Logitech G633

Note GamerTech
Les points clés
  • Casque gamer filaire
  • Son Dolby Surround 7.1
  • Microphone rétractable
  • Trois touches programmables
  • Compatible PC / Consoles / Mobiles
Où l'acheter ?

Test Logitech G633

Logitech n’est plus vraiment à présenter dans le monde des périphériques pour joueurs, proposant depuis de nombreuses années des casques, souris et claviers reconnus pour leurs performances. Pour autant, la gamme de casques de la marque commençait doucement à se faire vieillissante, notamment avec les modèles G930, G430 et G35 disponibles depuis plusieurs années.

Pour répondre aux attentes toujours plus poussées des joueurs, mais aussi à une concurrence de plus en plus agressive, le constructeur revient donc en cette fin 2015 avec deux nouveaux modèles, les Logitech G633 et Logitech G933. Deux modèles ambitieux, disposant d’un son surround 7.1 virtuel, de nouveaux drivers ou encore d’un éclairage RGB. Le premier, que nous testons aujourd’hui, est une version filaire, alors que le second dispose lui d’une connexion sans-fil offrant encore plus de confort pendant les longues heures de jeu.

Disponible à un prix constructeur de 169€, le Logitech G633 vient se placer en concurrence directe avec des modèles comme le Sennheiser G4ME ONE, le Razer Kraken 7.1 Chroma ou encore Roccat Kave XTD 5.1. Est-il le digne successeur du G430 ? Réponse dans la suite de notre article.

Logitech G633 Artemis Spectrum

Unboxing

Le micro-casque est présenté dans une large boite en carton rigide, reprenant les couleurs habituelles de la branche Gaming de Logitech. On retrouve donc sur la face avant une photo de profil du G633, et on découvre que comme pour les récents claviers et souris de la marque, celui-ci dispose également d’un petit nom : Artemis Spectrum.

Boite recto et verso

La face arrière présente une seconde photo du casque (qui nous permet notamment de découvrir son micro et ses boutons) ainsi que les différentes fonctionnalités de ce dernier, le tout dans de nombreuses longues dont le Français. On reviendra évidemment sur tout ça en détails au fil de notre essai.

En ouvrant, on tombe directement sur le casque, positionné sur un moule en plastique noir et protégé par un plastique transparent sur sa partie haute. Sous ces plastiques, les différents accessoires sont bien rangés dans une petite boite cartonnée. On recense un câble USB/Micro-USB, ainsi qu’un câble audio classique 3.5mm intégrant une télécommande (afin de connecter le casque sur votre PS4 ou votre Xbox One par exemple). Tout ceci est accompagné par les classiques manuels d’utilisation et de garantie.

Unboxing Logitech G633 Artemis Spectrum

Design & Look

Comme souvent avec les casques destinés aux joueurs, le produit est clairement imposant. On est assez loin de ce qui était proposé précédemment avec le G930, et ce nouveau Logitech G633 semble à première vue plus robuste de par son côté « massif ». Pour autant, une fois en main (et surtout sur la tête), le casque se montre particulièrement léger puisque celui-ci est entièrement construit en plastique.

Casque Gaming de chez Logitech

Des plastiques proposés dans des tons sombres, avec un arceau et des coques d’oreillettes de couleur noir mat ainsi que des pattes de fixations chromées. De loin, on pourrait se faire bluffer par ce G633, mais on est vite rattrapé par la réalité. Il s’agit d’un casque proposé aux alentours des 150€ et la construction, bien que propre, reste relativement simple. Les vis sont apparentes, l’arceau est très peu flexible et le tout grince un peu.

Casque Logitech G633

Le look général de ce nouveau Logitech reste cependant une belle réussite à notre goût. Certes, il n’est pas le plus discret des modèles disponibles, mais depuis quand les joueurs sont-ils à la recherche de discrétion ?

Un peu plus en détails, l’arceau est texturé avec plusieurs segments un peu plus brillants, laissant apparaître le logo de la marque au centre de ce dernier. A l’intérieur de celui-ci, une zone est bien évidemment rembourrée et recouverte d’un tissu en « mesh ». La dimension de l’arceau est réglable, avec un système cranté et numéroté facile à prendre en main (même si on aurait aimé une résistance un peu plus forte au niveau des crans).

Réglage de l'arceau

Les larges (et très épaisses) oreillettes peuvent pivoter à plat mais également selon un axe horizontal, afin de s’adapter à la plupart des morphologies mais aussi se ranger et se transporter facilement pour votre prochaine LAN. Sur chacune de ces oreillettes, on retrouve deux zones d’éclairage RGB. La première éclaire le logo « G » sur la partie extérieure de la coque, alors que la seconde traverse le côté de chaque oreillette de haut en bas. L’effet est plutôt réussi, même si évidemment seuls les gens autour de vous pourront réellement en profiter (ou vos abonnés si vous êtes un Streamer). Il est possible de régler la couleur ainsi que les effets lumineux depuis le logiciel de Logitech.

La coque externe des oreillettes est maintenue par deux aimants et peut être facilement retirée (un peu trop facilement à notre goût). Pour l’instant, aucune plaque supplémentaire n’est disponible, mais on image que ce sera prochainement le cas, à la manière de ce que fait Astro avec ses modèles A50 ou A40 par exemple.

Plaque amovible sur les oreillettes

A l’intérieur, le casque dispose de coussinets plutôt bien rembourrés et assez larges qui devraient pouvoir englober même les oreilles les plus imposantes. Comme au niveau de l’arceau, un revêtement en mesh vient recouvrir le tout. Il apporte une certaine douceur mais permet surtout en théorie d’éviter de trop transpirer pendant les longues sessions de hardcore gaming. Notez également qu’il est possible de retirer les tissus afin de les nettoyer, une bonne chose.

Concernant les commandes et la connectique, tout est placé du côté de l’écouteur gauche, ce qui est relativement surprenant. Tout d’abord, sur la partie basse, on retrouve un connecteur Micro-USB ainsi qu’un connecteur 3.5mm. Il est possible de brancher le Logitech G633 Artemis Spectrum à deux sources simultanément, afin de par exemple répondre à un appel téléphonique pendant une partie de League of Legends.

Casque gamer avec mixeur

Plus haut, différents boutons sont placés sur la tranche arrière. De haut en bas, on retrouve un switch permettant de basculer du mode USB au mode 3.5mm, 3 boutons permettant d’attribuer les actions de votre choix et un dernier permettant de couper le microphone à tout moment. Enfin, une molette peut être utilisée pour gérer le volume sonore à la volée.

Boutons G1 G2 et G3

Toujours sur l’oreillette gauche, mais cette fois-ci à l’avant, le microphone peut se replier et devenir entièrement invisible. Plutôt bien réalisé, ce dernier émet un bip sonore lorsqu’il est entièrement déplié afin d’indiquer sa mise en route. En le relevant un petit peu, il se coupe automatiquement et une LED rouge s’illumine afin d’indiquer qu’il est en pause. Au bout du bras, une branche peut être tirée et pliée, à la manière d’un micro-boom classique, afin de positionner parfaitement celui-ci devant la bouche.

Zoom sur le micro rétractable

Dans l’ensemble, et malgré des matériaux en plastique, le Logitech G633 dispose d’un design plutôt sympathique. Le look est certes moins sobre que sur un ancien Logitech G35, mais est en cohérence avec les derniers produits de la marque (comme le clavier Logitech G910 ou la souris G502 Proteus Core) et devrait plaire à de nombreux joueurs. Reste maintenant à voir le résultat en pratique.

Ergonomie & Confort

Si comme on l’a vu sur le papier le design du G633 est fort sympathique, en pratique ce dernier montre un visage un peu différent. Tout d’abord au niveau de l’ergonomie et plus particulièrement sur le positionnement des différents boutons.

Pour être honnête, on se demande encore pourquoi toutes les commandes ont été placées sur la même oreillette. En pratique, il est très compliqué de s’y retrouver et d’activer intuitivement un des trois boutons G1, G2 ou G3 sans devoir vérifier la position de notre doigt et on se retrouve la plupart du temps à mettre le micro en sourdine alors que l’on voulait cliquer sur G1 par exemple. Idem pour le bouton G3, qu’on essaie péniblement d’activer avant de se rendre compte que notre index est placé sur le switch permettant de choisir la connectique utilisée. Si Logitech avait fait le choix de séparer les boutons sur les deux écouteurs, tout ça aurait été clairement plus intuitif et simple d’utilisation.

Switch source audio

Il faut l’avouer, il est déjà assez compliqué de lâcher son clavier et sa souris en pleine partie pour venir cliquer sur son casque, alors lutter pour trouver la bonne commande semble un peu utopique. Certes, certains pourront dire que Logitech est une des seules marques à proposer ce genre de fonctionnalités (et c’est une bonne chose), mais les anciens modèles étaient tout simplement plus performants de ce côté-là.

Concernant le confort, le rembourrage des oreillettes se montre suffisant épais et répartie correctement le poids du casque sur les oreilles. La pression n’est ni trop faible ni trop importante, assurant une bonne tenue sans forcément appuyer plus qu’il ne le crâne. Le revêtement des écouteurs (en mesh) est cependant moins agréable à notre goût que du velours ou du cuir et peut avoir tendance à légèrement gratter. Pour le prix, on s’attendait honnêtement à un peu mieux.

Confort des coussinets

L’ensemble reste tout de même assez confortable et aucun souci particulier n’est à signaler même pendant des parties de plusieurs heures sous FFXIV. Les oreilles semblent plutôt bien respirer et le port de lunettes n’est pas non plus gênant, un bon point. Evidemment, tout ça reste relativement subjectif et la sensation de confort est souvent différente d’un individu à l’autre.

Confort du micro-casque

Fonctionnalités

Comme avec les autres périphériques de la marque, le G633 Artemis Spectrum utilise le software « Logitech – Assistant pour Jeux-Vidéo » afin de gérer ses fonctionnalités. Ce dernier est directement téléchargeable depuis le site du constructeur.

Si nous n’avions jamais eu de problèmes particuliers avec l’utilisation de celui-ci, tout ne s’est pas si bien passé aux côtés du nouveau casque de la marque. Avec les autres produits, il suffisait de brancher ces derniers pour les voir apparaître dans la liste des périphériques disponibles. Avec le G633, un redémarrage de l’ordinateur est souvent nécessaire pour pouvoir accéder aux options. Autre exemple, après un crash du logiciel, le casque disparait également de la liste et il est à nouveau nécessaire de redémarrer. Des petits points noirs qui devraient rapidement être corrigés par Logitech lors d’une prochaine mise à jour du Software.

Logiciel-Logitech-G633

Depuis le logiciel, un premier onglet permet de gérer les différentes actions affectées aux trois boutons G1, G2 et G3. Par défaut, ces derniers permettent de naviguer entre différents égaliseurs, d’activer ou de désactiver le son Surround ou encore de modifier les effets lumineux. Il est évidemment possible de choisir d’autres actions et d’enregistrer ces dernières sur différents profils qui s’activeront automatiquement en fonction des jeux ou des logiciels lancés.

Onglet pour gérer les commandes du micro-casque

Comme sur les boutons G présents sur les souris ou les claviers de la marque, une liste de commande s’ouvre lorsque l’on sélectionne le bouton à configurer. Toutes ces commandes sont reparties selon différentes catégories, allant des commandes audio aux raccourci de frappe en passant par la gestion de votre bibliothèque média. La liste est plutôt exhaustive et il est par exemple possible d’augmenter les graves avec un bouton, de mettre votre musique en pause avec une autre, ou encore de lancer votre logiciel de gestion de mail avec le troisième bouton. Bref, il y a de quoi faire et on regrette que ces derniers ne soient juste pas mieux positionnés comme expliqué plus haut.

Liste des actions et raccourcis disponibles

L’onglet suivant permet de gérer tout ce qui concerne le rétroéclairage du casque Logitech G633. Il est possible de choisir des options prédéfinies ou bien de personnaliser totalement les couleurs et les effets selon vos goûts. En fonction de vos préférences, vous pourrez choisir d’illuminer ou non le logo et les côtés du casque, gérer l’intensité de la luminosité ou encore le tarif (comprendre, la vitesse de l’effet). En parlant d’effets, il est possible de choisir entre couleur statique, pulsation et cycle de couleur. Dans les deux premiers cas, il faudra sélectionner la couleur de votre choix, alors que pour le dernier, celle-ci variera automatiquement.

Onglet gestion de l'éclairage

Notez enfin qu’il est possible d’accorder les rétroéclairages de vos différents appareils Logitech si ces derniers sont également compatibles RGB. On pourra par exemple synchroniser la couleur de son clavier à celle de son casque. Si vos proches n’avaient pas encore compris que vous étiez un gamer, il n’y aura clairement plus de doutes.

L’avant dernier onglet du logiciel permet de gérer les égaliseurs du Logitech G633. Six sont proposés par défaut, couvrant une majorité des situations auxquelles un joueur pourra être confronté. Ainsi, on passe facilement d’un égaliseur orienté FPS vers un autre orienté MOBA, mais on dispose aussi de la possibilité de créer ses propres égaliseurs.

Onglet gestion des égaliseurs

Enfin, le dernier onglet concerne les options Surround du casque. Comme souvent, il s’agit là d’un son surround virtuel 7.1, et non pas d’un réel surrond composé de 7 haut-parleurs distincts. Depuis cet onglet, on peut choisir entre l’option DTS ou Dolby.

En optant pour l’option DTS Headphone X, deux listes permettent d’ajuster un peu plus le rendu sonore en fonction de la situation (choix de salle et du mode super Stéréo). Les différences ne sont pas flagrantes.

Casque Son Dolby Surround

Sur l’option Dolby Surround, le volume de chaque haut-parleur peut être ajusté (de 0 à 11).

Casque Gamer avec DTS Headphone X

Outre son logiciel, le Logitech G633 dispose également d’une autre fonctionnalité particulièrement intéressante : le mixeur intégré. Pour faire simple, il est par exemple possible de brancher le casque simultanément à votre PC via USB et à votre TV via Jack 3.5mm. L’utilité ? Suivre les commentaires du match de foot sans rater les indications de votre team sur votre FPS favori évidemment !

Casque gamer compatible Smartphone

Plus sérieusement, l’option est surtout intéressante pour connecter son Smartphone au casque pendant que l’on joue, permettant ainsi de facilement décrocher un appel téléphonique sans retirer l’Artemis Spectrum de ses oreilles durant une partie de DOTA2 déjà bien engagée.

Petit point concernant le câble audio 3.5mm, il dispose d’une télécommande permettant de gérer le volume sonore (indépendamment du volume de la source), d’un bouton Lecture/Pause, et de switch permettant d’activer le micro ou non. Notez aussi qu’à la différence du câble USB, celui-ci dispose d’un revêtement tressé et d’une longueur plus conventionnelle (le câble USB mesure près de 3 mètres, afin de facilement atteindre l’arrière de votre PC).

Zoom télécommande

Le fait de pouvoir se connecter à la majorité des appareils (PC, Xbox One, PS4, consoles portables, Smartphones…) rend le G633 particulièrement polyvalent, évitant ainsi de devoir acheter plusieurs casques pour ses différentes activités. Enfin, on s’imagine quand même mal l’utiliser dans le métro avec son look, même si le micro peut-être entièrement rétracté.

Performances sonores

Pour profiter pleinement du casque, vous aurez compris qu’il est nécessaire d’installer le logiciel détaillé un peu plus haut dans notre article. Sans celui-ci, impossible d’activer le mode Surround 7.1 proposé par ce nouveau Logitech G633.

Casque gamer polyvalent

Si comme pour le confort, l’appréciation du rendu sonore reste relativement subjective, nous avons été agréablement surpris par celui-ci. Le fait de pouvoir régler en détails les égaliseurs mais aussi les différentes options du son virtuel permet d’ajuster les performances sonores en fonction de ses préférences et de l’utilisation.

A la différence de nombreux modèles, les basses ne sont pas particulièrement mises en avant et laissent le champ libre aux hautes fréquences. Cela permet, notamment sur les FPS, de bien faire ressortir le bruit des pas ou des balles qui fusent autour de soi.

Casque audio pour FPS

Le son Surround virtuel n’offre certes pas l’immersion d’un vrai kit, mais apporte néanmoins un réel avantage dans la spatialisation des sons, un avantage certain sur les FPS. Un véritable plaisir pour le jeu, mais aussi pendant le visionnage de films ou de séries. On regrette juste des basses qui manquent un brin de profondeur.

En poussant le volume, aucune distorsion n’est à signaler et c’est plutôt une bonne chose. Dans l’ensemble, les nouveaux transducteurs Pro-G (40mm) offrent des performances tout à fait convenables pour le prix, même si on reste encore assez loin des meilleurs modèles disponibles sur le marché.

Casque gamer pour PC, Xbox One et PS4

Concernant le microphone, la qualité est très correcte, comme vous pourrez le constater sur notre vidéo plus bas. La voix se montre claire et le micro anti-parasite réalise un bon travail pour ne capter que votre voix tout en filtrant les bruits environnants.

Micro en sourdine

Présentation vidéo

Conclusion

Pour faire évoluer sa gamme, Logitech a décidé de revoir en profondeur la construction de son nouveau casque filaire pour joueurs et au final, tous les changements amorcés par le constructeur ne sont pas forcément des réussites. Si le confort proposé par le Logitech G633 est tout à fait convenable, l’ergonomie est plutôt moyenne. Le placement des boutons est hasardeux et surtout peu intuitif, alors que les finitions plastiques apportent un côté un peu « cheap » à l’ensemble.

A côté de ça, le look du casque est à notre goût parfaitement adapté aux joueurs et plus plaisant visuellement que les anciennes versions, notamment grâce au micro pouvant intelligemment se rabattre et à un éclairage RGB personnalisable.

Les fonctionnalités sont nombreuses, aussi bien en termes de personnalisation que d’ajustement sonore. En parlant de son, la qualité audio est également au rendez-vous et le 7.1 virtuel offre une immersion correcte sans être transcendante.

Au final, c’est donc un avis mitigé qui ressort de cet essai du Logitech G633 Artemis Spectrum. Proposé aux alentours des 170€, c’est un produit correct, mais qui reste cher par rapport à certains concurrents tout aussi performants.

Commander sur Amazon

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

11 Commentaires

  1. acx1@sfr.fr

    Bonjour,
    J’ai acquis un casque Logitech sans fil g933.
    Je n’ai pas de notice d’emploi ni de logiciel d’installation.
    Pouvez-vous m’aider car je ne sonnais pas ce casque !

    1. GamerTech

      Bonjour,
      Nous n’avons pas encore eu l’occasion de tester le G933, mais ce sera fait très prochainement !
      Vous devriez pouvoir trouver toutes les informations concernant son utilisation directement sur le site de Logitech.

    1. elloco054

      j’ai le G633 et la PS4 le reconnait comme un banal 2.0. Le son est excellent mais uniquement stéréo. Il faut le pilote uniquement PC pour exploiter le 7.1 qui doit être virtuel donc

  2. Anthony

    Salut,

    il y a juste quelques petits trucs que j’aimerai partager, dans le test concernant le micro, tu as écris je cite « Concernant le microphone, la qualité est très correcte, comme vous pourrez le constater sur notre vidéo plus bas. La voix se montre claire… ». Dans la vidéo, au moment ou tu test en live le micro en montrant le logiciel, on ne peut hélas pas le constater à cause des bugs rencontrés (c’est qu’il a un soucis a ce point la le casque d’ailleurs non ?).
    Sinon dans le test, j’aime bien comme tu as mit en avant l’aspect ergonomique du casque (matériel / logiciel), mais tu es resté un peu vague sur l’aspect sonore du casque je trouve, peut être pas assez précis a mon sens, on pourrai imaginer peut être un peu plus de détails et de mots clés du domaine de l’audio.
    dans tous les cas merci pour tes tests, ça viens compléter le « catalogue » francophone des déballages/tests de matériel pour joueur et ça fait grave plaisir.
    a++

  3. Maréchal cobra

    Pour le confort pas d’accord je l’ai depuis plusieurs mois et c’est une horreur avec des lunettes sur une utilisation prolongé et je vais d’ailleurs m’en séparé d’ici peut a cause de sa.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !