Corsair M65 RGB Elite

Note GamerTech
Les points clés
  • Souris gamer filaire
  • Capteur optique PixArt 3391
  • Excellente prise en main
  • 8 boutons programmables
  • RGB et ajustement du poids
Où l'acheter ?

Test Corsair M65 RGB Elite

Présentée lors du CES de Las Vegas en même temps que ses nouvelles consoeurs, nous vous proposons aujourd’hui le test complet de la souris Corsair M65 RGB Elite. Cette nouvelle itération a pour but de reprendre le flambeau d’une série qui fait office de référence sur le marché des souris gamer.

Corsair M65 RGB Elite - Test complet

Tout comme la M65 Pro RGB à son époque, ce modèle Elite se place plutôt comme une mise à jour qu’une réelle nouvelle souris. Au menu cette année : un nouveau capteur optique, un châssis légèrement retravaillé et quelques grammes gagnés sur la balance. Pourquoi changer une recette qui gagne ?

Proposée aux alentours des 70€, cette nouvelle M65 RGB Elite reste donc une concurrente directe des SteelSeries Rival 600, Logitech G502 ou encore Razer DeathAdder. En somme, elle s’attaque à l’un des segments les plus concurrentiels sur le marché des périphériques pour joueurs.

Unboxing

Fidèle à ses couleurs, Corsair livre la M65 RGB Elite dans une petit boite en carton noire et jaune. Celle-ci propose un visuel de la souris (ici le modèle blanc) et l’arrière nous laisse entrevoir les différentes spécifications de cette dernière.

Unboxing de la souris Corsair M65 RGB Elite

À l’intérieur, la souris est logée dans une pièce de plastique moulée afin d’éviter qu’elle se balade. Pour le reste, on retrouve l’habituel manuel utilisateur et les différentes documents administratives.

Design et ergonomie

Corsair n’a clairement pas révolutionné le genre en ce qui concerne le design de sa M65 RGB Elite. Comme indiqué au début de cet article, la marque a tout simplement repris la base déjà très convaincante de la M65 Pro RGB. Les modifications visuelles sont très discrètes et plutôt situées au niveau de la conception interne.

Souris gamer avec châssis en aluminium

Le châssis en aluminium est toujours de la partie et un peu plus visible sur la partie avant. Il accueille plusieurs éléments qui viennent composer la coque externe de la souris et qui seront donc en contact avec les doigts et la paume de la main. L’ensemble est composé de 3 éléments : la partie supérieure et les deux coques latérales qui accueilleront les doigts.

C’est dans son nom mais on le précise quand même : la M65 RGB Elite dispose de différentes zone d’éclairage qui seront évidemment personnalisable à l’aide du logiciel iCue. On pourra donc choisir les couleurs du logo de la marque présent à l’arrière ainsi que le cerclage de la molette. La LED présente derrière la molette servant quant à elle à indiquer le profil de DPI actuellement en cours d’utilisation.

Corsair M65 RGB Elite : un design toujours aussi convaincant

Une fois en main, on retrouve toujours l’excellente ergonomie ayant fait le succès de cette gamme. La souris tombe parfaitement au creux de la main et pourra être utilisée aussi bien en palm grip qu’en claw grip. On est ici face à un mulot plutôt plongeant sur la partie arrière et n’offrant donc pas beaucoup de “consistance” sur la partie arrière de la main.

Toujours destinée uniquement aux droitiers, la M65 RGB Elite accueille 3 boutons sur sa tranche gauche. Le plus important étant évidemment le bouton “Sniper” qui permet de réduire à la volée les DPI pour les adeptes de FPS. Celui-ci tombe parfaitement sous le pouce et propose un clic plutôt dur et réactif. Le constat est d’ailleurs le même pour les deux autres boutons présents sur cette tranche.

Souris gamer avec boutons de macros

Les clics principaux sont assurés par des interrupteurs Omron que l’on commence à retrouver un peu partout et qui sont garantis pour 50 millions de clics. Le ressenti est ici aussi tout simplement parfait avec un clic tout en réactivité et suffisamment marqué. Les nuisances sonores sont quant à elle plutôt limitées, malgré cela, les boutons restent plus bruyants que certains autres modèles comme ma vieillissante SteelSeries Rival.

Enfin, on retrouve une molette en caoutchouc avec des crans moyennement marqués sans pour autant être trop discrets. Celle-ci se révèle très agréable en utilisation quotidienne, à la différence des deux boutons présents à sa base. Comme souvent, ces deux derniers permettent de régler à la volée le profil de sensibilité mais ils restent malheureusement difficilement accessibles. Un point négatif si vous souhaitez y affecter d’autres actions, mais pas forcément négatif si vous souhaitez éviter de vous retrouver avec les mauvais DPI en pleine partie.

Corsair M65 RGB Elite : une souris gamer lestée

Le dessous de la souris abrite 5 petits patins en téflon lui assurant une bonne glisse ainsi que les 3 emplacements pour les poids amovibles. Sur la balance, le poids à vide (sans les poids ni les vis) tombe à un peu moins de 100 grammes et pourra monter jusqu’à un peu plus de 115 grammes, le tout sans compter le câble tressé d’1,80m.

Fonctionnalités et pilotes Corsair iCue

Comme l’ensemble des périphériques de la marque voilée, la M65 RGB Elite nécessite l’installation du pilote Corsair iCUE pour libérer tout son potentiel. On a d’ailleurs déjà longuement présenté ce soft très complet dans nos différents tests des produits de la marque.

Logiciel Corsair iCue

S’il est toujours aussi déroutant dans son approche des fonctionnalités, iCUE reste tout de même l’une des solutions les plus complètes du marché avec un nombre assez conséquent d’options. Il est ainsi possible de créer différents profils, associés à des jeux ou des applications.

Cette nouvelle itération dispose évidemment du fameux boutons Sniper qui sera par défaut utilisé pour réduire drastiquement la sensibilité de la souris afin d’ajuster votre visée. Il sera évidemment possible de le remapper avec la fonctionnalité de votre choix.

Ces profils permettent de gérer aussi bien les différentes actions des boutons que les effets d’éclairage. Ces effets lumineux pourront d’ailleurs être synchronisés entre tous les appareils Corsair que vous possédez dans votre setup.

Pilote Corsair iCue

Enfin, iCUE nous laisse gérer finement les aspects liés aux performances de sa M65 RGB Elite. Jusqu’à 5 paliers de sensibilité peuvent être définis et on pourra jouer également sur la vitesse du pointeur. Pour finir, la marque a eu la bonne idée d’ajouter une option permettant de calibrer la souris en fonction de la surface sur laquelle elle est installée.

Une histoire de couleurs

Comme vous avez pu le constater dans les différentes photos présentes dans ce test, nous avons reçu la version blanche de la M65. On se permet de le préciser, car il existe une différence plus ou moins fondamentale avec la version noire, au-delà de la simple couleur générale de la souris.

La M65 RGB Elite de Corsair en version blanche

En effet, si la version noire est équipée d’un revêtement soft touch sur sa partie supérieure, il s’agit d’un plastique brillant et lisse sur le modèle immaculé. Un point non négligeable qu’il convient de prendre en compte en fonction de vos préférences. Si vous êtes du genre à beaucoup suer des mains lors de longues sessions de jeu, on vous recommande plutôt de vous tourner vers le modèle noir de la M65.

Les deux modèles de M65 RGB Elite

De notre côté, nous ne sommes pas concernés par ce type de “problème” et n’avons pas été dérangés par ce revêtement. Si celui-ci est logiquement plus glissant qu’un revêtement doux traditionnel, il n’a pas posé problème, même après plusieurs heures de jeu.

Performances

Corsair maîtrise toujours aussi bien cet aspect et rend ainsi une copie parfaite sur le plan des performances. Utilisée pendant plusieurs jours, la M65 RGB Elite n’a montré aucun signe de fatigue et a répondu présente dans toutes les situations. Que ce soit en usage purement bureautique ou durant de longues sessions de jeu, le contrat est parfaitement rempli.

Capteur Pixart PMW3391

Le capteur optique Pixart PMW3391 répond parfaitement et, associé à l’excellent tapis MM350 de la marque, la souris propose une glisse parfaite. Les déplacements fluides et nous n’avons constaté aucun décrochage du curseur. Nous utilisons dans notre cas un profil à 800 DPI et nous sommes tout de suite sentis en confiance.

Corsair M65 RGB Elite : une souris taillée pour les FPS

Mise à l’épreuve sur différents FPS qui sont, on le rappelle, le cas d’usage typique de cette souris, celle-ci a également répondu présente. Les clics sont parfaitement réactifs et on enchaîne les frags sans aucune difficulté. Petit bémol cependant au niveau des boutons supplémentaires présents sur la tranche gauche qui auraient mérité d’être un peu moins “durs”.

Conclusion

La M65 RGB Elite de Corsair représente donc une évolution intéressante de la gamme. La marque américaine n’a clairement pas révolutionné un modèle de nombreuses fois plébiscité. Avec un meilleur capteur et des composants internes revus, la M65 RGB Elite se met donc à la page technologiquement parlant.

Il n’en reste pas moins que cette souris est l’une des meilleures références disponibles sur le marché actuellement. Cette affirmation est d’autant plus vraie si vous êtes adeptes des jeux de tir à la première personne. Performante, confortable et complète, elle s’adaptera sans mal à la plupart des utilisations.

Son tarif cohérent d’environ 70€ vient donc la placer au milieu de ses principales concurrentes. Si aucune de ses caractéristiques ne la fait sortir du lot, c’est certainement l’un des modèles les plus cohérents au moment où nous rédigeons ce test.

Blogueur depuis de nombreuses années, j'aime partager ma passion pour les nouvelles technologies au travers de mes articles. J'en ai d'ailleurs fait mon métier au service d'un grand groupe postal.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *