Cooler Master MM710

Note GamerTech
Les points clés
    • Souris gamer filaire
    • Conception perforée ultra-légère (53g)
    • 6 boutons programmables
    • Capteur optique PixArt PMW3389
    • Câble léger et flexible
Où l'acheter ?

Test Cooler Master MM710

Le secteur des souris gaming est en pleine évolution et la mode est aux modèles ultra-légers. Après le succès de la Glorious Model O et ses concurrentes directes, c’est au tour de Cooler Master de dévoiler sa nouvelle MM710 et son poids de seulement 53 g, le tout au tarif agressif de 49.90€ !

Cooler Master MM710

Une arrivée en fanfare pour la marque, qui signe ici un record de légèreté grâce à une conception compacte et une coque perforée en nid d’abeille. De quoi faire se faire une place chez les amateurs de FPS et faire oublier la Razer Viper de 69 g que l’on testait il y a quelques semaines ? Réponse après une dizaine de jours à ses côtés.

Unboxing

La souris est livrée dans une petite boite cartonnée reprenant le code couleur habituel de la marque. On y découvre quelques visuels de la MM710 ainsi que ses principales caractéristiques.

Unboxing MM710 de Cooler Master

A l’intérieur, la souris s’accompagne d’un petit livret d’utilisation ainsi que d’une paire de patins supplémentaires. Un bon point, que l’on aimerait retrouver sur plus de modèles !

Design & Ergonomie

La Cooler Master MM710 est la première souris à coque perforée à débarquer sur GamerTech et le constructeur mise ici sur la sobriété pour séduire les amateurs du genre. A la différence de la concurrence, la MM710 se veut simple et efficace, sans fioriture ni RGB à tout va.

Le modèle présenté aujourd’hui présente une coque de couleur noir mat, mais d’autres références devraient prochainement débarquer avec notamment une version blanche et la possibilité d’opter pour une coque glossy.

souris gamer Cooler Master MM710

Concernant la construction même de la souris, deux points se font immédiatement ressentir lors de la première prise en mains : ses dimensions particulièrement compactes et son poids plume. Avec une longueur de 116 mm, une largeur de 62 mm ou encore une hauteur de 38 mm pour un poids total de 53 g, la MM710 est clairement une petite souris. On y reviendra un peu plus tard, mais les joueurs avec de grandes mains auront peut-être un peu de mal à véritablement la maitriser.

L’autre point qui saute évidemment aux yeux, c’est les perforations présentent toute autour de la souris. La partie supérieure de la coque, l’arrière des boutons principaux, les façades ou encore la base de la souris présentent ainsi une structure en nid d’abeille, conçue pour limiter au maximum le poids du mulot tout en assurant une certaine rigidité et durabilité.

Souris gamer avec coque perforée

A première-vue, les finitions semblent très correctes et les plastiques utilisés ne semblent pas broncher sous d’importantes pressions ou torsions. Les composants internes sont de leur côté protégés par un revêtement censé les protéger des poussières et d’éventuelles éclaboussures. On n’ira pas forcément la passer sous l’eau, mais après une dizaine de jours à ses côtés la souris semble parfaitement propre. Si vous lisez cette présentation plusieurs mois après la sortie de la Cooler Master MM710, on vous recommande quand même de jeter un coup d’œil aux retours d’autres utilisateurs pour vérifier de la durabilité de la souris.

Du côté des commandes, la MM710 va à l’essentiel. Taillée pour les amateurs des FPS les plus nerveux, la souris limite son nombre de boutons et embarque sur sa face supérieure deux clics principaux et une commande permettant d’ajuster sa sensibilité.

Cooler Master SK621 et MM710

La souris s’appuie sur des interrupteurs Omron affichant une durée de vie de 20 millions de clics et une réactivité exemplaire. Les deux boutons sont bien séparés et tombent naturellement sous les doigts, mais l’on notera tout de même la présence d’un léger jeu au niveau des palettes. Pas de quoi s’inquiéter selon nous, mais il faudra quand même vérifier la tenue de la souris après quelques mois d’utilisation.

Entre les deux boutons, une molette plutôt fine embarque un revêtement texturé et des crans légers mais suffisamment marqués pour être précis. Son utilisation se révèle confortable et l’on pourra l’utiliser pour des actions secondaires sans le moindre problème.

Molette de la CM MM710

Derrière, le bouton dédié aux DPS se veut discret et ne gêne en rien lors de l’utilisation de la souris. Ici, logiquement pas de risque de l’actionner par défaut et se retrouver avec une sensibilité énorme en plein milieu d’un face à face avec un adversaire.

La souris étant pensée pour les droitiers, elle n’embarque pas le moindre bouton sur sa façade droite, ni de zone de grip d’ailleurs. Des concessions forcément obligatoires lorsque l’on souhaite limiter au maximum le poids de son mulot.

Souris gamer la plus légère

Côté gauche, on retrouve deux boutons supplémentaires facilement accessibles depuis le pouce. On apprécie leur activation bien réactive, avec un clic distinct comme on aimerait en retrouver sur tous les modèles actuels.

Place à la prise en main. La souris affichant des dimensions particulièrement compactes, elle se destine naturellement aux joueurs adeptes de Claw Grip et Fingertips Grip si vous souhaitez pouvoir tirer profit de tout son potentiel.

Confort de la Cooler Master MM710

Selon votre ancienne souris, il faudra tout de même un certain temps d’adaptation pour se faire à sa taille et les joueurs avec de grandes mains auront probablement du mal à véritablement y trouver leur compte. De notre côté, après quelques heures à ses côtés le confort était bien au rendez-vous et surtout le poids plume de l’ensemble permet d’enchainer les parties sans ressentir la moindre fatigue au niveau du poignet.

La construction perforée de la coque viendra aussi limiter la transpiration lors des plus longues sessions de gaming, mais il faudra faire avec un toucher pas forcément aussi agréable que sur les modèles habituels. Venant d’une Logitech G502 Lightspeed, on doit bien avouer que son repose-paume en soft-touch nous a un peu manqué.

Souris gamer avec patins PTFE

A l’arrière de la souris, on retrouve trois patins en PTFE assurant une excellente glisse à l’ensemble. Ils sont par défaut protégé par des petits films plastiques qu’il faudra prendre soin de retirer avant d’utiliser la souris. Notez aussi que Cooler Master propose dans la boite un second jeu de patins, de façon à pouvoir les remplacer si les premiers viennent à fatiguer.

Enfin, dernier point concernant la conception même de cette Cooler Master MM710 : son câble. Le constructeur opte pour un modèle tissé de 1.8m particulièrement léger et flexible, donnant presque l’impression d’utiliser une souris sans-fil. Un point vraiment réussi et qui vient un peu plus conforter la sensation de légèreté apportée par la souris.

Le câble est très souple et flexible

Logiciel Cooler Master Portal

Pour accompagner la MM710, il est possible d’installer le logiciel Cooler Master Portal. Si son utilisation n’est pas obligatoire, on vous le recommande tout de même si vous souhaitez pouvoir ajuster certaines options de votre mulot.

Le premier onglet « Buttons » permet de configurer l’affection des différentes commandes de la souris. Le constructeur propose sa propre liste de commandes mais il est évidement possible de créer ses propres raccourcis ou de mettre en place des macros plus complètes.

Logiciel Cooler Master Portal

Via l’option « Mouse Combo », le logiciel vous permet aussi d’ajuster quelques actions secondaires à vos boutons. Elles seront actives lorsque vous maintenez enfoncé le bouton des DPI, derrière la molette. L’idée est plutôt bonne et rappelle ce que l’on avait déjà découvert sur des modèles de Logitech ou Roccat, même si l’activation demande ici une véritable gymnastique. En plein jeu, il n’est pas forcément très simple d’activer ces commandes secondaires et on les recommandera plutôt pour des raccourcis bureautiques.

Autre point à revoir concernant cette option « Mouse Combo », si vous maintenez le bouton DPI puis que vous le relâcher sans effectuer de commande alternative, la souris enregistra un cycle de DPI. Encore une fois, pas forcément l’idéal lorsque l’on est en pleine partie ! Des petits détails que l’on espère voir être corrigés via une mise à jour du logiciel ou du firmware de la MM710.

Configuration et réglages de la sensibilité

Place au second onglet « Performance », qui comme son nom l’indique vous permet d’ajuster les options du capteur optique. On pourra configurer jusqu’à 7 niveaux de sensibilité, de 200 à 16 000 DPI avec un pas de 100 DPI. En pratique, on imagine mal pourquoi les joueurs auraient besoin de tant de niveaux et il ne semble malheureusement pas possible d’en désactiver certains pour se limiter par exemple à 3 niveaux de sensibilité différents. De plus, un pas plus fin que 100 DPI aurait été appréciable pour les joueurs les plus pointilleux.

Pour le reste, l’onglet permet aussi d’ajuster le taux d’échantillonnage (jusqu’à 1000 Hz), la distance de lift-off ou encore l’accrochage aux angles. Le capteur peut aussi être calibré en fonction de votre tapis de souris.

Pour en terminer avec la présentation du logiciel Portal, le troisième onglet permet de créer et d’éditer ses macros alors que le dernier onglet vient prendre en charge vos différents profils de configuration. Il est possible de créer jusqu’à 5 profils et de les charger automatiquement en fonction de vos jeux et applications.

Performances et précision du capteur

La Cooler Master MM710 embarque un capteur optique PixArt PMW3389, qu’il n’est plus forcément nécessaire de présenter. La plupart des souris haut de gamme optent pour ce modèle ou l’un de ses dérivés et la précision est comme souvent au rendez-vous. Durant nos essais, aucun problème de tracking ni de décrochage n’a été à signalé et la souris répond parfaitement au moindre mouvement.

La distance de lift-off est mesurée à environ 2 mm, permettant de rapidement replacer sa souris sans perdre la position de son curseur. Encore une fois, rien à redire de ce côté-là, comme souvent avec la majorité des souris actuelles.

Performances de la Cooler Master MM710

En jeu, la MM710 s’en sort particulièrement bien et notamment sur les FPS et TPS, ses cibles de prédilections. Une fois habitué à la prise en main de la souris et surtout à son poids plume, les mouvements s’enchainent avec fluidité et précision et les joueurs adeptes de faibles sensibilité y trouveront clairement un avantage face aux mulots plus « traditionnels ».

Si la différence de poids face à une Razer Viper n’est pas forcément flagrante, c’est une toute autre histoire lorsque l’on repasse sur une Logitech G502 Lightspeed par exemple. Même la Logitech G Pro Wireless pourrait paraître lourde à côtés du modèle de Cooler Master. Après quelques jours aux côtés de la MM710, toutes les souris de plus de 90 ou 100 g semblent peser une tonne et les mouvements paraissent bien moins réactifs.

La MM710 ne pèse que 53g

Evidemment, tout le monde n’y trouvera pas son compte avec une MM710. Les joueurs avec de grandes mains auront probablement du mal à véritablement la maitriser et une Glorious Model O ou une G Wolves Skoll pourront probablement être un peu plus confortables tout en restant très légères.

Aussi, si vous avez l’habitude de jouer à différents types de jeux, le faible nombre de commandes de la MM710 pourra limiter vos possibilités de raccourcis et il faudra forcément se tourner vers votre clavier pour activer vos actions secondaires. Les amateurs de MMORPG ou les joueurs alternant entre gaming et bureautique passeront probablement leur chemin.

Conclusion

Avec sa MM710, Cooler Master se positionne comme le premier constructeur « historique » à proposer une souris ultra-légère et perforée. Dans la lignée des modèles récemment découverts chez Glorious ou FinalMouse, la Cooler Master MM710 devrait clairement pouvoir faire de l’œil aux amateurs de FPS et TPS.

Encore plus légère que ses concurrentes, elle s’adapte tout particulièrement aux joueurs disposant de petites mains, à la recherche d’une souris parfaitement maniable et performantes. Attention quand même au logiciel, un peu moins complet et intuitif que chez la concurrence selon nous.

Terminons enfin avec un des gros points positifs de la Cooler Master MM710 : son prix. La souris est disponible au tarif de 49.99€ et se positionne donc comme la souris la plus légère mais également la plus abordable de sa catégorie !

A titre de comparaison, la Glorious Model O est disponible proposée aux alentours des 60€, la Razer Viper aux alentours des 80€ alors qu’il faudra compter près de 130€ pour la Logitech G Pro Wireless, qui fonctionne elle en sans-fil.

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !