Disque Dur SSD et M.2 – Meilleurs modèles 2018 et comparatif

Meilleurs SSD pour PC Gamer

Remplaçant petit à petit les disques durs traditionnels, le marché des SSD (pour Solid State Drive) est désormais accessible à tous. Solution de stockage favorite des joueurs, elle permet de profiter de vitesses largement supérieures à celles des HDD mécaniques, avec des taux 5 fois plus rapides pour les SSD 2.5 pouces et jusqu’à 20 fois plus rapides pour les modèles M.2 compatibles avec la norme NVMe.

Si les SSD restent encore bien plus chers que les HDD, les écarts de prix tendent désormais à se minimiser. Il est aujourd’hui possible de s’équiper pour une cinquantaine d’euros avec un SSD de 250 Go permettant de stocker son OS et ses applications favorites. Et croyez-nous, une fois que l’on goûte aux vitesses des SSD, impossible de faire machine arrière !

Reste évidemment à trouver le modèle adapté à son config' et son budget. Pour vous accompagner dans vos recherches, on vous propose une sélection des meilleurs SSD traditionnels et M.2 ainsi qu’un guide vous expliquant les principaux critères à prendre en compte.

Les meilleurs SSD M.2

Samsung EVO 970

Dernière évolution de la gamme de SSD M.2 de Samsung, le nouveau 970 EVO confirme une nouvelle fois tout le savoir-faire de la marque en la matière. Avec une capacité pouvant grimper jusqu’à 2 To, ce SSD vous permettra de stocker aussi bien vos applications que vos jeux tout en profitant des meilleures vitesses du marché. Bref, si vous cherchez ce qu’il se fait de mieux en matière de stockage, pas besoin d’aller plus loin !

Le SSD se décline également en version 1 To, 500 Go ou encore 250 Go.

  • Type : NVMe
  • Lecture : 3400 Mo/s
  • Ecriture : 2300 Mo/s
  • Mémoire : V-NAND MLC
  • Garantie : 5 ans

Samsung EVO 960

La précédente génération de SSD M.2 de chez Samsung reste également très intéressante, avec des tarifs plus abordables et des vitesses toujours aussi élevées. Capable d’atteindre les 3200 Mb/s en lecture, ce modèle NVMe se positionne comme l’une des meilleures références du secteur. La version 500 Go que nous vous proposons dans cette sélection devrait satisfaire la plupart des joueurs.

En fonction de votre budget, vous pouvez également opter pour des modèles de 250 Go (environ 100€) ou 1 To (environ 400€).

  • Type : NVMe
  • Lecture : 3200 Mo/s
  • Ecriture : 1900 Mo/s
  • Mémoire : V-NAND MLC
  • Garantie : 5 ans
157,89 € 226,69 €

Kingston SSD A1000

Plus abordables que les disques de Samsung, les modèles PCIe NVMe de Kingston vous permettent d’offrir un véritable coup de fouet à votre PC gamer. Si les vitesses de lecture et d’écriture ne sont pas aussi impressionnantes que sur certains modèles concurrents, on reste sur des valeurs deux à trois fois supérieures à celles d’un SSD traditionnel.

En plus du modèle de 480 Go, la marque propose également des disques en 240 Go (environ 80€) ou 960 Go (environ 300€).

  • Type : NVMe
  • Lecture : 1500 Mo/s
  • Ecriture : 1000 Mo/s
  • Mémoire : V-NAND MLC
  • Garantie : 5 ans

Western Digital WD Black

Acteur majeur dans le monde du stockage, Western Digital propose depuis peu une gamme de SSD en NVMe. Déclinés en 250 Go, 500 Go ou encore 1 To, les différents modèles se démarquent par d’excellentes vitesses, aussi bien en lecture qu’en écriture séquentielle. Notez d’ailleurs que sur cette gamme WD Black, plus le stockage augmente, plus les vitesses sont importantes.

Comptez environ 115€ pour la version 250 Go. Idéale pour stocker son système d’exploitation, quelques logiciels et un ou deux jeux auxquels vous jouez régulièrement.

  • Type : NVMe
  • Lecture : 3000 Mo/s
  • Ecriture : 1600 Mo/s
  • Mémoire : V-NAND MLC
  • Garantie : 5 ans
180,89 € 196,90 €

Crucial MX500 M.2

A la différence des autres SSD M.2 présentés dans cette sélection, le modèle de Crucial n’est pas interfacé en PCI-Express, mais bien en SATA III comme sur les modèles 2.5 pouces. En pratique, les vitesses sont donc assez similaires à celles que l’on pourrait retrouver sur les autres SSD SATA III, avec une lecture séquentielle qui pourra grimper jusqu’à 560 Mo/s.

Ces SSD internes se déclinent en 250 Go, 500 Go ou encore 1 To selon vos besoins.

  • Type : SATA III
  • Lecture : 560 Mo/s
  • Ecriture : 510 Mo/s
  • Mémoire : V-NAND TLC
  • Garantie : 5 ans
89,99 € 104,39 €

Les meilleurs SSD SATA 2.5 pouces

Samsung 860 EVO

Référence des SSD SATA, le Samsung 860 EVO se décline dans de nombreuses capacités de stockage avec des modèles compris entre 250 Go et 4 To ! De quoi répondre aux besoins de tous les joueurs, même ceux souhaitant stocker leur bibliothèque complète sur un SSD.

Le disque intègre une mémoire V-NAND TLC offrant d’excellents taux de transfert, avec une vitesse pouvant grimper jusqu’à 550 Mo/s en lecture. Tous les modèle sont garantis 5 ans.

  • Lecture : 550 Mo/s
  • Ecriture : 520 Mo/s
  • Mémoire : V-NAND TLC
  • Garantie : 5 ans
194,99 € 249,90 €

Crucial MX500

Concurrent direct du 860 EVO et évolution du MX300, le Crucial MX500 est également l’un des meilleurs disques durs SSD du secteur. La marque, réputée pour ses performances et sa fiabilité, décline ses modèles sur des capacités comprises entre 250 Go et 2 To. De quoi satisfaire à peu près tous les besoins et offrir un véritable coup de jeune à votre PC gamer.

Comme chez Samsung, tous les SSD sont garantis pendant 5 ans.

  • Lecture : 560 Mo/s
  • Ecriture : 510 Mo/s
  • Mémoire : V-NAND TLC
  • Garantie : 5 ans
89,88 € 122,39 €

SanDisk Ultra 3D

Avec ses disques Ultra 3D, SanDisk passe à la vitesse supérieure en basculant comme son nom l’indique sur de la mémoire 3D NAND. Uniquement disponible au format 2.5″, le SSD se décline en 250 Go, 500 Go, 1 To ou encore 2 To pour les joueurs ayant les yeux plus gros que le ventre.

Côté vitesse, le SanDisk Ultra 3D n’a pas à rougir face aux meilleurs disques de Samsung et Crucial. Avec 560 Mo/s en lecture et 530 Mo/s en écriture, votre PC devrait retrouver des couleurs.

  • Lecture : 560 Mo/s
  • Ecriture : 530 Mo/s
  • Mémoire : V-NAND TLC
  • Garantie : 3 ans
97,89 € 98,99 €

HyperX Savage SSD

Si l’on connait surtout HyperX pour ses excellents périphériques (et notamment ses micro-casques), il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une filiale de Kingston, l’un des leaders sur le marché de la mémoire. Avec ses SSD Savage, le constructeur propose un disque aussi tape à l’œil que performant.

Sa mémoire V-NAND TLC offre des vitesses près de dix fois supérieures à celles d’un HDD classique. Idéal pour réduire le temps de chargement de ses jeux ou le démarrage de son PC.

  • Lecture : 560 Mo/s
  • Ecriture : 530 Mo/s
  • Mémoire : V-NAND TLC
  • Garantie : 3 ans
169,90 € 412,92 €

SanDisk SSD Plus

En entrée de gamme, la gamme SSD Plus de SanDisk offre d’excellents rapports qualité/prix si vous souhaitez vous équiper d’un stockage fiable et rapide sans forcément exploser le budget de votre configuration. Il intègre d’ailleurs la liste de composants de notre PC gamer à moins de 800€.

Avec une vitesse de lecture séquentielle pouvant grimper jusqu’à 535 Mo/s sur les plus gros modèles, il n’a pas non plus à rougir face à ses concurrents. Disponible en 120 Go / 240 Go / 480 Go ou 960 Go.

  • Lecture : 535 Mo/s
  • Ecriture : 440 Mo/s
  • Mémoire : SLC
  • Garantie : 3 ans
47,46 € 52,99 €

Kingston A400

Egalement positionnés en entrée de gamme, les SSD Kingston A400 pourront venir décupler la vitesse de votre disque dur traditionnel. Si les taux de transfert affichés sont légèrement en retrait face aux SSD présentés un peu plus haut, un modèle de 120 ou 240 Go se montrera idéal si vous souhaitez booster votre machine sans vous ruiner.

En parallèle d’un HDD classique, il vous fera gagner de précieuses secondes lors du démarrage de votre PC ou l’accès à vos différents fichiers.

  • Lecture : 500 Mo/s
  • Ecriture : 320 Mo/s
  • Mémoire : TLC
  • Garantie : 3 ans

Comment choisir son SSD ?

Outre la capacité de stockage, d’autres critères peuvent vous permettre de différencier plusieurs SSD et faire le bon choix. On fait le point.

SSD traditionnel vs SSD M.2 ?

Disque SSD M2 ou 2.5 pouces SATA ?

Comme vous avez pu le voir dans notre sélection, le marché des disques SSD se segmente autour de deux principaux formats : les disques 2.5 pouces et les modèles plus compacts, venant directement se connecter sur l’un des connecteurs M.2 de votre carte mère.

En pratique, si les formats diffèrent, c’est surtout sur l’interface de transfert qu’il faudra se pencher avant de faire son choix. Un SSD M.2 ne sera pas forcément plus rapide qu’un SSD classique ! En effet, les deux formats peuvent être interfacés en SATA et donc présenter des vitesses similaires.

Notez néanmoins que la plupart des modèles M.2 sont aujourd’hui compatibles avec l’interface PCI-Express (ou PCI-e pour les intimes) et profitent de la norme NVMe. Cette dernière permet d’obtenir des vitesses deux à trois fois supérieures à celles des SSD SATA.

Evidemment, qui dit meilleures performances dit hausse de prix et alors que l’on retrouve des SSD SATA de 500 Go aux alentours des 120€, des modèles équivalents compatibles NVMe se négocient plutôt aux alentours des 190€.

Si la carte mère de votre PC gamer ne dispose pas de connecteur M.2, vous pouvez vous procurer une carte adaptateur PCI-Express.

Les vitesses de lecture et d’écriture

En vous appuyant sur la fiche technique de chaque produit, vous pourrez vérifier les différentes vitesses de lecture et d’écriture d’un SSD. Il s’agit des vitesses maximales théoriques et ces valeurs pourront ensuite légèrement varier dans des conditions réelles.

En règle générale, la plupart des modèles 2.5 pouces présentent des vitesses comprises entre 500 et 550 Mb/s. Certains modèles plus abordables, en entrée de gamme, peuvent proposer des vitesses légèrement inférieures, aux alentours de 350 Mb/s en écriture. Les SSD M.2 peuvent de leur côté grimper jusqu’à près de 3500 Mb/s en lecture et 2000 Mb/s en écriture !

A titre de comparaison, comptez environ 100 Mb/s en lecture/écriture sur un HDD traditionnel. Les SSD sont donc généralement 5 à 30 fois plus rapides que leurs cousins mécaniques.

Pour vérifier les vitesses de votre disque dur ou de votre SSD, vous pouvez utiliser un outil tel que CrystalDiskMark.

Quel budget pour mon SSD ?

Quand on monte un PC gamer, on se fixe généralement un budget bien défini et le coût des différents composants détermine bien souvent ses choix. Pour un SSD, c’est évidemment la capacité de stockage qui aura le plus d’incidence sur les tarifs affichés.

Si vous disposez d’un budget restreint, pour une configuration à moins de 500€ par exemple, vous pouvez trouver des SSD de 120 Go aux alentours des 30€. Ils vous permettront d’installer votre système d’exploitation ainsi que vos principaux logiciels.

Pour les configurations plus musclées, on conseillera à minima de s’orienter vers un SSD de 500 Go ou 1 To, de façon à pouvoir stocker votre OS, vos applications les plus gourmandes et surtout les jeux auxquels vous jouez le plus.

Comptez entre 200€ et 260€ pour un SSD de 1 To en SATA. Si vous souhaitez plutôt vous équiper en M.2 NVMe, il faudra comptez près de 400€ pour de telles capacité de stockage.

Le type de mémoire NAND

Quel SSD pour mon PC Gamer ?

A la différence des HDD où le stockage s’effectue sur des disques magnétiques, les SSD utilisent de la mémoire Flash NAND. Comme les choses ne sont jamais simples, il existe plusieurs variantes de cette fameuse mémoire NAND, capables de stocker plus ou moins de bits par cellule.

  • SLC : Pour Single Layer Cell. Ici, on stockera uniquement 1 bit par cellule afin de gagner aussi bien en rapidité qu’en fiabilité. Ce sont les modèles les plus chers, souvent destinés aux professionnels.
  • MLC : Pour Multi Layer Cell. On aura ici 2 bits par cellule. C’est généralement le type de mémoire que l’on retrouve sur la plupart des SSD destinés au marché public.
  • TLC : Pour Triple Layer Cell. Comme le nom l’indique, on se retrouve ici avec 3 bits par cellule. Cette technologie permet aux constructeurs de proposer des SSD de plus grandes capacités sans forcément faire exploser les tarifs.

Concernant la mémoire TCL, vous remarquez sûrement que cette dernière est présente chez de nombreux constructeurs, mais en association avec la technologie 3D V-NAND. De façon simplifier, elle permet d’empiler les différentes couches de cellules afin d’augmenter de façon considérable l’espace de stockage disponible tout en réduisant les coûts de production.

Connectique

La grande majorité des SSD 2.5 pouces viendront se connecter en SATA III. Vérifiez tout simplement que votre carte mère dispose des ports correspondants, et surtout de leur nombre si vous souhaitez installer plusieurs espaces de stockage.

Petit rappel concernant les connecteurs Serial ATA et les débits théoriques maximales des SSD :

  • SATA III (6 Gb/s) : 750 Mb/s
  • SATA II (3 Gb/s) : 375 Mb/s
  • SATA I (1.5 Gb/s) : 187.5 Mb/s

Pour les modèles compatibles PCI-e, il faudra vérifier la présence d’un ou plusieurs connecteurs M.2 sur votre carte mère. Si vous n’en avez pas, sachez qu’il est possible d’opter pour une carte PCI-Express faisant office d’adaptateur. Comptez environ une trentaine d’euros.

Questions & Réponses

SSD, HDD ou les deux ?

Sur le papier, HDD et SSD répondent à un même objectif : installer votre système d’exploitation et stocker vos fichiers, vos applications ou vos jeux. En pratique, ces deux technologies de stockage différent néanmoins sur de nombreux points :

  • Vitesse d’écriture et de lecture : C’est évidemment LE gros point positifs des disques SSD. Bien plus rapides que les disques durs mécaniques, ils vous permettent de profiter d’une machine largement plus réactive. Le temps de démarrage de votre machine est réduit, vos applications se lancent plus vite et les chargements de vos jeux s’accélèrent.
  • Capacité de stockage : Sur ce point, les HDD s’en sortent mieux. Les modèles mécaniques offrent jusqu’à 8 To de stockage, alors que les SSD se limitent encore à « seulement » 4 To (2 To en M.2).
  • Temps d’accès : Avec un temps d’accès mesuré aux alentours des 0.1 ms contre 5 à 8 ms pour les HDD, les disques SSD sont là-encore bien plus rapides.
  • Coût : Avantage aux HDD avec en moyenne un coût au To largement inférieur à celui des modèles SSD. Comptez environ 200€ pour un SSD de 1To, contre 50€ pour un HDD équivalent. C’est pourquoi on recommande souvent d’opter pour une combinaison des deux technologies, avec un SSD rapide pour son OS et ses principales applications ainsi qu’un HDD plus lent mais moins coûteux pour ses médias et ses autres jeux.
  • Nuisances sonores : Les SSD fonctionnant sans aucune pièce mécanique, ils ne produisent ni bruit, ni vibration. A l’inverse, les disques durs mécaniques sont bien plus bruyants, avec un bruit de « grattage » assez caractéristique lorsque l’on accède à ses données. Ils produisent également des vibrations augmentant les nuisances sonores au sein de votre boitier PC gamer.
  • Durabilité : L’absence de pièces mécaniques permet aux SSD d’être souvent bien plus solides et robustes que les HDD traditionnel.
  • Consommation énergétique : Les SSD sont moins gourmands que leur cousin, avec une consommation comprise entre 2 et 5 Watts. Comptez 6 à 15 Watts pour un HDD.

Vous l’aurez compris, à chaque technologie ses avantages et inconvénients. Les SSD offrent des vitesses bien supérieures, mais un rapport coût/To moins bons que celui des HDD traditionnels. La question est de trouver le bon équilibre en fonction de vos besoins et votre budget.

Faut-il défragmenter un SSD ?

Non. C’est même déconseiller puisque la défragmentation d’un SSD viendra réduire la durée de vie de ses cellules. L’opération n’apportera par ailleurs aucun avantage en termes de performances, à la différence d’un HDD traditionnel.

Peut-on installer ses jeux sur un SSD ?

Sur le principe, rien ne vous empêche d’installer vos différents jeux sur votre SSD, mais avec la taille des titres actuels vous risquez vite d’arriver à cours d’espace disque.

Gardez cependant à l’esprit qu’installer vos jeux sur un SSD ne vous apportera pas un réel gain en termes de performances mais les temps de chargement pourront être réduits. Il peut donc être intéressant d’installer les jeux auxquels vous jouez le plus sur un SSD et le reste de votre bibliothèque sur un HDD ou SSHD.

Mais j’installe quoi alors sur mon nouveau SSD ?

Votre système d’exploitation et vos applications principales. Cela vous permettra de booter bien plus rapidement votre machine tout en réduisant considérablement le temps d’accès à vos fichiers principaux. Les applications tourneront également bien mieux, et globalement c’est tout votre système qui sera bien plus fluide (et silencieux).

Peut-on installer des SSD en RAID ?

Sur des HDD, la mise en place d’un RAID apporte un gain sensible en termes de performances. Avec des SSD, installer ses disques en RAID n’offrira que très peu d’avantages de ce côté-là, mais permettra néanmoins de mieux protéger ses données en cas de panne.

Pour des joueurs, on conseillera plutôt de s’orienter vers un SSD de plus grande capacité plutôt que deux disques de moyenne capacité.

Quel disque dur pour les consoles ?

Si vous êtes un joueur console, vous pouvez consulter nos sélections des meilleurs disques durs pour PS4 et disques durs externes pour Xbox One.

Comment transférer mes fichiers existants d’un HDD vers un SSD ?

De nombreux constructeurs proposent des logiciels vous permettant de facilement migrer vos fichiers d’un HDD vers un SSD. C’est notamment intéressant lorsque l’on souhaite transférer son système d’exploitation !

N’hésitez pas à jeter un coup d’œil aux outils proposés par les différentes marques avant de faire votre choix. Plusieurs tutoriaux sur YouTube vous accompagnent également dans cette démarche de clonage de vos disques.

REJOIGNEZ GAMERTECH SUR YOUTUBE !