Glorious Model O

Note GamerTech
Les points clés
    • Souris gamer filaire
    • Poids 58 g - Coque perforée
    • 6 boutons programmables
    • Capteur optique 12 000 DPI
    • Eclairages RGB
Où l'acheter ?

Test Glorious Model O

La Glorious Model O est probablement la souris qui a fait le plus parler d’elle en cette année 2019. Avec quelques mois de retard, on a enfin réussi à mettre la main dessus et il était grand temps de vous proposer un test complet de ce modèle ultraléger, taillé pour la compétition et tout particulièrement les FPS/TPS.

Glorious Model O

Avec seulement 68 g sur la balance, la Glorious Model O est l’un des premiers modèles à avoir opté pour une coque perforée et un câble ultra-flexible. Une conception que l’on a ensuite retrouvée sur de nombreuses concurrentes, notamment du côté de la Cooler Master MM710 ou plus récemment avec la Xtrfy M4.

Disponible aux alentours des 50-60€ selon les revendeurs et le coloris sélectionné, la Model O mérite-elle ce succès retentissant ? Réponse après quelques jours à ses côtés.

Découvrez Maxesport.gg

Logo MaxEsport.gg

La Glorious Model O nous a été envoyé par la boutique Maxesport.gg – Boutique N°1 Française entièrement dédiée à l’esport, vous y trouverez plus de 2000 produits gaming avec des périphériques, des produits dérivées des meilleures équipes et tout un tas d’accessoires pensés pour les joueurs.

Unboxing

La souris est livrée dans une petite boite cartonnée où l’on retrouve quelques schémas décrivant ses dimensions ainsi que ses caractéristiques complètes. L’ensemble est plutôt bien réalisé et mention spéciale pour les petites touches réfléchissantes faisant leur petit effet.

Unboxing de la souris Glorious Model O de PC Gaming Race

A l’intérieur de la boite, la Model O s’accompagne d’un guide d’utilisation, d’un mot du président de la marque et de quelques stickers aux couleurs du constructeur. Face à certaines concurrentes, on pourra ici regretter l’absence d’un pack de patins de rechange.

Design & Ergonomie

Place au design de la souris et la première chose qui saute aux yeux lorsque l’on découvre la Glorious Model O, c’est évidemment sa coque perforée en nid d’abeille. Une conception qui apporte en pratique deux principaux avantages : réduire le poids de la souris pour atteindre les 68 g sur la balance mais aussi améliorer l’aération au niveau de la paume de la main de façon à limiter la transpiration lors des plus longues sessions de gaming.

Design de la souris

Si cette conception pourra peut-être surprendre certains joueurs, le format de la souris reste lui assez classique. Pour ce premier modèle, le constructeur opte en effet pour un format ambidextre et des dimensions moyennes de 128 x 63 x 38 mm qui devraient pouvoir s’adapter à la plupart des joueurs.

Une fois la main posée dessus, on profite rapidement d’un bon confort et la souris s’adapte naturellement à la plupart des types de grips. Que vous soyez adeptes de Palm Grip ou Claw Grip, vous devriez pouvoir bénéficier d’un confort durable et surtout d’un bon maintien lors des mouvements les plus rapides. Si ses dimensions sont encore un peu trop importantes à votre goût, notez au passage que le constructeur propose aussi une version O- reprenant une conception similaire mais dans un format légèrement plus compact.

Confort Glorious Model O

En parlant des différents modèles de la marque, notez également que la Glorious Model O est proposée en 4 variantes, vous laissant le choix entre des modèles au revêtement mat ou brillant, et de couleur noire ou blanche. Dans sa version brillante testée aujourd’hui, la souris est 1 à 2 g plus lourde que dans sa version mate et il faudra faire avec des traces de doigts apparaissant rapidement.

Du côté des finitions, pas grand-chose à reprocher à la Glorious Model O. Les différents plastiques utilisés semblent tous de très bonne qualité et ses lignes très douces viennent parfaitement épouser la main. L’assemblage ne présente pas de réel défaut, si ce n’est peut-être un léger jeu au niveau des deux boutons principaux. En secouant la souris dans tous les sens ou en exerçant de forte pression sur ses façades, aucun craquement n’est à relever malgré son poids plume.

Façade latérale sans bouton - La souris est pensée pour les droitiers

Les boutons, on y vient justement. On retrouve donc tout d’abord les deux clics principaux, bien séparés et embarquant des interrupteurs de chez Omron. Leur activation se montre parfaitement réactive, avec des clics bien marqués et clairement satisfaisants.

Entre les deux boutons, une molette texturée présente un défilement efficace, ni trop souple ni trop cranté. Aucun jeu n’est à souligner lors de son activation et la présence d’un éclairage RGB vous permet de personnaliser son aspect via un logiciel sur lequel on reviendra un peu plus tard.

Zoom sur les boutons de la Glorious Model O

Derrière la molette, un unique bouton permet par défaut de gérer la sensibilité du capteur. Jusqu’à 6 niveaux peuvent être programmés, mais il est aussi possible de modifier l’affectation de ce bouton si vous n’avez pas forcément besoin de changer régulièrement la sensibilité de votre souris.

Sur les façades, on retrouve de chaque côté le logo de la marque ainsi qu’un éclairage RGB suivant la forme de la souris. Là-encore, c’est visuellement plutôt réussi et à la différence de certaines concurrentes, la Glorious Model O a l’avantage de proposer un poids plume sans faire l’impasse sur les possibilités de personnalisation.

Souris PC Gaming Race Glorious Model O

Malgré son format ambidextre, la souris se destine principalement aux joueurs droitiers. A la différence d’une Razer Viper ou d’une Logitech G Pro Wireless, aucun bouton n’est présent du côté droit si l’on souhaite l’utiliser avec la main gauche. Les joueurs droitiers pourront eux profiter de deux boutons additionnels sur sa façade gauche. Malgré un format assez étroit, ils viennent naturellement se positionner sous le pouce et leur activation se réalise de manière très naturelle.

Place à l’arrière de la souris, où l’on retrouve là aussi une structure entièrement perforée. La glisse est assurée par 4 patins PTFE offrant d’excellents résultats sur un tapis de souris. La souris réagit parfaitement lors des déplacements les plus rapides et notre seul regret pourra être l’absence d’un pack de rechanges comme sur les modèles de Cooler Master ou Xtrfy. Au centre du châssis, on notera également la présence d’une LED indiquant le niveau de sensibilité actuel.

Souris gamer ultra-légère et perforée

Enfin, dernier point important concernant la conception de cette Glorious Model : son câble. Baptisé Ascended Cord par la marque, il a la particularité d’offrir une flexibilité grâce à une gaine tressée et légèrement aplatie. A l’utilisation, il se montre bien plus agréable qu’un câble gainé traditionnel et donne presque l’impression d’utiliser une souris sans-fil. On pourra sans aucun problème l’utiliser sans le fixer à un bungee et réaliser des mouvements très amples sans être déranger par un câble qui tire sur son mulot. Face au câble de la Roccat Kone Pure Ultra, c’est le jour et la nuit.

Le câble très flexible de la Model O

Petite parenthèse concernant ce câble. En fouillant un peu sur la toile, on retrouve de nombreux retours d’utilisateurs rencontrant des problèmes de déconnexion au bout de quelques semaines d’utilisation. Suite à ces retours, Glorious a semble-t-il retravaillé un peu ce câble et sa façon de le présenter dans la boite afin d’améliorer la fiabilité de l’ensemble (exemple ici en vidéo). De notre côté, il s’agit bien de la première version de la Model O et nous n’avons pas rencontré le moindre problème lors de nos essais, mais impossible de juger de sa résistance sur une si courte période d’utilisation.

Logiciel Glorious Model O

Pour accompagner sa souris phare, PC Gaming Race (le nom complet de marque) propose un petit logiciel permettant de paramétrer différents profils de configuration.

Depuis une unique fenêtre, on pourra modifier le mapping des 6 boutons de la souris en choisissant des actions proposées par défaut par la marque ou en créant ses propres macros.

Le logiciel accompagnant les souris Glorious

Sur le côté, différents onglets permettent de rentrer un peu plus dans les détails. On retrouve tout d’abord les réglages de la sensibilité, avec la possibilité d’enregistrer jusqu’à 6 niveaux compris entre 400 et 12 000 DPI avec un pas de 100 DPI.

Un second onglet vient prendre en charge les effets de rétroéclairage. On retrouve les effets habituels mais la personnalisation est moins complète que sur un modèle de chez Razer ou Corsair par exemple. Il ne semble par exemple pas possible de personnaliser de manière indépendante chaque zone d’éclairage.

Gestion éclairage RGB

Le reste des options permet d’ajuster la distance de lift-off à 2 ou 3 mm, le polling rate jusqu’à 1000 Hz ou encore le temps de rebond des clics principaux.

Performances et capteur

Place aux performances et à l’utilisation de cette Glorious Model O. La souris embarque un capteur PixArt PMW3360, déjà présent chez de nombreuses concurrentes et surtout réputé pour sa parfaite fiabilité.

Avis sur la Glorious Model O

Comme souvent, rien à redire de ce côté-là et l’on profite d’un tracking irréprochable et surtout sans le moindre décrochage. La sensibilité maximale de 12 000 DPI se montre évidemment largement suffisante, la plupart des joueurs optant pour des niveaux bien plus bas, entre 500 et 3000 DPI selon les préférences de chacun.

Lors du gaming, la combinaison d’un châssis confortable, d’un poids plume et d’un câble très flexible permettent de tirer pleinement profit de la souris. Les joueurs ayant l’habitude de jouer avec une faible sensibilité pourront probablement gagner en maniabilité et limiter la fatigue lors des sessions de gaming les plus longues.

La meilleure souris pour les FPS ?

La souris répond parfaitement aux moindres mouvements et les différents boutons se montrent parfaitement réactifs pour enchainer les frags sur vos jeux favoris. Evidemment, le modèle se destine naturellement aux joueurs adeptes de FPS et autres titres plutôt nerveux et certains joueurs pourront se sentir un peu limités pour son faible nombre de boutons. Pour ceux-là, on recommandera plutôt de s’orienter vers une Logitech G502 Lightspeed ou une Razer Basilisk Ultimate, mais il faudra faire avec un poids d’environ 105 g.

Conclusion

Simple, efficace et innovante, la Glorious Model O est clairement une belle réussite. Avec son poids plume de 69 g, son câble particulièrement flexible ou encore son capteur irréprochable, la souris est sans conteste une candidate idéale pour les joueurs adeptes de FPS à la recherche d’un mulot parfaitement maniable.

Disponible aux alentours des 50-60€ chez Amazon ou MaxEsport, on pourra la recommander les yeux fermés si son format convient à la taille de votre main et votre type de grip. On vous rappelle d’ailleurs qu’un modèle plus compact baptisé O- est également proposé par la marque, et qu’une Glorious Model D a également été récemment annoncé. Ce nouveau modèle, que l’on vous proposera prochainement à l’essai, profite d’une conception ergonomique et non plus symétrique.

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *