est livré en kit, avec les différents éléments tous bien emballés et protégés par des mousses et autres papiers à bulles. Les accessoires de montage sont rassemblés dans un second carton, avec notamment les roues de la chaise, le système d’inclinaison, le vérin ou encore la visserie.

Montage du Nitro Concept S300

Le montage de la S300 reprend le même principe que sur les précédentes chaises testées sur GamerTech. Il faudra compter une dizaine de minutes pour assembler les différents éléments et le montage peut être réalisé par une seule personne.

La première étape consiste à venir placer les 5 roulettes sur le pied de la chaise. Ici, rien de bien compliqué si ce n’est de les enfoncer bien fermement.

Montage du siège gamer

On vient ensuite placer le vérin au centre du pied puis son cache de protection.

L’étape suivante consiste à venir fixer le système d’inclinaison à l’arrière de l’assise. 4 vis permettent d’assembler les deux éléments et il faudra prendre soin de les positionner dans le bon sens, avec la rotule vers l’avant de la chaise.

Assemblage de la chaise Nitro Concept S300

Une fois le système en place, on vient fixer l’ensemble sur la partie supérieure du vérin. Encore une fois, rien de bien compliqué.

On passe ensuite du côté du dossier. Ici, il faudra dans un premier temps retirer les 4 vis fixées sur les côtés du fauteuil. Une fois retirées, on arrive à l’étape la plus complexe du montage.

Il faut repérer les 4 trous d’où l’on vient de retirer les vis et les aligner avec les fixations présentes sur la partie arrière de l’assise. Pour ceux qui montent une chaise gamer pour la première fois, il est parfois plus simple de s’y prendre à deux pour aligner les éléments correctement. Cela demande un petit coup de main, mais finalement rien de vraiment sorcier.

Comment monter une chaise gamer ?

Une fois que l’on a fixé la première vis, les autres suivent facilement et le montage est pratiquement terminé. Il reste à venir visser les deux caches latéraux sur le côté de l’assise et enfin à installer le coussin pour les lombaires et l’appuie-tête si vous en avez l’utilité.

Design et qualité de construction

Le Nitro Concept S300 est un modèle positionné en milieu de gamme, reprenant un look assez classique pour un fauteuil gamer. Sans grande surprise, on est ici en présence d’un design de type racing, très présent sur le secteur, avec une assise et un dossier baquets de façon à un peu envelopper le corps tout en offrant un bon maintien.

Il est uniquement proposé avec un revêtement en tissu, à la différence de son cousin le S300 EX qui lui propose un revêtement en similicuir.

Le tissu utilisé semble à première vue de plutôt bonne facture et rappelle ce que l’on avait découvert lors de notre essai du Quersus VAOS 501. Plusieurs coloris sont disponibles, avec pour la plupart des modèles une base noire et des accents sur les côtés de la chaise ainsi qu’au niveau des branches du pied en étoile.

Une chaise gamer avec revêtement en tissu

Visuellement c’est plutôt sympa même si de notre côté on favorise plutôt les modèles un peu plus sobres. N’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez de votre côté.

On rentre maintenant un peu plus dans les détails, en commençant par les roulettes de cette Nitro Concept S300. Plutôt compactes avec un diamètre de 5 cm, elles sont conçues en plastique et disposent d’un revêtement en nylon vous limiter les traces sur votre sol. A titre de comparaison, les fauteuils un peu plus premium disposent généralement de roulettes un peu plus larges, avec un diamètre de 6 cm.

Zoom sur les roulettes de la chaise

Le pied de la chaise est de son côté conçu en plastique, avec comme expliqué un peu plus tôt quelques empiècements colorés en fonction des différents modèles. Là-encore, c’est un peu moins qualitatif que sur les chaises dépassant les 300€, où l’on retrouve souvent des pieds en métal forcément plus solides. L’ensemble apparaît cependant assez robuste et devrait logiquement offrir une bonne durabilité, on ne se fait pas trop de souci de ce côté-là.

Pied du fauteuil gamer S300

On remonte le long de la chaise et l’on arrive ensuite sur le vérin et le système d’inclinaison. Pour le piston, on retrouve un modèle Classe 4, comme sur la plupart des chaises concurrentes. Le mécanisme d’inclinaison est lui aussi plutôt traditionnelle et permettra d’ajuster la position de l’assise en fonction de ses préférences. On y reviendra un peu plus tard.

Place maintenant à l’assise de ce Nitro Concept S300. On est ici sur un modèle de taille moyenne, qui devrait pouvoir s’adapter à la majorité des joueurs. La largeur totale est de 57 cm, mais la zone d’assise est plus courte avec environ 40 cm. La profondeur est annoncée à 56 cm et à la différence de la NeueChair que l’on vous présentait il y a quelques semaines, il n’est pas possible d’avancer ou reculer l’assise.

Fauteuil gamer Nitro Concept

Le rembourrage de l’assise est conçu à base de mousse froide, mais le constructeur n’offre pas vraiment plus de détails, notamment concernant sa densité. La partie arrière est protégée par une plaque en tissu noir et de larges bandes élastiques viennent soutenir l’ensemble.

Du côté du dossier, on retrouve un modèle baquet de 87 cm de hauteur, avec une largeur maximale de 56 cm. La partie plane est mesurée à 32 cm, ce qui devrait là-encore convenir à la majorité des joueurs.

Chaise gamer style racing

Sur la partie haute du dossier, un espace troué peut être utilisé pour faire passer les sangles maintenant le coussin dédié aux lombaires. On doit avouer que l’on n’est pas forcément très fan de ce système de fixation, ni très pratique ni vraiment esthétique.

Le coussin en lui-même est fidèle à ce que l’on retrouve chez de nombreux concurrents, à savoir tout juste passable. De notre côté, on ne préfère pas forcément l’utiliser et l’on optera plutôt pour le kit de coussins à mémoire de forme que propose la marque. On y reviendra là-encore un peu plus tard en faisant le point sur le confort de ce Nitro Concept S300.

Coussin lombaire nitro concept

Le fauteuil s’accompagne aussi d’un coussin appuie-tête. Il vient se placer sur le haut de la chaise à l’aide d’une sangle élastique et dispose d’un revêtement en tissu, en accord avec le reste du siège. Là-encore, on reste sur un modèle assez basique mais qui tient la route pour le tarif affiché. On rappelle que la S300 est proposé sous la barre des 250€.

Coussin repose-tête pour chaise gaming

On termine cette présentation du design avec les accoudoirs. Entièrement conçus en plastique, ils sont montés sur une large tige métallique et proposent plusieurs ajustements. On pourra régler leur hauteur, les faire avancer ou reculer ou encore les pivoter sur quelques degrés.

Chaise gamer avec accoudoirs ajustables

Dans l’ensemble la chaise présente une conception plutôt correcte. On reste un cran en dessous des modèles haut de gamme de chez SecretLab ou Noblechairs, mais elle rivalise sans aucun problème avec la Corsair T1 Race que l’on avait testé il y a un moment et qui était proposée à un tarif largement supérieur.

Ajustements ergonomiques

Comme expliqué plus tôt, la chaise propose de nombreux ajustements ergonomiques, sans pour autant réellement se démarquer de la concurrence.

Sous la chaise, une première manette permet de gérer la hauteur pour positionner l’assise entre 48 et 61 cm du sol. Rien à redire de spécial ici, ça fonctionne bien et de manière parfaitement fluide.

Ajustements ergonomiques de la chaise

Cette même manette peut être utilisée pour verrouiller l’inclinaison de l’assise. En position libre, la chaise s’incline de manière naturelle en fonction de ses mouvements et il est possible d’ajuster la résistance via une grosse molette également placée sous le siège.

Le verrouillage n’est par contre possible que sur la position initiale et il n’est donc pas possible de fixer l’assise lorsqu’elle est inclinée.

Inclinaison du siège gamer de Nitro Concept

Le dossier peut de son côté être incliné et verrouiller sur plusieurs crans. L’ajustement se réalise via une manette positionnée sur le côté droit de la chaise, qu’il suffit de tirer pour libérer la chaise de sa position actuelle.

On ne pourra pas l’incliner jusqu’à 180°, mais cela n’a de toutes façons pas grand intérêt en pratique si ce n’est de se retourner avec sa chaise. Ici, on pourra profiter d’une position confortable sans perte d’équilibré, pour une position un peu plus décontractée devant un film ou live sur Twitch par exemple.

Confort

Place maintenant au confort de ce Nitro Concept S300. Après une bonne dizaine de jours à ses côtés, le fauteuil s’en sort plutôt bien pour un modèle positionné en milieu de gamme.

Pour votre testeur favori et ses 1m78 pour 67 kg, les dimensions du S300 et la densité de ses mousses conviennent parfaitement à une utilisation durable. L’assise et le dossier ne sont ni trop fermes ni trop mous et il possible de rester assis une bonne partie de sa journée sans ressentir de réelles gênes.

Confort du Nitro Concept S300

Evidemment, pour soulager votre dos on recommandera toujours de faire des pauses toutes les heures et quelques étirements, surtout si vous avez comme nous l’habitude de passer des journées entières derrière votre bureau.

Du côté des revêtements, le tissu utilisé se montre plutôt agréable au toucher, mais l’on reste un cran en dessous du SoftWeave que l’on avait pu tester sur le modèle de chez SecretLab. Une chaise qui est cependant proposée à près de 100€ de plus que cette Nitro Concept S300.

Lors de notre essai, nous avons comme souvent fait le choix de ne pas utiliser les coussins livrés avec la chaise. Ils n’apportent selon nous que très peu d’intérêt et comme chez la plupart des concurrents, on trouve qu’ils sont plus gênants qu’autre chose.

Chaise gamer pas cher

Pour pallier à ce problème, notez que Nitro Concept propose en supplément un kit de coussins à mémoire de forme. Il faudra compter 49€, mais c’est clairement le jour et la nuit face à ceux livrés par défaut avec la S300.

Mieux pensés et surtout bien plus confortables grâce à l’utilisation de mousses à mémoire de forme, ils rivalisent avec les coussins de la Secretlab Omega et on les recommande vivement si vous souhaitez profiter du meilleur confort possible.

Coussin lombaire à mémoire de forme

Le coussin pour les lombaires affiche un format rectangulaire et viendra tout simplement se poser sur la partie basse du dossier en épousant parfaitement ses courbes. Il renforce le confort du fauteuil tout en améliorant sous soutien et ça fait clairement la différence.

Coussins avec mousses à mémoire de forme

Même constat pour le coussin appuie-tête, présentant une conception de bien meilleure facture que celui livré avec le siège gamer. Il apporte un bien meilleur maintien derrière la tête mais l’on trouve celui-ci encore un peu trop large à notre goût. A voir en fonction de vos propres préférences.

Conclusion

Dans l’ensemble, ce Nitro Concept S300 devrait pouvoir séduire de nombreux joueurs à la recherche d’un fauteuil gamer de qualité sans pour autant se casser son PEL.

Si le modèle ne présente pas de réelle innovation face à la concurrence, il présente une conception parfaitement honorable ainsi qu’un confort plus que correcte pour les plus longues sessions de gaming.

Si l’on reste un cran en dessous des meilleurs modèles de chez NobleChairs, SecretLab et encore Quersus, son tarif constructeur de 249€ se montre bien plus avantageux. Si seulement les coussins à mémoire de forme étaient directement livrés avec le siège, il aurait vraiment pu faire la différence face aux dizaines de modèles concurrents.

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *