Razer Raiju Ultimate

Note GamerTech
Les points clés
    • Manette PS4/PC
    • Compatible filaire et Bluetooth
    • 4 boutons personnalisables
    • Joysticks et D-Pad interchangeables
    • Application mobile dédiée
Où l'acheter ?

Test Razer Raiju Ultimate

Si les joueurs Xbox bénéficient directement d’une manette Elite de la part de Microsoft, pour les adeptes de la PS4 il est nécessaire de se tourner vers d’autres constructeurs si l’on veut s’essayer à des modèles plus performants que la DualShock 4 originale.

Aux côtés des modèles customisés tout droit sortis de chez Scuff et autres Burn Controllers, Razer et Nacon restent ainsi les deux seules marques à proposer des manettes officiellement licenciées par Sony. Nous vous avions d’ailleurs déjà présenté les Revolution Pro et Revolution Pro 2 de Nacon et la Raiju de Razer.

Razer Raiju Ultimate

C’est sur l’évolution de cette dernière que l’on porte aujourd’hui notre attention. Baptisée Razer Raiju Ultimate, elle fait suite à un modèle déjà complet mais pas forcément exempt de tout défaut. Plus complète, plus personnalisable et désormais compatible sans-fil grâce à une connexion Bluetooth, on fait le point sur ses nombreuses fonctionnalités après une quinzaine de jours à ses côtés.

Avant d’aller plus loin, notez que cette version Ultimate est proposée aux alentours des 200€, soit environ 50€ de plus que la première version et près de quatre fois le tarif affiché par une manette DS4 officielle.

Une version Tournament Edition (TE pour les intimes) est également de la partie. Plus accessible, aux alentours des 150€, elle reprend un format similaire mais des fonctionnalités légèrement moins complètes. On vous en reparle en fin d’article.

Unboxing

Si nous n’avons malheureusement pas reçu de boite pour accompagner cette version d’essai, on peut vous confirmer les différents éléments qui viendront la compléter. On retrouve ainsi :

  • La manette Razer Raiju Ultimate
  • Un étui de protection rigide
  • Deux D-Pads (Disque et croix séparée)
  • Deux sticks supplémentaires
  • Un câble USB propriétaire (pour utilisation filaire et recharge)
  • Un manuel d’utilisation
  • Les habituels livret de garantie, mot du Président de Razer et stickers aux couleurs de la marque

Unboxing Razer Raiju Ultimate

Un bundle plutôt complet et soigné, comme on en voit souvent avec la marque.

Design & Ergonomie

Si la première génération de la Raiju reprenait des lignes proches de celle d’une manette Xbox Elite, cette nouvelle version Ultimate s’oriente vers un style plus singulier. Le constructeur californien conserve la conception symétrique du premier modèle mais l’ensemble affiche des lignes plus rondes et épurées.

Manette PS4 sans-fil Razer

Sur la balance, ce nouveau format affiche un poids de 370 g, en faisant avec la manette Elite l’un des modèles les plus lourds du marché. A titre de comparaison, la première Raiju tourne autour des 286 g alors qu’une DualShock 4 affiche seulement 186 g.

En mains, la différence de poids se ressent rapidement face à une manette traditionnelle, mais l’ensemble apparait également bien plus solide et robuste. Un sentiment renforcé par les bonnes finitions affichées par la Raiju Ultimate. Si la qualité est au rendez-vous, évitez quand même de la faire voler à travers la pièce lorsque vous prenez un headshot improbable.

Avis sur la manette PS4 Razer Raiju Ultimate

La face avant de la manette dispose d’une coque en plastique intégrant un revêtement soft-touch, apportant en pratique un bon confort ainsi qu’un grip convenable. La partie arrière des manches intègre de son côté un revêtement texturé en caoutchouc un peu plus fin que sur le premier modèle. Razer fait au passage le choix d’abandonner les accents bleutés que l’on retrouvait précédemment ses ces façades. L’ensemble gagne en sobriété et l’on ne va pas s’en plaindre.

La manette PS4 Pro offre un bon grip

Place aux détails et l’on débute avec le D-Pad de cette Razer Raiju Ultimate. Ici, le constructeur nous offre enfin le choix entre un disque complet et une croix directionnelle affichant 4 boutons bien séparés. Le changement se réalise en un clin d’œil et l’on choisira évidemment en fonction de ses préférences et du type de jeu.

Notez qu’il s’agit bien de quatre boutons distincts, à la différence de ce qu’on peut retrouver sur une manette DualShock 4 classique. A l’utilisation, la croix directionnelle se montre terriblement efficace, avec des boutons réactifs et une activation clairement satisfaisante. Le disque nous parait moins confortable en pratique, avec une activation trop molle et pas forcément très homogène.

La manette est livrée avec des d-pad interchangeables

On arrive ensuite sur les sticks de cette nouvelle Raiju Ultimate. Là-encore, du changement par rapport à la première version puisqu’il est désormais possible d’alterner entre plusieurs modèles, affichant des hauteurs différentes et des embouts concaves ou convexes. Il y en a clairement pour tous les goûts et la plupart des joueurs devraient pouvoir trouver une combinaison idéale.

Dans tous les cas, notez que le diamètre des sticks se montre légèrement plus large que chez la concurrence. La Raiju propose ainsi des disques de 19 mm contre 17 mm pour la DualShock 4. Un changement minime à l’œil mais qui pourra néanmoins se montrer visible une fois les pouces posés dessus.

Embouts pour joysticks manette PS4 Razer

Du côté des quatre boutons principaux, pas de grandes modifications pour ce modèle Ultimate. Leur diamètre reste plus petit que sur la DS4 et les interrupteurs dits « Meca-Tactile » apportent une frappe à la fois précise et réactive. Il y a clairement de quoi bourriner ses actions favorites même si l’écart présent entre les différents boutons demande un léger temps d’adaptation.

Des boutons plus précis que sur la DualShock 4

Place aux gâchettes. Comme sur la Raiju première du nom, on retrouve sur la tranche supérieure les habituels boutons R1/R2 et L1/L2 mais également deux boutons supplémentaires M1 et M2. La conception de ces différentes commandes a été légèrement repensée et l’ensemble bénéficie désormais d’un confort amélioré et d’une utilisation plus satisfaisante.

Chacun des boutons est facilement accessible et l’activation des gâchettes M1/M2 ne nécessite pas de réelle gymnastique des doigts. On apprécie d’ailleurs leur activation à « clic », bien distincte de celle des commandes R/L.

Gâchettes de la Razer Raiju

Les gâchettes R2/L2 conservent un système de verrouillage permettant de réduire leur course de moitié. Un point que l’on retrouve sur la plupart des manettes premium, permettant notamment de gagner en réactivité sur certaines actions et notamment les tirs sur les FPS/TPS.

Les gachettes L2/R2 peuvent être vérouillées

Du changement également sur l’arrière de la manette, où les deux boutons additionnels ont été entièrement remaniés. Exit les « gâchettes » à venir visser sur sa manette et place à des palettes M3/M4 bien plus confortables. Une évolution clairement bienvenue dont la concurrence ferait bien de s’inspirer.

L’activation de ces différentes actions se fait naturellement et l’on gagne en réactivité en maintenant constamment ses pouces sur les deux sticks.

La manette embarque des palettes à l'arrière

Autre remaniement, le panneau de commande de la manette. Désormais bien plus discret, les 4 boutons sont directement incrustés dans le corps de la Raiju Ultimate et permettent d’accéder à plusieurs options sans forcément passer par une application supplémentaire. On y revient en détails un peu plus bas.

Globalement, le contrôleur se montre confortable malgré son gabarit plus imposant qu’une manette traditionnelle PS4. A la différence des modèles de Nacon, la conservation des sticks symétriques permet de rapidement se sentir à l’aise aux côtés de la Raiju, même si ses manches relativement courts et la présence des 4 boutons additionnels pourront demander un petit temps d’adaptation.

Manette eSport PS4 sans fil

Méfiance également pour les joueurs aux petites mains et notamment les plus jeunes. La manette pourrait se montrer un peu trop grande pour certains utilisateurs et ne pas offrir le même niveau de confort.

Un fonctionnement avec ou sans-fil, sur PC et PS4

L’un des principaux défauts de la Raiju premier du nom résidait dans l’absence d’une connexion sans-fil. Face à une DualShock 4, il faut bien avouer que l’on perdait en confort en devant obligatoirement conserver un câble traversant son séjour ou son bureau.

Le Razer Raiju Ultimate corrige ce vilain défaut en proposant le choix entre connexion filaire via USB ou connexion sans-fil via Bluetooth, et ce aussi bien sur PC que PS4. En filaire, la manette s’accompagne d’un long câble tressé de 3 m disposant malheureusement d’un connecteur propriétaire. Attention donc à ne pas le casser ni le perdre.

Manette PS4 avec connexion Bluetooth

La connexion sans-fil s’effectue de son côté en un clin d’œil. Il suffit de maintenir les boutons Share et PS pendant quelques secondes afin d’activer le mode appairage. L’éclairage de la manette clignote alors rapidement en bleu et il ne reste plus qu’à sélectionner la Raiju Ultimate dans la liste des périphériques disponibles.

Gardez à l’esprit que cette connexion sans-fil n’utilise pas le même protocole que celui de la DualShock 4, mais bien une interface Bluetooth. Une très légère latence est donc possible, même si nous n’avons pas remarqué le moindre problème lors de nos différents essais, sur PC et PS4.

Autre point à noter concernant la connexion sans-fil : l’impossibilité de venir y connecter votre casque gamer malgré la présence d’un port dédié sur la tranche de la manette. Pour en profiter, il faut obligatoirement se connecter via USB. Un vrai point noir si vous avez l’habitude de jouer en ligne et que vous ne disposez pas d’un casque fonctionnant également en sans-fil.

Casque et manette Razer

Si vous souhaitez utiliser la manette sur PC, notez que la Razer Raiju Ultimate est compatible avec les versions Windows de 7 à 10 et présente une compatibilité immédiate avec la plateforme Steam. Pour les jeux non-Steam, il est possible d’installer un pilote supplémentaire mais ce dernier n’offre pas la moindre possibilité de paramétrage. Chose étonnante, la manette ne semble pas compatible avec le logiciel Razer Synapse, couvrant pourtant la plupart des autres périphériques de la marque.

Du côté de l’autonomie, comptez entre 11 et 15 heures en fonction des effets de rétroéclairage. Un bon point pour la Raiju puisqu’il est possible de jouer en sans-fil pendant près de deux fois plus longtemps qu’avec une DualShock 4. La recharge s’effectue via USB en environ 3 ou 4 heures.

Paramétrable et application mobile

Sous les deux sticks, la Razer Raiju Ultimate présente 4 boutons supplémentaires, chacun accompagné d’un indicateur lumineux. Ces commandes permettent de gérer certains paramètres de la manette à la volée et c’est bien pratique à l’utilisation.

A gauche, le premier bouton permet de naviguer entre les différents profils enregistrés sur la manette. On bascule facilement de l’un à l’autre et des indicateurs lumineux permettent de vérifier le profil actuel.

Panneau de commandes sur manette PS4

En maintenant ce bouton, on pourra venir ajuster le mapping des boutons M1/M2/M3/M4 directement depuis la manette. Un bon point pour les joueurs qui ne veulent pas s’embêter avec une application ou devoir passer par un logiciel installé sur leur PC.

La démarche se veut très simple, puisqu’il suffit de maintenir le bouton de configuration, d’appuyer sur l’un des 4 boutons M1/M2/M3/M4 puis d’appuyer sur l’action que l’on souhaite lui affecter. On peut par exemple affecter le bouton « Rond » au bouton M3, la flèche du haut au bouton M1…

Point important à souligner, seules les touches supplémentaires de la manette peuvent disposer d’un mapping personnalisé. Comprenez par là qu’il n’est pas possible de venir modifier l’affectation des boutons originaux ni même de créer des combinaisons de touches ou des macros. Si Razer explique ce choix par un souci d’équité lors des compétitions, le constructeur aurait pu opter pour un système similaire à celui de Nacon offrant deux modes d’utilisation, à savoir avec ou sans personnalisation des commandes.

Ajustement sensibilité des sticks manette PS4

De retour sur le panneau de commande, on retrouve ensuite un bouton permettant d’associer la manette à son application mobile, un troisième bouton pour ajuster les effets d’éclairage et enfin un dernier bouton permettant de verrouiller les touches PS, Share et Option afin d’éviter un retour imprévu dans les menus de votre console.

Notez que le bouton permettant de couper le microphone depuis la manette disparait de ces raccourcis. Un peu dommage pour le coup !

Le reste des options peut être configuré depuis l’application mobile Razer Raiju, disponible gratuitement sur iOS et Android. Depuis celle-ci, on pourra venir créer une multitude de profils en venant ajuster le mapping des touches M1 à M4, jouer avec la sensibilité des joysticks, affiner l’intensité des vibrations ou encore configurer les effets d’éclairage.

Application Razer Raiju

L’ajustement de la sensibilité des sticks rappelle ce que l’on retrouve avec le bouton « sniper » de certaines souris gamer. Il est ici possible de définir une sensibilité alternative (sur le stick gauche, droit ou les deux) qui viendra uniquement s’activer lorsque le bouton choisi sera maintenu. On peut imaginer affecter cette action à la gâchette M3 afin de gagner en précision lors de certaines phases de shoot. Vraiment très pratique !

Configuration manette PS4 Razer

La mémoire intégrée à la Raiju permet de garder jusqu’à 4 profils différents et il est possible d’ajuster des effets lumineux spécifiques afin de facilement les différencier. Malgré la présence de l’application mobile, notez bien que cette version Ultimate ne peut être utilisée pour jouer sur smartphone, ni sur iOS ni sur Android.

Performances

Inutile de se voiler la face. La Razer Raiju Ultimate ne fera pas de vous le meilleur joueur du monde du jour au lendemain. Elle pourra néanmoins vous offrir les atouts nécessaires pour progresser dans les meilleures conditions possibles.

Performances de la manette Razer Raiju Ultimate

Entre ses différentes possibilités d’ajustement et l’ajout de ses 4 boutons supplémentaires, la manette de Razer permet d’être plus efficace sur la plupart des jeux. En attribuant certaines actions clés aux gâchettes arrières ou supérieures, les pouces ne quittent jamais les joysticks et l’on gagne évidemment en réactivité.

En parlant de joysticks, on apprécie d’ailleurs la présence d’une demi boule métallique à la base du stick, en lieu et place d’un modèle en plastique. La fluidité est au rendez-vous et les déplacements se montrent là-encore très précis.

Razer Raiju Tournament Edition

Comme expliqué brièvement en introduction, Razer propose également un modèle Tournament Edition de sa nouvelle manette. Disponible au tarif de 149.99€, elle se positionne comme une version allégée du modèle Ultimate et une alternative légèrement plus abordable.

La manette reprend les principales fonctionnalités de sa grande sœur, en conservant sa double connectique filaire/Bluetooth, ses 4 boutons multifonctions ou encore sa compatibilité avec l’application mobile. Elle perd en revanche ses joysticks et D-Pad interchangeables, son panneau de commandes ou encore ses éclairages RGB.

Razer RZ06-02610100-R3G1 Manette de Jeu
Razer Inc. - Accessoire
149,90 €

Autre différence de taille, la Razer Raiju Tournament Edition opte pour une ergonomique asymétrique, à l’image de ce que l’on peut aujourd’hui retrouver sur les manettes Xbox ou les modèles de chez Nacon. L’autonomie est également bien supérieure, puisqu’elle est presque doublée et atteint près de 20 heures en sans-fil (merci l’absence d’éclairage). Une bonne initiative de la part de Razer, puisque chaque joueur devrait désormais pouvoir trouver manette à ses mains !

Conclusion

Avec ce nouveau modèle Ultimate, Razer présente enfin un modèle aussi à l’aise en filaire qu’en sans-fil. Facile à prendre en mains, la manette se montre aussi confortable qu’intuitive à l’utilisation et ses différentes possibilités d’ajustement devraient lui permettre de s’adapter à la plupart des joueurs et styles de jeu.

L’ajout de la connexion Bluetooth apporte un réel plus face à la première génération, et ce aussi bien sur PC que PS4. On aurait évidemment préféré profiter de la connexion propriétaire de la DS4, mais nos différents essais en sans-fil se sont montrés concluants. Evidemment, le Bluetooth n’est pas infaillible et l’on recommandera toujours de se baser sur une connexion filaire pour du jeu compétitif.

Reste enfin la question du prix. A près de 200€, la Razer Raiju Ultimate se veut bien plus chère que la concurrence et son tarif nous parait aujourd’hui excessif. En attendant une éventuelle baisse de prix, la Nacon Revolution nous parait plus adaptée si vous ne cherchez pas forcément à jouer en sans-fil sur PS4. Pour les joueurs PC, la manette Xbox Elite, disponible aux alentours es 140€, affiche un meilleur rapport qualité/prix.

Editeur de la plateforme GamerTech. Je test, je rédige, je prends des photos, je publie, je dors et je recommence. Tout ça pour vous !

1 Comment

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !