Razer Kiyo

Razer Kiyo

Test Razer Kiyo

Le streaming, aussi bien sur Twitch que YouTube a pris une énorme ampleur ces dernières années. Aujourd’hui, la qualité de production de vos diffusions peut clairement faire la différence entre une fenêtre qui se ferme ou un nouvel abonné.

Débutant dans le monde du streaming ? Découvrez comment réaliser votre première diffusion sur Twitch !

Pour capter l’attention des viewers, la plupart des joueurs ajoutent une webcam à leur diffusion, et les accessoiristes l’ont bien compris. Si le marché est déjà largement dominé par Logitech, Razer souhaite bien évidemment récupérer sa part du gâteau en présentant son nouveau modèle baptisé Kiyo.

Razer Kiyo

Pour se démarquer de la concurrence, la Razer Kiyo dispose d’un atout majeur : un éclairage LED intégré ! Associé à une capture en 1080p, le constructeur nous promet une qualité d’image exemplaire, sans avoir à investir dans un système d’éclairage supplémentaire.

Disponible dès maintenant aux alentours des 110€, cette webcam rétroéclairée peut-elle réellement s’imposer chez les streamers ? Réponse après une dizaine de jours à ses côtés.

Unboxing

Pour cette présentation, la marque nous a fait parvenir une belle mallette métallique intégrant la Razer Kiyo, mais également le récent microphone Seiren X. Si l’ensemble fait clairement son petit effet lors du déballage, il s’agit évidemment d’un kit uniquement dédié à la presse et autres bloggeurs.

Unboxing Razer Kiyo

Si vous commandez votre Razer Kiyo sur Amazon, la camera vous sera livrée dans une boite cartonnée aux couleurs de la marque. Elle s’accompagne d’un étui de protection zippé, d’un manuel d’utilisation et de quelques stickers aux couleurs de l’accessoiriste.

Design & Ergonomie

Si les webcams n’ont pas forcément vocation à être de beaux produits, le constructeur présente avec sa nouvelle Kiyo une copie particulièrement soignée. Reprenant les habituels tons sombres de la marque, la caméra présente de belles finition et semble à première vue plutôt bien construite malgré son imposant gabarit.

Dans sa position repliée, la Razer Kiyo se présente sous la forme de trois disques empilés les uns sur les autres. Le premier, intégrant le capteur et sa fameuse LED circulaire, pourra s’ajuster sur un axe horizontal grâce à une charnière en plastique le reliant au second disque. Dans cette position, la webcam pourra être positionnée « à plat », directement sur votre bureau.

Design webcam Razer

On notera dès maintenant qu’à la différence d’une Logitech C525, la Kiyo ne propose pas d’ajustement vertical. Une option pas toujours très utile, mais qui peut parfois avoir du sens selon la configuration de votre setup.

Pour compléter votre matériel de streaming, n’oubliez pas de jeter un oeil à notre sélection des meilleurs boîtiers d’acquisition vidéo !

Les deux disques suivants sont également reliés entre eux via une seconde charnière en plastique. Ici rien de bien nouveau, puisque la Kiyo reprend un système ayant déjà fait ses preuves pour venir positionner sa webcam sur un écran PC ou un ordinateur portable. On apprécie néanmoins le revêtement en soft-touch limitant la pression exercée sur son support, tout en apportant une meilleure stabilité à l’ensemble. A l’utilisation, le système fonctionne parfaitement et la Razer Kiyo reste bien en place. Testée sur plusieurs supports durant nos essais, aucune difficulté particulière n’est à souligner de ce côté-là.

Webcam streaming Razer

La base de la camera présente un revêtement antidérapant, ainsi qu’un adaptateur facilitant son positionnement sur un trépied. Un bon point pour les joueurs ne souhaitant pas forcément opter pour un enregistrement directement de face.

Il est possible de montrer la webcam sur un trépied

Vous l’aurez probablement remarqué, la Kiyo ne dispose pas du moindre bouton. Pour allumer son éclairage LED, il suffit simplement de faire tourner le premier « disque » sur lui-même et d’ajuster la luminosité souhaitée. Attention, notez qu’il ne semble pas possible d’illuminer la Kiyo tant que la webcam n’est pas en cours d’utilisation. Au passage, on notera qu’une petite LED positionnée au-dessus du capteur indique si la caméra est en route ou non.

Webcam avec éclairage

La Razer Kiyo est également équipé d’un microphone intégré, positionné sous le logo en face avant. Un petit plus par rapport à certaines concurrentes, même s’il ne faudra évidemment pas s’attendre à des miracles de ce côté-là.

Terminons avec un point qui fâche : la connectique. Razer opte pour un câble USB 2.0 tressé et fixé d’une longueur d’environ 1.5 m. C’est un peu court, et surtout un véritable retour en arrière par rapport à la précédente Razer Stargazer, qui optait de son côté pour un câble détachable bien plus long.

Le câble de la webcam est trop court

Vraiment Streamer Certified ?

Si côté design, la Razer Kiyo s’en sort correctement, reste évidemment à juger de sa qualité d’image. Avant d’y venir, on précisera que la webcam ne dispose pas de la moindre application dédiée, à la différence des modèles de Logitech par exemple.

Le constructeur ayant l’habitude de proposer de nombreuses fonctionnalités depuis son logiciel Razer Synapse, il faut bien avouer que ce choix est plutôt étonnant. On aurait aimé pouvoir ajuster l’éclairage, la luminosité, le contraste ou encore le zoom directement depuis le logiciel maison.

Configuration de la Razer Kiyo

Ici, il faudra passer par des options clairement peu intuitives en ouvrant un panneau de configuration spécifique sous OBS ou XSplit par exemple. Si vous souhaitez tout simplement utiliser la Razer Kiyo avec l’application par défaut de Windows, il ne semble même pas possible d’accéder à ces quelques réglages.

Si les réglages avancés sont aux abonnés absents, il reste évidemment possible d’ajuster la résolution de capture de la webcam. La Razer Kiyo est capable d’enregistrer des vidéos en 1080p à 30 FPS ou en 720p à 60 FPS si vous visez une fluidité optimale. Il est également possible de capturer des vidéos en 480p et 360p, mais inutile de dépenser plus de 100€ dans une webcam si vous souhaitez vous contenter d’une si basse résolution.

Place maintenant aux essais, en comparant la Razer Kiyo à l’une des webcams les plus plébiscitées par les streamers : la Logitech C920. Aujourd’hui disponible aux alentours des 60€, il s’agit d’une véritable référence sur le secteur, et la plupart des joueurs souhaitant se lancer sur Twitch optent pour ce modèle.

Razer Kiyo vs Logitech C920

Premier test en journée, avec une belle source de lumière naturelle. Les résultats sont satisfaisants, et les réglages de la Kiyo permettent d’obtenir une image légèrement plus chaude que sur le modèle de Logitech.

Webcam avec cercle LED

Pour cette seconde comparaison, la LED de la Razer Kiyo est maintenant activée. On remarque une nette différence, avec une image mieux détaillée et un meilleur contraste.

Webcam gamer dans pièce sombre

Troisième comparaison, avec cette fois-ci une pièce bien plus sombre, sans lumière et avec volet fermé. A gauche, la Kiyo sans LED, et à droite, la Kiyo avec LED.

Webcam Logitech ou Razer Kiyo ?

On termine enfin avec une configuration bien plus lumineuse, avec une large soft-box projetant une lumière diffuse vers le plafond. Les deux modèles offrent une excellente qualité d’image, et il n’est pas nécessaire d’activer la lumière de la Razer Kiyo.

Dans l’ensemble, la qualité d’image est au rendez-vous, et la LED circulaire pourra effectivement apporter un réel avantage selon les situations. Si vous avez l’habitude de jouer dans des pièces sombres, la Kiyo pourra faire ressortir bien plus de détails, tout en gardant une qualité parfaitement satisfaisante pour du streaming.

Avis webcam Razer Kiyo

A l’utilisation, la Kiyo aura également l’avantage d’offrir une capture à 60 FPS si l’on opte pour une résolution 720p. L’image est alors bien plus fluide que sur la Logitech C920, et la différence de qualité ne se fait pas forcément trop ressentir lors d’une diffusion sur Twitch ou YouTube, l’espace alloué à la webcam étant souvent limité.

Mais plus que des images, vous pouvez consulter notre vidéo de présentation ci-dessous. Elle vous permettra de vous faire une bien meilleure idée de la qualité offerte par cette petite Razer Kiyo.

Conclusion

Globalement, cette nouvelle Razer Kiyo est une bonne surprise. La webcam offre une très bonne qualité d’image pour les streamers, avec une capture 1080p30 ou 720p60 particulièrement fluide. L’intégration de sa LED apporte un réel plus par rapport à la concurrence, surtout si vous avez l’habitude de jouer la nuit sans la moindre lumière. Néanmoins, deux points négatifs ressortent rapidement, avec d’un côté une configuration peu intuitive, et de l’autre un tarif bien plus important que sa principale concurrente.

Disponible aux alentours des 110€, la Kiyo est en effet presque deux fois plus chère que la célèbre Logitech C920. Un modèle qui reste encore à l’heure actuelle une référence sur le secteur, et qui pourra offrir une excellente capture vidéo si vous prenez la peine d’allumer la lumière de votre pièce ou de rajouter un éclairage supplémentaire (softbox ou LED par exemple).

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !