Corsair Glaive RGB Pro

Note GamerTech
Les points clés
  • Souris gamer filaire - Droitier
  • 7 boutons
  • Capteur optique 18 000 DPI
  • 3 zones rétroéclairage RGB
  • Façades latérales interchangeables
Où l'acheter ?

Test Corsair Glaive RGB Pro

Après une première version dévoilée en 2017, Corsair présente sa nouvelle souris Glaive RGB Pro. Le modèle reprend dans les grandes lignes ce que l’on avait découvert sur la précédente génération et lui apporte quelques améliorations, avec notamment un capteur retravaillé et un bouton supplémentaire.

Corsair Glaive RGB Pro

Présentée comme un modèle taillé pour les FPS et les MOBA, la Corsair Glaive RGB Pro conserve également sa conception modulaire, avec trois façades latérales interchangeables.

Le modèle est proposé à un tarif constructeur de 79.99€ et vient se placer en concurrence de la SteelSeries Rival 310, la Roccat Kone AIMO ou encore la Logitech G502.

Unboxing

Pas de surprise du côté de l’unboxing, avec une boite reprenant les couleurs habituelles de la marque. On y découvre quelques visuels de la souris et ses principales caractéristiques.

Unboxing de la Corsair Glaive RGB Pro

A l’intérieur de la boite :

  • La souris Glaive RGB Pro
  • Deux façades latérales supplémentaires
  • Un manuel d’utilisation

Design & Ergonomie

A première-vue, pas de grandes différences entre la précédente Glaive et cette nouvelle version Pro. La conception générale de la souris reste identique, avec un gabarit plutôt imposant lui permettant de s’adapter tout particulièrement aux plus grandes mains.

La souris affiche ainsi des dimensions de 124.9 x 68.5 x 45.5 mm pour un poids total de 115g. Pas forcément le mulot le plus léger du secteur, mais la réparation des masses se montre bien homogène et l’on verra que le confort est bien de la partie.

Souris gamer avec ergonomie ajustable

La construction et les finitions semblent également très proches de celles découvertes sur la première génération, avec un châssis majoritairement conçu en plastique accompagné d’une partie en aluminium sur l’avant. Visuellement, c’est plutôt réussi comme souvent avec la marque, mais on vous laisse évidement vous faire votre propre avis avec les différents visuels présentés lors de cet essai.

Place aux détails, en commençant par la partie supérieure de la souris. On y retrouve tout d’abord les deux boutons principaux, assemblés à partir d’une seule et même coque mais néanmoins séparés à l’avant de la souris. La forme est légèrement incurvée de façon à bien positionner ses doigts sur les boutons et l’ensemble embarque un revêtement soft-touch très agréable au toucher bien qu’un peu glissant à notre goût.

Les boutons sont équipés d’interrupteurs Omron annoncés avec une durabilité de 50 millions de clics. Ils présentent une activation très sensible et il faudra peut-être un certain temps d’adaptation selon la force qui était nécessaire sur votre précédente souris.

Les deux boutons principaux de la souris se montrent très réactifs

Entre les deux boutons, la molette cliquable présente une utilisation plutôt agréable et sans le moindre jeu, avec un revêtement texturé mais des crans que l’on aurait aimés un peu plus marqués. Comme sur le premier modèle on est ici limité à un défilement vertical.

Derrière la molette, on retrouve désormais deux boutons supplémentaires, contre un seul sur précédente génération de la Glaive RGB. Ils permettent par défaut d’augmenter ou de diminuer la sensibilité du capteur, mais l’on pourra évidemment remapper ces actions via le logiciel Corsair iCUE.

La souris étant uniquement pensé pour les joueurs droitiers, la tranche droite ne présente pas de bouton additionnel mais embarque une large zone de grip texturé en caoutchouc. De quoi améliorer la prise en mains de la souris, mais on y reviendra un peu plus tard.

Zoom sur le grip de la tranche droite

La façade latérale gauche est plus intéressante, puisque l’on retrouve tout d’abord deux boutons supplémentaires venant se positionner au-dessus du pouce. Ressortant légèrement de la coque, ils présentent comme sur le premier modèle un petit jeu leur permettant d’être activés en relevant légèrement le pouce plutôt qu’en devant appuyer sur le côté de la souris.

Sous ces boutons, on retrouve l’une des particularités de la Corsair Glaive RGB Pro avec un système magnétique permettant de basculer rapidement entre l’une des trois façades disponibles. L’idée ici est évidemment de s’adapter aux préférences et à la prise en main de chaque joueur.

Indicateur DPI

Comme sur le premier modèle, la façade montée par défaut est la plus plane et elle embarque désormais une zone de grip plutôt qu’une surface en plastique. Pour la remplacer, il suffit tout simplement de tirer dessus et aucun outil n’est nécessaire puisque la fixation se réalise magnétiquement.

La seconde façade est un peu plus large et s’adapte tout particulièrement à une prise en mains en Palm-Grip alors que la troisième façade embarque un support pour le pouce, notamment appréciable lors d’une utilisation bureautique ou sur des jeux peu nerveux.

La souris est livrée avec trois façades magnétiques

Globalement, peu importe la façade utilisée la Corsair Glaive se montre plutôt confortable à l’utilisation, même si son gabarit imposant et son poids plutôt conséquent n’en feront peut-être pas une souris adaptée aux plus petites mains. Comme d’habitude, difficile d’être véritablement objectif sur ce point, chaque joueur ayant ses propres besoins.

Si l’on retourne la souris, on retrouve 4 larges patins en PTFE assurant une excellente glisse, notamment sur le tapis Corsair MM350 que la marque nous a également fait parvenir.

Les patins offrent une superbe glisse

Enfin côté connectique, il faudra compter sur un câble tressé d’une longueur de 1.8 m.  A son extrémité, on retrouve un imposant connecteur USB reprenant le logo de la marque, de façon à facilement le repérer à l’arrière de son boitier.

Logiciel Corsair iCUE

Du côté des fonctionnalités supplémentaires, la Corsair Glaive RGB Pro est compatible avec le logiciel Corsair iCUE, disponible gratuitement sur le site du constructeur. Notez que si vous disposez déjà d’un autre périphérique de la marque, il n’est pas nécessaire de le réinstaller puisque la souris sera directement reconnue si vous mettez à jour celui-ci.

Présentation du Logiciel Corsair iCUE

Depuis celui-ci, on va retrouver les options habituelles, avec notamment la gestion des profils, l’ajustement des commandes ou encore les paramétrages de son capteur optique.

Corsair propose de nombreuses commandes par défaut et comme avec la plupart des logiciels, il est possible de créer ses propres macros ou encore des minuteries. L’ensemble n’est pas forcément aussi intuitif que chez certains concurrents, mais tout ça fonctionne très bien une fois le logiciel maitrisé.

Paramétrage des boutons de la Corsair Glaive RGB Pro

Du côté de la sensibilité, on va pouvoir enregistrer jusqu’à 5 niveaux compris entre 100 et 18 000 DPI, avec un pas de 1 DPI. Il est également possible de sélectionner une sensibilité spécifique si l’on souhaite utiliser l’un des boutons latéraux comme un bouton « Sniper ».

Sur la partie supérieure de la souris, on aura 5 indicateurs lumineux permettant de visualiser en un clin d’œil le niveau de sensibilité actuellement utilisé. La couleur de cet indicateur peut être ajusté via le logiciel.

Ajustement de la sensibilité du capteur

C’est également depuis ce logiciel que l’on viendra configurer les éclairages RGB de la souris. On retrouve ici plusieurs zones, sur la partie avant de la souris, les contours de la souris et enfin le logo au niveau du repose-paume.

On retrouve les effets d’éclairages habituels et il est également possible de synchroniser les effets avec les autres produits de la marque, aussi bien les périphériques que les composants.

Performances et capteur

Du côté des performances, la première Glaive offrait un tracking parfait et une excellente réactivité avec son capteur optique PixArt PMW3367 et il en est de même sur ce modèle Pro.

Ici, le capteur passe encore au cran supérieur en proposant une sensibilité maximale de 18 000 DPI grâce au nouveau modèle PMW3391. Comme souvent, on se demande vraiment l’utilité d’une telle sensibilité, la grande majorité des joueurs se limitant à des niveaux bien inférieurs, entre 400 et 3000 DPI. A moins de jouer avec 3 écrans 8K, difficile de comprendre où veulent vraiment en venir les constructeurs si ce n’est d’afficher des valeurs toujours plus impressionnantes sur leur boite.

Le capteur offre un tracking parfait

A l’utilisation, l’ensemble n’en reste pas moins parfaitement adapté pour du gaming, comme c’est le cas pour la plupart des souris actuelles. Durant nos essais, aucun problème de tracking ni de décrochage n’a été détecté et le mulot répond parfaitement aux moindres mouvements.

Le bouton supplémentaire de cette version Pro lui apporte une meilleure polyvalence, notamment sur les jeux nécessitant de nombreux raccourcis et comme expliqué un peu plus haut, le confort est globalement très correct.

Souris gamer avec rétroéclairage sur 3 zones

Bref, pas grand-chose à reprocher au niveaux des performances du mulot et comme d’habitude le choix se fera plutôt au niveau de l’ergonomie et du confort que des performances brutes.

Conclusion

Corsair faire évoluer en douceur son modèle Glaive et cette nouvelle version Pro confirme une nouvelle fois tout le savoir-faire de la marque. Si les nouveautés apportées ne justifieront clairement pas de repasser à la caisse si vous possédez déjà la Glaive RGB, la souris n’en reste pas moins intéressante si vous êtes à la recherche d’un mulot confortable, performant et personnalisable.

Disponible aux alentours des 80€, elle se place comme une bonne alternative face à certains modèles de SteelSeries, Razer ou Logitech et pourra clairement trouver sa place sur le bureau de nombreux joueurs.

On aurait quand même aimé que Corsair apporte des évolutions un peu plus significatives à son modèle, en permettant par exemple d’ajuster aussi la façade droite de la souris de façon à la rendre encore plus polyvalente. On aurait également pu imaginer un passage au sans-fil, comme avec la récente Harpoon RGB Wireless.

Editeur de la plateforme GamerTech. Passionné de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour sélectionner vos périphériques et composants ! Retrouvez également mes sélections sur Jeux-Vidéo Magazine.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !