NZXT H500

Note GamerTech
Les points clés
  • Boitier moyen tour compact
  • Design premium et simple
  • Large vitre en verre trempé
  • Cable-management facilité
  • Compatible mini-ITX, micro-ATX et ATX
Où l'acheter ?

Test NZXT H500

Comme annoncé récemment sur notre chaîne YouTube, nous allons vous proposer un peu plus de contenu orienté hardware. Quoi de mieux pour commencer qu’un test complet d’un boitier très design et tout en simplicité ? On vous propose donc de découvrir ensemble le H500 de NZXT !

Config gamer noire et rouge 2

Ce boitier moyen tour compact est disponible pour environ 79€ au moment où nous écrivons ces lignes. Il est à noter qu’une version “i” incluant un boîtier intelligent de contrôle des ventilateurs ainsi que deux bandes de LED RGB est également disponible pour 30€ de plus. De quoi venir se positionner parmi les meilleurs boîtiers pour PC gamer ?

On va également profiter de cet article pour vous parler un petit peu du GRID+ V3, le rhéobus intelligent de la marque qui va nous permettre de contrôler tous les ventilateurs de notre configuration.

Unboxing

À l’intérieur du carton, pas de chichi puisqu’on tombera directement sur le boitier, bien calé entre deux pièces de polystyrène. Il est évidemment protégé par un grand “sac” en plastique transparent afin d’éviter qu’il ne souffre trop pendant le transport.

Côté accessoires, le H500 est uniquement fourni avec quelques serre-câbles ainsi que toute la visserie nécessaire à l’installation des composants de notre configuration. Un packaging plutôt sommaire donc, mais a-t-on réellement besoin d’autre chose ?

Compléter sa config'

Design

Du côté du design, NZXT a fait dans la simplicité avec un boîtier monobloc et très sobre dans cette version noire mate que nous avons reçu en test. Dans l’esprit, il ressemble énormément aux autres boitiers de la nouvelle gamme de la marque. À noter que différentes variations de couleurs sont disponibles afin de s’accorder avec les goûts et configurations de chacun.

On est ici face à un boîtier de type moyen tour “compact” puisqu’avec ses 42,8 cm de largeur et sa hauteur de 46 cm, il ne sera compatible qu’avec les cartes mères ATX, micro ATX et mini ITX. On ne pourra donc pas y installer de cartes mères E-ATX comme c’est par exemple le cas dans le H700.

Boitier ATX compact

NZXT a fait un bon travail sur la conception du H500 qui possède une face avant très sobre puisqu’elle est vierge de toute décoration, à l’exception du logo très discret de la marque. La pièce d’acier qui compose cette face se prolonge sur la partie supérieure, donnant ainsi un look très agréable et très premium au boîtier.

C’est sur cette partie supérieure que le front panel prend place. Celui-ci dispose de deux ports USB 3 dont l’intérieur est fait d’un plastique violet qui rappelle la couleur de la marque. Ils sont accompagnés des habituels connecteurs jack pour la partie audio. On y trouve également la LED d’activité des disques ainsi que les deux boutons Reset et Power. Ce dernier est cerclé d’un éclairage blanc qui indique que la machine est en marche.

Front panel du NZXT h500

En poursuivant le long de la surface supérieure, on retrouve une première ouverture de ventilation dont les trous sont directement découpés dans la pièce d’acier. On y distingue également un filtre pour la poussière ainsi que les vis qui maintiennent le ventilateur. Vous le verrez, mais on a décidé de ne pas y toucher par peur d’abimer la peinture en dévissant le tout. Pas certain que ce soit un choix très judicieux de la part de NZXT.

Màj 14/10/18 : NZXT nous a informé que nous avons reçu une pré-version du H500 qui est anormalement équipée d’un filtre au niveau de l’emplacement supérieur. Les boîtiers vendus en France ne seront pas équipés de ce filtre.

Boitier PC bien ventilé

À l’arrière, le H500 dispose d’une seconde ouverture pour la ventilation qui prend place juste à côté de l’IO shield. Le boitier propose également 7 slots d’extensions pour nos cartes PCI Express. À noter que sur la version “i” du boitier, deux slots verticaux sont présents pour pouvoir y installer la carte graphique. Sur notre version, ces deux slots sont remplacés par une simple ouverture coulissante.

NZXT H500 PCI

On s’intéresse maintenant au côté droit du boîtier qui présente une large ouverture filtrée sur l’avant. Celle-ci sera donc logiquement la “porte d’entrée” de l’air qui viendra ventiler nos composants. Le panneau latéral est quant à lui maintenu en place par deux vis à main et il est calé au niveau de l’avant du boitier ce qui facilite sa fermeture puisqu’il ne sera pas nécessaire de le faire coulisser comme sur la plupart des boîtiers.

Ventilation avant du H500

Enfin, la pièce maîtresse du H500 n’est autre que sa vitre en verre trempé qui recouvre entièrement le côté gauche du boîtier à l’exception de la partie accueillant l’alimentation. Elle permet une visibilité complète de la configuration et se retire très facilement en ôtant une simple vis à main et en déclipsant la partie haute.

Boitier Gaming Verre Trempé

Vous l’aurez compris, dans cette version noir mat, le H500 se révèle être un boitier simple, sobre et élégant à la fois. Il pourra s’adapter facilement à n’importe quel setup et sa large vitre latérale permettra de sublimer les entrailles de nos configurations. Avec son tarif avantageux, il pourra notamment trouver sa place si vous souhaitez monter un PC gamer pas cher.

Agencement interne

Une fois que l’on a ôté la vitre latérale, on n’a aucun doute sur le fait qu’on est en présence d’un boitier NZXT. L’intérieur est très aéré et vierge de toute éventuelle cage pour disques durs ou lecteurs optiques. La pâte de la marque se retrouve également grâce au large cache métallique qu’on retrouve sur tous les boîtiers de la marque.

Boitier gaming aéré

Le premier aspect à prendre en compte dans un boitier n’est autre que la ventilation. Le H500 n’est pas forcément un bon élève puisqu’il ne pourra accueillir que 4 ventilateurs au total (voire moins, si comme nous, vous utilisez un watercooling AiO).

Le boitier dispose d’une cassette amovible, derrière la façade qui pourra accueillir 2 ventilateurs de 120 ou 140mm. C’est également le seul endroit où l’on pourra installer un radiateur comme celui du Kraken X62 et ses 280mm. Comme vu dans la première partie, l’air frais sera aspiré depuis la feinte latérale filtrée que l’on retrouve sur la droite du boitier.

Ventilateurs NZXT H500

En plus de cet emplacement avant, le H500 propose deux emplacements déjà occupés par des ventilateurs Aer 120 au déballage. Le ventilateur supérieur pourra être remplacé par n’importe quel autre ventilateur allant jusqu’à 140mm. Le troisième et dernier emplacement, situé à l’arrière se limitera quant à lui aux ventilateurs de 120mm et éventuellement aux petits kits AiO du même format.

Sur la partie inférieure, NZXT continue à proposer un cache alimentation sur toute la longueur du boitier. Celui-ci est percé de petits trous qui permettent d’assurer un peu de ventilation pour le compartiment de l’alimentation, mais également de fixer les 2 supports pour disques 2,5 pouces. Ceux-ci pourront également être installés à l’arrière de la carte-mère.

Support disques 2,5 pouces

Le cache métallique permettra de fixer un réservoir pour un éventuel watercooling, mais sert ici principalement à masquer les ouvertures destinées à faire passer les câbles depuis l’arrière de la carte-mère. Deux larges ouvertures sont également présentes sur la partie inférieure ainsi qu’une dernière qui permettra de raccorder facilement l’alimentation de notre carte graphique.

Cache-cable NZXT H500

À l’arrière, le H500 est équipé de nombreux chemin de câbles qui faciliteront grandement le cable-management. On a ainsi droit à un gros chemin rigide pour le 24 pins de la carte-mère ainsi qu’un autre en haut à droite pour faire passer l’alimentation CPU et les câbles des ventilateurs. Ils se révèlent très pratiques et permettent vraiment de bien maintenir les câbles en place.

Cable Management boitier PC

De nombreuses attaches pour les serre-câbles sont également présentes sur toute la surface interne du H500 et on a également droit à deux velcros fixes et prémontés au niveau du passage de câble qui accueillera le 24 pins. De l’espace reste également disponible pour ajouter des modules comme le GRID+ V3 ou encore le kit d’éclairage Hue 2, d’autant que le boitier nous laisse un battement de 3 centimètres entre l’arrière de la carte-mère et la paroi latérale.

Cage disques durs NZXT H500

L’unique cage pour disques durs prend place sous le cache alimentation et pourra accueillir jusqu’à 3 disques 2,5 pouces ou 3,5 pouces. Elle est entièrement amovible, mais demandera d’être dévissée par le dessous du boitier, ce qui peut se révéler périlleux une fois la configuration en place. On déplore par contre l’absence de patin anti vibrations…

NZXT H500 Alimentation filtrée

L’alimentation prendra quant à elle place à l’arrière et son emplacement dispose d’une large ouverture filtrée. Filtre que l’on pourra d’ailleurs retirer pour le nettoyer facilement. L’espace disponible pour ranger les câbles est par contre très restreint lorsque la cage pour les disques est en place. Comme vous pouvez le voir sur nos photos, l’espace manque clairement pour le stockage des câbles et c’est selon nous le seul vrai point noir de ce boitier.

La configuration

On va vous détailler dans cette partie les composants que nous avons utilisés au sein de ce boitier. Vous le verrez, tous ne sont pas de première jeunesse, mais ils devraient bientôt être remplacés par des composants plus actuels.

En pratique, voilà un peu le résultat d’une configuration montée sur ce petit NZXT H500. N’hésitez pas à nous donner votre avis dans les commentaires !

 

Un point sur le GRID+ V3

Nous avons donc équipé ce H500 du GRID+ V3, un petit boitier qui n’est autre qu’un rhéobus intelligent qui permet de contrôler de manière centralisée, tous les ventilateurs de notre boitier. Celui-ci se place où l’on souhaite dans le boitier et devra être alimenté via une prise molex. On le raccorde ensuite à l’aide d’un connecteur USB 2 interne.

Une fois le boitier en place, il suffira de lancer le logiciel CAM de la marque, pour pouvoir contrôler chacun des ventilateurs qui y sont branchés. On pourra alors utiliser différentes courbes de ventilations prédéfinies et évidemment créer nos propres courbes manuellement. L’outil offre même la possibilité d’arrêter totalement les ventilateurs en dessous d’une certaine température.

NZXT GRID+ V3

CAM nous laisse le choix d’ajuster le fonctionnement des ventilateurs en fonction de la température du processeur, mais également de la carte graphique. Cela peut s’avérer très pratique dans un gros boitier où des ventilateurs seraient à proximité immédiate du GPU.

Enfin, cette nouvelle version du GRID intègre un petit micro qu’il conviendra de placer à proximité du connecteur 24 pin de la carte-mère et qui va enregistrer le son généré à l’intérieur du boitier. Après analyse dans diverses situations, il générera une courbe de ventilation proposant un bon compromis entre nuisance sonore et ventilation.

Si vous voulez tout savoir sur le GRID+ V3, nous vous invitons à consulter la partie qui lui est dédiée dans notre vidéo sur le H500.

Conclusion

Le H500 se révèle être un excellent boitier, surtout si vous souhaitez vous monter une configuration minimaliste avec un format compact. Si le design de celui-ci est très cubique, il n’en reste pas moins soigné et réfléchi. La large vitre en verre trempé ajoute quant à elle, un peu plus de cachet à l’ensemble.

Le seul réel reproche que l’on peut faire au H500 est directement lié à son format puisqu’il manque selon nous d’un peu d’espace interne pour pouvoir réaliser un câble-management propre. La présence de la cage pour les disques durs sous le cache alimentation y est pour beaucoup puisqu’elle prend finalement beaucoup d’espace à l’endroit où on a l’habitude de stocker les câbles.

Pour un tarif de 80€ et compte tenu de sa prestation globale, il s’avère être très intéressant et plutôt accessible. Les utilisateurs désireux d’avoir un peu plus d’intelligence au sein de leur machine peuvent également se tourner vers la version « i » pour profiter d’un système de contrôle intelligent des ventilateurs, des LEDs et qui embarque également l’Adaptative Noise Reduction. Au niveau des alternatives, le NZXT H500 vient directement en concurrence du Meshify C de Fractal Design ou encore du MaterBox 5 Lite de Cooler Master.

Blogueur depuis de nombreuses années, j'aime partager ma passion pour les nouvelles technologies au travers de mes articles. J'en ai d'ailleurs fait mon métier au service d'un grand groupe postal.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !