Acer Predator Z35P

Acer Predator Z35P

Commander en ligne

Test Acer Predator Z35P

Difficile de véritablement réaliser l’immersion proposée par un moniteur Ultrawide avant d’y avoir goûté. A mi-chemin entre les modèles 1440p et les moniteurs 4K, ces écrans au format panoramique semblent clairement gagner du terrain chez les joueurs les plus exigeants. C’est aujourd’hui sur l’Acer Predator Z35P que l’on porte toute notre attention, évolution du Z35 disponible depuis l’année dernière.

Acer Predator Z35P

Avec sa dalle VA incurvée de 35 pouces, sa résolution de 3440 x 1440 px, un taux de rafraichissement natif de 100 Hz (overclockable à 120 Hz) et une compatibilité Nvidia G-Sync, le Z35P affiche sur le papier les meilleures caractéristiques du segment. De quoi profiter pleinement de ses jeux favoris, à condition d’avoir la carte graphique qui suit.

Proposé aux alentours des 1000€, il viendra se placer en concurrence de l’AOC AGON AG352UCG (affichant des caractéristiques relativement similaires), mais également de l’ASUS ROG PG348Q et l’Acer X34A, deux références déjà bien établies sur le secteur des moniteurs WQHD.

Unboxing

L’Acer Z35P est livré dans une énorme boite présentant ses principales caractéristiques. A la différence de certains concurrents, l’écran et son pied sont déjà montés et l’installation ne demande que quelques minutes. La véritable mission sera plutôt de lui trouver une place sur votre bureau, le moniteur étant clairement imposant.

Unboxing Z35P

Du côté des accessoires, on retrouve :

  • Un bloc d’alimentation externe
  • Un câble d’alimentation
  • Un câble DisplayPort
  • Un câble HDMI
  • Un câble USB 3.0

Design & Ergonomie

Comme expliqué un peu plus haut, le premier point qui saute aux yeux lorsque l’on découvre l’Acer Predator Z35P, c’est sa taille. Avec sa dalle incurvée de 35 pouces et ses imposants pieds en aluminium, le nouveau moniteur Ultrawide d’Acer ne passe clairement pas inaperçu. C’est bien simple, si vous ne disposez pas d’un bureau assez large et d’un niveau de recul suffisant, vous aurez bien du mal à trouver de l’espace pour positionner vos différents périphériques. Mais pas de craintes, le Z35P est compatible avec la norme VESA et pourra facilement être monté sur un pied plus discret ou même accroché au mur.

Ecran gamer incurvé de 35 pouces

Visuellement, l’écran gamer présente une esthétique soignée, reprenant dans les grandes lignes ce qu’Acer nous avait déjà présenté sur son X34. Les connaisseurs auront d’ailleurs probablement remarqué que les pieds des deux écrans sont identiques, à la différence de la première version du Z35. Pour le reste, l’ensemble se montre relativement sobre pour un modèle orienté gaming, et outre quelques touches de rouge à l’arrière et un logo Predator sur la face avant, on a clairement vu pire.

Moniteur ultrawide Acer Z35P

Un peu plus dans les détails, on débute avec l’arrière du Acer Predator Z35P. On y retrouve une large grille permettant d’aérer le moniteur, mais également de profiter de ses deux enceintes intégrées. Si l’on ne s’attendait pas à des miracles de ce côté-là, ces dernières pourront clairement dépanner selon les occasions. Plus bas, un second logo Predator nous rappelle qu’il s’agit bien d’un modèle avant tout destiné aux joueurs.

Moniteur Acer Predator Z35P

On arrive ensuite sur les différentes options d’ajustement de l’écran. Le pied présent à l’arrière pourra être utilisé pour monter ou descendre le Z35P (sur environ 13 cm de débattement), mais également pour ajuster son inclinaison (entre -4° et +35°). L’ensemble pourra également bénéficier d’une rotation horizontale sur 20°. En clair, chacun devrait pouvoir ajuster l’écran en fonction de ses préférences et son bureau. Toutes les différentes zones de rotation se montrent parfaitement solides et ne présentent pas le moindre jeu. La qualité est au rendez-vous, et c’est la moindre des choses lorsque l’on dépense près de 1000€ dans un écran.

Ajustement de l'écran et du pied

La connectique principale du moniteur est positionnée derrière sa tranche inférieure. En pratique, ce n’est pas forcément l’idéal pour réaliser ses branchements, mais logiquement pas besoin d’y repasser plusieurs fois. Comme sur tous les moniteurs compatibles G-Sync actuels, le choix des ports reste limité. On retrouve un connecteur pour l’alimentation, une entrée DisplayPort (obligatoire si l’on souhaite profiter d’un affichage 120 Hz), une entrée HDMI 1.4 (pour sa PS4 ou son Xbox par exemple) et un port 3.5 mm pour venir y brancher un casque gaming.

