Roccat Kone Pure Ultra

Note GamerTech
Les points clés
    • Souris gamer ergonomique
    • Poids plume 66 g
    • Capteur optique 16 000 DPI
    • 9 boutons programmables (avec molette)
    • Eclairages RGB
Où l'acheter ?

Test Roccat Kone Pure Ultra

La mode est aux souris légères et après la désormais célèbres Glorious Model, la Cooler Master MM710 ou encore la Razer Viper, c’est au tour de Roccat de se lancer dans la course. Le constructeur dévoile ainsi sa nouvelle Roccat Kone Pure Ultra et offre une cure amincissement à l’un de ses modèles phares en passant de 88 g à tout juste 66 g.

Le modèle reprend en apparence une conception identique à celle de la Kone Pure Owl-Eye dévoilée l’année dernière, mais la partie interne des coques est désormais perforée de façon à l’alléger au maximum tout en conservant un excellent confort.

Roccat Kone Pure Ultra - Avis et test complet

Proposée à un tarif constructeur de 69.99€, la Roccat Kone Pure Ultra est l’un des rares modèles « ultra-léger » à proposer une conception ergonomique et non pas symétrique. De quoi se démarquer de la concurrence avant l’arrivée de la Glorious Model D ?

Unboxing

La Kone Pure Ultra est livrée dans une boite cartonnée reprenant le même design que les récentes souris de la marque. On y découvre quelques visuels ainsi que ses principales caractéristiques.

Unboxing de la Roccat Kone Pure Ultra

A l’intérieur, pas grand-chose à se mettre sous la dent si ce n’est la souris en elle-même et un petit manuel d’installation. Pour le prix, on aurait aimé retrouver une secondaire paire de patins ou encore quelques petits stickers pour les adeptes de la marque.

Design & Ergonomie

La nouvelle Kone Pure Ultra reprend globalement ce que Roccat nous avait présenté sur son précédent modèle. Le mulot conserve ainsi son format ergonomique largement apprécié par les joueurs ainsi que des dimensions strictement identiques de 11.50 x 7.00 x 3.90 mm.

Lors de la première prise en main, le poids plume de cette version Pure Ultra se fait rapidement ressentir. La souris est vraiment bien plus légère que les précédents modèles de la marque, et avec seulement 66 g sur la balance elle se positionne comme l’une des références les plus maniables du secteur. Comme pour la Razer Viper Ultimate, on apprécie ici l’absence de perforations visibles

Souris gamer de chez Roccat

Le modèle est proposé dans des tons noirs ou blancs afin de s’adapter au reste de votre setup et affiche des finitions très correctes, avec ici un revêtement mat très agréable au toucher et aucun jeu visible ni audible lorsque l’on secoue frénétiquement l’ensemble.

Un peu plus dans les détails, on retrouve tout d’abord les deux boutons principaux, construit autour d’une seule et même coque recouvrant toute la partie supérieure de la souris. L’activation des clics reste similaire à ce que l’on avait déjà découvert sur les précédents modèles de la Roccat Kone Pure, avec des switches Omron toujours aussi réactifs.

Présentation de la souris Roccat Kone Pure Ultra

Entre les deux boutons, on retrouve une molette Titan 2D, embarquant un revêtement texturé plutôt agréable et des crans ni trop souples ni trop marqués. Il est ainsi facile d’utiliser ces crans pour des actions secondaires lors du gaming, tout en conservant un bon confort lorsque l’on souhaite faire défiler une page lors d’une utilisation plutôt axée bureautique.

Derrière, deux boutons supplémentaires permettent par défaut d’augmenter ou de diminuer la sensibilité du capteur. On pourra évidemment reconfigurer ces boutons avec les actions de son choix depuis le logiciel Roccat Swarm sur lequel on reviendra un peu plus bas.

Zoom sur la molette et les boutons dédiés à la sensibilité DPI

Avec son format ergonomique, la souris est uniquement pensée pour les joueurs droitiers et n’embarque pas le moindre bouton sur sa façade droite. Sur le côté gauche, on retrouve par contre deux boutons supplémentaires, offrant eux aussi une excellente réactivité.

L’arrière de la souris embarque deux larges patins en PTFE, à l’avant et à l’arrière de sa base. La glisse se montre encore une fois très correcte, mais l’on aurait tout de même apprécié de retrouver une paire de rechange dans la boite.

Vue arrière de la souris ultra légère

Cette position nous permet aussi de mieux apprécier le design si particulier de cette Roccat Kone Pure Ultra. La coque est travaillée de façon à offrir un confort optimal pour les joueurs droitiers, avec une conception ergonomique venant naturellement épouser la main et les doigts.

Avec ses dimensions plutôt compactes, la souris se destine principalement à une prise en main en Palm Grip ou en Claw Grip, et l’on profite effectivement d’un bon confort. Le poids plume de cette nouvelle version apporte une meilleure maniabilité à l’ensemble et les mouvements les plus rapides se réalisent de manière bien plus naturelle. Les différents boutons se montrent tous facilement accessibles et ne demandent pas de gymnastique particulière pour être actionnés.

La souris se montre légère et confortable à utiliser

Gardez quand même à l’esprit que la souris se veut plutôt compacte, notamment face à sa grande sœur la Roccat Kone AIMO ou encore une Logitech G502 Lightspeed. Elle ne sera donc pas forcément adaptée aux joueurs ayant de très grandes mains.

Enfin, dernier point à noter concernant le design de cette version Pure Ultra : son câble. Ici, c’est un peu la douche froide puisque le constructeur opte pour un modèle très basique et assez loin de ce que l’on attend aujourd’hui sur une souris ultra-légère. A la différence de la Razer Viper ou la Cooler Master MM710, pas de câble ultra-flexible type paracord donnant l’impression d’utiliser un modèle sans-fil et l’on recommandera fortement l’utilisation d’un bungee si l’on souhaite conserver une parfaite maniabilité.

Le cable de la souris n'est pas à la hauteur

Logiciel Roccat Swarm

Côté fonctionnalités supplémentaires, la souris est compatible avec le logiciel Roccat Swarm. Ici, toujours pas de mise à jour majeure et l’ensemble manque un peu d’intuitivité à notre goût.

Depuis l’onglet « Paramètres », on pourra configurer jusqu’à 5 niveaux de sensibilité, de 100 à 16 000 DPI avec un pas de 50 DPI. Depuis ce même onglet, il est également possible d’ajuster la vitesse du défilement horizontale ou celle du double-clic.

Paramétrage des options de la souris

Depuis l’onglet « Attribution des touches », il est possible de reconfigurer les actions des 9 boutons de la Roccat Kone Pure Ultra, en comptant les défilements haut et bas de la souris. Roccat propose évidemment une liste de commandes, mais il est possible d’enregistrer et d’éditer ses propres macros.

L’option EasyShift[+] est toujours au rendez-vous, permettant d’attribuer une action secondaire aux boutons de la souris. Une fonctionnalité toujours bienvenue lorsque l’on joue à des MMO ou si l’on a besoin de nombreux raccourcis pendant la bureautique.

Logiciel Roccat Swarm

L’onglet « Eclairage » vient prendre en charge les réglages des effets RGB. Sur ce modèle, on retrouve une unique zone au niveau du repose-paume et il sera possible de la synchroniser avec les autres produits de la marque via l’option AIMO.

Enfin, un dernier onglet « Paramètres avancés » permet d’ajuster le taux d’interrogation jusqu’à 1000 Hz, d’activer l’accrochage aux angles ou encore de configurer la distance de lift-off. Des options que l’on aurait aimé retrouver directement dans l’onglet « Paramètres », comme chez la plupart des concurrents.

Avant d’en terminer avec le logiciel Roccat Swarm, notez évidemment que toutes vos options peuvent être sauvegardés sur différents profils et chargés de manière automatiquement en fonction de vos différents jeux ou applications.

Performances et précision du capteur

La Kone Pure Ultra profite d’une petite mise à jour du côté de son capteur optique, avec une nouvelle version du Roccat Owl-Eye. Le modèle passe de 12 000 à 16 000 DPI et s’appuie désormais sur le PixArt PMW3389, aujourd’hui considéré comme ce qu’il se faut de mieux sur le secteur.

Zoom sur le capteur optique de la souris Roccat Kone Pure Ultra

Côté réactivité et suivi, pas grand-chose à reprocher à la nouvelle souris de Roccat et le capteur offre des performances irréprochables, capable de suivre vos moindres mouvements avec une parfaite précision. Encore une fois, à l’heure actuelle la grande majorité des souris embarquent des capteurs optiques extrêmement précis et ce n’est plus forcément sur ce point que les modèles pourront réellement se démarquer.

A l’utilisation, la perte de poids de la Pure Ultra se fait rapidement ressentir. Lorsque l’on joue avec une sensibilité réduite à ses FPS favori, on gagne clairement en maniabilité face aux précédents modèles de la marque. Face à une Razer Viper ou Glorious Model O, le fait de pouvoir ici profiter d’une conception plus ergonomique pourra également apporter un meilleur confort à certains joueurs.

La souris offrent de bonnes performances lors du gaming

L’absence de perforations au niveau de la coque apporte également une meilleure sensation lorsque l’on pose la main sur la souris, d’autant plus que le revêtement utilisé par Roccat bénéficie d’un traitement très agréable.

Rien à redire non plus du côté des boutons, tous bien accessibles et surtout assez réactifs pour jouer dans de bonnes conditions. Au final et comme expliqué un peu plus tôt, seul le câble pourra rebuter les joueurs ne disposant pas d’un bungee. Face à la concurrence, la Kone Pure a clairement un train de retard sur ce point !

Conclusion

Avec cette nouvelle Roccat Kone Pure Ultra, le constructeur conserve les points forts de son précédent modèle tout en diminuant considérablement son poids de façon à s’adapter aux attentes des joueurs de FPS.

En proposant un mulot de seulement 66 g sans pour autant faire de sacrifice du côté du confort ou de la prise en main, Roccat réussi son pari et les adeptes de la précédente Kone Pure devraient logiquement apprécier.

Pour autant, lorsque l’on regarde de plus près ce que propose la concurrence, difficile de réellement la recommander les yeux fermés. Son câble manque clairement de flexibilité face à une Razer Viper, une Cooler Master MM710 ou encore les modèles de chez G.Wolves. Un point sur lequel les joueurs sont désormais particulièrement attentif, surtout lorsqu’il s’agit de souris ultra-légères.

Côté prix, la Roccat Kone Pure Ultra est proposé à un tarif MSRP de 69.90€. C’est un peu plus cher que le modèle de Cooler Master mais à peu près équivalent à celui de la Glorious Model O.

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

1 Comment

  1. Buli

    Intéressant test, mais un peu déçu de la note finale. C’est une excellent souris qui se veut ultra light pour les fps, pas besoin des fonctionnalités gadgets d’une g502.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *