Acer Predator Helios 300

Note GamerTech
Les points clés
  • Finitions et design travaillés
  • Configuration musclée
  • Processeur Intel de dernière génération
  • Dalle IPS 144 Hz
  • Connectique complète
Où l'acheter ?

Test Acer Predator Helios 300

Sur le marché très concurrentiel des PC portables gamer, la gamme Predator d’Acer dispose d’une place de choix. Nous vous proposons de découvrir aujourd’hui le Predator Helios 300, une machine plutôt musclée pour profiter de tous les derniers titres du moment.

Acer Predator Helios 300 - Test complet

Le modèle que nous vous présentons aujourd’hui est en fait une version spéciale du Helios 300 qui a la particularité d’être entièrement blanc avec des petites touches de doré. Celui-ci apporte un petit vent de fraîcheur dans le monde rouge et noir des produits pour gamer.

Cet Helios 300 se négocie actuellement aux alentours des 1500€, un tarif assez élevé qui s’explique facilement par la configuration plutôt complète de celui-ci.

Unboxing

Le carton dans lequel est livré l’ensemble contient donc évidemment le Helios 300 et son chargeur. On trouvera également quelques notices d’utilisation et les différentes mentions légales.

Unboxing du PC Portable Acer Predator Helios 300

Notre version spéciale est également accompagnée d’une souris, d’un tapis de souris et d’écouteurs intra-auriculaires qui sont eux aussi assortis à la couleur particulière de ce modèle. Acer semble donc avoir décidé de faire les choses jusqu’au bout.

On ne s’attardera pas sur ces accessoires dans ce test puisqu’ils ne seront de toute façon pas présents dans la plupart des boîtes et qu’ils n’ont que peu d’intérêt de par leur piètre qualité.

Design & Ergonomie

Malgré son appellation différente, le Helio 300 n’est autre qu’un Nitro 5 rebadgé dans la gamme Predator. Il nous propose donc ici aussi un châssis alliant plastique dur et métal. Les finitions semblent toujours aussi bonnes et l’ensemble respire clairement la qualité.

PC Portable gamer

Malgré l’utilisation d’un châssis strictement identique à celui de la gamme Nitro, le Helios 300 arbore quelques petites différences. À commencer par la présence du logo Predator en aluminium brossé à l’arrière de l’écran. Cette “Special Edition” présente également une petite bande texturée en haut de la coque de l’écran. Une excentricité absente de la version classique.

PC portable Acer Predator

Si on a l’habitude de côtoyer des machines pour gamer de couleur noir et rouge, c’est donc un Helios 300 tout de blanc vêtu que nous avons reçu. La différence est plutôt simple : le noir a été remplacé par du blanc, et le rouge par du doré. Acer essayerait-il de viser un public plus féminin ? On aura l’occasion d’y revenir un peu plus loin dans ce test…

PC portable au design travaillé

Cette robe immaculée aura au moins un avantage : le laptop ne prend plus du tout les traces de doigt. Du moins, celles-ci ne sont plus visibles, à la différence de ce que l’on peut retrouver sur une machine entièrement noire. Un bon point pour cette version spéciale.

Le Helios 300 proposé un clavier efficace

On retrouve ici aussi le même clavier que sur la gamme Nitro. Celui-ci est évidemment illuminé en blanc sur cette version. Toujours aussi agréable à utiliser, il propose une bonne réactivité avec des touches avec un bon retour. Il remplit donc pleinement son rôle sur un PC portable gamer et s’adapte parfaitement pour de la rédaction également. On regrette une fois encore un agencement des touches un peu hasardeux autour de la touche Entrée.

Touchpad Windows Precision

Sous ce clavier prend évidemment place le pavé tactile qui est, comme souvent, légèrement décalé sur la gauche. Si celui-ci répond parfaitement grâce à son pilote Windows Precision, on a constaté quelques petits problèmes, de précision justement. Cela se traduit par un déplacement un peu hasardeux du capteur sur des mouvements lents lorsque l’on veut sélectionner un bouton par exemple. De toute façon, avec une telle machine, vous ne l’utiliserez pas beaucoup.

Du côté de la transportabilité, le Helios 300 se retrouve dans la moyenne de ce que l’on a l’habitude de retrouver sur ce type de machine. Avec un peu moins de 3 kilos sur la balance et des dimensions classiques, il trouvera sa place dans un sac à dos, mais on imagine mal le transporter quotidiennement.

Audio, vidéo, connectique

On commence cette partie en abordant l’écran de 15,6 pouces qui équipe le Helios 300. Celui-ci propose une définition full HD (1920 x 1080 px) avec une dalle IPS qui propose un bon contraste, des couleurs plutôt justes et une bonne luminosité. Il profite également d’un traitement antireflet efficace qui permettra d’utilisation la machine dans des conditions plutôt lumineuses. On regrette simplement que les bordures soient si larges, notamment par rapport à un modèle Gigabyte Aero par exemple.

PC Portable gamer 15 pouces

Le gros avantage de cette dalle, en plus de sa réactivité, est qu’elle propose un taux de rafraîchissement de 144 Hz. Une variable qui est d’ailleurs de plus en plus présente sur les machines portables pour les joueurs. Opposée aux 60 Hz habituels, cette fréquence permet de gagner en fluidité d’affichage et c’est particulièrement bienvenu ici. N’hésitez d’ailleurs pas à jeter un coup d’oeil à notre sélection des meilleurs écrans PC 144 Hz, voir 240 Hz, si vous souhaitez utiliser un moniteur externe en parallèle.

Du côté de l’audio, la sortie casque offre un son suffisamment puissant pour alimenter les casques les plus gourmands. Les enceintes intégrées délivrent un son plutôt correct et on profitera en plus de la suite logiciel Dolby Audio pour gérer plus ou moins finement l’égaliseur et différents effets d’ambiance.

Casque pc gamer

Seule ombre au tableau : les haut-parleurs sont positionnés sous le châssis et utilisent donc la réflexion du support sur lequel est installée la machine. Si ce fonctionnement est effectivement efficace sur une surface dure et réfléchissante, c’est une tout autre histoire lorsque l’on installe le Helios 300 sur un drap ou une couette par exemple.

Du côté de la connectique, on commence à être habitué à retrouver tout le nécessaire sur les machines Acer. Ce nouveau modèle ne déroge pas à la règle puisqu’on retrouve sur la tranche droite : 2 ports USB 2, l’entrée/sortie jack 3,5mm et le connecteur d’alimentation.

Connectique Acer Predator Helios 300

En jetant un oeil sur la tranche gauche, on aura ici accès à un lecteur de carte SD, un port USB 3, une sortie HDMI plein format ainsi qu’un port USB type-C. Enfin, c’est également de ce côté que prend place le port RJ45 pour la connectivité réseau. Rien à redire même si on aurait préféré avoir un peu plus de ports USB.

Un point sur l’upgrade

Tout comme le Nitro 5, cet Acer Predator Helios 300 nous laisse quelques possibilités d’évolution. En jetant un oeil sur le châssis, on trouve 2 trappes amovibles donnant accès aux entrailles de la machine.

Upgrade Acer Predator Helios 300

On peut ainsi remplacer facilement les barrettes de RAM (2 emplacements) ainsi que le disque dur au format 2,5 pouces. Le SSD étant au format M.2 et potentiellement soudé à la carte-mère, il n’est ici pas possible d’y accéder directement.

Performances

La configuration testée
  • CPU : Intel Core i7-8750H
  • GPU : NVIDIA GTX 1060 6 Go
  • RAM: 2×8 Go DDR4
  • SSD : Intel M.2 256 Go
  • HDD : HGST 1 To 7200 RPM

CPU

Autant le dire tout de suite, le Helios 300 explose tout ce qu’on a pu tester jusqu’à présent sur le plan de la puissance processeur. On peut remercier le tout nouveau Core i7-8750H de dernière génération avec ses 6 coeurs qui assurent une puissance à toute épreuve.

Nos benchmarks ne mentent pas et on voit clairement le gap flagrant de puissance par rapport à la génération précédente. Cette machine sera donc tout indiquée pour le jeu et les taches très gourmandes type montage vidéo ou modélisation 3D.

GPU

En ce qui concerne la partie graphique, Acer a choisi de faire confiance à une classique GTX 1060 en version mobile (pas Max-Q). On retrouve donc des résultats cohérents puisque sur nos benchmarks elle se classe entre la 1050Ti et la 1070.

Celle-ci permettra logiquement de pouvoir jouer en 1080p dans de bonnes conditions tout en pouvant apporter un peu de soutien au processeur pour des tâches de traitement graphique comme le montage vidéo.

Jeux

Toutes ces mesures annonce donc du très bon pour les jeux et on clairement pas déçu. Sur nos tests habituels, la machine se classe entre celles dotées de GTX 1070 et celles équipées de GTX 1050. Le Helios 300 se paye même le luxe de dépasser certaines machines grâce à se puissance CPU bien plus importante.

Sur des jeux plus actuels, on pourra profiter de l’écran 1080p dans d’excellentes conditions. Exemple par exemple avec PUBG qui tourne à une moyenne de 55 fps avec tous les réglages au maximum. Testée également sur Far Cry 5, la machine s’en tire honorablement avec une moyenne de 60 images par seconde. On a donc de quoi se faire plaisir sans trop faire de concessions sur les options graphiques.

PC Portable 144 Hz

Malgré sa configuration musclée, la dalle 144Hz ne pourra être poussée à son maximum que sur des titres pas trop gourmands (ou en faisant des concessions sur les options graphiques). Reste néanmoins que, par exemple, CS:GO tourne à 144 fps stables avec tous les détails au maximum.

Disques

Acer a fait confiance à Intel pour la livraison du disque principal qui offre une capacité de 256 Go. Du côté des performances on est sur le haut du panier comme peut le montrer notre test sous CrystalDiskMark. Un résultat à comparer avec le disque dur “classique” intégré également à la machine (à droite).

Acer Predator Helios 300 - Vitesse Disque

Wi-Fi

Acer vante les mérites des antennes MiMo intégrées dans le cadre de l’écran. Si on peut s’attendre à des résultats meilleurs que la concurrence ce n’est en fait pas le cas. Le Predator Helios 300 ne fait ni plus ni moins que ses concurrents avec un débit moyen situé à environ 233 Mb/s.

Acer Predator Helios 300 - Débit wifi

Dans la pratique, et en utilisation normale, on obtient ainsi un débit vers internet d’environ 460 Mb/s en téléchargement et 280 Mb/s en upload. De quoi profiter pleinement de votre connectivité sans-fil, même en étant équipé de la fibre optique.

Consommation, température, bruit

La chaleur dégagée par le Helios 300 est essentiellement concentrée sur la partie arrière de celui-ci. Cela a l’avantage de laisser le repose-poignet frais, même lorsque la machine est en charge. Un bon point si vous n’utilisez pas de clavier externe. Si la ventilation se fait discrète en usage modéré, elle est par contre particulièrement audible dès que la machine est sollicitée.

PC portable qui ne chauffe pas

Au niveau des températures effectivement mesurées, le processeur et le GPU stagnent à un peu plus de 40°C en idle sur le bureau et sans applications ouvertes. Une fois la machine sollicitée, la température CPU s’envole facilement jusqu’à plus de 90°C, là où la carte graphique stagne à 75°C. Rappelons que ce test ne représente en rien un usage classique de la machine.

On termine évidemment par aborder la consommation et on est ici face à un modèle plutôt économe en idle avec seulement 30W mesuré (batterie chargée). Lorsque l’on pousse le processeur et la carte graphique au maximum, cette consommation monte à environ 160W constants, ce qui reste très raisonnable pour une machine de cette puissance.

Conclusion

Acer nous délivre donc une prestation plus que convaincante avec ce Predator Helios 300. En plus d’être plutôt bien construit et agréable à l’oeil, sa configuration musclée permettra de profiter tous les derniers titres sans faire de concessions.

Aucun compromis n’a été fait au niveau des composants puisque l’on retrouve plus ou moins ce qui se fait de mieux actuellement. Mention spéciale à l’énorme i7-8750H qui écrase tout ce qu’on a pu voir jusqu’à présent. On aurait d’ailleurs presque préféré qu’il soit accompagné d’une GTX 1070 pour libérer tout son potentiel.

Proposé pour environ 1500€ au moment où nous écrivons ces liens, le Helios 300 représente un investissement intéressant pour le joueur en quête de mobilité et souhaitant pouvoir jouer dans d’excellentes conditions.

Blogueur depuis de nombreuses années, j'aime partager ma passion pour les nouvelles technologies au travers de mes articles. J'en ai d'ailleurs fait mon métier au service d'un grand groupe postal.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !