Nacon Revolution Pro Controller

Nacon Revolution Pro Controller

Commander en ligne

Test Nacon Revolution

Il y a quelques semaines, nous vous présentions la première des deux manettes E-Sport officiellement licenciées PlayStation, la Razer Raiju. C’est aujourd’hui au tour du second modèle de passer entre nos mains, la Nacon Revolution Pro Controller.

L’idée derrière ces deux manettes est bien évidemment d’offrir aux joueurs des fonctionnalités supplémentaires, mais également une manière différente de jouer sur PS4 grâce à des options de paramétrages largement plus poussées que celles présentes sur la DualShock 4. Dans l’idée, ces manettes se rapprochent de ce que propose Microsoft avec sa manette Elite, principalement destinée à l’Xbox One.

Nacon Revolution

Au programme de cette Nacon Revolution, il y a clairement beaucoup de choses à dire. Outre une configuration asymétrique des boutons, c’est surtout au niveaux de ses fonctionnalités que la manette se démarque d’une DS4. Sticks analogiques inclinables à 46°, boutons supplémentaires, personnalisation du mapping, création de macros, gestion des profils, ajustement des vibrations et bien plus encore. Clairement, il y a de quoi faire.

Pensée pour les joueurs les plus exigeants, la manette de Nacon se paiera évidemment au prix fort, puisqu’elle est proposée aux alentours d’une centaine d’euros. Un prix pratiquement deux fois supérieur à celui d’une manette PS4 classique, mais qui reste cependant bien inférieur à celui de sa concurrente directe, la Razer Raiju flirtant avec les 170€.

Comparatif manette PS4

Après une bonne quinzaine de jours à ses côtés, il est temps pour nous de vous livrer un verdict complet et détaillé sur ce nouveau contrôleur. Préparez-vous un petit café, car ça risque d’être long !

Unboxing

La manette de Nacon est proposée dans un packaging plutôt bien conçu, disposant d’une première couverture cartonnée où l’on retrouvera sur la face avant une large photo du produit. La façade arrière nous présente un détail des différents boutons disponibles, alors que l’on retrouve sur les côtés des informations complémentaires concernant ses différentes fonctionnalités et spécificités techniques.

Sous cette couverture, un second boitier renferme la manette ainsi que ses nombreux accessoires. La Revolution Pro Controller est ainsi accompagnée de son câble amovible, d’une pochette de transport, d’une lingette de nettoyage, de plusieurs lestes permettant d’ajuster son poids ou encore d’un guide d’utilisation et de quelques stickers. A la différence du modèle de chez Razer, on regrettera l’absence d’un véritable étui rigide de protection.

Unboxing Nacon Revolution Pro Controller

Design & Ergonomie

Avant de rentrer dans le détail des différentes fonctionnalités offertes par la Nacon, on débute avec un tour complet du propriétaire. Dès le premier coup d’œil, les différences avec la manette officielle de la PS4 sautent aux yeux, puisque son ergonomie générale se rapproche bien plus de la manette officielle Xbox One.

Nacon Revolution ou DualShock 4

Un peu plus imposante qu’une DualShock 4, la Revolution Pro se distingue dans un premier temps par le placement de ses sticks, puisque l’on est ici sur un positionnement asymétrique et non pas parallèle. En clair, le stick de gauche vient prendre la place du D-Pad, et inversement. Un choix qui pourra forcément déstabiliser de nombreux joueurs PS4, habitués depuis des années au design des différentes versions de la DualShock. Pour autant, et comme nous le verrons un peu plus bas, la prise en main se montre rapide et intuitive.

Quelle manette choisir sur PS4

Côté finitions, le manette Pro de Nacon présente une belle sensation de qualité et de fiabilité. La construction, majoritairement en plastique, apparait à la fois robuste et solide, même si l’on reste selon nous un léger cran en dessous par rapport au modèle de chez Razer. L’ensemble se montre néanmoins très propre, avec un assemblage ne présentant pas le moindre jeu et des vis parfaitement cachées.

En termes de look, Nacon fait le choix de la sobriété et c’est plutôt bien vu. La quasi-totalité de la manette est recouverte d’un revêtement soft-touch légèrement grisé, alors que sa partie supérieure opte pour un plastique rigide se rapprochant des tons chromés. Visuellement, et à la différence de nombreuses manettes noname, c’est selon nous plutôt réussi.

Ergonomie de la Nacon Revolution Pro

Avant de continuer, on précisera également que la Nacon Revolution Pro Controller fonctionne uniquement en filaire, à la différence d’une manette PS4 classique. Pour se faire, elle dispose d’un connecteur métallique propriétaire sur sa partie supérieure, sur lequel on viendra connecter un câble USB tressé d’une longueur de 3 mètres. Bon point, le connecteur de la manette dispose d’un pas de vis afin de parfaitement sécuriser l’ensemble et éviter une malheureuse déconnexion. Difficile cependant d’en dire autant du côté du connecteur USB, qui ne présente aucune particularité significative.

Manette filaire pour PS4

Place maintenant aux détails, en commençant par le stick analogique gauche du Pro Controller. Positionné sur un axe métallique, il devrait offrir une excellente longévité et encaisse sans broncher de très nombreuses heures d’entrainement. Le stick en lui-même présente un diamètre de 16 mm (c’est assez petit), avec une forme concave et un revêtement légèrement perforé rappelant celui d’une ruche d’abeille. Cette petite particularité apporte un léger grip supplémentaire à l’utilisation.

Joystick gauche Nacon Revolution

Autre particularité de ce stick gauche, son angle d’inclinaison. En effet, la manette eSport de Nacon permet d’incliner ses sticks jusqu’à 46°, contre 38° pour une manette classique. On gagne ainsi en amplitude, et par conséquence en précision. Nous y reviendrons un peu plus bas lors de notre verdict sur les performances de la manette.

En dessous du stick gauche, on arrive ensuite sur le D-Pad de la Nacon Revolution Pro Controller. A la différence de la croix directionnelle de la Razer Raiju, construite à partir de 4 boutons séparés, on est ici sur un véritable disque à 8 directions. Légèrement concave, il offre un positionnement très naturel pour le pouce et permet d’obtenir un excellent confort pour certains déplacements ou la mise en place de combos. Les amateurs de jeux de combat devraient vraiment apprécier ce choix !

D-Pad 8 axes Manette PS4

On arrive ensuite sur le stick droit de la manette. Légèrement surélevé par rapport à celui des autres modèles, il est également un peu plus large que le stick gauche en termes de diamètre. Par ailleurs, la tête du joystick n’est pas ici concave, mais plutôt convexe, avec le logo du constructeur incrusté en relief. De la même manière que le stick gauche, il présente un angle d’inclinaison de 46° et une tige métallique. Enfin, une zone rétroéclairée entoure la base du stick. Nous verrons plus tard que son intégration n’est pas purement esthétique.

Joystick analogique Nacon Revolution

Autre point important à souligner concernant le joystick droit, la possibilité de configurer ce dernier afin de modifier sa zone morte ainsi que sa courbe de réponse. Ces options se régleront directement depuis le logiciel qui accompagne la Nacon Revolution, et on y reviendra dans les moindres détails un peu plus bas dans l’article.

Sur la partie droite de la manette, on retrouve les quatre boutons principaux. Plus larges que ceux du contrôleur PS4 standard, ils offrent une bonne réactivité mais ne semblent pas intégrer d’interrupteurs mécaniques comme sur la Razer Raiju. Au niveau du positionnement, les boutons semblent également un peu plus proches les uns des autres.

Boutons manette PS4 Nacon

Pour en terminer avec la face avant de la manette, on retrouve évidemment le pavé tactile au centre, ainsi que les boutons Share et Options. Le pavé tactile se montre très agréable au toucher et présente un imprimé reprenant les symboles des boutons PlayStation. Sous les boutons Share et Options, on remarque également la présence de 4 indicateurs lumineux qui permettrons par la suite de vérifier le profil de configuration sur lequel l’on se trouve.

Contrôleur PS4 avec profils

Place maintenant à la partie supérieure de la Nacon Revolution Pro Controller. On y découvre tout d’abord deux bumpers L1 et R1 présentant une course très courte et offrant donc une excellente réactivité à l’utilisation. Les boutons sont bien plus longs que ceux de la DualShock 4 et les deux index viennent parfaitement s’y positionner.

On arrive ensuite sur les gâchettes L2 et R2 qui présentant là-encore certaines différences par rapport aux manettes concurrentes. En termes de conception, le format se rapproche tout d’abord bien plus de celui des gâchettes présentent sur la manette Xbox que sur la manette PS4. Ensuite, c’est à l’activation que l’on ressent une différence puisque les gâchettes ne s’enfoncent pas de manière « verticale », mais s’inclinent en réalité vers l’arrière de la manette. Un peu déroutant au début, on y prend cependant assez vite goût. On notera cependant que les plastiques brillants pourront avoir tendance à un peu trop glisser et qu’il est donc souvent nécessaire de légèrement remonter son doigt le long de la gâchette.

Zoom sur les gâchettes de la manette PS4 Nacon Revolution

A la différence des gâchettes présentées sur la Razer Raiju, il n’est pas ici possible de venir régler la course de façon mécanique. On verra cependant un peu plus bas que Nacon propose néanmoins des options logicielles permettant de plus ou moins ajuster la course d’activation et la zone morte.

Bumpers pad Nacon PS4

A l’arrière de la Nacon Revolution, encore pas mal de choses à présenter. On retrouve tout d’abord un premier switch qui permettra de modifier le mode d’utilisation de la manette. Le mode 1 est le fonctionnement classique, alors que le mode 2 permet de profiter des différentes options de configuration chargées. A côté, un second bouton permet ensuite de basculer parmi 4 profils, et donc de bénéficier de 4 configurations entièrement différentes selon ses jeux. En clair, on pourra basculer à tout moment d’une configuration orientée FPS vers une configuration orientée Sport ou Combat.

Sélection des profils sur manette PS4 Esport

En dessous, on arrive enfin sur les boutons supplémentaires proposées par le contrôleur Pro de Nacon. Ils sont au nombre de 4, et à la différence des gâchettes arrières de la Raiju, ils ne pourront pas être retirés. Le positionnement est également bien différent, puisqu’ils viennent ici se placer derrière la base des manches et s’activent ensuite via les majeurs.

Il s’agit de gâchettes que l’on pourra qualifier de bidirectionnelles, puisqu’elles s’actionneront soit en appuyant vers l’intérieur (boutons M3 et M4), soit en les poussant (boutons M1 et M2). Comme pour les bumpers L1 et R1, la course est très courte et offre une réactivité très correcte. Niveau confort, s’il n’y a pas grand-chose à redire du côté des boutons M3/M4, c’est clairement moins bon pour les deux autres.

Manette PlayStation avec boutons supplémentaires

Via le logiciel, on pourra ensuite venir affecter l’action de son choix à ces 4 boutons supplémentaires, mais également mettre en place des combinaisons de touches ou des macros. C’est l’une des grosses différences avec la Razer Raiju, qui de son côté supporte uniquement un remapping. Comme pour les autres fonctionnalités, on revient sur tout ça un peu plus bas avec la présentation du logiciel accompagnant la manette.

Pour en terminer avec la conception et l’ergonomie de la manette, on notera la présence d’un connecteur 3.5 mm permettant de venir y brancher son casque. A la différence du modèle de chez Razer, Nacon ne propose pas ici de commandes pour gérer les options sonores à la volée.

Dernier point, la gestion du poids. Par défaut, la Nacon Revolution affiche sur la balance un poids plutôt standard, avec 220 g (contre environ 210 g pour la manette officielle PS4). Le constructeur a cependant eu la bonne idée d’ajouter un système de lestes, un peu comme l’on en trouve sur les souris pour gamers. Pour cela, on viendra déloger un petit cache de chaque côté des manches, et l’on aura ensuite la possibilité d’ajouter jusqu’à 62 g supplémentaire via 6 blocs de 10, 14 et 17 g.

Gestion poids sur manette PS4

Une fois en mains, la manette de Nacon offre un confort tout à fait correct et il est possible d’enchainer de longues sessions de gaming sans forcément ressentir de gênes particulières. Comme expliqué un peu plus haut, il faudra forcément un certain temps d’adaptation pour se faire au design asymétrique des sticks, mais ensuite l’ensemble apparait tout à fait naturel à l’utilisation.

Pour les plus soigneux, il est possible de venir ranger la manette dans un étui de protection et d’y passer un petit coup de lingette après chaque session de gaming. On aurait aimé avoir droit à un étui plus rigide, notamment lorsque l’on déplace sa manette chez des amis ou pour une compétition.

Etui de protection

Fonctionnalités & Logiciel Revolution Software

Comme nous vous l’avons brièvement expliqué tout au long de la présentation de son ergonomie, la Nacon Revolution Pro Controller dispose d’un panel de fonctionnalité particulièrement complet. A la différence du modèle de chez Razer, les différentes options se configurent ici via un logiciel à installer sur son PC, et non pas directement sur la manette. Il faudra donc au préalable télécharger l’outil sur le site du constructeur, l’installer puis le mettre à jour avant de pouvoir totalement profiter de ses nombreux atouts.

La page principale du logiciel de Nacon dispose de trois parties. On retrouve tout d’abord un menu sur la partie gauche permettant de sélectionner l’un des 4 profils à configurer, ainsi qu’un onglet renvoyant vers les paramètres généraux de la manette. Sur la partie centrale, on retrouve ensuite 4 boutons permettant de charger différents profils, puis différents menus sur lesquels nous allons venir en détails.

Logiciel Nacon Gaming

On commence avec la page Joystick Droit, qui comme son nom l’indique permettra d’ajuster les options du stick utilisé pour la visée. Dans cette page, on pourra dans un premier temps ajuster ce que Nacon appelle la Zone Morte Statique. Cette option permet de configurer le rayon à partir duquel les mouvements du stick sont reconnus et transférés. En clair, si l’on sélectionne un faible rayon, le moindre mouvement de stick aura un impact sur le déplacement de la camera. A l’inverse, si l’on opte pour un large rayon, les mouvements du stick n’auront aucune influence avant d’avoir atteint le degré sélectionné.

Configuration zone morte joystyick manette

Viennent ensuite les options liées à la courbe de réponse du stick. Là, on retrouve trois jauges à configurer en fonction de l’amplitude des mouvements apportés au joystick. Les trois jauges correspondent aux mouvements petits, moyens et grands, distinguant les différents degrés d’amplitudes appliqués.

Pour faire simple, on partira ici sur des exemples extrêmes afin de parfaitement imager nos propos. Si l’on maximise la jauge dédiée aux petits mouvements, en montant la barre à 98, la quasi-totalité de l’amplitude du stick sera affectée à des petits mouvements, similairement à ce que l’on obtiendrait en mettant en place une sensibilité très basse sur le capteur d’une souris. On gagne alors énormément en précision sur une phase de shooting avec un fusil à lunette par exemple.

Ajustement sensibilité des joysticks PS4

Si à l’inverse on maximise les grands mouvements, la camera se déplacera très rapidement dès lors que l’on inclinera un minimum le stick droit. Chaque joueur pourra donc créer via ces 3 jauges une courbe répondant parfaitement à ses besoins en fonction de ses préférences et de ses différents jeux. C’est vraiment l’une des grosses forces de la Nacon Revolution Pro, qui permet dans à un certain degré de se rapprocher de l’expérience proposée par les souris.

Pour vraiment bien comprendre ces options, n’hésitez pas à consulter notre vidéo de présentation en bas de page, ou bien à jeter un coup d’œil du côté des tutoriaux proposés sur la chaine YouTube de Nacon.

La seconde page concerne les gâchettes L2 et R2. De la même manière que pour le joystick, il sera ici possible d’ajuster la course de ces deux boutons afin d’obtenir une sensibilité plus ou moins élevée. On pourra ainsi définir à partir de quelle inclinaison chacune des deux gâchettes analogiques activent l’action affectée. En limitant le début de course, il faudra par exemple enfoncer la gâchette jusqu’à son premier tiers avant que l’action ne soit transmise.

Manette PS4 avec gâchettes ajustables

On arrive ensuite sur la page dédiée au mapping des différents boutons de la manette Nacon. Il est possible de remapper entièrement tous les boutons du contrôleur afin d’obtenir une configuration répondant parfaitement à ses besoins. Les boutons M1 à M4 peuvent être de leur côté affectés soit à l’un des boutons « originaux » de la manette, soit à l’une des 4 macros que l’on pourra configurer dans le menu suivant.

Le fait de pouvoir configurer des macros ou des combinaisons de boutons et de les affecter à un seul et unique bouton se présente comme l’une des grandes forces de la manette. Pour rappel sur le modèle de Razer, il était uniquement possible de remapper les boutons, mais pas de mettre en place des combinaisons.

Modifier le mapping de ses boutons sur sa manette PS4

Pour enregistrer une macro, il suffit d’effectuer la combinaison de touche que l’on souhaite mettre en place, puis de choisir le délai entre chaque action. Si par exemple on souhaite pouvoir appuyer de manière simultanée sur les boutons X et O via le bouton M4, on ajoute ces deux boutons avec un délai nul. Au contraire, si l’on souhaite mettre en place un combo sur un jeu de combat, par exemple un quart de tour vers l’avant puis O, on renseignera les 4 boutons à la suite puis on optera pour un délai court. Et voilà, un joli Hadouken d’une simple pression !

Manette console avec macros

Toutes ces options peuvent être configurées entièrement pour 4 profils différents, parmi lesquels on pourra naviguer à tout moment via le bouton positionné à l’arrière de la manette. Il est possible de choisir parmi des configurations déjà proposées par Nacon, ou bien de créer ses propres paramétrages personnalisés. Il sera également possible de télécharger des profils créés par d’autres utilisateurs depuis le site de Nacon.

Parmi les autres options proposées par le logiciel de Nacon, on aura également la possibilité de modifier l’intensité des vibrations, ou encore de modifier l’effet d’éclairage présent autour du stick droit. De couleur bleu, il indique que la manette est en utilisation classique, et de couleur rouge il signifie que la manette est en mode Pro et que les profils enregistrés sont donc actifs.

Configuration des vibrations sur Nacon Revolution

Si le logiciel semble un peu complexe à maitriser lors de la première utilisation, toutes les options se règlent ensuite très rapidement une fois que l’on a bien compris l’utilité de chaque commande. Par rapport à la Razer Raiju, il n’y clairement pas photo et le modèle de chez Nacon se montre bien plus personnalisable via ce logiciel.

Performances

On en vient maintenant aux performances in-game de cette Nacon Revolution. Après-tout, si la manette a beau être repensée en termes d’ergonomie et offrir de nombreuses options de paramétrages, cela permet-il réellement d’améliorer ses performances à l’utilisation ?

Clairement, la réponse est oui ! Mais n’imaginez pas non plus que ce pad fasse de vous le futur champion incontesté de votre jeu favori…Comme avec tous les périphériques orientés gaming, il ne faut pas s’attendre à des miracles, et l’entrainement reste la meilleure des solutions pour progresser.

Performances de la Nacon Revolution Pro Controller

Pour autant, les nombreux atouts apportés par la Nacon face à une manette DualShock 4 classique pourront clairement faire la différence selon les situations et votre niveau. En compétition, la victoire se joue parfois à très peu de choses, et c’est sur ces points-là que la Revolution pourra offrir tout son potentiel.

Après une quinzaine de jours à ses côtés et de nombreuses heures de gaming sur PS4 et PC, les retours se montrent plus que positifs. Tout d’abord du côté des sticks, et notamment le stick gauche, qui permet effectivement de gagner en mobilité et en précision en fonction des ajustements de la courbe de réponse. On gagne réellement en précision sur les phases de shooting tout en pouvant bénéficier d’une sensibilité bien plus haute pendant les phases plus rapides. Un vrai régal sur les FPS et les TPS.

Meilleure manette PS4 pour les FPS

Pour les autres jeux, la Nacon dévoile également un beau potentiel, que ce soit au niveau de son disque directionnel pour les jeux de combats, ou encore par la présence de ses boutons additionnels. Ici, plus besoin de lâcher les doigts des sticks pour disposer de toutes ses actions. On gagne alors en réactivité mais également en confort d’utilisation.

Enfin, le fait de pouvoir créer de véritables macros et combinaisons de touches pourra apporter un avantage très significatif sur certains jeux. Honnêtement, à ce niveau-là on se rapproche presque de la tricherie et l’on pourra très rapidement prendre l’ascendant sur ses adversaires selon les situations. Lors de compétition, il est d’ailleurs fort probable que ces options ne soient pas autorisées, d’où la présence d’un mode classique rendant le fonctionnement de la manette tout ce qu’il y a de plus normal.

Avis Nacon Revolution

Reste le bémol remonté un peu plus haut concernant la conception des boutons arrières, qui à notre avis aurait pu être bien mieux pensés. Le fait de devoir écarter ses doigts et forcer vers l’extérieur pour actionner les bumpers M1 et M2 n’est ni intuitif ni confortable, provoquant même des douleurs si l’on souhaite souvent les utiliser. Selon nous, il faudra y affecter un mapping ou une macro assez peu utilisée. Un peu dommage !

Le second point négatif concerne la connectique de la manette, puisqu’elle se limite à une utilisation filaire. Alors certes, pas de risque ici de se retrouver avec la moindre latence, mais l’on perd clairement en confort d’utilisation, surtout lorsque l’on souhaite jouer bien installer au fond de son canapé.

Manette eSport pour PS4

Conclusion

Si la Nacon Revolution Pro Controller n’est pas exempte de défaut, elle n’en reste pas moins une excellente surprise ! C’est une bonne chose pour les joueurs PS4 de voir arriver sur le marché des manettes destinées à une usage plus compétitif, et ce nouveau modèle se place comme le candidat idéal pour venir remplacer votre DualShock 4.

Bien qu’elle soit commercialisée à un tarif inférieur à celui de la Razer Raiju, la manette de Nacon se paie le luxe de proposer un panel de fonctionnalités finalement bien plus complètes et intéressantes. Certes, le choix d’une ergonomie asymétrique ne plaira probablement pas à tous les joueurs, mais si vous pensez pouvoir vous y faire rapidement, les avantages seront clairement au rendez-vous.

Entre son stick personnalisable, la possibilité de réaliser des mapping complets et l’intégration de macros, la Nacon Revolution est une manette à la fois complète et performante. Si elle se montre moins confortable que la Raiju à l’utilisation, elle reste pour nous la meilleure candidate si vous cherchez un contrôleur orienté Pro.

Commander en ligne

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

2 Commentaires

  1. paperboy75011

    Pour avoir testé les deux vraiment je trouve que la Nacon est vtaiment au top niveau custom, et la
    razer un peu plus confortable.
    Ce sont deux bonnes manettes.
    Après ce sera plus une question de style de jeu 😉

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !