Turtle Beach Stealth 300

Note GamerTech
Les points clés
  • Casque gaming filaire
  • Son amplifié
  • Version PS4 ou Xbox One
  • Fonctionnement sur batterie
  • Adapté aux porteurs de lunettes
Où l'acheter ?

Test Turtle Beach Stealth 300

Tout juste disponible sur le marché, le nouveau casque Turtle Beach Stealth 300 vient proposer une solution moins onéreuse que son grand frère en version 600. Pour un tarif de 79,99€, il reprend le design de son aîné tout en faisant l’impasse sur certaines fonctionnalités.

Test du Turtle Beach Stealth 300

Ce casque filaire (à batterie, sic) se destine aux joueurs console et sera donc disponible en deux versions distinctes. Il viendra par contre se connecter en jack et pourra donc être utilisé sur à peu près n’importe quel appareil.

Après une quinzaine de jours passée à utiliser la version PS4, c’est l’heure de vous donner notre avis complet.

Unboxing

Le modèle que nous testons étant à destination des utilisateurs de la console de Sony, le packaging reprend donc les couleurs de celle-ci. Il met en avant le design du casque ainsi que ses différentes caractéristiques sur lesquelles on reviendra en détail dans la suite de cet article.

À l’intérieur, pas de grosse surprise puisque le Stealth 300 prend place dans un plastique moulé et est accompagné d’un câble USB permettant de recharger sa batterie. On y trouvera également les différentes notices ainsi qu’un petit autocollant à l’effigie de la marque.

Design & Ergonomie

Une fois en main, le Stealth 300 nous apparaît très léger et pour cause, il ne dépasse pas les 270 grammes sur la balance (sans le câble). Une caractéristique un peu à double tranchant puisqu’elle permettra au casque de se faire rapidement oublier une fois sur la tête, mais trahie également la piètre qualité des matériaux utilisés.

Design du casque Turtle Beach Stealth 300

Le casque est effectivement entièrement réalisé d’un plastique très léger qui sonne très creux, notamment au niveau des oreillettes. On craint que le Stealth 300 ne survive que très difficilement aux joueurs les plus énervés et on émet globalement un doute sur sa longévité globale.

Casque gamer filaire pour Playstation 4

Passons maintenant au design qui se révèle assez sobre avec des pavillons et un arceau entièrement noirs. Un cerclage brillant englobe les oreillettes au niveau des coussinets et apporte un peu plus de cachet à l’ensemble. On retrouve également quelques touches de bleu (ou vert pour la version Xbox) au niveau du câble, de l’intérieur des oreillettes et sur la mousse de l’arceau.

Casque gamer réglable

Cette mousse prend place sur un arceau, lui aussi en plastique, présentant une certaine souplesse et apportant une certaine liberté dans le placement du casque. En redescendant vers les oreillettes, on trouvera le système d’ajustement basé sur une tige. Assez ingénieux sur le papier, il se révèle finalement assez compliqué à l’utilisation. Les crans sont trop marqués et il devient difficile de régler l’ensemble avec précision et encore moins quand on a le casque vissé sur la tête.

L'arceau rembourré du casque Turtle Beach Stealth 300

On s’attarde maintenant sur l’oreillette gauche, qui porte toutes les fonctions du casque. On y trouve le bouton d’allumage ainsi qu’un second permettant de basculer entre les modes audio. Sur la tranche arrière, deux molettes de volume sont positionnées afin de régler rapidement la sortie audio et le retour micro. Un bon point pour un casque positionné en entrée de gamme. Enfin, le connecteur d’alimentation (micro USB) et la LED d’état prennent place sur la partie inférieure de l’oreillette.

L'oreillette gauche porte les différents boutons

C’est également ici que se positionne le micro, car c’est quand même mieux de pouvoir discuter avec vos alliés. Celui-ci pivote et peut donc se rabattre entièrement sur l’oreillette, coupant ainsi automatiquement l’enregistrement. Un autre bon point pour ce Stealth 300.

La perche est par contre assez courte et entièrement rigide, ce qui viendra limiter son positionnement par rapport à votre bouche. Nous verrons en fin d’article les performances réelles de la solution.

Le microphone rigide du Stealth 300

Plus globalement, les oreillettes pourront pivoter à 90° pour poser le casque autour du cou quand on ne l’utilise pas. La forme courbée de celles-ci fait qu’il est très agréable à porter dans cette situation. Le tissu mesh des coussinets est lui aussi plutôt agréable et l’intérieur des pavillons affiche le logo de la marque sur un fond bleu (ou vert). Ces coussinets disposent du système ProSpecs de la marque qui permet de porter des lunettes sans trop de gêne, un bon point.

Le casque Turtle Beach Stealth 300 est confortable

En utilisation, le casque se fait vite oublier grâce à son faible poids et à une répartition bien maîtrisée des différents points de pression. Ce n’est pas le meilleur du segment au niveau du confort, mais il fait clairement l’affaire. Seule la mousse de l’arceau aurait mérité d’être plus tendre, car elle se fait assez vite sentir sur le haut du crâne.

Filaire, mais sur batterie

Le Stealth 300 a une petite particularité qu’il convient de prendre en compte. En effet, si le casque vient se brancher en jack directement sur la manette (ou sur un smartphone par exemple), il dispose d’une batterie et ne pourra pas fonctionner sans. Celle-ci sert à alimenter l’ampli intégré au casque et celui-ci est indispensable si vous souhaitez profiter de vos jeux ou votre musique.

Dans la pratique, ça implique que si le casque n’est pas chargé, on ne peut tout simplement pas l’utiliser. Heureusement, la batterie embarquée permet au casque de tenir plusieurs dizaines d’heures sans avoir à être rechargé, de quoi être tranquille pendant un bon moment. Il nous paraissait cependant important de mettre en avant cette petite particularité, peu commune sur des casques gaming filaires.

Performances sonores

Tout comme son grand frère, le Stealth 300 embarque un haut-parleur de 50mm dans chaque oreillette. Le rendu sonore est plutôt convaincant et très équilibré. Le casque utilise par défaut le rendu Signature Sound qui se révèle particulièrement homogène avec une légère accentuation des hautes et basses fréquences. C’est d’ailleurs souvent l’apanage des casques pour joueurs.

Casque gaming compatible Playstation 4

En jeu justement, l’ambiance sonore des titres que nous avons testé est parfaitement bien restituée et l’immersion est bien présente. On appréciera la sensation de puissance des différents effets d’environnement sans pour autant que l’on soit dans l’excès. L’ensemble se révélera par contre un peu moins à son aise pour de l’écoute musicale avec un rendu pas forcément très naturel, bien qu’assez flatteur et consistant.

Le casque Turtle Beach Stealth 300 peut être utilisé sur smartphone

Comme précisé dans la première partie de l’article, le casque dispose de 3 réglages d’égaliseur intégrés que l’on viendra choisir avec le bouton situé à côté de celui d’allumage. La confirmation du changement de mode se fait à l’aide d’un retour sonore basé sur des petits bips. Un seul bip pour le premier mode, deux pour le second et ainsi de suite…

Le casque Stealth 300 est également disponible en version Xbox One

On aura le choix entre un mode qui boostera les basses fréquences et un second qui viendra lui accentuer les hautes fréquences. Le choix appartiendra à chacun et pourra se révéler judicieux sur certains titres et surtout vos propres préférences. Un dernier mode viendra quant à lui booster à la fois les basses et hautes fréquences, mais dénaturera évidemment le son.

Si la présence de ces modes est bienvenue, les modifications sont si subtiles que l’on a du mal à les percevoir réellement. Nous vous conseillons de rester sur le mode par défaut qui délivre le son le plus équilibré selon nous.

Microphone

Comme d’habitude, on ne fait pas l’impasse sur le microphone intégré au casque. On avait quelques a priori du fait du choix de la marque d’utiliser une perche rigide et plutôt courte, mais il n’en est finalement rien puisque le rendu est étonnamment bon. On vous laisse apprécier par vous-même avec ce petit extrait.

L’ensemble sera clairement suffisant pour les plupart des utilisateurs, mais si vous avez l’habitude de de jouer dans un environnement bruyant il faudra vous tourner vers un autre produit, car vous risquez de vous faire insulter par vos compagnons de jeu.

Conclusion

Malgré sa conception tout en plastique n’inspirant pas forcément la plus grande des confiance, le casque Turtle Beach Stealth 300 dispose tout de même de nombreux atouts. Avec une conception intelligente et une utilisation très agréable au quotidien, il sera un bon compagnon de jeu si vous disposez d’un budget limité.

L’audio n’est pas en reste et il propose une expérience intéressante dans le domaine pour lequel il a été conçu : c’est à dire en jeu. On n’a pas vraiment compris cette histoire de batterie et d’amplificateur, mais l’autonomie annoncée est plus que suffisante pour une utilisation quotidienne.

Proposé pour un peu moins de 80€ à l’heure où nous écrivons ces lignes, il se révèle très intéressant et compétitif sur son segment. Si vous recherchez plutôt une expérience sans-fil, vous pouvez également vous tourner vers le Stealth 600 avec lequel il partage de nombreuses caractéristiques.

Blogueur depuis de nombreuses années, j'aime partager ma passion pour les nouvelles technologies au travers de mes articles. J'en ai d'ailleurs fait mon métier au service d'un grand groupe postal.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !