Roccat Kone AIMO

Roccat Kone AIMO

Commander en ligne

Test Roccat Kone AIMO

10 ans, ça se fête ! Après la Kone EMP présentée l’année dernière, Roccat revient avec une 9ème génération de sa célèbre souris gaming. Ouvrant le bal des périphériques estampillés AIMO, cette nouvelle version de la Kone promet une ergonomie toujours plus confortable, un tracking optimal et des illuminations RGB « intelligentes ».

Roccat Kone AIMO

Disponible dès maintenant aux alentours des 79€, la Roccat Kone AIMO se présente comme une souris complète et performante. Entre ses nombreux boutons personnalisables et son capteur optique Owl-Eye, elle devrait pouvoir se faire une place du côté des joueurs à la recherche d’un modèle polyvalent.

Unboxing

La Kone AIMO reprend un emballage assez similaire à celui de ses précédentes versions. On y retrouve quelques photos de la souris ainsi que ses principales caractéristiques. Nouveau capteur optique, molette 4D, éclairages à tout va… Il y a clairement de quoi faire.

Après avoir déballé tout ça (non pas s’en mal, la boite est peu pratique), la souris s’accompagne du strict minimum : un manuel d’utilisation et quelques stickers. A la différence d’une Roccat Nyth, les options de personnalisations se limiteront au logiciel Roccat Swarm.

Design & Ergonomie

Pour cette 9ème version de la Kone, le constructeur conserve la recette ayant fait le succès de ses précédentes versions, tout en remettant au goût du jour le design de sa souris.

A l’image de la récente Roccat Leadr, la Kone AIMO opte ainsi pour un design bien plus anguleux, tranchant radicalement avec le précédent modèle EMP. Plus travaillé, le style devrait parfaitement s’adapter aux autres périphériques de la marque. Aux côtés de sa petite sœur, il n’y a clairement pas photo, le nouveau modèle apparait bien plus stylisé.

Souris gamer Roccat Kone AIMO

L’ergonomie générale de la Roccat Kone AIMO reste néanmoins similaire à celle de ses précédentes générations, avec un format plutôt large s’adaptant tout particulièrement aux moyennes et grandes mains. Si Roccat ne communique pas sur les dimensions exactes de sa nouvelle souris, cette dernière semble néanmoins plus imposante que la version EMP. Sur la balance, avec son poids de 130 g, la Kone AIMO se positionne comme l’un des modèles plus lourd du marché. Si vous cherchez un modèle plus léger, la SteelSeries Rival 310 et ses 89 g devrait pouvoir faire votre bonheur.

Roccat Kone AIMO vs Kone EMP

Avant d’en terminer avec le look général de la souris, notez que le modèle est proposé en trois coloris. En plus de la version grise présentée aujourd’hui, il sera possible d’opter pour un modèle noir ou blanc. De quoi adapter votre souris au reste de votre setup gaming.

Un peu plus dans les détails, on débute avec la partie supérieure de la Roccat Kone AIMO. Les deux boutons principaux conservent une légère inclinaison, améliorant ainsi le confort et la prise en main pour les joueurs droitiers. Au centre, l’imposante molette 4D trône fièrement. Positionnée relativement haute, elle tombe naturellement sous l’annulaire et dispose d’un revêtement texturé en caoutchouc.

Souris Roccat AImo

Outre son rétroéclairage personnalisable, le véritable atout de cette molette 4D Titan réside dans sa polyvalence. Gérant un défilement vertical et horizontal, elle pourra s’actionner de gauche à droite afin d’apporter deux raccourcis supplémentaires. Un véritable atout, aussi bien pour le gaming que la bureautique.

Molette Titan 4D Roccat

Derrière la molette, deux boutons supplémentaires permettent par défaut d’ajuster la sensibilité du capteur optique. Accessibles mais pas gênants durant l’action, on pourra évidemment venir y affecter les actions de son choix depuis le logiciel de Roccat.

Le repose-paume de la Roccat Kone AIMO intègre le logo de la marque, et l’on retrouve deux bandes de rétroéclairages RGB sur les flancs de la souris. Ces zones sont recouvertes d’un plastique transparent légèrement opaque apportant une belle diffusion. Là-encore, tout ceci est paramétrable depuis le logiciel Roccat Swarm sur lequel l’on reviendra un peu plus bas.

Rétroéclairage Roccat Aimo

Place maintenant aux côtés de la souris, et plus particulièrement sur sa façade gauche. On y retrouve deux boutons T1/T2 positionnés au-dessus du pouce, ainsi qu’un nouveau bouton T3 qui viendra lui se placer sous le pouce. Un ajout plutôt bien pensé, s’accordant parfaitement avec la fonctionnalité EasyShit[+]. Pour rappel, cette option permet d’accéder à des commandes alternatives de façon à doubler le nombre de raccourcis supplémentaires.

Souris gaming avec nombreux boutons

A l’utilisation, c’est vraiment très pratique puisque l’on pourra par exemple gérer ses médias ou le volume sonore directement depuis la molette en maintenant ce bouton T3 enfoncé. Un avantage qui pourra également trouver sa place lors du gaming, notamment sur les MMORPG.

Ces différents boutons s’actionnent intuitivement, et le pouce viendra naturellement se place sur la façade grâce à sa forme ergonomique. De plus, l’ajout de ce bouton T3 permet au pouce d’être mieux stabilisé, mais également de ne plus frotter contre son tapis de souris.

Confort des souris Roccat

Puisque l’on parle de prise en mains, on soulignera que la Roccat Kone AIMO s’adapte tout particulièrement au Palm Grip. De par sa taille imposante et son châssis peu bombé, la main viendra naturellement reposer sur la souris. Le confort est au rendez-vous, même si le gabarit légèrement plus compact de la version EMP apportera une meilleure mobilité.

On termine avec l’arrière de la souris. Cinq patins en téflon apportent une excellente glisse à l’ensemble, malgré les 130 g affichés sur la balance. Au centre, le capteur Owl-Eye intégrant les récents périphériques Roccat est de nouveau de la partie.

Logiciel Roccat Swarm

Pour profiter pleinement des possibilités offertes par la Roccat Kone AIMO, il est vivement recommandé d’installer le logiciel Roccat Swarm l’accompagnant. Disponible depuis le site du constructeur, il s’agit d’un logiciel unifié permettant d’accéder aux différentes options des casques, claviers et souris de la marque.

Le premier onglet présente les options principales du pointeur. On pourra venir ajuster jusqu’à 5 nivaux de sensibilité, de 100 à 12 000 DPI avec un pas de 50 DPI. Depuis cette même fenêtre, on pourra également régler la vitesse du défilement horizontal et vertical.

Logiciel Roccat Swarm

Le second onglet concerne les actions des nombreux boutons de la Kone AIMO. Il est possible de mettre en place jusqu’à 12 raccourcis avec ce modèle, et comme expliqué un peu plus haut, ces derniers pourront être dédoublés via l’option EasyShift[+].

Roccat propose de nombreux raccourcis répertoriés dans différentes catégories, et l’on pourra évidemment créer ses propres combinaisons ou ses macros afin de parfaitement personnaliser la souris à son utilisation.

Ajustement boutons souris gamer

Viennent enfin les options d’éclairage. La Roccat Kone AIMO inaugure le système RGB du même nom, permettant de synchroniser les illuminations des différents périphériques Roccat. Le constructeur annonce un système intelligent, s’adaptant automatiquement aux applications utilisées.

En pratique, difficile de vraiment cerner les réels avantages de ce système, et cette option d’éclairage semble uniquement alterner aléatoirement les fondus entre différentes couleurs. C’est plutôt réussi visuellement, mais pour le côté « intelligent » il faudra repasser.

Options de rétroéclairage RBG Roccat AIMO

Parmi les autres options disponibles, on retrouve les habituels modes Colorwave, Breathing, Heartbeat ou encore un éclairage Fixe. Il est possible de sélectionner la couleur et la vitesse des effets, mais il ne semble pas possible de définir une couleur spécifique pour chacune des trois zones.

Notez enfin que toutes les options de la Roccat Kone AIMO pourront être enregistrées dans différents profils en fonction de vos jeux et vos applications.

Performances

La souris embarque un capteur identique à celui de la précédente Kone EMP. Il s’agit d’un modèle optique, développé avec PixArt, et offrant une sensibilité maximale de 12 000 DPI. Evidemment, peu de chances que vous ayez besoin d’une sensibilité aussi élevée lors du gaming.

La plupart des joueurs se contenteront d’un niveau compris entre 500 et 3000 DPI, et le capteur Owl-Eye pourra offrir un tracking irréprochable. A l’utilisation, les mouvements se montrent rapides et précis, et il est difficile de reproché quoi que ce soit à la Kone AIMO sur ce point-là.

Meilleure souris Roccat

Longuement testée sur Fortnite, la souris offre un excellent compromis entre précision et polyvalence. Le capteur permet d’obtenir une visée précise, et les nombreux boutons se montrent bien pratiques pour alterner les phases de shooting et de construction. L’ajout du bouton T3 apporte un réel avantage par rapport à la première version, notamment concernant l’utilisation du EashyShift[+], désormais bien plus intuitive.

Souris gaming précise

La souris s’adapte à la plupart des jeux, et pourra facilement se glisser dans la peau d’une souris spécialisée dans les MMORPG ou les MOBA si vous nécessitez de nombreux raccourcis. Les joueurs ne jurant que par les FPS pourront cependant lui reprocher une prise en mains moins maniables que sur certaines souris spécialisées. Une Razer Basilisk ou encore une HyperX Pulsefire FPS seront probablement plus performantes si vous favorisez les souris compactes et légères.

Présentation vidéo

Conclusion

Cette nouvelle Roccat Kone AIMO se positionne comme une évolution réussie. Plus complète que sa petite sœur, la Kone EMP, on apprécie sa prise en main confortable, son design accrocheur et ses nombreux boutons. Polyvalente, la souris offre d’excellentes performances grâce à son capteur optique efficace et son logiciel facilement paramétrable.

Disponible aux alentours des 79€, elle pourrait bien venir faire de l’ombre à certaines concurrentes de tailles, comme la Corsair Glaive RGB (environ 79€), la Logitech G502 (environ 65€)ou encore la Razer DeathAdder Elite (environ 60€).

Commander en ligne

1 Comment

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *