HyperX Alloy Core RGB

Note GamerTech
Les points clés
  • Clavier gamer à membrane
  • Éclairage RGB 5 zones
  • Design simple et travaillé
  • Raccourcis multimédias
Où l'acheter ?

Test HyperX Alloy Core RGB

Parce que grande marque ne rime pas forcément avec prix exorbitant, HyperX nous propose aujourd’hui un tout nouveau clavier à un tarif très raisonnable. Voici donc notre test complet du HyperX Alloy Core RGB, un clavier gamer proposé pour moins de 60 euros.

HyperX Alloy Core RGB : test complet

À ce tarif, les fonctionnalités et la conception s’annoncent donc logiquement en deçà des meilleurs modèles du secteur avec ici la présence de touches à membranes et une personnalisation limitée. Avec un prix aussi raisonnable, le Alloy Core RGB viendra donc jouer sur les terres du K55 de Corsair.

Unboxing

Très logiquement, on ne s’attend pas à grand chose à l’ouverture de la boite et pour cause. HyperX nous propose un carton blanc et rouge mettant en avant les visuels du produit et ses fonctionnalités.

Unboxing clavier gamer

Rien de particulier à signaler à l’intérieur puisqu’on y trouvera uniquement le clavier accompagné des quelques documentations usuelles. Pas d’accessoires supplémentaires ni aucun outil permettant d’extraire les key caps.

Design & Ergonomie

Si on n’atteint évidemment pas la qualité de son grand frère qu’est le Alloy Elite RGB, il faut reconnaître qu’HyperX a fait un excellent travail sur cette version Core. Malgré son châssis entièrement en plastique noir mat, le clavier respire clairement la solidité grâce à son poids assez conséquent (1,1kg) et à un assemblage sans faille.

Du côté du design, la proposition du Alloy Core est plutôt basique et ne présente que peu d’excentricités. Seule la barre lumineuse (déjà présente sur la version Elite) vient ajouter un peu d’originalité à un ensemble très passe-partout.

HyperX Alloy Core RGB : clavier gamer à membrane

On retrouve donc une organisation tout à fait classique et sans touches de macro supplémentaires. Les touches disposent d’un revêtement agréable au toucher et proposent évidemment un éclairage RGB réparti sur cinq zones. Les différents effets lumineux peuvent d’ailleurs être gérés simplement via deux touches dédiées présentes en haut à gauche du clavier. Celles-ci s’accompagnent également d’un bouton permettant d’activer le mode gaming et ainsi désactiver la touche “Windows”.

La partie supérieure droite accueille les seules touches supplémentaires du Alloy Core. On y trouvera 7 raccourcis multimédias offrant la possibilité de gérer le volume sonore ainsi que la navigation entre nos différents morceaux. À la différence du reste du clavier, ces boutons ne profitent d’aucun éclairage.

HyperX Alloy Core RGB : boutons multimédias

Au delà des points déjà évoqués au-dessus, le clavier HyperX Alloy Core RGB fait dans la simplicité et se passe donc de repose-poignet. Cette absence est assez regrettable dans la mesure ou le clavier est finalement plutôt haut sur la partie supérieure et qu’un tel accessoire aurait pu permettre de soulager un peu nos articulations.

En retournant le clavier, on trouve 4 patins antidérapants ainsi que les deux pieds qui permettent de surélever l’arrière du périphérique. Cette partie arrière accueille justement le câble tressé de 1,8m et son unique connectique USB qui ne permet donc pas de profiter d’un hub USB ou d’un déport des connectiques audio.

Clavier gamer pas cher

Enfin, il est à noter la présence de petites ouvertures sous le clavier qui permettront d’évacuer un éventuel liquide qui aurait été renversé par accident. HyperX promet d’ailleurs une résistance aux déversements jusqu’à 120ml de liquide. Un bon point si vous êtes un peu maladroit !

Au final, même si le HyperX Alloy Core RGB fait dans la simplicité, il le fait bien. La marque nous propose un clavier simple, mais globalement efficace sur le plan purement ergonomique et visuel.

Un clavier qui va à l’essentiel

Vous le comprendrez vite à la lecture de ce test plutôt court, le clavier HyperX Alloy Core RGB va à l’essentiel et ne propose aucune fonctionnalité extravagante. Malheureusement, ce manque de fonctionnalités se traduit également par l’absence de compatibilité avec le pilote NGenuity de la marque.

Un manque qui implique une impossibilité totale de personnaliser le fonctionnement du clavier. Il est ainsi impossible de remapper les différentes touches ou encore de créer des macros comme c’est le cas avec le Alloy Elite. Il faudra donc ici se contenter des fonctionnalités intégrées plutôt limitées.

Clavier gamer RGB

La seule possibilité offerte se base sur la touche FN du clavier qui va nous permettre de personnaliser les effets d’éclairage en modifiant la vitesse ou encore la couleur des zones. Cette fonctionnalité a le mérite de marcher correctement, même si c’est loin d’être la chose la plus simple à utiliser.

Cette limitation nous paraît importante et n’est pas à négliger si vous songez à vous offrir de clavier. Il n’est par contre pas impossible qu’HyperX propose à terme une mise à jour de sa solution logicielle pour prendre en charge le Alloy Core, mais de notre côté on n’y croit pas vraiment.

Performances

S’il aurait été appréciable de retrouver des interrupteurs mécaniques sur ce Alloy Core RGB, il faudra ici se contenter de touches à membrane. Malgré cela, le clavier se révèle très agréable à utiliser avec le toucher toujours très mollasson des membranes. Les 104 touches répondent globalement bien et satisferont sans mal la plupart des joueurs.

Clavier gamer RGB : Hyper Alloy Core RGB

Malgré cette mollesse, le point d’activation est assez bien marqué et permet de gagner quelques millisecondes en évitant d’avoir à enfoncer les touches jusqu’au bout. De la même façon, le repositionnement des touches se fait plutôt rapidement par rapport à certains autres modèles du marché. Ces quelques caractéristiques font du Alloy Core RGB un bon clavier à membrane.

Pour nos tests, nous avons quitté ici notre habituel SteelSeries Apex M800 et ses interrupteurs mécaniques. La transition s’est clairement faite sans problème et nous l’utilisons maintenant depuis plusieurs semaines. En jeu, le clavier HyperX répond présent malgré un léger manque de réactivité. Ce manque se fait également ressentir en rédaction où on perd un peu en efficacité.

HyperX Alloy Core RGB : clavier design

Le gros avantage du clavier réside par contre dans son silence. Comparé à n’importe quel clavier mécanique, il paraît presque inaudible. Un rendu plutôt logique du fait de la conception même des touches à membrane. Ce silence est d’ailleurs particulièrement appréciable sur la touche espace qui est presque totalement silencieuse avec aucun bruit désagréable comme cela peut-être le cas sur de nombreux claviers.

Conclusion

Au final, le clavier HyperX Alloy Core RGB délivre des prestations tout à fait honorables avec un design efficace et une construction soignée. L’éclairage RGB, même s’il est limité à 5 zones, apporte un petit quelque chose en plus à cet ensemble déjà convaincant.

On regrette cependant que le clavier soit si limité du fait de sa non-compatibilité avec le pilote NGenuity de la marque. Un manque décevant, surtout quand des concurrents directs comme le K55 de Corsair proposent ce type de compatibilité.

Disponible pour une soixantaine d’euros au moment où nous rédigeons ce test, le Alloy Core RGB reste globalement intéressant. Néanmoins, pour quelques euros de plus, il sera possible de s’équiper d’un clavier mécanique dont les performances seront supérieures. Le choix devra donc être fait en prenant en compte les forces et faiblesses de ce modèle.

Blogueur depuis de nombreuses années, j'aime partager ma passion pour les nouvelles technologies au travers de mes articles. J'en ai d'ailleurs fait mon métier au service d'un grand groupe postal.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !