MSI GS65

Note GamerTech
Les points clés
  • Design premium
  • Finesse exemplaire
  • i7-8750H - GTX 1070 Max-Q - 32 Go DDR4
  • Connectique complète
  • Excellente autonomie
Où l'acheter ?

Test MSI GS65

Le fer de lance des constructeurs de PC portables gamer semble aujourd’hui être la finesse. Avec l’émergence des GPU Max-Q qui permettent désormais de profiter d’une puissance intéressante dans un format particulièrement compact, on vous propose donc de découvrir aujourd’hui le MSI GS65, digne représentant de ce type de machine.

Doté d’un châssis particulièrement fin, le MSI GS65 reprend le flambeau de la gamme GS qui n’avait pas subi de gros lifting depuis un petit moment maintenant. Au menu : un châssis de 15 pouces disposant d’une configuration particulièrement musclée avec notamment un processeur Intel Core i7 et une GTX 1070 Max-Q.

MSI GS65 - Test complet

Le GS65 vient se positionner en concurrence directe du Zephyrus de Asus dont nous parlions dernièrement ainsi que la gamme Aero d’Aorus notamment. Il concurrence également directement le Blade 15 que nous testions il y a quelques jours.

Unboxing

Le GS65 est livré dans une boîte entièrement noire en accord avec le design de la machine. On y retrouve la machine calée dans un plastique moulé afin de maintenir l’ensemble durant le transport.

Pas d’excentricité pour le reste puisqu’en plus du du PC et de son chargeur, on ne disposera que d’un peu de lecture avec les différentes notices et documentations techniques.

Design & Ergonomie

MSI n’a clairement pas révolutionné sa gamme avec ce nouveau modèle, mais les quelques modifications apportées à l’ensemble sont particulièrement appréciables. On retrouve donc un design plutôt simple, “carré” et respire la qualité.

La marque dit au revoir à l’aluminium brossé sur ce GS65 qui arbore un châssis en métal noir mat accentué de quelques touches dorées en lieu et place des habituels inserts rouges. Un changement particulièrement bienvenu et qui apporte un peu plus de sobriété à la machine.

MSI GS65 ; un design soigné

Ces petites touches de couleur se retrouvent au niveau du logo à l’arrière de l’écran ainsi que tout autour de cette partie avec un liseré biseauté qui casse la monotonie du design de la machine. Ces inserts dorés prennent également place au niveau des ouvertures de ventilation latérale à la fois discrètes et jolies.

Disposant de 3 ventilateurs, le GS65 est donc particulièrement bien aéré et toute la partie arrière de celui-ci est découpée afin de lui permettre de se refroidir efficacement. La charnière prend logiquement place à cet endroit et permet à l’écran de s’ouvrir jusqu’à 180°. Un intérêt néanmoins limité en l’absence d’une dalle tactile.

MSI GS65 : clavier signé SteelSeries

Une fois la bête ouverte, on appréciera particulièrement cette partie inférieure très bien réalisée et qui n’est pas sans rappeler les Blade de Razer qui eux-mêmes trouvent leur inspiration chez Apple. Le bouton d’alimentation prend place au milieu des larges ouvertures de ventilation situées au-dessus du clavier.

La réalisation de ce clavier a d’ailleurs une nouvelle fois été confiée à SteelSeries. Celui-ci propose un agencement compact sans pavé numérique et se révèle particulièrement agréable à utiliser. Si la course des touches n’est pas très importante, elles proposent un retour tactile assez prononcé qui se révèle intéressant pour les joueurs et la rédaction. Enfin, ce clavier est évidemment illuminé par des LEDs RGB qui pourront être entièrement contrôlées depuis le SteelSeries Engine.

MSI GS65 : une partie inférieure très sobre

Un pavé tactile prend logiquement place sous le clavier et celui-ci est légèrement déporté sur la gauche. De taille raisonnable, il saura se montrer efficace dans le cas où vous n’auriez pas une souris gamer à portée de main.

Enfin, on n’en oublie pas la transportabilité qui est le maître mot de la gamme GS de MSI. Son écran borderless lui permet de réduire un peu ses dimensions, mais c’est surtout au niveau du poids et de l’épaisseur que celui-ci se démarque. Il ne dépasse pas les 2,2kgs sur la balance pour une épaisseur inférieure à 20mm.

MSI GS65 : PC portable gamer très fin

Vous l’aurez compris, MSI a repris la base déjà très intéressante de sa gamme GS en lui apportant une petite touche de modernité et de sobriété. Des nouveautés bienvenues qui font du GS65 une référence du secteur sur l’aspect purement ergonomique et design.

Audio, Vidéo, Connectique

Du côté de la connectique et malgré sa finesse, le GS65 se démontre plutôt généreux. La tranche droite accueille le connecteur d’alimentation ainsi que les sorties vidéos (HDMI et mini DisplayPort) qui permettront d’y raccorder un ou plusieurs écrans. On y trouve également un port USB 3.0 ainsi qu’une prise USB type-C compatible Thunderbolt, histoire d’être un minimum à la page pour les nouveaux périphériques dotés de cette connectique.

MSI GS65 : connectique vidéo complète

De l’autre côté, MSI a placé deux connecteurs USB 3.0, deux fiches jack 3,5mm pour connecter casque et micro et une prise RJ45 pour la connectivité réseau. À noter que le GS65 dispose évidemment du Wi-Fi, ici proposé avec la norme AC afin de profiter d’un débit honorable.

MSI GS65 : connectique USB type-C Thunderbolt

L’affichage est confié à une dalle IPS de 15,6 pouces avec une définition Full HD. Celle-ci dispose évidemment d’un traitement antireflet afin d’être utilisable dans les environnements lumineux sans trop de problèmes. MSI a eu la bonne idée d’inclure cette dalle dans un châssis presque borderless où l’écran occupe pas moins de 80% de la surface. Une spécificité bienvenue sur une machine de ce type.

MSI GS65 : écran borderless

Profitant d’une très bonne colorimétrie et d’un contraste lui aussi plutôt bon, celle dalle se paye également le luxe de proposer un taux de rafraîchissement de 144Hz. Un ensemble qui, associé à la configuration musclée de la machine, permettra de profiter de ses jeux favoris dans d’excellentes conditions. En outre, cet écran se révèle également très réactif par rapport à ce qu’on a l’habitude de trouver sur le secteur.

Enfin, sur le plan de l’audio, ce MSI GS65 fait clairement partie des meilleurs dans son domaine. Les haut-parleurs intégrés délivrent un son puissant sans trop de distorsion et feront parfaitement l’affaire pour la plupart des usages. Ils souffrent néanmoins d’un placement vers le bas, comme sur le Acer Helios 300 qui peut handicaper l’écoute selon la surface sur laquelle la machine est installée.

MSI GS65 : partie audio très réussie

C’est en revanche la sortie audio de la machine qui détonne avec un rendu particulièrement fidèle et une puissance exceptionnelle. On peut remercier ici le DAC ESS Sabre HiFi et l’ajout des fonctionnalités de la solution Nahimic qui apportent une excellente spatialisation. Un point qui sera donc très appréciable en jeu pour mieux localiser les ennemis. Associer à un bon casque gamer, vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas entendre le moindre pas de votre adversaire.

Performances

Configuration testée
  • CPU : Intel i7-8750H
  • GPU : NVIDIA GTX 1070 Max-Q
  • RAM : 32 Go DDR4
  • SSD : 512 Go

Benchmarks

On ne va pas y aller par quatre chemins, les performances du GS65 sont excellentes. Une constatation plutôt évidente compte tenu des composants intégrés au sein de la machine. On remercie donc le processeur Intel Core i7 8750H et ses 8 coeurs ainsi que la GTX 1070 de NVIDIA qui s’associent parfaitement.

Les résultats sur nos benchmarks habituels sont donc en accord avec les mesures précédentes que nous avions pu réaliser. Malgré quelques résultats surprenants par rapport à des machines équivalentes, le GS65 répond donc parfaitement présent sur les résultats purement chiffrés des benchmarks usuels.

Jeux

En jeu, la machine tient logiquement parfaitement la route. Sur nos jeux “historiques”, les performances se montrent logiquement excellentes et surpassent largement les machines équipées de cartes graphiques plus légères comme la GTX 1060.

Les derniers titres d’Ubisoft seront également à leur aise puisque nous avons ainsi pu mesurer une moyenne de 76 FPS sur Far Cry 5 et un peu moins de 50 FPS en moyenne sur Assassin’s Creed Odyssey. Comme à notre habitude, ces benchmarks sont réalisés à l’aide des outils intégrés aux jeux avec tous les paramètres graphiques au maximum.

Les amateurs de Battle Royale ne seront pas en reste puisque le GS65 assure pas moins de 72 FPS de moyenne sur le très classique PUBG. Mesure qui est ici réalisée via FRAPS, une fois que notre personnage a eu touché le sol.

Enfin, pour rappel, ce PC portable est comme le Helios 300 d’Acer- équipé d’un écran 144 Hz. Sa configuration un peu plus musclée lui permet cependant de nécessiter moins de concessions sur les options graphiques pour en profiter. Sans surprise, un jeu peu gourmand comme Counter-Strike Global offensive tournera parfaitement à 144 FPS stables avec toutes les options au maximum. Idem sur des titres bien optimisés, à l’image d’un Fortnite ou d’un Overwatch.

Un point sur l’autonomie

Même si ce n’est en général pas un point très important sur les machines à destination des joueurs, nous tenions à consacrer un paragraphe à l’autonomie tout bonnement excellente du GS65. Il permettra de rester loin du chargeur pendant de nombreuses heures et s’adaptera donc très bien à de nombreux usages.

On pense par exemple aux étudiants et professionnels qui lors d’utilisations peu gourmandes en ressources, pourront aisément tenir plus de 6 heures loin d’une prise de courant. De notre côté, via notre benchmark PCMark en mode Creative, la machine a atteint 2h42 d’autonomie. Un score peu parlant pour l’instant, qu’il faudra mettre en parallèle avec nos futurs tests.

Consommation et températures

La consommation du GS65 est plutôt bien maitrisée avec 145W en pleine utilisation et donc avec le CPU et le GPU poussés au maximum. Sur le bureau, en ne touchant pas à la machine, la consommation ne dépasse pas les 25W, une mesure tout à fait raisonnable compte tenu des caractéristiques de la machine.

C’est en revanche au niveau des températures que la machine montre ses limites. C’est d’ailleurs malheureusement souvent le cas avec des PC aussi fins. La puce graphique monte à plus de 75°C en pleine charge et le processeur plafonne quant à lui aux alentours des 90°C. Celui-ci a d’ailleurs légèrement tendance à limiter sa fréquence pour ne pas dépasser cette température (on parle de throttling).

MSI GS65 : un superbe PC portable gamer

Côté ressenti, la chaleur est principalement dégagée sur l’arrière de la machine et ne gêne donc pas vraiment l’utilisation du clavier. Les ventilateurs se font par contre assez audibles sans pour autant être vraiment dérangeants. Le GS65 ne fait clairement pas partie des machines les plus bruyantes. L’achat d’un refroidisseur pour PC portable pourra donc être judicieux.

Conclusion

Design soignée et configuration musclée, voici comment résumer rapidement la prestation de ce MSI GS65. La marque a réussi à conserver les forces de cette gamme tout en lui mettant un deuxième pied bien affirmé dans le cercle des machines premium.

On apprécie sa robe noir mat, sa construction exemplaire et l’éventail très large de connectique proposée par la marque. En y ajoutant ses excellentes performances et sa très large autonomie, le GS65 est tout simplement l’un des meilleurs PC portables disponibles sur le marché à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Côté tarif, il faudra débourser pas moins de 1800€ pour s’offrir cette configuration. Un tarif tout à fait cohérent si l’on prend en compte tous les points cités au cours de ce test. Il se permet même le luxe d’être moins cher que ses principaux concurrents que sont les Asus Zephyrus et Razer Blade.

Blogueur depuis de nombreuses années, j'aime partager ma passion pour les nouvelles technologies au travers de mes articles. J'en ai d'ailleurs fait mon métier au service d'un grand groupe postal.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !