Asus ROG Strix Flare

Note GamerTech
Les points clés
  • Clavier mécanique pour joueurs
  • Interrupteurs Cherry MX
  • Commandes pour multimédias
  • Port USB Pass-Through
  • Rétroéclairage RGB
Où l'acheter ?

Test Asus ROG Strix Flare

En parallèle de notre test du casque Fusion 700, place au dernier clavier mécanique de la marque : le Asus ROG Strix Flare. Pour ce nouveau modèle, le spécialiste des cartes graphiques n’a pas lésiné sur les moyens et présente un clavier qui s’annonce aussi performant que fonctionnel.

Interrupteurs Cherry MX, commandes dédiées aux multimédias, port USB supplémentaire, repose-poignet amovible ou encore rétroéclairage RGB complet, le Strix Flare se positionne comme l’un des modèles les plus aboutis de la marque et pourrait bien venir concurrencer les meilleurs claviers gaming actuels.

Asus ROG Strix Flare

Reste évidemment la question du prix, car avec un tarif avoisinant les 175€, le Asus ROG Strix Flare est aussi l’un des claviers les plus chers du secteur, aux côtés du Razer Huntsman Elite que l’on vous présentait il y a peu.

Avec un tel prix, le Strix Flare peut-il vraiment faire la différence face à un Corsair K95 RGB Platinum proposé aux alentours des 160€ ou un Logitech G413 disponible lui sous la barre des 80€ ? Réponse après une dizaine de jours à ses côtés.

Unboxing

Le clavier est présenté dans une boite cartonnée reprenant ses principales fonctionnalités. Le constructeur met notamment l’accent sur sa compatibilité AURA Sync et l’intégration d’interrupteurs mécaniques Cherry MX Red.

A l’intérieur de la boite, on retrouve les éléments suivants :

  • Le clavier Strix Flare
  • Un repose-poignet amovible
  • Un manuel d’utilisation
  • Une plaque transparente personnalisable
  • Quelques autocollants aux couleurs d’Asus ROG

Design & Ergonomie

Si les produits badgés Asus ROG font souvent dans le tape à l’œil niveau look, ce nouveau Strix Flare présente un design bien plus sage. Loin des excentricités d’un ROG Claymore, le clavier affiche une relative sobriété ainsi qu’un gabarit contenu pour un modèle complet.

Posé sur le bureau, le clavier affiche des dimensions de 454 x 155 x 31 mm, pour un poids total de 1256 g (sans câble).

Clavier gamer avec repose-poignet

Place aux détails, avec tout d’abord les touches du Flare. Premier point qui saute aux yeux, la police utilisée. Ici, le constructeur affiche clairement sa cible et on vous laisse vous faire votre propre avis sur le rendu final. L’ensemble s’appuie sur une conception frameless, où les touches semblent venir flotter au-dessus du châssis. Face à un SteelSeries Apex M750 l’effet n’est pas aussi prononcé mais favorise tout de même la diffusion du rétroéclairage.

Sur la partie supérieure du clavier, on retrouve un panel de commandes dédiées aux multimédias. Une large molette s’occupe du volume sonore (une pression pour mettre en mute) et des boutons permettent de basculer facilement entre ses pistes musicales. Deux boutons supplémentaires gèrent l’activation du mode Gaming (pour bloquer la touche Windows par exemple) et l’intensité des éclairages.

Boutons multimédia sur clavier gaming Asus

Le choix de déporter ces commandes sur la partie gauche du clavier se montre un peu déroutant lors des premières utilisations et force une certaine gymnastique pour contourner les touches de Fonctions. Si l’on s’y fait rapidement, les commandes d’un Logitech G613 nous semblent plus intuitives.

Si tous ces boutons ne s’affichent pas du côté droit, comme à l’accoutumée, c’est aussi pour laisser place à l’un des éléments de personnalisation du Asus Strix Flare. Une lucarne transparente viendra par défaut illuminer le célèbre logo ROG et le constructeur propose une seconde plaque translucide que l’on pourra venir personnaliser avec un sticker ou un marqueur clair par exemple. Si l’idée est intéressante sur le papier, Asus aurait dû fournir de quoi réaliser facilement cette personnalisation, en proposant des stickers supplémentaires par exemple. A l’heure actuelle, l’intérêt nous parait limité…

Plaques translucides Asus ROG

Le clavier ne présente pas d’autres touches additionnelles, mais certaines commandes peuvent être doublées via la touche Fn. On pourra ainsi basculer d’un profil à l’autre via Fn + 1/2/3/4/5/6, ajuster la vitesse de répétabilité des touches via Fn + F1/F2/F3/F4 ou encore enregistrer des Macros à la volée depuis les commandes Fn + Alt Gr.

Notez également qu’il est possible d’alterner les effets de rétroéclairage sans passer par le logiciel ROG Armoury 2, directement via les touches Fn + Flèches directionnelles.

Raccourcis profils clavier gamer

Pour en terminer avec le recto du Strix Flare, notez que le clavier s’accompagne d’un repose-poignet amovible. Également construit en plastique, il viendra se clipper au clavier en clin d’œil et apporte à l’utilisation un bon confort. Pour le prix, on aurait néanmoins aimé retrouver une fixation magnétique, à l’image du Razer BlackWidow Chroma V2.

Côté verso, le clavier 5 patins en caoutchouc. Ils apportent une bonne stabilité à l’ensemble et deux pieds rétractables peuvent venir ajuster l’inclinaison du Flare. On remarque également l’intégration de bandes latérales rétroéclairées qui viendront se réfléchir sur son bureau ou son tapis de souris XXL. Plutôt sympa pour les joueurs ne jurant que par le RGB.

Arrière du Asus ROG Strix Flare

Notez enfin qu’un port USB supplémentaire fait son apparition sur la tranche arrière du clavier. Un bon point pour le Strix Flare, puisque l’on pourra venir y connecter son casque ou encore le dongle de sa souris gamer sans-fil.

Clavier avec port USB Pass-Through

L’alimentation du clavier se réalise via un épais câble tressé, présentant deux connecteurs USB. Le premier se charge du clavier, alors que le second s’occupe uniquement du port USB Pass-Through présenté plus haut.

Logiciel Asus ROG Armoury II

Comme tout bon clavier gamer qui se respecte, l’Asus ROG Strix Flare s’accompagne d’un logiciel permettant de configurer plusieurs profils ou encore les différentes options de rétroéclairage. L’outil est disponible gratuitement depuis le site d’Asus.

Logiciel Asus ROG Armoury II

Depuis le premier onglet « Clavier », on pourra venir paramétrer jusqu’à 6 profils différents. Comme sur la plupart des logiciels concurrents, chaque profil pourra ensuite être automatiquement chargé en fonction d’un jeu ou d’une application.

Pour chaque profil, le logiciel Armoury II permet de venir paramétrer l’affection de toutes les touches du Strix Flare. Le constructeur propose plusieurs catégories d’actions, mais l’ensemble reste moins étoffé face aux logiciels de Corsair, Logitech ou encore Roccat. Il reste néanmoins possible de créer une multitude de macros et de les éditer via un onglet spécifique.

Paramétrage des touches du clavier Asus

Du côté de l’éclairage, c’est plus complet. On pourra venir sélectionner de nombreux effets et les configurer en fonction de ses préférences. Choix des couleurs, de la vitesse ou de la direction, tout y passe.

Rétroéclairage Asus AURA

Pour aller plus loin, un éditeur plus complet permet d’ajuster l’éclairage et l’effet de chacune des touches du clavier mécanique. Notez au passage que la couleur des bandes latérales s’ajuste en fonction des éclairages affectés aux touches Echap / ² / Tab / Caps Lock sur la gauche et – / + / Enter sur la droite.

Pour terminer avec le logiciel d’Asus, notez qu’il est logiquement possible de synchroniser vos différents périphériques compatibles AURA Sync. L’intégration n’est pas très claire et durant nos essais, nous n’avons pas réussi à synchroniser l’éclairage du clavier à celui du casque Asus ROG Strix Fusion 700.

Performances & Qualité de frappe

Le Strix Flare est un modèle mécanique et notre version intègre des interrupteurs Cherry MX Red. En fonction de vos préférences, vous aurez également la possibilité d’opter pour des modèles MX Blue, MX Black ou encore MX Brown. Une déclinaison en MX Speed ne semble malheureusement pas à l’ordre du jour.

Clavier mécanique Cherry MX Red

Largement appréciés par les joueurs, les Cherry MX Red affichent les caractéristiques suivantes :

  • Type d’activation : Linéaire
  • Distance d’activation : 2 mm
  • Course totale : 4 mm
  • Activation : Silencieuse (sans clic)
  • Force d’activation : 45 g

A l’utilisation, ces interrupteurs offrent une activation rapide, notamment lorsque l’on souhaite enchainer des doubles ou triples frappes. Le rendu sonore est également bien plus contenu face à des interrupteurs MX Blue par exemple. Un bon point pour les joueurs souhaitant enchainer les parties toute la nuit sans réveiller toute la maison.

Qualité de frappe Asus ROG Strix Flare

Testé sur plusieurs titres, l’Asus ROG Strix Flare affiche un excellent comportement. Les frappes s’enchainent sans difficulté et l’on gagne clairement en efficacité si l’on vient d’un modèle à membrane.

Conclusion

Efficace et bien construit, l’Asus ROG Strix Flare a tout pour plaire. Entre ses interrupteurs performants, son design soigné ou encore son rétroéclairage complet, les joueurs les plus exigeants devraient pouvoir y trouver leur compte.

Pour autant, difficile de véritablement le recommander face à la concurrence. En pratique, le nouveau clavier d’Asus n’apporte pas grand-chose de plus qu’un Corsair K70 RGB par exemple, proposé lui aux alentours des 160€ avec switches Cherry MX Speed. Même combat si l’on vient le comparer à un HyperX Alloy Elite RGB, un modèle disponible autour des 165€ et affichant une construction encore plus robuste.

Disponible aux alentours des 175€, seul son tarif viendra lui faire défaut. Dans l’attente d’une éventuelle baisse de prix, on le conseillera uniquement aux joueurs souhaitant compléter un setup aux couleurs de la marque.

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !

Corsair K70 RGB LUX