Connectique moniteur G-Sync

Au-dessus, un hub de 4 ports USB 3.0 pourra être utilisé pour venir brancher des périphériques supplémentaires ou recharge votre smartphone par exemple. Leur positionnement permet un accès plus intuitif. On notera qu’à la différence du Lenovo Y27G précédemment testé, aucun bras ne permet de venir accrocher son casque sur le côté de l’écran.

L'écran dispose d'un hub USB

Les réglages principaux de l’Acer Z35P se réalise via 5 boutons positionnés sur la tranche inférieure du moniteur. Ils donnent accès à un OSD complet et rapide à prendre en mains. Ce n’est évidemment pas aussi intuitif qu’un véritable joystick comme sur le PG349Q d’Asus, mais l’ensemble fait parfaitement l’affaire. On notera au passage que les contours de l’écran n’apparaissent pas aussi fins que sur les photos du constructeur, mais sauront néanmoins rester discrètes par rapport aux bordures brillantes du concurrent AOC AGON.

Meilleur ecran gaming ultrawide

Concernant les options présentent au sein de l’OSD, on notera qu’il est évidemment possible de venir ajuster la luminosité, le contraste ou les couleurs de façon manuelle, mais également de sélectionner certains modes prédéfinis par Acer. C’est également depuis ces mêmes menus que l’on pourra « overclocker » le taux de rafraichissement du moniteur pour passer de 100 à 120 Hz, soit le plus haut refresh rate actuellement disponible sur un moniteur WQHD.

OSD ecran Acer Predator

Jouer avec le Z35P

Pas besoin d’y aller par quatre chemins : l’Acer Predator Z35P est une petite merveille lorsqu’il s’agit de gaming. Le ratio 21/9 apporte un sentiment d’immersion largement supérieur à celui des moniteurs classiques 16/9, et la courbure de l’écran viendra un peu plus renforcer ce sentiment.

Entre la taille de la dalle, son taux de rafraichissement et sa comptabilité G-Sync, tous les éléments sont combinés pour profiter d’une expérience vidéoludique aux petits oignons. Pour vraiment apprécier le Z35P à sa juste valeur, il faudra néanmoins que vos jeux soient capables de s’ajuster à la résolution proposée par le récent moniteur ultrawide d’Acer. En effet, plusieurs éditeurs rechignent encore à intégrer par défaut une compatibilité WQHD (3440 x 1440 px), forçant les joueurs à se coltiner de larges barres noires de part et d’autre de l’affichage.

Performances Acer Z35P

Si certains jeux permettent de contourner cette problématique via quelques lignes de code disponibles sur la toile, ce n’est malheureusement pas toujours le cas. On pense par exemple à Overwatch, forçant un affichage zoomé limitant considérablement le champ de vision. En soit, tout le contraire de ce que l’on pourrait attendre d’un moniteur 21:9.

Overwatch n'est pas compatible 21:9

Pour les jeux compatibles, c’est clairement le pied. Le champ de vision élargi améliore considérablement l’immersion, et l’on se prend bien plus au jeu que sur un moniteur classique. Cette résolution panoramique pourra également apporter un réel avantage selon les jeux ou les situations, en permettant de visualiser plus d’informations à l’écran. Certain pourront y voir un avantage sur la concurrence, au même titre qu’un moniteur 165 Hz par exemple.

En parlant de taux de rafraichissement, on notera que la compatibilité G-Sync contribue elle aussi pleinement à l’expérience proposée. S’il est évidemment parfois difficile d’assurer du 120 Hz stable selon sa carte graphique, la synchronisation offerte par G-Sync permet de conserver une expérience fluide peu importe les situations. En pratique, on conseillera néanmoins d’opter à minima pour une GTX 1070 si vous souhaitez réellement tirer profit du Z35P.

Moniteur ultrawide G-Sync 120Hz

Testé pendant de nombreuses heures sur FFXIV, le récent moniteur d’Acer permet de redécouvrir le jeu sous un autre visage. Les panoramiques offerts par le Z35P sont tout simplement somptueux, et l’on gagne également en lisibilité pour gérer ses nombreuses interfaces. Un vrai bonheur !

Conclusion

Vous disposez déjà d’une configuration musclée et vous souhaitez passer à l’étape supérieure pour profiter encore plus de vos jeux ? Le Predator Z35P a tout du candidat idéal ! Offrant une immersion exceptionnelle, il affiche des spécificités techniques supérieures à la plupart des modèles actuellement disponibles sur le segment de l’Ultrawide.

Certes, sa dalle VA n’offre pas des couleurs aussi vibrantes que ses concurrents IPS, mais l’Acer Z35P n’a clairement pas à rougir côté affichage. Réactif, l’écran saura sublimer tous les jeux compatibles et permettra de bénéficier d’une expérience toujours fluide grâce au module G-Sync. Vous l’aurez compris, de notre côté on est clairement sous le charme !

Reste évidemment un point important à prendre en compte : son prix. Disponible aux alentours des 1000€, l’Acer Z35P n’est clairement pas donné et se réserve aux joueurs les plus fortunés et/ou passionnés.

Commander en ligne

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *