Ecran PC Gamer / Guide d'achat & Comparatif

2 articles
Guide d'achat et sélections des meilleurs écrans PC Gamer

Si vous souhaitez profiter de vos jeux dans les meilleures conditions possibles, investir dans une configuration musclée ne représente que la première étape. Pour pouvoir en tirer réellement profit, il est primordial d’y associer un moniteur de qualité, offrant à la fois des couleurs vibrantes mais surtout une fluidité optimale. A quoi bon dépenser des centaines d’euros dans une carte graphique si vous ne lui faite pas honneur avec un écran PC gamer de qualité ?

Le marché des moniteurs pour joueurs est en pleine explosion depuis quelques années, et il faut bien avouer qu’il devient parfois difficile de s’y retrouver. Entre les différentes tailles et résolutions disponibles, les taux de rafraichissement pouvant varier du simple ou double ou encore les fonctionnalités avancées telles que le G-Sync, FreeSync ou HDR, il y a clairement l’embarras du choix.

Pour vous aider à trouver le moniteur idéal pour vos jeux PC, GamerTech vous propose plusieurs options :

Notre sélection des meilleurs écrans pour le PC Gaming

Pas le temps de passer des heures à chercher le produit idéal ? Découvrez en un clin d'oeil nos 4 coups de coeur, pour profiter pleinement de vos jeux en fonction de vos besoins et de votre budget.

Un moniteur gaming efficace et pas cher

ASUS VG248QE

MOINS DE 300€

  • Moniteur TN 24 pouces
  • Résolution 1920 x 1080 px
  • Taux de rafraichissement 144 Hz
  • Temps de réponse 1 ms
  • Pas d'Adaptive-Sync
  • Moins de 260€

Voir l’offre

Un écran 1400p 144Hz parfait pour le jeu

Acer XB271HU

POUR LES FPS

  • Moniteur IPS 27 Pouces
  • Résolution 2560 x 1440 px
  • Taux de rafraichissement 165 Hz
  • Temps de réponse 4 ms
  • Compatible G-Sync
  • Environ 650€

Voir l’offre

L'écran parfait pour jouer en 4K

Acer XB321HK

JOUER EN 4K

  • Moniteur IPS 32 pouces
  • Résolution 3840 x 2160 px
  • Taux de rafraichissement 60 Hz
  • Temps de réponse 4 ms
  • Compatible G-Sync
  • Environ 800€

Voir l’offre

La meilleure immersion possible pour les gamers

Asus PG348Q

EN ULTRAWIDE

  • Moniteur IPS 34 pouces
  • Résolution 3440 x 1440 px
  • Taux de rafraichissement 100 Hz
  • Temps de réponse 5 ms
  • Compatible G-Sync
  • Environ 1000€

Voir l’offre

Nos tests d'écrans PC pour gamers

Acer Predator Z35P

Acer Predator Z35P

L'Acer Predator Z35P affiche sur le papier des caractéristiques impressionnantes, avec une dalle Ultrawide 120 Hz compatible G-Sync. Immersion garantie !
Lenovo Y27G

Lenovo Y27G

Avec sa dalle incurvée et son taux de rafraîchissement de 144 Hz, le Lenovo Y27G s'adapte parfaitement aux joueurs se limitant à une résolution full HD.

Comment choisir son écran PC Gamer ?

Le monde des moniteurs gaming peut paraître intimidant pour les néophytes. Entre les nombreux termes techniques, les différentes tailles et les fonctionnalités de plus en plus avancées, difficile de savoir réellement par où commencer.

Comment choisir son écran PC Gaming ?

Avant de faire le point sur les différents critères à prendre en compte durant vos recherches, deux questions à se poser :

  • Quel est votre budget ?
  • Quelle est la puissance de votre carte graphique actuelle ?

Cela peut paraitre tout bête, mais en répondant à ces deux questions vous pourrez déjà cibler bien plus facilement vos recherches. Par exemple, si vous disposez d’un budget maximum de 250€, vos options seront limitées à des écrans Full HD 1080p. A l’inverse, si vous pouvez vous permettre d’investir entre 500 et 1000€, de nouvelles portes s’ouvrent à vous, avec les écrans gamer 4K ou des moniteurs 144 Hz.

Concernant votre carte graphique, inutile de s’orienter vers des écrans UHD ou 1440p 144 Hz si votre GPU ne tient pas la route. Evidemment, vous pourrez toujours investir dans une nouvelle carte quelques mois après l’achat de votre moniteur. Gardez à l’esprit que l’on garde généralement plus longtemps un écran qu’une carte graphique.

Place maintenant aux critères à prendre en compte. On pourrait en dénombrer plusieurs dizaines, mais ceux listés ci-dessous devraient vous permettre de faire le bon choix.

La taille et le format de l’écran

Ici, rien de bien compliqué. Il faudra choisir la taille de votre écran en fonction de vos préférences, mais également de l’espace disponible sur votre bureau. Certains joueurs favorisent les « petits » moniteurs, de 23 ou 24 pouces, de façon à obtenir plus facilement une version globale de l’action.

D’autres s’orientent au contraire vers des solutions un peu plus larges, généralement de 27 pouces. C’est dans cette taille que l’on retrouve la plupart des moniteurs du marché, même s’il est aujourd’hui possible de s’orienter vers des solutions encore plus imposantes de 30 ou 32 pouces par exemple.

Gardez également qu’un grand écran n’est pas forcément synonyme de haute résolution. Entre 24 et 28 pouces, on retrouve en effet des moniteurs 1080p, 1440p et même 4K. Evidemment, plus la dalle est imposante, plus l’augmentation de la résolution aura du sens.

Notez aussi qu’en optant pour un écran plus large tout en restant sur du 1080p, vous pourrez perdre en qualité d’image et en netteté. Dans l’idée, on conseillera de s’orienter à minima 1440p pour les écrans de 27 pouces et plus.

Outre la taille de l’écran, le deuxième point à prendre en compte concerne le format. Si la grande majorité des moniteurs gaming sont proposés en 16/9, il est aujourd’hui possible de s’orienter vers des moniteurs dits Ultrawide, offrant un format 21/9. Il s’agit généralement de moniteurs incurvés, offrant en pratique une bien meilleure immersion. Ces écrans panoramiques sont généralement proposés en 29″ (même hauteur que des 24″ 16/9) ou en 34″ (même hauteur que des 27″ 16/9).

La résolution

Pour faire simple, la résolution représente le nombre de pixels affichés sur votre écran gaming. Plus les pixels seront nombreux, plus l’affichage sera net et détaillé. Néanmoins, en augmentant le nombre de pixels affichés, il est également nécessaire d’augmenter la puissance de votre carte graphique si vous souhaitez continuer à profiter d’une expérience fluide (on se base souvent sur un minima de 60 FPS).

Différence entre les résolutions d'écran

En clair, il est primordial de bien comprendre qu’en optant pour un écran 4K, vous n’aurez pas forcément l’occasion de profiter réellement si votre GPU ne tient pas la cadence. Cela dépendra évidemment du niveau de graphisme sélectionné, mais aussi de l’optimisation apportés à vos différents jeux. Des jeux disponibles depuis plusieurs années ne demandent pas la même puissance que les derniers titres AAA.

A l’heure actuelle, la résolution la plus couramment adoptée par les joueurs reste le Full HD, à savoir du 1920 x 1080 px (ou 1080p pour faire plus court). De plus en plus de joueurs s’orientent néanmoins vers des moniteurs 1440p (2560 x 1440 px) voir vers des moniteurs 4K (en réalité 3840 x 2160 px). Avec le progrès des cartes graphiques actuelles, il devient en effet possible de bénéficier d’une expérience fluide et immersive même avec ces résolutions.

Fréquence de rafraichissement

Jusqu’à peu, les joueurs n’apportaient que peu d’importance à la fréquence de rafraichissement proposés par leur moniteur. La plupart des écrans proposaient un taux de 60 Hz, offrant une expérience relativement fluide et agréable. Les récentes dalles ont néanmoins largement progressées sur ce point, et l’on retrouve aujourd’hui de plus en plus d’écrans capables d’offrir des taux de rafraichissement de 144 Hz, voir même de 165 Hz ou 240 Hz. On gagne alors en fluidité, apportant à l’utilisation un réel gain et confort pour les jeux les plus rapides.

Pour simplifier les choses, le taux de rafraichissement indique le nombre d’images par seconde affichées par votre écran. En clair, avec un refresh rate standard de 60 Hz, vous pourrez profiter de vos jeux jusqu’à 60 FPS. De la même manière, sur un écran 144 Hz il sera possible d’afficher jusqu’à 144 FPS. Et croyez-nous, difficile de faire machine arrière une fois que l’on y goute.

60 Hz vs 144 Hz, une vraie différence ?

Plus le taux de rafraichissement augmente, plus l’affiche apparait de façon fluide et naturelle. A l’œil nu, la différence entre 60 et 144 Hz est clairement visibles. Au-delà, la différence se montre néanmoins plus subtile.

De la même façon que pour la résolution, votre carte graphique jouera un rôle important sur les FPS affichés à l’écran. En clair, inutile d’opter pour un écran 144 Hz si votre GPU n’est pas capable d’afficher plus de 60 Hz sur les jeux les plus récents.

Notez également qu’à l’heure actuelle, tous les écrans ne sont pas capables d’afficher des taux de rafraichissement supérieurs à 60 Hz. C’est notamment le cas des moniteurs gaming 4K. En pratique, la plupart des joueurs s’orientent aujourd’hui vers des moniteurs 1440p 144 Hz, offrant un excellent compromis entre qualité d’image et fluidité.

Temps de réponse

De façon simplifiée, le temps de réponse correspond à la vitesse à laquelle un pixel passera d’une couleur à l’autre (lorsque l’écran affiche l’image suivant). Avec un taux de réponse élevé, un phénomène de ghosting pourra apparaître à l’écran, pouvant réduire la qualité de l’affichage.

En règle générale, la plupart des écrans PC gamer actuels proposent des taux de réponse particulièrement courts, offrant un affichage à la fois fluide et précis. Les valeurs varient souvent en fonction du type de dalle utilisée. Les modèles TN bénéficient d’un taux de réponse compris entre 1 et 4 ms, alors que les modèles IPS avoisinent plus généralement les 5 à 7 ms. A l’œil nu, cette différence n’est néanmoins pas toujours visible.

Type de dalle

Deux écrans peuvent proposer une taille et une résolution similaire, tout en utilisant une technologie bien différente. Dans le monde des écrans pour joueurs, on retrouve aujourd’hui trois grandes familles : les dalles IPS, les dalles TN et les dalles VA.

Les modèles TN (pour Twisted Nematic) représentent à l’heure actuel un standard et sont généralement les plus abordables du marché. Ils offrent les meilleurs taux de réponse mais peinent face aux modèles IPS en termes de reproduction colorimétrique ainsi qu’au niveau des angles de visions.

Les modèles IPS (In-Plane Switching) continuent de leur côté à s’implanter sur le secteur et de plus en plus de joueurs s’orientent vers ce type de dalle. Ils ont l’avantage d’offrir une meilleure reproduction des couleurs et offrent donc un affichage plus immersif. Les angles de visions sont également bien meilleurs que sur les modèles TN, et il n’est donc pas obligé d’aligner parfaitement son regard pour en profiter pleinement. Il y a évidemment un revers à la médaille, puisque les modèles IPS présentent un taux de réponse un peu supérieur. Cependant, à moins d’être vraiment pointilleux la différence reste minime.

Note aussi que ces écrans souffrent parfois d’un IPS Glow, présentant un léger voile jaunâtre sur les zones les plus sombres.

Enfin, on retrouve les modèles VA (Vertical Alignement), un peu plus rares, mais qui se présentent comme un véritable entre-deux.

G-Sync & FreeSync

Si vous avez déjà débutez vos recherches, il y a fort à parier que les termes Adaptive-Sync, G-Sync ou encore FreeSync ne vous soient pas inconnus. Ces fonctionnalités relativement récentes permettent de synchroniser le taux de rafraichissement des écrans en fonction des FPS affichés. En pratique, cela permet d’obtenir une expérience fluide, même lorsque l’on descend en dessous des 60 FPS. Ces fonctionnalités aident également à éliminer les problèmes de screen tearing apparaissant lorsque fréquence de rafraichissement et FPS ne sont pas synchronisées.

G-Sync et FreeSync sont-ils vraiment utiles ?

Pour simplifier les choses, la présence du G-Sync (chez Nvidia) et du FreeSync (chez AMD) permettra de faire varier votre refresh rate de façon dynamique. Lorsqu’un jeu affiche 60 FPS, l’écran se calle à 60 Hz. Si votre jeu connait des ralentissements sur certaines zones et descend alors à 45 FPS, le taux de rafraichissement se callera lui aussi à 45 Hz de façon automatique.

Pour en profiter, il faudra néanmoins disposer d’un écran et d’une carte graphique compatible. Les modèles G-Sync ne fonctionnent qu’avec des cartes Nvidia et sont généralement 150€ plus chers que leurs homogènes FreeSync, fonctionnant avec les modèles AMD.

Design et Ergonomie

Outre les nombreuses spécificités techniques listées plus haut, le design et l’ergonomie générale des écrans PC gamers pourra jouer un rôle durant vos recherches. Les constructeurs ont souvent tendance à jouer sur les tendances actuelles en proposant des moniteurs toujours plus racés, notez chez des marques tels que ASUS ROG.

La différence se fait généralement sur l’arrière de l’écran, au niveau du pied mais également du côté des bordures. Dans l’idée, des bordures fines apportent une meilleure immersion, surtout si vous souhaitez utilisez plusieurs écrans simultanément.

Les pieds peuvent jouer un rôle important dans le choix d’un écran, s’adaptant plus ou moins bien à l’espace disponible sur votre bureau. Plus le moniteur est imposant, plus le pied prendra de la place sur votre bureau. Gardez néanmoins à l’esprit qu’il reste toujours possible de retirer le pied et de monter son moniteur sur un support mural par exemple, la plupart des modèles étant aujourd’hui compatible avec le standard VESA.

Et si vous êtes adeptes de personnalisation et d’éclairage, certains moniteurs proposent mêmes des écrans RGB pouvant parfaitement compléter votre beau setup gaming.

Les autres points à prendre en considération

Des critères moins essentiels peuvent ensuite faire la différence entre deux modèles relativement similaire.

On pourra par exemple citer la qualité de l’OSD et de ses commandes. Il s’agit du logiciel intégré à l’écran, permettant en autre de modifier manuellement certains de ses paramètres colorimétriques. Certains modèles sont plus intuitifs que d’autres, et on l’apprécie notamment les écrans disposant d’un petit joystick offrant une navigation fluide dans ces menus.

Ecran gaming avec ports USB et RGB

Autre point important, la connectivité. Optez au minimum pour un écran disposant à la fois d’un port HDMI et d’un DisplayPort. De cette façon, vous pourrez facilement y connecter les appareils de votre choix, tout en bénéficiant des fonctionnalités G-Sync et FreeSync si elles sont disponibles.

Enfin, certains petits détails peuvent faire la différence, comme la présence de haut-parleurs intégrés (même si on préfèrera souvent une solution externe ou un véritable casque gamer) ou encore l’intégration de ports USB pour venir y connecter ses périphériques.